top of page

DRAGON DE FEU

Dernière mise à jour : 25 févr.

À l'occasion du nouvel an chinois (le 10 février) et à l'occasion de mon anniversaire (le 11 février), j'ai posté une publication sur mon mur FB. Le texte que j'ai écrit est un texte de yang puissant qui souhaite faire transmuter un yin spécifique en provoquant sa mort énergétique. Bien sûr, je ne m'attends pas à être comprise par mes contacts FB, mais je m'en fous, je publie pour moi et j'en profite pour provoquer l'inconscient des impuissants qui s'ignorent. Un impuissant énergétique ne sait pas qu'il est impuissant énergétique et même s'il le savait, il ne l'avouerait jamais (orgueil). Je dénonce cette dynamique énergétique des impuissants - qui se servent des uns des autres pour combler leur vide existentiel (absence de flux généré) et leur vide affectif (absence de flux magnétisé) - qui se servent de l'autre pour être consolé parce qu'ils n'ont pas transmuté et - qui se servent du collectif pour être consolé parce qu'ils n'ont pas réussi leur couple. Forcément, c'est l'échec en cascade puisqu'il faut deux esprits bipolaires pour faire un couple stable, harmonieux et pérenne, et il faut être bipolaire et en couple pour avoir des relations harmonieuses avec les autres. Le concept amitié est monopolisé et cadenassé par les impuissants. Les groupes d'amis sont soudés par la souffrance et ils faut s'entre-consoler les uns les autres pour faire partie du groupe. Juste s'intéresser à l'autre parce qu'il a une belle créativité, une chouette personnalité, une identité propre, une spécificité, une originalité, cela n'intéresse personne. Les puissants sont exclus du collectif. Je pointe les impuissants du doigt parce que ces gens sont incapables d'aimer de manière désintéressée. Il faut absolument que l'autre leurs serve à quelque chose. L'autre doit me donner l'impression que je suis aimable et que je suis aimé. "Je suis aimable parce que je suis aimé", passe systématiquement par une personne interposée. C'est l'impuissance énergétique qui engendre ces deux dépendances. Le concept d'entre-aide amicale est un concept aussi faussé que le concept du couple, c'est l'association de deux esprits unipolaires. Le yang utilise le yin pour recevoir le flux qu'il ne magnétise pas et le yin utilise le yang pour recevoir le flux qu'il ne génère pas. Ce rapport de dépendance affective et existentielle unit tous les humains que ce soit dans le cadre d'une relation amicale ou dans le cadre d'une relation de couple.


Comment je fais pour provoquer l'inconscient collectif des impuissants énergétiques ? En montrant les avantages d'être puissant - vrai - libre - accompli et en osant faire ce qu'un impuissant n'oserait pas faire : On n'a pas le droit de se venter, on n'a pas le droit de narguer les autres, on n'a pas le droit de dire que tout va bien, on n'a pas le droit d'être égoïste et individualiste, et surtout on n'a pas le droit de dire que tout va bien parce qu'on s'est mis en priorité et qu'on a toujours dit sa vérité. On n'a pas le droit de vouloir le mal des autres et vouloir la mort énergétique du yin spécifique impuissant énergétique vampire énergivore assassin qui s'ignore, c'est mal, visiblement !



Si tout va bien pour toi parce que tu te mets en priorité, tu n'as pas le droit de le dire, mais si tu vas mal parce que tu es en posture sacrificielle pour te rendre utile afin de donner du sens à ton existence et de te sentir aimé, alors là tu as le droit de te plaindre parce que ça ne va pas ! Ce qui ne va pas, c'est d'inverser l'ordre des priorités, mais comme c'est sacralisé de se sacrifier et diabolisé de développer son individualité et bien on en arrive à ce cas de figure de l'impuissant qui bloque (rejette) le puissant.


Voici le texte de ma publication :


JE SUIS DRAGON DE FEU VERSEAU DU ONZE DU DEUX. Nous entrons aujourd’hui dans l’année de mon signe et c’est mon anniversaire de Verseau yang. Nous sommes dans cette période zodiacale qui nous fait transiter vers l’air de la vérité, du vrai, de la sincère sincérité. En vérité je vous le dis, je génère pour moi en priorité, et j’aime de manière désintéressée. Je n’utilise personne et personne ne sait m’utiliser. En vérité je me sens appréciée pour ce que je suis et pour ma valeur intrinsèque, merci. Je sais qui je suis, ce que je veux, ce que je vaux et où je vais, merci. Je vais en direction de la version de moi évoluée. J’évolue vite. Je trace ma route, je ne me compare à personne, je ne dérange personne (je n’oblige personne à me lire). J’ai un fils à l’âge où je peux m’y consacrer sans sacrifier mon accomplissement personnel, merci. J’aime tous mes métiers - artiste peintre numérique - artisane de la laine - enseignante de la dynamique énergétique - photographe - infographiste - photoshopeuse. Je suis le dragon de feu yang verseau numéro 11/02, accomplie et aboutie, j’arrive et tu disparais orgueil de la chèvre de terre yin poisson numéro 20/02 qui refuse de faire gagner la vérité parce que le mensonge est ton mode de survie énergétique. Meurs de désespoir et puis affronte le désespoir. Sombre dans le noir du vide existentiel et du vide affectif et puis assume ta vérité et ta solitude. Fait ton autonomie, ta personnalité, ton identité, ta puissance énergétique de générateur du flux d’amour inconditionnel pour alimenter l’esprit de ta confidente, celle qui reçoit le flux de ta sincère sincérité. L’épopée de ton personnage fantasmagorique est terminée, tu peux te reposer là où tu peux dire ta vérité parce que tu te sens aimé de manière désintéressée.


Tout le monde est d'accord pour dire que vouloir le mal c'est mal, et pourtant je défends l'idée que vouloir la mort énergétique du yin spécifique est un mal pour un bien. J'ai écrit la mort énergétique de mon assassin énergétique dans l'article intitulé "moins par moins". Depuis lors, j'ai diminué par 1000 la quantité de flux perdu. Cette technique est d'une efficacité redoutable. Je n'ai aucune idée de l'impact que cela peut avoir sur le yin spécifique mais je peux témoigner de l'impact positif que cela a sur moi. La technique est simple, j'ai développé un nouveau système de croyances qui m'autorise à me sentir aimée de mon yin spécifique, mais qui ne m'autorise plus à l'aimer. C'est très facile de développer ce système de croyances puis qu'il est justifié par la matérialité. Je me suis bien imprégnée de mon texte de mise à mort énergétique et maintenant dès que j'ai une pensée d'amour pour mon yin spécifique, je répète en boucle dans mon monologue intérieur: "crève crève crève de mort énergétique, sombre sombre sombre dans le désespoir, dégage dégage dégage de ma tête, tu n'auras plus une goutte de mon flux, génère génère génère ton propre flux". Il me faut moins d'une minute pour passer à autre chose et j'arrive à rester des heures et des heures sans générer une seule pensée à son attention. Je ne vais pas arrêter de lui envoyer des mails, mais je vais en envoyer moins souvent. L'objectif est que son esprit continue de recevoir des preuves d'amour inconditionnel, pour continuer à le valoriser et le valider, et que son esprit soit dégouté du faux flux, mais que sa polarité yin ne magnétise plus mon flux. Je travaille à la fois sur ses croyances par mails et sur sa polarité magnétique en travaillant sur mes croyances. Je n'entre pas en contradiction et je ne suis pas en état de dissociation puisque je cultive un système de croyances compatible avec la croyance que le yin spécifique va transmuter. Je ne dois pas renoncer à mon accomplissement personnel puisque je ne renonce pas au couple. Je ne lui souhaite pas le mal (la mort énergétique) pour l'oublier ou le remplacer, mais pour le faire transmuter. Toutes les croyances que je cultive en moi sont compatibles et cohérentes les unes avec les autres.



Normalement, le yang spécifique ne connait pas la mort énergétique puisqu'il est son propre pourvoyeur de flux énergétique. Le flux est l'aliment vital pour nourrir l'esprit. Sans flux l'esprit est désespéré et il se suicide. Le yang spécifique est équipé de la polarité yang inné. La polarité yang génère le flux énergétique pour garantir la survie du corps énergétique (l'esprit) à condition que l'esprit s'autorise à s'alimenter de ce flux généré - à condition d'avoir un système de croyances yang conforme.


Le flux c'est l'amour, c'est le sens de l'existence, c'est l'espoir qui fait vivre et qui donne au corps physique matière l'envie de se lever tous les matins. Le flux généré est l'amour-propre et le flux magnétisé procure la sensation d'être aimé de son partenaire énergétique (à condition d'avoir le système de croyances yin conforme). Le sens de l'existence c'est d'évoluer et on évolue dans le bon sens quand on évolue en respectant l'ordre des priorités.


Le sens de l'existence et l'ordre des priorités pour évoluer au lieu d'involuer c'est :


1) je me mets en priorité pour faire ma bipolarité tout seul pour

2) me mettre en couple et faire circuler le flux en boucle en continu et de manière réciproque entre les deux esprits bipolaires pour

3) m'offrir heureux en couple stable harmonieux et pérenne et être profitable au collectif.

Je ne peux pas utiliser mon autre pour me consoler de ne pas être bipolaire et je ne peux pas utiliser les autres pour me consoler de ne pas être en couple !

Le yang puissant génère son flux, il génère le sens de son existence pour lui en priorité et il a l'espoir de se réaliser et de s'accomplir personnellement, il marche sur son chemin de vie individuel, il développe son individualité, son identité, sa personnalité, son amour-propre, il est autonome d'un point de vue énergétique donc le yang puissant ose dire sa vérité, il ne craint pas la punition du rejet, il est sincèrement sincère, il génère assez pour lui et il génère un surplus de flux magnétisé par l'environnement magnétique, un surplus de flux qui profite à l'inconscient collectif sous forme de nourriture vitale artistique, poétique, philosophique, à condition d'être puissant pour que cette nourriture soit digeste et comestible (vs art thérapie souffrante des impuissants énergétiques). L'artiste yang est celui qui matérialise le flux énergétique qu'il génère en surplus pour en faire profiter le collectif parce que le collectif n'est pas équipé pour le magnétiser. L'environnement magnétique fait un appel magnétique qui stimule le yang à générer, la polarité yang ne génère pas de manière spontanée, mais l'échange de flux ne se fait pas entre soi et les autres, l'échange de flux se fait uniquement entre le yin et le yang spécifiques - au sein du duo énergétique reconnecté.


Quand le duo n'est pas un duo énergétique, les échanges réciproques ne sont pas des échanges de flux, ce sont des échanges de faux flux (pseudo flux, simulacre de flux, flux sexuel, substitut de flux, fluxfake). Le chagrin d'amour n'est pas une mort énergétique, c'est de la dépendance affective ou existentielle, ce n'est pas de l'amour inconditionnel qui s'échappe, c'est de l'amour conditionné. Je pense à toi parce que j'ai besoin de toi pour me prouver que je suis aimable. Tant que l'on n'a pas connu la mort énergétique on vit le chagrin d'amour comme une petite mort. Mais la mort énergétique ce n'est pas une petite mort, c'est la mort dans l'enfer et pour l'éternité. La seule manière de survivre au désespoir de la mort énergétique, c'est de transmuter. Le yang a les prémices du système de croyances en lui et en état de mort énergétique il est obligé de valider ce système de croyances en dormance - il cesse de douter de sa certitude furtive yin - c'est la polarité yang qui appelle la polarité yin en renfort.


Le yang est puissant :

- sauf si son système de croyances yang n'est pas conforme.

- sauf s'il perd son flux vital à cause de la sexualité précoce (avant la transmutation énergétique).

- sauf s'il a été reconnecté à un yin spécifique impuissant.


La reconnexion énergétique provoque alors la mort du yang spécifique parce que sa polarité yang ne génère pas assez pour deux - parce que la polarité yin magnétise plus vite que la polarité yang génère. Tout le transfert de flux énergétique au sein du duo énergétique se fait à distance par le canal de la pensée (phénomène des pensées incessantes). C'est alors que le yang est en état de mort énergétique, sa vie n'a plus aucun sens et plus aucun système de croyances ne lui redonne espoir, plus aucune croyance ne le console du désespoir provoqué par l'absence de flux. La seule manière de survivre à la mort énergétique, c'est de s'approprier le système de croyances yin. Donc le yang transmute pour survivre.


Le yang transmute yin - il retrouve sa puissance yang - il repart au combat des esprits - il prouve que le vrai flux existe - il aime sans condition -il dénonce le faux flux, les faux espoirs et les faux sens de l'existence - il ridiculise le personnage narcissique - il dévalorise la puissance matérielle et financière - il refuse de consoler - il refuse de nourrir la victime - il pousse le yin à générer - il le pousse à se mettre en priorité - il le pousse à dire sa vérité. Le yin spécifique découvre le flux - il goûte le vrai flux. Son esprit ne va plus avoir envie de s'alimenter sur du faux flux, mais sa polarité va continuer à entretenir la survie de son esprit et le préserver de la mort énergétique. Chaque pensée d'amour inconditionnel qui s'échappe de l'esprit du yang spécifique en direction de son yin spécifique est du flux magnétisé par la polarité yin de manière automatique et inconsciente.


Pourquoi est-ce je tente des expériences énergétiques - teste des nouveaux systèmes de croyances, pour provoquer la mort énergétique de mon yin spécifique ? Parce que pour transmuter dans la matrice falsifiée (absence de modèle parental exemplaire), il faut être dans un état de mort énergétique (désespoir) pour être motivé à transmuter pour survivre. Mais dans la matrice falsifiée le yin ne connait jamais la mort énergétique puisque son esprit est entrainé à survivre à la mort énergétique depuis des millénaires. En absence de flux, l'esprit du yin est entrainé à s'alimenter sur du faux flux, de faux espoirs et de faux sens de l'existence. Le yin est entrainé à se sentir aimé sur du faux flux d'amour conditionné et il aime à condition qu'on lui procure ce faux flux (évidemment).


Le faux flux c'est 1) le flux sexuel que le yang donne en échange de pseudo flux. Le pseudo flux ce sont les preuves - visibles et audibles - dans la matérialité (l'argent - la maison - les cadeaux - la sécurité - les promesses de flux en l'air) pour remplacer l'absence du flux invisible. 2) Le simulacre de flux pour remplacer l'absence de flux généré, c'est le simulacre de sens à l'existence quand on n'est pas capable de générer son propre sens de l'existence. Le simulacre de flux, c'est la posture sacrificielle au service du collectif, le rôle de sauveur, de héros, de martyr, de saint, de thérapeute, de dieu. Donc pour intéresser le yin impuissant énergétique, il faut lui offrir du simulacre de flux, il faut être un yang impuissant qui a besoin d'être sauvé, alors le yin peut se sentir aimé sur du simulacre de flux et le simulacre de sens de son existence est de sécuriser le corps physique matière de sa victime énergétique. On comprend que la pseudo puissance du yin, c'est de rendre le yang impuissant énergétique. Il existe encore l'option 3) le substitut de flux, pour remplacer l'absence de flux magnétisé. Le substitut de flux consiste à se procurer à soi-même de manière artificielle la sensation d'être aimé quand on ne reçoit pas de pseudo flux, de flux sexuel ou de simulacre de flux, il s'agit de toutes les addictions (le sucre, la drogue, l'alcool, le shopping compulsif, les liftings).


 

Je me permets de partager ces beaux mots qui m'appartiennent à moitié, sans demander la permission à l'auteur qui me les a envoyés le 11 février 2021 et en le laissant dans l'anonymat.


Je ne sais pas comment font certaine personne pour parler de manière si juste sans même me connaitre dans la vie réelle ? On peut difficilement mieux me décrire : " entre le Ciel et la Terre (j'habite au 9ème étage), la matière et l'Esprit (mon sujet d'étude au quotidien), le virtuel et le réel (mon art et mon artisanat), l'éphémère et l’éternité (je vis chaque instant intensément et je cherche toujours à tendre vers la pérennité)".


Chère Amie, entre le Ciel et la Terre, la matière et l'Esprit, le virtuel et le réel, l'éphémère et l’éternité, le temps nous court après; et c'est là toute l'enfance de l'art, que de vivre en paix et en amour ; comme sur un fil de funambule, entre le passé et le présent, dans l’attente de demain, là où les années se tissent inexorablement. Mais ne pouvant malgré tous nos efforts arrêter le fuseau et les pendules, retourner simplement le sablier ou remplir la clepsydre à ras bord de nos meilleurs souvenirs ; en ce jour d’entre vos jours, je vous souhaite tout ce que nous pouvons appeler de nos bons vœux, vous et moi. Joyeux anniversaire Charline, ainsi qu'une nouvelle année pleine de sérénité, de beauté, de poésie et de créativité; et surtout, une nouvelle année, remplie de ces mille petites joies qui font notre plus grand bonheur au quotidien.



24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page