Casser le mythe du couple

Dernière mise à jour : 16 mai 2021

Oui, il faut casser le mythe du couple, mais de quel couple parle-t-on?


du couple originel : "Tu sera en couple quand tu seras complet."

ou du couple astralisé : "Tu seras complet quand tu seras en couple."



Mise à jour du 15/05/2021 :


L'article ci-dessous est astralisé. Je nageais dans la confusion totale quand je l'ai l'écrit le 05 janvier, car j'étais en état de choc. En fait j'étais dans un état de dissociation. J'ai été astralisée par le programme flammes jumelles. Que faut-il faire pour atteindre la réunion? Faut-il cesser d'attendre le retour de son jumeau pour qu'il revienne? Faut-il renoncer à la réunion avec son jumeau pour obtenir la réunion! Une espèce de torture cérébrale paradoxale. Comme je n'en pouvais plus de subir l'attente interminable condamnée à la solitude et la chasteté, je me suis mise en tête que je devais renoncer à la réunion avec mon jumeau, mais pas juste penser à renoncer évidemment, je me suis mise en tête que je devais réellement vivre ce renoncement et pour l'acter dans la matière je me suis forcée à avoir une relation avec un autre homme. J'explique dans cet article ci-dessous comment je m'y suis prise pour me convaincre de renoncer, mais ce n'est pas important de lire ça puisque c'était une erreur. Renoncer à la volonté de mon âme, m'a fait entrer dans un état de dissociation, et les 22 jours qui ont suivis ont été les pires moments de mon parcours. J'ai vécu ce que j'appelle du harcèlement psychique et je suis entrée dans une phase de délire hystérique. C'est pourquoi, je déconseille fortement aux FJ de faire l'exercice de renoncer à la réunion de leur couple originel. Effectivement il faut renoncer au couple astralisé pour faire sa complétude, mais il ne faut pas renoncer au couple originel. Et moi j'ai fait l'erreur de confondre les deux, et donc je me suis forcée à arrêter d'attendre le retour de mon jumeau. C'était n'importe quoi, quand j'y repense, je me trouve complètement stupide d'avoir été aussi stupide. Oui le jumeau yin va revenir quand le yang aura atteint sa complétude mais il n'est absolument pas nécessaire de renoncer à son jumeau pour atteindre sa complétude, ce qu'il faut simplement comprendre c'est qu'on n'a pas besoin de son jumeau pour se sentir complet. Arrêter d'attendre son jumeau pour se sentir complet, ce n'est pas la même chose que de renoncer à la réunion. Évidemment, c'est évident avec la prise de recule, mais sur le moment, je n'ai pas été capable de comprendre ce que j'attendais de moi. Je ne sais pas pourquoi j'ai dû me perdre dans les méandres de ce détour et souffrir inutilement.


Donc non, il ne faut pas renoncer au couple originel, il ne faut pas renoncer à la réunion avec son jumeau, non il ne faut surtout pas cesser d'attendre le retour de son jumeau. Oui, il faut renoncer au couple astralisé, oui il faut simplement cesser de croire qu'on a besoin de son jumeau pour se sentir complet.


Cesser d'attendre n'est pas quelque chose qui se décide et que l'on force. L'état d'être dans lequel on se retrouve quand on a atteint sa complétude a pour incidence de rendre l'attente non subie et donc supportable. On n'attend plus le retour de son jumeau, on attend plutôt que la source fasse son travail, c'est différent.

 

Une des étapes les plus douloureuse de mon processus est la phase où je me suis sentie obligée d'arrêter d'attendre le retour de mon homme. Je me suis laissée menée dans cette direction pour ne pas mourir de chagrin. L'attente était devenue tellement souffrante et sacrificielle qu'il était devenu vital pour moi d'arrêter d'attendre. Pour convaincre mon esprit qu'il devait sauver mon corps, j'ai dû le convaincre qu'il fallait tuer mes rêves d'enfance. Pour couper les pensées qui me reliaient à mon homme idéal, j'ai dû casser le mythe du couple idéal. Le remodelage de la structure mentale consiste à visualiser mon trône au dessus du trône d'Adam et Eve. J'ai dû forcer mon esprit a accepter que je n'avais pas besoin d'être unie à mon autre pour me sentir complète. Je me suis entrainée pendant des jours et des jours en suivant le coaching de Francis Larin. La reprogrammation de ma structure neuronale passe par la découverte de l'astral. L'astral est le mon invisible de la matrice falsifiée. Quand nos pensées sont sous l'influence de l'astral, Francis dit que nous sommes astralisés. Le but de l'astral c'est de nous emprisonner dans l'incomplétude, dans le couple astralisé, dans la collectivité, dans le tout, pour nous faire croire que nous ne sommes rien sans l'autre et les autres. L'astral agit sur le mental en tant que conditionnement qui nous enferme dans des fausses croyances. L'astral nous rattache à la collectivité comme principe fondamental de la survie. C'est le genre d'endoctrinement qui me donne l'impression que je vais mourir si mon homme ne revient pas. L'astral est le siège du royaume de la culpabilité qui induit le sacrificiel dans la matrice falsifiée. La matrice est habité par des esclaves, et l'astral est habitée par des fidèles disciples de la religion et de la spiritualité. Dans l'astral il n'y a pas de place pour l'individualité. Les jumeaux sont astralisés par l'intermédiaire de l'inconscient collectif. Le puissance du yang réside dans sa force tellurique qui le pousse à s'extraire de la culpabilité par le rejet du sacrificiel. La survie du corps et de la matière est plus puissante que celle de l'esprit. Le yang va donc devoir sortir de l'astral, pour parvenir à faire descendre son yin cosmique. C'est en déjouant les pièges de l'astral que la réunion du duo terrestre sera possible. Briser le couple astralisé est un passage obligé pour incarner le couple dans la matrice originelle. Le premier couple à réunir et le couple en soi, l'équilibrage de ses polarités yin et yang. Le yin est lui aussi complètement astralisé, encore plus que le yang, c'est à dire qu'il baigne dans l'astral avec aisance et complaisance. Sur son chemin qui le mène du cosmos à la terre pour s'ancrer dans son yang, le yin s'est arrêté dans l'astral et il y reste de son plein gré car il fier d'être incarné en mission sacrificielle. Le yin s'équilibre grâce à la puissance de la conscience du yang. C'est un peu le yang qui fait tout le travail d'équilibrage des polarité et le yin qui bénéficie du travail. On va dire que la puissance de la conscience à plus de volonté et de puissance que l'amour. On peut donc conclure qu'il n'y a pas d'amour sans conscience.

(05/01/21). J'ai brulé la flamme jusqu'au bout, cassé le couple idéal, désacralisé la sexualité, renoncé à mes rêves d'enfance, cassé le sacrificiel, cessé d'attendre le retour de mon homme, couché avec un autre, placé mon trône au-dessus du trône d'Adam et Eve, acté le mariage de mon moi terrestre avec mon moi cosmique. J'ai pris la place de mon jumeau terrestre. Je me suis auto proclamée souveraine. Je me suis désolidarisée du tout, je suis désastralisée. Je me suis déchargée de toutes mes volontés humaines. Je ne porte plus le malheur du monde sur mes épaules, je ne m'impose plus ma mission de vie. Je n'ai aucune mission d'âme, aucune mission humanitaire, je n'ai aucun contrat avec la source, je suis libre.


J'ai été astralisée par la programme "flammes jumelles" et je me suis laissée prendre au piège de l'attente du retour de mon jumeau terrestre qu'il ne faut pas attendre pour qu'il revienne. Il faut une force surhumaine pour sortir de ce programme. Continuer à vivre sans la perspective de concrétiser son rêve de couple idéalisé par de l'endoctrinement religieux et spirituel. C'est vertigineux. C'est très dur de se lancer dans le vide intersidéral. C'est l'épreuve la plus douloureuse de ma vie. C'est ça où je rate ma vie à la gaspiller à force d'attendre cet inconnu qui m'aime d'un amour cosmique mais incapable de m'aimer dans la vie réelle.


Le 27/02/2021, je suis de retour dans le processus, je suis de nouveau dans l'attente du retour de mon jumeau, mais plus de la même manière. En fait, je n'attends plus mon homme, j'attends que la source fasse son travail.

 

Je continue de regarder les vidéos de Francis et je peux dire que son discours me marque. Je l'écoute et j'avoue que c'est douloureux et je pleure comme une femme qui dit adieu à ses rêves de petite fille. Il casse mon rêve, il casse le mythe du "couple de mes rêves", c'est bien mais ça fait mal. Est-ce que c'est un mal pour un bien? Est-ce le passage de l'énergie magnétique qui traverse mon corps pour changer la structure de mon esprit, qui me fait mal? La douleur qui me fait pleurer et qui fait trembler mes lèvres, est-ce que c'est l'énergie magnétique qui force sur mon mental pour modifier mes pensées ? Les deux douleurs (psychique et physique) sont confondues. Je ne sais pas retracer en arrière les mots qu'il a trouvés pour arriver à me convaincre que je dois cesser d'attendre le retour de mon homme. C'est un deuil immense à faire. Je pense que la plus belle image que je garde est celle de mon trône placé au-dessus du trône d'Adam et Eve. Si je n'attends plus le retour de mon homme, j'imagine que bientôt, je vais perdre l'habitude de penser à lui ? J'ai hurlé hier pour qu'il sorte de mes pensées, je voulais que cela cesse d'un instant à l'autre. Aujourd'hui je suis plus calme, je dois lui demander gentiment d'arrêter de s'inviter dans ma tête sans mon autorisation. Et être patiente, comme d'habitude. C'est clair que s'il existait un truc, une astuce pour arrêter de penser à l'autre d'un instant à l'autre, ce serait à vendre très cher (hahahahaha). Grâce à Francis, j'ai compris que l'astral c'est le monde invisible de la matrice falsifiée. Merci.



25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout