Blessure originelle

Dernière mise à jour : 27 juin 2021

Comment déterminer sa polarité de base ?


Le yang se sent incomplet sans l'autre et le yin se sens impuissant face à l'autre.


Le yang puissant expulse le yin et se sent abandonné du yin qu'il a lui-même expulsé, donc le yang soigne sa blessure d'abandon (je suis complet à moi tout seul) et le yin soigne sa blessure du rejet (je prends ma puissance). Le Yang c'est la polarité FAIRE (expulser le yin) et le yin c'est la polarité ÊTRE (expulsé par la yang). Suite aux libérations des mémoires cellulaires astralisées (fausse croyance / endoctrinement) le yang va commencer à vibrer à la juste fréquence et pourra recevoir la descente de son propre yin cosmique. Petit à petit le yang va pouvoir ÊTRE son FAIRE de base, car la vie ne lui apportera plus de trop plein à faire et il se libèrera de temps pour ÊTRE. Le yin pourra de plus en plus FAIRE son ÊTRE quand son yang d'origine est en complétude, il ne décharge plus de yang répulsif, le yin ne ressent plus la sensation d'impuissance et le yang ne fait plus son trop plein de yang, ce qui donne l'occasion au yin de commencer à FAIRE son ÊTRE sans craindre de refusionner avec son yang d'origine.

Gros paradoxe du yang: c'est lui qui rejette et pourtant il se sent abandonné.

 

Yang tellurique : ancré dans la matière, s’engage facilement, expérimente dans la matière et puis réfléchit, dit ce qu’il pense quitte à créer un conflit, sélectionne ses amis triés sur le volet, n’a pas peur de déplaire, s’en fout de ce qu’on pense de lui, a la notion du temps qui passe et qui presse. Sincère et transparent, incapable de mentir. Gère ses émotions et les affronte. Ultra contrôlant. Pas de légèreté d’être. Pas très fun.


Équilibrage ÊTRE : lâche prise, moins de contrôle, profite de l'instant présent, plus de légèreté d'être et de douceur de vivre, moins pressé. S'ouvre à plus de monde. Devient plus humble et moins impulsif.


SE SENT COMPLET À LUI TOUT SEUL, NE SE SENT PLUS ABANDONNÉ.


Attention car en fin de parcours, le yang équilibré se rapproche de l'état de complétude originel et donc il passe de la peur d'être abandonné de son yin à la peur d'abandonner son yin.

 

Yin cosmique : pas ancré dans la matière, ne s’engage pas facilement, réfléchis et puis expérimente dans la matière, ne dit pas ce qu’il pense et évite les conflits, est ami avec tout le monde, dépendant du regard et de l’avis des autres, a peur de déplaire, vit dans l’instant présent, rien ne presse. Sait être hypocrite et mentir. Ne gère pas ses émotions donc se coupe de ses émotions. Légèreté d’être, souple. Bon vivant.


Équilibrage FAIRE : regarde sa montre, mets ses chaussures et noue ses lacets (hahahah) > s'ancre dans la matière. Fais le tri dans ses relations aux autres. S'engage dans la relation avec son autre ; apprend à exprimer ses émotions et dire ce qu'il pense. S'affirme. Se rend compte que son être merveilleux est bien réel.

SE SENT AUSSI PUISSANT QUE SON YANG, N'A PLUS PEUR DU REJET.

 

La preuve que la polarité de base n'est pas liée aux blessures d'enfance, ni à la relation aux parents. Mon jumeau devrait avoir la blessure d'abandon puisque son père est décédé quand il était petit et moi je devrais avoir la blessure du rejet car mon papa m'a rejeté quand j'étais petite. C'est pourtant bien l'inverse, c'est donc la blessure originelle et pas la blessure d'enfance qui détermine la polarité et donc l'équilibrage qui en découle.




780 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout