top of page

La descente de yin

Le grand réveil, c'est l'éveil au monde invisible de la Source, la dualité de l'énergie magnétique à l'origine de toute la création. Nous sommes créés à l'image de la Source.


L'éveil ce n'est pas l'éveil au monde invisible de l'astral.


Je suis Yang. Au moment de la reconnexion avec mon yin d'origine, je revis la séparation originelle. Je souffre du manque de yin (et pas du manque de mon jumeau). Je vibre le manque, tant que je vibre le manque, je vis le manque. Pour sortir de la spirale du manque je dois vibrer la complétude, pour vibrer la complétude, je dois me libérer de l'astral. L'astral c'est le monde invisible de la matrice falsifiée involutive.


Je fais des libérations, je me libère de 4 millénaires d'endoctrinement abrahamique transmis par l'inconscient collectif et le transgénérationnel. L'astral veut me garder comme esclave fidèle disciple de l'astral, l'astral veut que je fasse don de ma vie en mission de vie sacrificielle humanitaire, au service du collectif, comme condition sine qua non à ma survie.


Pour me libérer de l'astral, j'utilise les techniques révolutionnaires des neurosciences. C'est de la déprogrammation et auto-reprogrammation. J'ai eu une guérison miraculeuse grâce à la logosynthèse. J'ai beaucoup utilisé la méthode du dédoublement. Je recommande aussi l'auto EFT et l'auto-hypnose. J'ai tout appris seule grâce à internet, je me suis libérée seule* et gratuitement. J'ai juste payé une coach qui m'a appris la méthode du dédoublement, elle m'a donné une technique pour m'aider moi-même. Comment je me suis libérée? J'ai repris mon pouvoir, j'ai rompu des voeux (chasteté, solitude, célibat, pauvreté ...). Simplement en me donnant le droit de jouir de la vie et des plaisirs charnels et matériels.


Durant la première phase du parcours, j'ai assisté à un combat infernal à l'intérieur de moi, un combat entre mes mémoires cellulaires d'origine, qui voulaient vibrer juste, en harmonie avec la Source, et mes mémoires cellulaires astralisées, qui m'empêchaient de vibrer juste.

À l'intérieur de moi il y a mon pire ennemi, mon bourreau et il y a aussi mes guides qui me sauvent.

  • À l'intérieur de moi il y a mes mémoires cellulaires qui vibrent à la fréquence d'origine, les vibrations originelles qui me mettent à ma place sur mon chemin de vie individuel, où la vie coule de source, et qui attirent à moi ce qu'il y a de plus juste à vivre pour moi.

  • À l'intérieur de moi, il y a mes mémoires cellulaires qui vibrent à mon insu des fausses croyances et qui ne m'appartiennent même pas et qui ont attiré à moi beaucoup de mauvaises choses**.Tout au long de mon parcours j'ai été guidée pour me sauver de l'astral. Tout est en moi : "guide, sauveur et bourreau". J'ai souffert énormément de ce que mes mémoires cellulaires astralisées m'ont infligé à moi-même, sous forme d'auto-culpabilité, auto-flagellation, auto-punition. J'ai attiré à moi de nombreuses vidéos astralisées pour renforcer ma culpabilité et m'empêcher d'être souveraine.

J'ai brisé le mythe du couple astralisé, j'ai fait le deuil du couple astralisé. J'ai mis mon trône au-dessus de celui d'Adam et Eve (cf : F. Larin). J'ai compris que je ne serai pas complète quand je serai en couple, mais que je serai en couple quand je serai complète.


La deuxième partie du parcours vient donc après le switch. C'est une descente de yin. À force de libérer, la fréquence vibre de plus en plus juste, la vie s'ajuste et cela m'a libéré du temps pour ÊTRE. Je considère cette période comme la descente de mon propre yin cosmique puisque j'associe le YANG à l'action / FAIRE dans la matière et le YIN à ÊTRE. J'ai donc arrêté de faire un trop plein de faire et maintenant je suis contrainte par la Source de ne rien faire, car la fréquence de ma vibration ne m'attire rien à faire. Rien ne se passe, rien ne se met en place. Une descente de yin est inconfortable car cela donne le sentiment de s'ennuyer, d'être éteint, vide et inutile. Il y a un grand vide existentiel qui s'installe et c'est un défi de s'en remettre à la Source avec une confiance infaillible. Vu le contexte, je me rends compte que si je ne fais rien, je vais me prendre un mur et pourtant je suis empêcher de faire et forcée de me contenter d'être. Je dois être observatrice. Je suis contrainte d'être dans un état d'acceptation, je ne dois m'inquiéter de rien, je ne dois rien faire pour que les choses se mettent en place au bon moment. Je ne dois rien anticiper, je dois juste me contenter de FAIRE MON YANG de base et le reste du temps, je dois profiter de l'instant présent en me contentant d'ÊTRE MON YIN.


Je n'attends pas le retour de mon jumeau, j'attends juste que la source continue à évoluer. "TOUT EST BIEN", c'est la dualité dans le monde invisible de la Source. Il y a ce qui est évolué (c'est bien) et ce qui est en cours d'évolution (c'est bien aussi). Je ne sais pas ce que devient mon yin d'origine, je sais juste qu'il va devoir faire son être, et prendre sa puissance sans m'utiliser moi ou les autres.


Maintenant, je suis capable de reconnaitre facilement l'astral. L'astral c'est tout ce qui nous fait croire que les choses viennent de l'extérieur : le bourreau, le sauveur, les guides, la solution, ... La Source est en nous, nous somme l'esprit et la matière, le créateur et la création. Tout est en nous. Le guide, le sauveur et le bourreau sont en nous.

*Le collectif FJ est complètement astralisé par des esprits de la nature, des médiums, des anges et des tireurs de cartes. 98% du collectif FJ est asltralisé en mission de vie sacrificielle humanitaire alors que la Source nous met sur notre chemin de vie individuel, où nous n'avons nullement besoin des autres et surtout nullement besoin d'être utile aux autres. Pour sortir des rapports de force et de domination, il faut avoir envie des autres et pas besoin des autres. Quand on est souverain on utilise pas l'autre et les autres pour se sentir complet et puissant.


**J'ai consulté ma numérologue en janvier 2020 mais je la connais depuis des années. Je suis une grande adepte des chiffres comme filtre d'interprétation du monde. C'est elle qui m'a dit que j'avais rencontré ma flamme jumelle.

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page