top of page

L'ORDRE DES PRIORITÉS

Dernière mise à jour : 4 sept. 2023

Je vais parler de l'ordre des priorités, mais je commence par expliquer ce que cela signifie pour moi les mots bipolarité et complétude.


J'estime que mon esprit est bipolaire quand j'ai les deux systèmes de croyances. J'estime que je suis en complétude quand je suis remplie de flux. La bipolarité me fait sortir du vide existentiel et du manque affectif mais cela ne me rend pas heureuse de manière stable et permanente. Je dois continuellement passer d'un système de croyances à un autre pour maintenir l'équilibre de flux en moi. J'ai constaté qu'il n'y a pas que le yin spécifique qui magnétise mon flux, il y a aussi la pleine lune. J'ai constaté que mon yin spécifique ne magnétise pas mon flux en permanence avec la même intensité. Donc pour maintenir l'équilibre de flux en moi, je dois passer du système de croyances yang pour me laisser librement exprimer mes émotions sincères, au système de croyances yin pour me régénérer du flux que je viens de perdre.


J'estime que mon esprit reste dans la dualité. Je n'arrive pas à fusionner mes deux systèmes de croyances. Je continue de penser yang et yin en alternance, alors que j'imagine que la bonne fréquence pour faire circuler le flux, c'est la fréquence yinyang en une seule pensée. Je pense que la fréquence qui fait circuler le flux en boucle, en continu et de manière réciproque entre les deux esprits bipolaires est la fréquence yinyang : les deux systèmes de croyances ont fusionné en une seule croyance. Ma vie à du sens (yang) et je suis aimé (yin), ne fait plus qu'une seule croyance.


Magnétiser du flux pour se régénérer, c'est instantané et sans effort, tandis que générer et se vider de flux généré cela prend du temps. Quand mon yin spécifique magnétise mon flux, il est instantanément rassasié. Mais moi je sens les effets de perte de flux de manière graduelle.


Je sens très bien que la pleine lune magnétise mon flux progressivement. Je commence par me sentir poussée à libérer du flux et à exprimer ce que je ressens, je me sens poussée à écrire à mon yin spécifique par exemple. En l'espace de trois jours, je suis passée d'un état parfaitement serein à un état de désespoir très profond. La perte de flux se fait de manière graduelle. Je commence par me sentir triste, puis frustrée, puis en colère, puis désespérée. Heureusement maintenant, je connais la technique pour me régénérer rapidement. Je ne peux pas dire que je suis de nouveau en pleine forme en une minute, mais je peux dire qu'au bout de deux trois jours, je suis revenue à mon état normal. Je ne suis pas dans cet état à chaque pleine lune, donc j'estime que certaines pleines lunes sont plus magnétiques que d'autres.


Je suis bipolaire et cela me permet d'être capable de garder l'équilibre de mon flux plus ou moins stable. Je suis plus ou moins remplie de flux que je génère puisque je ne magnétise pas de flux, puisque mon yin spécifique ne génère toujours pas de flux en surplus. Le flux que je génère me permet de ne pas être dans le vide existentiel par contre, c'est ma polarité yin, donc mon système de croyances yin, qui me permet de sortir de la dépendance affective. Ma bipolarité ne me permet pas d'être heureuse de manière stable et permanente, car je dois continuellement jongler entre mes deux systèmes de croyances pour me sentir plus ou moins complète. Je me sens dépendante de l'influence des phases de la lune et des besoins de mon yin spécifique.


Le moment où mon yin spécifique s'est séparé de son partenaire yang sexuel correspond au moment où j'avais suffisamment développé mon système de croyances yin pour maintenir plus ou moins stable, la quantité de flux en moi. Je pense que ma reprogrammation yin m'a permis de conserver suffisamment de flux généré que pour alimenter mon yin spécifique et qu'il puisse donc "rentrer à la maison" pour s'alimenter exclusivement sur mon flux qu'il magnétise à distance par le canal de la pensée. Je suis bien sûr dans l'espoir que depuis la reconnexion, mon yin spécifique a commencé à développer son système de croyances yang et qu'il est déjà en train de générer du flux pour lui. Ce qui pourrait également expliquer qu'il n'ait plus besoin de s'alimenter en flux magnétisé chez son partenaire yang sexuel.

En tant que yang, j'ai établit l'ordre des priorités : moi d'abord, le couple ensuite et les autres après.

Mon yin spécifique a établit l'ordre des priorités : les autres d'abord, le pseudo couple ensuite et lui, il s'oublie.


Tout ceci pour dire que la nécessité de la bulle de protection du couple est la seule manière de garantir que la quantité de flux en moi, soit stable et imperturbable et ne soit plus soumise à l'influence du magnétisme du positionnement des planètes. Le couple est vraiment une manière de s'isoler dans une bulle énergétique à l'abri de toutes les influences magnétiques extérieures. Quand le flux circule en boucle, en continu et de manière réciproque entre les deux esprits bipolaires, cette dynamique est imperturbable. Tant que je ne suis pas en couple, je dois jongler et exercer un talent d'équilibriste pour ne pas me retrouver dans des états désespérés prolongés. J'estime que ce mode de vie est un mode de survie et un combat. J'estime que la vie n'est pas faite pour survivre mais pour être heureux. Le but de la vie n'est pas d'être bipolaire, mais la bipolarité est la manière d'atteindre le but. C'est la condition sine qua none pour faire un couple stable harmonieux et pérenne où le flux circule en boucle, en continu et de manière réciproque. Être bipolaire ne me permet pas d'atteindre la complétude de manière stable et pérenne.


Je comprends pourquoi je ne peux pas être heureuse à moi toute seule, même si je suis bipolaire et complètement délivrée de la posture sacrificielle pour me sentir aimée. Je n'ai jamais été en posture sacrificielle pour combler un vide existentiel. Je n'ai jamais eu besoin d'être utile aux autres pour donner du sens à mon existence. J'ai toujours beaucoup généré de flux pour moi en priorité. J'ai été très égoïste et individualiste toute ma vie. À partir de mes 29 ans, je n'ai plus été en couple et mon activité sexuelle est devenue quasiment inexistante. Entre mes 23 ans et mes 30 ans, j'ai été en "couple" avec des hommes absents. Mon activité sexuelle était épisodique. J'avais à chaque fois largement le temps de me régénérer sur mon flux généré pour moi en priorité. J'ai commencé ma carrière artistique vers mes 23 ans, au moment où j'ai quitté le seul homme dont je me suis sentie aimée. J'ai quitté cet homme pour marcher sur mon chemin de vie individuel et me consacrer à ma passion. J'ai quitté cet homme avec qui j'étais heureuse parce que je n'étais pas prête à mettre la priorité au couple sans que cela me coute de renoncer à ma carrière artistique. Je ne sais pas pourquoi à l'époque, j'ai estimé inconsciemment que les deux étaient incompatibles, puisqu'aujourd'hui je prétends que la Source orchestre la reconnexion à l'adolescence. Cela doit être lié aux conditions particulières dans la matrice falsifiée, je dois étudier la question. Quoi qu'il en soit, je ne me suis pas du tout investie dans les deux relations que j'ai vécues entre mes 23 ans et mes 29 ans. Je n'ai pas investi de temps et d'énergie pour faire prospérer le couple, j'ai tout misé sur moi. Mon expansion de créativité à vraiment commencé à mes 29 ans, quand je me suis retrouvée célibataire pour la première fois de ma vie de jeune femme. Je n'avais pas connu un seul jour de célibat depuis mes 15 ans. À 39 ans j'ai décidé que j'étais prête à être maman sans que cela me coute le sacrifice de ma carrière artistique. En 10 ans, j'avais installé ma position d'artiste professionnelle et j'ai pu vivre pendant 3 ans sur le revenu des mes créations et me consacrer exclusivement à mon fils, comme je l'avais envisagé depuis mes 16 ans. J'ai attendu 23 ans pour faire mon enfant comme je l'avais rêvé, j'avais tout mis en place dans ma vie pour ne pas devoir m'en séparer pendant 3 ans. Au moment précis où j'ai décidé que j'étais prête à avoir un enfant, le papa de mon fils a resurgit de mon passé et mon amoureux d'école primaire m'a envoyé un message après 30 ans d'absence totale. Nous avons partagé 3 mois de vie exclusivement sexuelle, juste le temps de faire mon fils et nous avons rompu définitivement la veille de mon test de grossesse. Quand mon fils a eu trois ans, je l'ai mis à l'école et j'ai recommencé avoir du flux en surplus. C'est à ce moment-là que la Source a orchestré la reconnexion. C'était la première fois de ma vie que j'avais du flux en surplus. J'avais suffisamment généré le sens de mon existence pour moi en priorité et mon enfant yin ne me magnétisait plus l'entièreté de mon flux en surplus.


Je savais que je voulais être artiste depuis ma plus jeune enfance et il m'a fallu tellement d'années pour mettre ça en place. Est-ce que dans la matrice originelle j'aurais pu mettre la priorité au couple dès mes 15 ans sans que cela me coute de renoncer à mon chemin de vie individuelle ? Pourquoi ai-je dû instaurer cet ordre des priorités dans la matrice falsifiée? Quelles croyances ou quelles circonstances de la matrice falsifiée, m'ont fait postposer le couple et l'enfant à après mon chemin de vie individuel ?

 

Une question / réponse : pourquoi mon yin spécifique à la capacité de me vider de tout le sens de mon existence à distance par le canal de la pensée alors que mon enfant yin qui s'alimente également sur le flux que je génère ne me vide pas de cette manière ? Mon enfant yin ne me vide pas de tout mon flux vital, pourtant son besoin de se sentir aimé pour s'alimenter en flux magnétisé est aussi vital que celui de mon yin spécifique. Est-ce que mon enfant yin magnétise moins fort ? Est-ce que je me régénère sur la sensation d'être aimé de mon enfant ? Oui, je me régénère sur la sensation d'être aimée puisque mon enfant yin ne génère pas de flux. Et donc mon yin spécifique à eu la capacité de me vider uniquement parce que je n'ai pas eu la capacité de me régénérer sur la sensation de me sentir aimée de mon yin spécifique et mon enfant yin ne me vide pas parce que j'ai la capacité de me sentir aimée de mon enfant même si j'ai bien conscience que ce n'est pas du flux qu'il génère pour moi, mais de la dépendance affective et existentielle.


 

Une autre question que je me pose est la suivante : si je peux me régénérer sur un système de croyances et que je peux survivre en l'absence de flux magnétisé, pourquoi suis-je tellement obsédée par l'idée de me mettre en couple ? Ok, je suis up and down mais maintenant, je suis quand-même beaucoup plus souvent up que down, donc je ne comprends pas ce qui me pousse de manière aussi déterminée à vouloir absolument faire ce couple ? Je suis heureuse seule, j'aime ma vie. Gérer les up and down n'est pas si compliqué et les moments down ne sont plus aussi dramatiques qu'avant. Pourquoi est-ce inconcevable de continuer ma vie comme ça en mode survie ? Qu'est-ce qui m'empêche de me résigner alors que 99% des êtres humains sur cette planète sont capables de se résigner ? Je n'ai vraiment pas besoin de mon yin spécifique dans ma vie, je n'ai pas besoin d'un géniteur, je n'ai pas besoin d'un pourvoyeur de fonds, d'un protecteur, d'une maison, d'activités occupationnelles ou de compagnie alors quoi ? Qu'est-ce que mon yin spécifique va m'apporter dans ma vie que je n'ai pas déjà? La sensation de me sentir aimée pour de vrai ? Mais j'ai déjà cette sensation puisque que j'ai développé mon système de croyances yin ? Je ne sais pas. Je pense que je ne suis pas capable de répondre à cette question maintenant. La réponse viendra quand je serai en couple. hahahaha




120 vues10 commentaires

Posts récents

Voir tout

10 則留言


Séverine A
Séverine A
2023年9月03日

Lors d’une conversation privée, je t’ai partagé mes doutes quant à la nécessité d’une réunion (« à quoi peut bien servir de se réunir à son jumeau si on peut générer son propre flux, le propre sens de l’existence ? »), ce à quoi tu as répondu que « j’avais les croyances d’un couple lambda ».

Essayer de comprendre et d’intégrer un enseignement implique de se poser des questions.

Finalement, tu as le même doute.

Comment concilier un reprogrammation de son système de croyances dans l’objectif d’un « système stable, harmonieux et pérenne » et les doutes quant à l’utilité (et à fortiori la potentialité) de la réunion ?

按讚
Agnes Robert
Agnes Robert
2023年9月05日
回覆

Falsifié Big Bang. Originel: Ying Yang. Coinci/dance/....? ;)

按讚
Post: Blog2_Post
bottom of page