Le péché originel

Cette vidéo (publiée le même jour que la mienne) parle de la même étape du parcours, c'est à dire le switch de l'énergie yang du FAIRE pour recevoir, à l'énergie yin d'ÊTRE pour recevoir. Dans la loi de l'assomption, je ne manifeste pas ce que je veux, je manifeste ce que je suis. Donc pour recevoir ce que je veux, je dois déjà ÊTRE dans l'état que je serais si je l'avais déjà reçu, je dois ressentir le sentiment d'être comblée et je dois exprimer de la gratitude anticipée. En d'autres mots, je dois incarner la sensation d'ÊTRE une reine aimée choisie voulue désirée. Si la femme yang incarne l'énergie yin et qu'elle s'autorise à ÊTRE et à recevoir, elle permet à son homme d'incarner l'énergie yang qui s'autoriser à FAIRE et à donner. Avant de transmuter, la femme est yang incomplète et l'homme est yin impuissant. Avant de transmuter l'amour est intéressé. La femme incomplète donne du pseudo amour pour recevoir, elle est en manque de yin, elle mendie du yin auprès des hommes et l'homme impuissant est en manque de yang, il utilise sa pseudo puissance sexuelle sur la femme pour se donner l'illusion d'être puissant yang, il vole du yang chez la femme. La femme donne de l'amour intéressé et mendie pour recevoir du yin et l'homme prend de force du yang sans rien donner en échange. Après la transmutation l'amour est désintéressé. La femme yang complète yin reçoit sans rien prendre et l'homme yin puissant yang donne sans rien perdre. La femme yang n'utilise plus l'autre ou les autres pour se sentir complète yin et l'homme yin n'utilise plus l'autre ou les autres pour se sentir puissant yang. Le basculement du rôle de la mendiante au rôle de la reine correspond au basculement vers la loi de l'assomption. La femme yang assume qu'elle est une reine, elle reçoit sans rien faire dans la matière, elle a transmuté yin le créateur, son esprit s'est subtilisé et elle exerce le pouvoir du créateur en pratiquant un faire subtilisé. C'est une discipline de l'esprit pour ne pas tomber dans le péché. Tomber dans le pêcher originel, c'est manquer de discipline de l'esprit et tomber dans le piège des pensées négatives : "Je ne suis pas une reine, je ne suis pas méritante, j'ai honte, j'ai peur, je culpabilise". Le yang la création est le conscient et le yin le créateur est l'inconscient. C'est le conscient qui imprime l'inconscient et c'est l'inconscient qui se manifeste dans la réalité. Le basculement de la mendiante à la reine, c'est le basculement du conscient qui imprime l'inconscient avec la conscience d'être une reine qui reçoit de l'amour désintéressé et qui s'interdit le pêcher, c'est à dire la faiblesse de l'esprit non discipliné. La femme yang complète yin n'autorise plus l'homme à lui voler du yang par les voies sexuelles et l'homme est forcé d'acquérir sa puissance yang autrement.

J'espère que l'homme puisse sortir de l'archétype du héros "moyenâgeux". Oui bien sûr il est testé et mis à l'épreuve mais tout dépend de quel genre d'épreuve on parle ? Plus riche, plus fort, plus puissant, plus courageux comment ? On invite l'homme à se libérer de l'archétype du héros - sauveur - protecteur pour qu'il puisse accueillir sa vulnérabilité. Comment le yin impuissant acquière-t-il sa puissance sans utiliser l'autre ou les autres ou les choses pour se donner l'illusion d'être puissant ? Sans utiliser la puissance sexuelle ? L'homme n'a pas besoin d'être un héros pour séduire et gagner le coeur de sa femme, il a besoin d'être incarné sur son chemin de vie individuel. S'autoriser à s'affirmer, avoir le courage d'être vulnérable - pleurer - s'énerver ? Quelle serait la manière de prouver son incarnation ? Quelles sont les épreuves ? "Maman, je ne suis pas venu pour réaliser tes rêves mais pour réaliser les miens" ? "Je n'ai pas besoin d'être un héros, j'ai juste besoin de m'accepter moi-même comme je suis", "j'arrête d'avoir besoin de plaire et de vivre au travers du regard des autres "? "Je sors de la posture sacrificielle au service du collectif". Et l'épreuve finale : "Je comprends qu'avoir peur de mourir c'est avoir peur de vivre." C'est de ce genre de héros dont la femme a besoin. Et la femme n'a pas besoin d'être une reine pour mériter l'amour de son homme. Elle est aimée telle qu'elle est , quoi qu'il arrive. La femme n'a pas besoin d'être une reine pour challenger son homme, n'importe quelle femme sait mettre son homme au défi. Le pouvoir du créateur c'est de bien utiliser son outil imagination et je ne laisserai pas mon imagination m'emmener vers ce genre de scénario. Soit il faut actualiser les mythes soit ils sont révolus. L'enseignement dans sa substance est magnifique parce que transmuter yin pour un yang, c'est passer de l'énergie de demander - mendier (faire pour avoir) à l'énergie yin du recevoir (être pour avoir), donc effectivement d'un point de vue scientifique cette parabole est adaptée à l'expression imagée d'un phénomène alchimique - les énergies yin et yang qui transmutent pour s'équilibrer. Donc oui cette histoire est magnifique à condition de ne pas interpréter le message au premier degré.

Eve est la création, c'est le yang, c'est le conscient et Adam est le créateur, c'est le yin c'est l'inconscient. La création ordonne au créateur et le créateur exécute. C'est la conscience qui imprime les ordres sur l'inconscient et c'est l'inconscient qui manifeste dans la réalité une réplique fidèle et exacte. Le péché originel, c'est quand la création imprime la conscience de ressentis négatifs sur l'inconscient, c'est la meilleure manière de s'envoyer en enfer puisque le créateur inconscient va manifester tous les ressentis négatives dans la réalité. L'inconscient s'imprime et vibre par le ressenti, le feeling, les émotions, les sensations. L'outils que le conscient possède pour imprimer l'inconscient, c'est la créativité, les rêves, les désirs et l'imagination. D'abord l'imagination immerge la création dans un sentiment de bien être et ensuite le créateur manifeste dans la réalité la situation qui procure la sensation de bien être pour correspond au ressenti qui a provoqué cet appel. L'inconscient c'est le paradis à condition que le conscient ne tombe pas dans le péché, à condition de discipliner son esprit pour ne pas tomber dans l'imagination négative. La loi de l'assomption ne manifeste pas ce que l'on veut, elle manifeste ce que l'on est, c'est le ressenti qui se manifeste, donc il faut d'abord ressentir l'état de bien-être dans lequel on est quand on a reçu pour ensuite recevoir. Le moment idéal pour imprimer l'inconscient, c'est dans un état qui se situe entre l'état de veille et l'état de sommeil.


 

J'ai envie de partager cette vidéo de Rachael pour aider à entrainer son esprit à ressentir des émotions positives :


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout