top of page

Il n'y a pas de plan B

Dernière mise à jour : 4 avr. 2023

En février 2022, j'ai commencé à écouter des vidéos sur la loi de l'assomption et j'ai découvert la sphère des master manifesters qui manifestent leur personne spécifique. J'ai regardé des dizaines de vidéos pour m'entrainer à devenir yin yin yin magnétique. Ces vidéos m'ont aidée à m'immerger dans la sensation d'être "aimée, voulue, désirée, choisie,...". J'ai pratiqué cet entrainement pendant 6 mois de manière intensive, c'est à dire plus de trois heures par jour. Progressivement, j'ai arrêté de souffrir du manque et, pour la première fois depuis le début de mon parcours 11/2019, je ne pensais quasiment plus jamais à mon jumeau. Au bout de 6 mois, j'ai estimé que j'en avais fait assez. J'ai profité de cette période de répit pour commencer à élaborer un plan B (générer un nouveau sens dans mon existence). J'ai donc abandonné l'entrainement yin magnétique et j'ai recommencé à faire faire faire (yang yang yang) des démarches concrètes pour réaliser un nouveau projet dans la matière. J'ai commencé à chercher un lieu pour exercer une nouvelle activité occupationnelle. Pour faire du remplissage de temps libre.


Je ne réalise pas à ce moment là, qu'au lieu de me remplir de + de flux que je génère, je dois simplement laisser de la place pour le vide, pour me remplir de + de flux que je magnétise.


LE TEMPS LIBRE, C'EST DU TEMPS EN SURPLUS. IL NE FAUT PAS OCCUPER SON TEMPS LIBRE À FAIRE + YANG MAIS IL FAUT L'OCCUPER À ÊTRE + YIN


Le temps libre, c'est la quête de toute mon existence. C'est un luxe d'avoir du temps libre pour être yin. Une transmutation c'est quelque chose qui met des années à se préparer avant de pouvoir se mettre en place. J'ai construit ma carrière professionnelle de sorte à me réserver du temps libre disponible pour m'investir dans un couple. Même si je suis active pour maintenir mon activité professionnelle de base, j'ai trop de temps libre. Le plan B est clairement une façon d'occuper mon trop plein de temps libre qui est une conséquence de mon célibat. Si j'élabore un plan B, c'est un aveu d'échec. J'admet que je n'arrive pas à manifester le plan A. Je dois résister à l'ennui. Chaque fois que j'élabore un plan B pour combler mon ennui, je constate que je recommence à souffrir du manque, à penser à mon jumeau et à manifester des personnes et des situations qui me font vivre le rejet.


Pour rétablir l'équilibre, je décide de recommencer mes sessions d'entrainement yin magnétique. Dès que j'abandonne le plan B et que je reprends la quête de mon plan A, je me sens beaucoup mieux et ma vie se remet en place. Des opportunités qui vont dans mon sens se présentent spontanément. Je n'ai pas besoin d'être plus ou autre chose en plus, j'ai bien compris que je ne peux pas continuer à générer +, à trouver par moi-même + de sens à mon existence. J'existe déjà assez par moi-même, même si cela n'occupe pas 100% de mon temps. Maintenant, je dois magnétiser, je dois passer plus de temps à être yin qu'à faire yang.


Manifester, c'est ressentir, plus de 50% du temps, la sensation de l'avoir déjà, et moins de 50% du temps la sensation de ne pas encore l'avoir. Pour maintenir cet état naturel d'être à plus 50%, stable et constant, il faut persister dans le temps. Il faut vivre plus de temps dans son rêve que dans sa réalité. Il faut vivre plus de temps dans la sensation du souhait accompli que dans l'illusion des circonstances apparentes.


QU'EST-CE QUI SERA DIFFÉRENT POUR CETTE DEUXIÈME SESSION DE 30 À 90 JOURS ?


1) LE DÉTACHEMENT :


J'ai compris que j'avais lâché prise trop longtemps et que j'avais mal interprété le sens du détachement. Si on arrive à faire la différence entre "attendre" et "s'y attendre" (en anglais : to wait et to expect), on peut mieux comprendre ce qu'est le détachement. On ne doit pas attendre dans la souffrance, mais on doit s'y attendre dans la joie.


2) LE PLAN B :


Quand on pense qu'on est dans le détachement parce qu'on a l'énergie d'élaborer un plan B, on se trompe complètement. Le plan B c'est quand on recommence à générer du flux, quand on génère un nouveau sens dans son existence pour combler l'absence de l'autre. Se remplir d'un flux qu'on génère au lieu de laisser de la place pour laisser entrer un flux magnétisé. Le plan B c'est clairement l'inverse du plan A. Les deux son incompatibles. On ne peut pas à la fois faire focus yang plus et se remplir d'un trop plein de flux qu'on génère et en même temps espérer magnétiser du flux en arrêtant l'entrainement yin. Je génère assez de flux pour moi, j'ai déjà le sens de mon existence, je n'ai pas besoin d'un plan B pour générer plus de sens par moi-même et combler le vide et l'absence, j'ai besoin de magnétiser. Élaborer un plan B c'est clairement renoncer au plan A.


2) LE LÂCHER PRISE :


Quant au lâcher prise, j'ai compris qu'il ne doit pas durer trop longtemps. En réalité s'entrainer à manifester sa personne spécifique, c'est un entrainement assez éprouvant et pour le tenir sur la longueur, il faut faire des pauses, mais pas des pauses trop longues, sinon on revient trop en contact avec la réalité et on recommence à conformer ses croyances sur les circonstances apparentes.


C'est éprouvant de transmuter dans l'astral. Il faut utiliser des techniques artificielles pour retrouver notre état naturel d'être dominant. On pense que c'est difficile d'aller contre nature et que c'est plus simple de retrouver son état naturel d'être, mais nous avons tellement été dénaturés durant plusieurs millénaires, que c'est devenu un entrainement et un challenge de retrouver ses croyances d'origines. C'est un véritable parcours de foi, dans l'inconnu et l'invisible. Heureusement que nous avons notre ressenti profond resté intact et authentique pour nous guider dans ce brouillard électromagnétique.


Je pense que dans l'astral, le yin qui va transmuter c'est le yin qui a la chance d'avoir un yang persistant.


3) APPRENTISAGE :


J'ai dû passer par la case erreur, encore une fois, pour faire encore une fois la mauvaise expérience du plan B, et acquérir une nouvelle manière de penser et de retrouver l'équilibre entre les échanges de flux. J'arrive à donner un nouveau sens logique à cette dynamique de circulation du flux et donc je comprends mieux ce qu'il m'arrive et c'est plus facile à accepter. Je fais moins de résistance, parce que c'est plus juste, plus équitable, plus évident.

Si je veux recevoir du flux magnétisé, je ne dois rien faire dans la matière, je dois être yin et recevoir sans rien faire.


4) CONFIRMATIONS :


Je suis tombée "par hasard" sur une vidéo de Matt qui explique qu'il ne faut pas lâcher prise plus de trois jours, et moi j'ai abandonné plus de 3 mois.

Ensuite je suis tombée "par hasard" sur une vidéo de Nathalie Dance qui a manifesté sa personne spécifique grâce à cette méthode, elle avoue que c'était un travail dur. Ce qui justifie selon moi, la nécessité de devoir faire des pauses.

Je suis également tombée "par hasard" sur une vidéo de l'enseignement de Neville Goddard qui confirme que le plan B est une très mauvaise idée.

Quand on reçoit des confirmations, on acquière encore plus de foi et plus de confiance.


5) COACH THÉORIE ET PRATIQUE


J'ai changé de coach pour la théorie. J'ai écouté les vidéos de Missy Renée, Nathalie Dance et Robert Zink. Et maintenant j'écoute Matt. Et pour la pratique j'écoutais Rachael, Carina, Jess et Alice et maintenant j'écoute Jasmine. Je n'ai plus besoin d'écouter autant de vidéos de théorie qu'au commencement. Je connais déjà les trois quart de la théorie, mais j'écoute pour éventuellement trouver de nouvelles choses.


6) VIVRE DANS SON SOUHAIT ACCOMPLI :


Au lieu de changer de scénario tous les jours et d'écouter des dizaines de vidéos différentes, même si elles sont toutes plus belles les unes que les autres cf. ma playlist "manifest twin flames union"de plus de 100 vidéos incroyables. J'ai décidé de choisir deux trois scénario que j'écoute en boucle, deux à trois fois par jour. J'ai la chance d'avoir trouvé deux trois scénario qui me conviennent parfaitement et que je peux vraiment m'approprier.


7) LE NO-CONTACT :


J'en envoyé mon dernier mail en septembre 2022. C'est la plus longue période où j'ai réussi à maintenir le no-contact. À part pendant les 15 jours de transition entre l'abandon du plan B et le retour au plan A, normalement cela fait plus de 7 mois que mon autre ne peut plus s'alimenter chez moi.


8) LES CYCLES ET LES SAISONS :


La période où j'ai souffert du manque et où j'ai recommencé à manifester des situations qui me faisaient vivre le rejet à duré maximum deux semaines. Rapidement, je me suis rendue compte que je recommençais à me faire magnétiser mon flux vital par mon jumeau. Depuis trois ans, je remarque que c'est toujours à la même période critique, au creux des jours les plus sombres, les plus pluvieux, les plus froids, que c'est le plus difficile pour moi. Comme si c'était une période où j'ai du mal à maintenir ma polarité yin. Je prends conscience également que c'est à la même période que j'ai commencé l'entrainement yin l'année dernière. Cela coïncide avec le retour de la lumière et de la chaleur du soleil. Je recommence l'entrainement sur ma terrasse, dans mon transat au soleil.


9) L'INVESTISSEMENT ACTIF ET VOLONTAIRE :


Je n'avais pas compris que j'avais une part active dans le processus de transmutation de mon jumeau. Je n'avais pas conscience que je pouvais faire quelque chose pour l'aider, à part me montrer en exemple pour qu'il m'imite. J'estimais que je ne devais pas l'aider. J'estimais que le travail se faisait chacun pour soi, chacun de son côté. J'estimais que je ne lui devais rien. J'estimais qu'il n'avait rien fait pour m'aider et que c'était son rôle de ne pas m'aider. Grâce à ma prise de conscience, j'ai réalisé que j'avais une part active et une part de reconnaissance envers le yin (en général), puisque c'est grâce à son appel magnétique que je génère le sens de mon existence depuis ma naissance.


10) PERSISTER DANS LA FOI :


Je recommence donc mon entrainement avec plus de connaissances, plus de compréhension et donc plus de foi, plus de confiance, plus de motivation. J'assume ma part active qui s'inscrit dans une dynamique de réciprocité. Je prends mon rôle à coeur. Je veux être pour le yin, ce que le yin a été pour moi.


1) LA SOLIDARITÉ S'INSTALLE.


La réciprocité s'installe.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page