Immortel de son vivant

Article dédié au temps.


Je t'ai expliqué pourquoi le rapport au temps est différent chez un yin et chez un yang. Dans la partie yin cosmique la matière est subtilisée, c'est ça la division et c'est ça le but de la Source, c'est diviser en deux l'unité bipolaire, maintenir à distance pour empêcher de refusionner. La distance, c'est ça qui subtilise le temps et la matière. Quand un yang expérimente le yin les secondes deviennent des heures, les heures deviennent des jours et les jours deviennent des semaines, c'est abominable, le temps ne passe plus. La peur du yang c'est de se rendre compte qu'il est immortel et éternel dans sa partie yin invisible, ça rend dingue, c'est une souffrance psychique innommable pour le yang d'expérimenter la polarité yin qui le plonge dans le pseudo bonheur de l'éternité dans l'instant présent. Le yin y est habitué parce qu'il s'est adapté a sa polarité, et qu'il n'a pas le choix, c'est un lot de consolation parce qu'il n'a pas de yang pour faire descendre son yin dans la réalité, ses rêves et ses désirs personnels n'ont pas assez de puissance yang pour se matérialiser. Le peur du yin c'est exactement l'inverse, sa peur c'est de prendre conscience qu'il est mortel dans sa partie yang. Le yang est dans l'empressement et l'urgence parce qu'il a conscience d'être mortel et donc il accorde de la valeur au temps et donc il accorde de la valeur à sa vie. Le yin a l'éternité devant lui donc il n'accorde pas de valeur au temps donc pas de valeur à sa propre vie donc enclin au sacrifice, donc aucune motivation à s'incarner. Le yin ne peut pas affronter sa peur d'être mortel tout seul, c'est l'amour (le phénomène magnétique) qui va le forcer à s'incarner, c'est ce phénomène que tout le monde appelle "amour" qui magnétise le yin sur terre, c'est très souffrant parce qu'il va traverser la densité de la matière et du temps, c'est aussi souffrant que pour le yang qui se subtilise dans l'éternité de l'instant présent. Les deux polarités souffrent. Le yang souffre de devenir éternel dans sa partie invisible yin cosmique et le yin souffre de devenir mortel dans sa partie visible yang terrestre. Le double duo n'a pas le choix, le phénomène magnétique que l'on appelle l'amour et qui permet au jumeau yang de magnétiser son propre yin cosmique et qui permet au jumeau yin d'être magnétisé sur terre (s'incarner), ce phénomène énergétique est puissant et nous n'avons aucune emprise, aucun libre arbitre. C'est pour cela que nous l'appelons l'amour inconditionnel.

NB : Les souffrances dont je parle ici sont essentiellement des souffrances dues à l'ignorance. Selon moi, le processus alchimique de transmutation ne serait pas aussi souffrant si nous étions instruits dès le plus jeune âge.

NB: Je rappelle que yang c'est FAIRE l'expulsion c'est la polarité active et yin c'est ÊTRE expulsé, c'est la polarité passive. Lors de la transmutation le yang va "ÊTRE son FAIRE" et le yin va "FAIRE son être".

 

Dans la partie cosmique, la source subtilise (divise) donc le temps est subtilisé. Le temps ne passe pas, le yin a l'éternité devant lui. Le yin n'accorde aucune valeur au temps. Il n'a pas la puissance yang de faire descendre ses rêves et ses désirs (son programme) dans la réalité. Donc il n'accorde aucune valeur à ses désirs et ses rêves, il ne sait même pas qu'il a des rêves personnels, même s'il a conscience qu'il a un programme. Quel supplice cela doit être pour un yin d'oser rêver tout en sachant qu'il n'a pas la puissance yang de faire descendre ses rêves dans la réalité. Quel choc brutal pour un yin de s'incarner. Quand le yin va s'incarner, il va naitre avec la conscience qu'il va mourir. Tandis que le yang a eu toute une vie pour s'habituer à cette idée. Le choc est tout aussi puissant pour le yang qui va magnétiser son propre yin, il va subitement réaliser qu'il est éternel, immortel dans sa partie cosmique invisible. Le yang qui transmute yin est plongé dans l'immensité du cosmos et il flotte à la dérive dans un néant intemporel, qui le plonge dans un vide existentiel aussi grand que le vide intersidéral. C'est une souffrance abominable pour la psyché du yang quand son esprit se subtilise, quand son temps se subtilise, le temps ne passe plus, c'est vertigineux tellement la sensation que cela ne va jamais s'arrêter devient réelle.


Donc le yin qui na pas transmuté yang et le yang qui est en train de transmuter yin* se consolent de leur impuissance dans l'illusion du bonheur dans l'instant présent. Cette philosophie de vie provient du sud car les yin s'incarnent au sud. Le concept du bonheur dans l'instant présent c'est un lot de consolation pour tous les yin impuissants. Le yin est éternel, le temps n'a pas de valeur, il n'y a aucun empressement, aucune urgence. Le yin n'accorde pas de valeur au temps donc il n'accorde pas de valeur à sa vie. Il est la cible idéale pour l'astral qui a besoin d'esclaves en posture sacrificielle au service de l'astral. L'astral entretient l'impuissance du yin et l'empêche de s'incarner. Le yin fait don de sa vie, il la consacre aux autres, il se fait passer après les autres, il vit tout par procuration, il est a l'aise dans la posture sacrificielle. Le yin procrastine, le yin a tout son temps, le yin laisse faire le temps.


Le yang est mortel, le temps est précieux, le temps passe vite, il ne faut pas le gaspiller, le yang est impatient, il ressent l'urgence, le yang est puissant, il a la puissance de rendre ses rêves réels, mais il n'a pas la sagesse de laisser faire le temps, donc il en fait trop, il se bat, il s'éparpille, il se gaspille, il s'épuise pour rien. Le yang vit l'enfer sur terre parce qu'il n'a pas transmuté yin pour se rendre compte qu'il peut vivre le paradis de son vivant. Quand le yang a transmuté yin, il a compris qu'il doit laisser le temps au temps, il a compris qu'il doit faire mais qu'il ne doit pas trop faire, il se libère du temps pour être et il arrête de se battre. Il a compris que la Source met les choses en place et qu'elles se passent naturellement au bon moment. Il a compris que la vie coule de Source. Il profite de la vie.


*Attention : le yang qui transmute yin est dans une période critique, il ne doit pas se faire rattraper par l'astral dans ce moment de vulnérabilité, qui dure le temps de retrouver le feu du yang qui a été éteint par l'eau du yin durant ce temps de transition.

 

La Source divise dans la partie yin cosmique et multiplie dans la partie yang terrestre. Le processus flammes jumelles c'est la séparation des esprits et l'accouplement des corps. Le duo est un double duo. Le duo cosmique est uni à distance pour l'éternité et le duo terrestre est réuni (sans distance) pour un temps limité. La Source divise systématiquement, c'est une constante, la Source accouple systématiquement c'est aussi une constante pour faire Ouroboros, mais la Source ne multiplie pas automatiquement, c'est une variante. Certains doubles duos sont stériles. Voir article suivant.

 


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout