Le switch du yang

Dernière mise à jour : 26 oct. 2021

J'ai expérimenté le yang éteint par le yin, j'ai pu me mettre à la place de mon jumeau et ressentir pour la première fois de ma vie la souffrance de l'impuissance. J'ai cherché pendant des mois comment faire pour me débarrasser de ce trop plein de yin. La Source m'a envoyé un seau de yin qui est venu éteindre le feu de mon yang. J'étais morte, sans énergie, privée de la puissance de mon yang. J'avais perdu complètement la capacité de concrétiser mes rêves. Condamnée dans l'éternité de l'instant présent en posture sacrificielle. Un véritable cauchemar éveillée. Cela fait tellement longtemps que l'astral nous bassine les oreilles avec son illusion du bonheur dans l'éternité de l'instant présent. Maintenant que j'ai expérimenté l'impuissance de la polarité yin, je peux témoigner que ce concept est complètement astralisé. Le concept du bonheur dans l'instant présent ce n'est pas un must, c'est une fatalité. C'est le lot de consolation de tous les yins qui n'ont pas transmutés, et qui deviendra le lot de consolation de tous les yangs en phase d'équilibrage yin, dans un état de vulnérabilité totale, au stade où ils sont : morts, éteints, désespérés. Atteindre le pseudo bonheur dans l'instant présent ! Un yin est capable de rester dans la posture sacrificielle une éternité avec cette croyance. Mais pas un yang !

 

J'ai été forcée d'expérimenter le yin pour survivre à la souffrance du yang, c'est à dire la souffrance du manque. Un yang arrosé de yin est comme un yin, il n'a pas d'autre option que de vivre l'illusion du bonheur dans l'instant présent pour sortir de la souffrance du manque. En expérimentant la polarité yang éteint par le yin, j'ai pu me rendre compte à quel point le yin est complètement astralisé. C'est super facile d'astraliser un yin, il est sans défense, complètement passif et impuissant. Le yin est facilement malléable et utilisable pour mettre à disposition du collectif, car il a besoin de se servir des autres pour se donner une raison d'être, le yin a besoin de ceux qui ont besoin de lui, pour donner un sens à sa vie puisque sa propre vie n'a pas de sens. Pour consoler / contrôler le yin, l'astral a inventé une sainte légitimité à la pseudo mission de vie sacrificielle humanitaire. Un yin de base ou un yang éteint par le yin, c'est pareil. Le yin sans yang et le yang éteint par le yin sont des disciples de l'astral et des esclaves de la matrice falsifiée, tous les deux en mission de vie sacrificielle humanitaire au service du collectif. Donc maintenant, il y a ce collectif de FJ complètement astralisé, une flopée de yangs éteints par un gros seau de yin versé sur leur tête, à tel point qu'ils s'imaginent être des yins de base. Tous ces yangs sur YT sont des yangs éteints. Il n'y a qu'un yang complet et puissant pour sortir de cette posture sacrificielle et dire merde à l'astral. Ma vie à trop d'importance que pour la dédier aux autres. L'astral c'est les autres. C'est tout ce qui est en dehors de moi. Mon jumeau c'est moi. Et j'ai bien compris qu'un yin n'est rien sans son yang. Mon jumeau va bientôt le comprendre aussi.

 

Puisque j'ai dû transmuter yin par la souffrance de l'impuissance, j'en conclus que mon jumeau va devoir transmuter yang par la souffrance du manque.

 

Comment le yang peut-il faire pour switcher ? Comment peut-il faire pour se débarrasser de ce trop plein de yin et retrouver la puissance de son yang ? Le yang peut switcher lorsqu'il est saturé de yin, il n'en peut plus de la posture sacrificielle dans laquelle le yin baigne comme un poisson dans l'eau. Un yang complet et puissant préfère mille fois vivre sa vie mortelle sur terre même si c'est un enfer, que de vivre éternellement dans l'illusion du paradis de l'instant présent.

 

Cela fait deux ans que j'étudie le processus alchimique de transmutation. Cela fait deux ans que j'intègre les lois naturelles de la Source. Je sais que je vis dans la matière ce que je vibre dans la pensée. Donc je sais que pour revivre mon yang, je dois modifier ma manière de penser dans mon yin. La modification de la vibration de la pensée, donc la modification du yin, induit une modification du yang. C'est le seul avantage du yin. C'est un pouvoir magique qu'il faut utiliser à bon escient.

Le duo est un double duo. Dans sa partie cosmique le duo est yin éternel et dans sa partie terrestre le duo est yang mortel. Un yin de base ne va jamais sortir du confort de l'astral de son plein gré, il va devoir y être forcé. Comment forcer un yin à s'incarner ? Donc le yang transmute par la souffrance du manque et puis il expérimente la souffrance de l'impuissance et mon jumeau yin c'est l'inverse, il transmute par la souffrance de l'impuissance et puis par la souffrance du manque. Comment faire pour mettre un yin en manque ? C'est simple, il suffit de switcher. Tant que le yang est noyé par un trop plein de yin, il ne renait pas de ses cendres, tant que la flamme du yang n'est pas ravivée, le yang est impuissant, il est toujours sous l'emprise de la souffrance du manque et en plus maintenant, il cumule la souffrance de l'impuissance. La seule manière de sortir de la souffrance du manque, c'est d'adopter la posture sacrificielle d'un yin et la seule manière de sortir de la souffrance de l'impuissance, c'est vaincre la peur de l'amor (la mort) et la peur de la mort de l'amo(u)r. Je choisis donc de renoncer à la réunion*, pour modifier la vibration de ma pensée yin et impacter ma matière yang. La souffrance du manque est la souffrance du yang, pour sortir de la souffrance du manque, le yang intègre la polarité yin (le bonheur dans l'instant présent), mais trop de yin conduit le yang à expérimenter la souffrance de l'impuissance, et trop d'impuissance oblige le yang à expérimenter la posture sacrificielle et trop de sacrificiel pousse le yang à switcher vaincre sa peur de la mort de l'amour. Pour sortir de la souffrance de l'impuissance, pour sortir de la posture sacrificielle, le yang renonce à la réunion* et plonge le yin dans la souffrance du manque qui peut donc transmuter yang. Le switch du yang est l'occasion pour le yin de transmuter yang.

 

On transmute par la souffrance ou par la connaissance. La connaissance abrège la souffrance. La connaissance des lois de la dualité de l'énergie magnétique permet d'abréger les souffrances. La connaissance et une voie de transmutation plus rapide, plus directe et moins souffrante. On vit dans la partie yang (la réalité) ce que l'on vibre dans la partie yin (les rêves, les pensées, la connaissance). La seule manière de modifier la réalité yang, c'est de d'abord modifier la vibration de la pensée yin. Modifier ses rêves induit une modification de sa réalité. *Renoncer à la réunion dans la partie yin cosmique est la seule manière de l'atteindre dans la partie yang terrestre. Pourquoi ? La connaissance des lois de la Source, permet de transmuter par la connaissance au lieu de transmuter par la souffrance interminable. La connaissance abrège la souffrance. Ce qui m'a permis de modifier ma pensée yin et donc de modifier ma réalité yang, c'est de comprendre comment fonctionnent les lois naturelles de la Source. Si moi j'ai dû transmuter yin par la souffrance de l'impuissance, j'en conclus que mon jumeau yin va devoir transmuter yang par la souffrance du manque. Comment mon jumeau yin pourrait-il expérimenter la souffrance du manque tant que je ne switch pas ? Je peux dire que la connaissance des lois naturelles de la Source, m'a permis de switcher rapidement et facilement. Quand j'ai réalisé que mon jumeau devait expérimenter la souffrance du manque pour pouvoir transmuter yang, j'ai immédiatement trouvé la motivation de switcher.

 

Je dis à mon jumeau que je renonce à la réunion mais je n'ai pas précisé que je parlais de la réunion dans la partie cosmique du duo. Renoncer à la réunion dans la partie yin du duo est tout à fait logique puisque le duo ne fusionne pas dans sa partie cosmique. Les esprits restent distincts, unis à distance et inséparables. La réunion ne se produit que dans la partie terrestre du duo. Dans la partie cosmique le duo est en orbite et dans la partie terrestre le duo est en couple. Renoncer à la réunion dans la partie cosmique ne signifie pas renoncer au couple. La souffrance du manque qui pousse le yin à transmuter yang doit être une souffrance du manque de yang. Donc je renonce au couple.

 

Mardi 21/09 c'est la pleine lune. Mercredi 22/09 à 21h21 en Belgique, c'est l'équinoxe d'automne. L'équinoxe symbolise un rapport d'égalité. Je ne pense pas que cela soit un hasard. Le switch du yang est probablement dû au positionnement des planètes. Une étincelle de yin qui donne de la lumière de compréhension pour faire switcher le yang par la connaissance et enfin le sortir de la souffrance.

 

Hypothèse :

La descente de l'esprit sur terre est prévue pour l'équinoxe de printemps et neuf mois plus tard c'est le solstice d'hiver.

 

Les effets yangs provoqués par le switch sont immédiats. J'ai reçu hier deux coups de téléphones qui déclenchent la suite de mes projets. Et aujourd'hui j'ai parlé de la mise en place concrète d'un projet reporté depuis deux saisons.

 

La nuit qui a suivit le switch j'ai rêvé de la mort de mon plus grand amour, mon fils. J'ai fait un rêve yang. Ceci prouve encore que mon yang revient.







85 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout