top of page

Mon parcours

Dernière mise à jour : 22 août 2023



Charline Lancel née à Namur (Belgique francophone) le 11/02/1976 (45 ans) j’ai un fils de 5 ans et mon jumeau est X né à Y (Belgique néerlandophone) le 20/02/1979 (42 ans). Il n’a pas d’enfant.


Le 28 octobre 2019 la réconnexion : Mon application Tinder est paramétrée à 20km de Bruxelles et mon jumeau habite à 100 km, c’est donc lors d’un trajet vers les Fagnes que je suis passée à 17km de chez lui et que son profil a pu apparaitre dans mon application. Quand j’ai vu son visage j'ai eu un coup de coeur et quand j’ai traduit son texte de présentation du néerlandais au français, j’ai su que c’était l’homme qui me correspond. Quand j’ai liké son profil il y a eu un match instantané ce qui signifie que mon jumeau m’avait vue en premier et avait déjà liké mon profil. J’ai entamé la conversation, j’ai simplement dit que j’espérais que le match n’allait pas disparaitre avant la rencontre et il m’a répondu « rencontrons-nous » en anglais. Puis j’ai demandé pour qu’on se connecte sur messenger pour tchater et mon message est resté sans réponse pendant 24 heures, donc j’ai supprimé le match parce que je ne sentais pas d’enthousiasme et cela m’a démoralisée.


Au bout de 15 jours, je me suis rendue compte que je n’arrivais pas à me sortir mon jumeau de la tête donc j’ai commencé à le chercher sur Facebook et heureusement c’était son vrai nom et la même photo donc je l’ai retrouvé facilement. Je me suis servie d’un ancien profil FB crée en 2015 pour faire une approche discrète. J’ai actualisé ce profil avec une série d’albums photos pour visualiser mon homme idéal et ma vie idéale. J’ai passé des heures à chercher des images comme exercices de visualisation de mes rêves futurs et mes réminiscences de mes vies passées. J’ai créé un univers qui vient de mon coeur, en me laissant guidée par mon inspiration profonde. Au bout de 15 jours mon jumeau est (re)venu à moi en me demandant qui est « Marie-Louise Parker » qui poste des images qui me ressemblent tellement. Nous avons commencé les échanges via messenger. Il voulait parler directement et j’ai demandé pour tchatter d’abord, puis j’ai dit ok pour parler (en anglais) et il a dit non finalement qu’il ne voulait pas parler via skype mais qu’il voulait directement me voir, il a demandé pour que je vienne chez lui, faire un feu de bois dans la nature, s’assoir autour du feu et rester dans le silence, j’ai dit que sa proposition était très belle et que j’en avais envie mais que je n’osais pas le voir sans parler avec lui un peu à l’avance, j’ai émis des doutes/peurs (problème de communication, séducteur), il m’a dit que cela ne l’intéressait pas de parler avec des gens qui avaient le coeur fermé par la peur, j’ai dit ok, je veux bien te faire confiance aveugle et venir chez toi sans te connaitre, et quand j’ai été ok avec sa proposition, il a commencé à reporter le rdv. Il me laissait des messages vocaux pour me raconter sa vie et son envie d’être en couple. Il m’a écrit qu’il me connaissait déjà et qu’il était une veille âme, un faiseur de feu de camp et un travailleur du bois. Il m’a fixé rdv après Noël et j’ai donc arrêté d’envoyer des messages pendant 3 semaines. J’ai repris contact après Noël et il a de nouveau trouvé des excuses pour ne pas honorer son engagement, j’ai donc bloqué son profile.


Comme je n’arrivais pas à l’oublier j’ai été consulter ma numérologue le 8 janvier 2020 et elle m’a immédiatement dit que X était ma flamme jumelle. Je ne connaissais pas ce terme et donc je suis allée me renseigner sur le net. J’ai réactivé mon profil et fait une nouvelle demande d’amitié mais il n’a pas accepté et nous avons continué à discuter sur messenger sans que je puisse avoir accès à ses publications, ses photos, ses stories. J’ai insisté pour qu’il accepte de me redonner accès à son actualité privée mais il a nié ma demande. Il a finalement accepté qu’on se rencontre le 21 mars 2020 mais deux jours avant le rdv il a annulé à cause du covid. J’étais furieuse donc j’ai désactivé le profil de Marie-Louise.

Un mois plus tard, le 21 avril 2020 j’ai réactivé le profil et à ma grande surprise mon jumeau avait accepté mon invitation et je pouvais de nouveau avoir accès à son profil privé. Je lui ai dit qu’il avait de cette manière exprimé clairement qu’il voulait rester en contact avec moi et il a accepté qu’on se rencontre le 26 avril 2020. Il m’a accueillie chez lui avec beaucoup de gentillesse, il m’a mise sur son cheval et il a marché à côté du cheval pendant une longue balade dans la nature. Nous avons parlé de tout et j’ai appris que nous avions le même rêve, c’est à dire construire une maison en autonomie et en symbiose avec la nature. Il m’a préparé à manger et puis j’ai demandé pour dormir dans son canapé parce qu’il était trop tard pour prendre la route, il a refusé, il a demandé que je vienne dormir dans son lit. Et nous nous sommes pris dans les bras l’un de l’autre et avons fait l’amour. Cela s’est très bien passé, il y avait une grande alchimie et une grande compatibilité, mais il n’y avait aucun sentiment. Avant de me faire l’amour, il m’a dit qu’ « il ne se donnait pas facilement », j’ai répondu que moi non plus vu qu’en 7 ans il était le deuxième partenaire en dehors du père de mon fils avec qui je n’avais plus eu de contact physique depuis juillet 2017. Le lendemain nous avons échangé un baiser, à peine effleuré du bout des lèvres, c’était furtif mais je me souviendrai de cet effleurement toute ma vie car j’ai eu l’impression d’être aspirée par son âme. Nous avons fait une deuxième fois l’amour et il m’a dit juste après « on ne peut pas forcer l’amour » et « tu ne dois pas être triste car tout est bien » puis je me sentais tellement fatiguée et je n’avais aucune énergie, je me suis endormie au soleil et il a reçu un appel pour un boulot à faire en urgence et je suis partie. Nous avons donc passé 24 heures ensemble mais pas une seule fois nous nous sommes regardés les yeux dans les yeux. 3 jours plus tard il m’a laissé un message vocal pour me dire qu’il ne souhaitait plus me revoir car il sentait des tensions énergétiques de ma part envers lui et surtout qu’il ne sentait pas la connexion énergétique fluide comme il avait envie. Il m’a dit : « je n’ai rien à te reprocher, tu es quelqu’un de bien ». À partir de ce moment-là ma vie s’est effondrée, je lui ai dit que nous allions ensemble nous battre contre nos egos et que nous allions gagner. Il m’a dit « fais comme tu veux, si tu veux, fais ça ». Depuis lors, j’ai envoyé des messages pour lui raconter tout ce qu’il se passait dans ma vie, il m’a dit qu’il ne me répondrait pas mais qu’il lisait tout ce que je lui envoie. Je lui ai dit que j’allais faire tous les ajustements énergétiques nécessaires pour que nous puissions nous retrouver en harmonie. Je n’ai cessé depuis, de lui déclarer mon amour et je n’ai plus jamais demandé pour le revoir. J’ai dit que j’allais patienter pour qu’il se sente prêt et que la demande vienne de sa part. Mon jumeau n’engage jamais la conversation mais si je pose une question très courte et très précise il va me répondre de manière courte et concise. Il lui arrive de mettre des coeurs parfois, alors j’ai demandé pourquoi il n’arrivait pas à m’aimer, il m’a répondu : « je veux t’aimer mais tu es trop puissante pour moi ». Quand je sens qu’il va partir en voyage, je lui demande « est-ce que tu as prévu un voyage ? » Et il me répond oui et me donne ses dates. Quand je lui envoie des petites vidéos de mon fils, il me dit « c’est magnifique ». Il dit des phrases bateau comme « profitez de l’instant présent ». Ou il dit « amusez-vous bien », toujours des mots gentils et sages. Il me donne des nouvelles de lui via les photos qu’il poste dans ses stories. Quand je passe par des périodes de pure folie, il continue de lire mes messages délirants et quand je lui demande si je suis folle et si je dois aller voir un psychiatre, il me dit que je suis folle mais pas d’une manière à devoir aller voir un psychiatre. Il accepte tout de moi, il est toujours-là. Je lui dis tout ce que je vis et il lit tout ce que je lui écris.


Le 31 janvier 2020 à contre coeur, j’ai allumé mon application Tinder et j’ai fait un match dans les 30 secondes et le soir même le gars était dans mon lit. Il ne s’est pas vraiment passé grand chose car le gars était quasi impuissant. Je l’ai avoué à mon jumeau et il m’a redit sa phrase bateau « profite de l’instant présent ». Pendant les 10 jours qui ont suivi ce "one shot" j’ai vécu le pire cauchemar de ma vie, j’ai eu du harcèlement psychique jour et nuit, je suis devenue comme un zombie, j’avais envie de me taper la tête au mur tellement j’étais harcelée psychiquement, j’hurlais comme une possédée, je ne dormais plus, je voulais mourir. J’ai dû faire appel à un coach FJ qui m’a aidé à me sortir de cet enfer. C’est là que j’ai décidé de dire à mon jumeau que nous étions dans un parcours de flammes jumelles. Je lui ai demandé de se renseigner, je ne sais pas s’il l’a fait. Il m’a juste posé une question « est-ce que cela veut dire qu'on doit habiter ensemble ? », j’ai répondu que s’il me demandait un jour, je répondrais oui, mais qu’on n’en n’était pas là en ce moment.


Le 14 février 2021 j’ai envoyé la première vidéo de moi et il a mis un coeur sur la vidéo.

Début mars j’ai envoyé une deuxième vidéo de moi pour lui dire que je voulais qu’il me voie et m’entende pour s’habituer à moi avant de me revoir et il a encore mis un coeur sur la vidéo.

Mi mars, j’ai posé une question pour provoquer une réaction: j’ai demandé « si je te dis que je viens chez toi dans 2h, qu’est-ce que tu ressens ? 1) impuissant / pas prêt 2) étouffé / privé de liberté / pas respecté 3) zéro émotion / pas d’envie / pas de sentiment. Il a répondu : « deuxième proposition … ma copine est ici ». J’ai répondu « ok, merci » « j’espère que ta copine ne regarde pas dans ton gsm car quand elle va voir que tu lis tous mes messages d’amour et que tu mets des coeurs sur mes vidéos, je crois qu’elle va se sentir très mal ». Pendant 3 semaines je n'ai pas ouvert le profil de Marie-Louise et je n’ai plus envoyé de message. Je ne ressens pas la souffrance de blessure de trahison, je vis cette nouvelle avec sérénité. Mais au bout de trois semaines je suis poussée à lui écrire. Je lui ai envoyé des visuels que je crées pour lui montrer comment je transmute ce qu'il me donne, en beauté et couleurs et ondes vibratoires d'amour que je lui rends.

Par rapport à moi,

Je suis artiste, j’aime mon métier, je gagne ma vie avec la vente de mes tableaux, je suis libre, je n’ai pas de patron, je fais ce que je veux quand je veux, je suis propriétaire de mon appartement et de ma voiture, je ne dépends de personne financièrement, j’ai tout ce dont j’ai envie, je ne manque de rien, je suis maman épanouie. Je n’ai aucune personne toxique dans mon entourage, je suis en paix avec toutes les personnes de mon entourage et de ma famille. Je n’ai aucun souci de santé, je n’ai aucun soucis administratif, juridique ou financier à régler, il ne m’arrive rien de mal, aucune contrariété, ma vie coule tranquille. La seule contrariété est de ne plus pouvoir faire mon sport préféré (aquabike) et mon yoga à cause du covid. J’ai toujours été guidée, protégée, programmée, télécommandée, je ne me suis jamais posée aucune question, j’ai toujours eu un moteur interne et une énergie débordante. Pour la première fois de ma vie, je me sens abandonnée par ma guidance, je ne ressens rien, je suis fatiguée, je suis vidée de mon énergie. Je fais ce que je dois faire mais je n’ai le coeur à rien. Je procède mécaniquement comme un robot. Je vis ma vie comme d’habitude mais je me sens carrément morte en moi. Plus aucune joie, plus aucune passion. Je passe mes journées à tricoter. Je n’ai qu’une seule idée en tête c’est construire ma maison en autonomie et en harmonie au milieu de la nature avec mon jumeau. Je continue de travailler, je continue de créer des visuels, je continue d’assumer toutes les tâches du quotidien, je fais tout ce que je dois faire comme un automate bien réglé.

Ce que j’ai guéri durant le processus :

- douleur chronique depuis l’adolescence due à un traumatisme de la petite enfance, douleur qui s’est logée dans le bas ventre à gauche, douleur réveillée par mon jumeau quand on a fait l’amour. J’ai soigné cette douleur atroce grâce à la logosynthèse, en une seule séance, c’est une guérison miraculeuse.

- J’ai guéri la relation conflictuelle avec ma maman, depuis lors il n’y a plus aucune dispute avec ma maman, elle ne s’immisce plus dans ma vie privée, ne s’autorise plus aucun conseil.

- Je me suis débarrassée de la seule et unique relation toxique que j’entretenais depuis 20 ans avec un homme très charismatique (une star du cinéma), j’ai coupé le contact avec lui sans aucune difficulté.

- J’ai guéri les mémoires cellulaires de prisonnière de guerre, réveillée par le contexte liberticide de la crise covid et qui me donnaient le sentiment que j’étais prisonnière et que je devais fuir dans l’urgence. Je n’ai plus du tout ce sentiment, je ne suis plus affectée par l'aspect liberticide de cette crise.

- J’ai guéri ma dépendance affective grâce à la méthode du dédoublement, chaque fois que je me sens en manque affectif, je me dédouble et je me prends dans mes bras et je m’apporte tendresse, amour et réconfort à moi-même.

- j’ai compris que la guidance qui m’a accompagnée toute ma vie est en réalité la Source, la dualité de l’énergie magnétique à l’origine de toute la création. Je suis connectée à la Source, j’ai une confiance totale en la Source. Je lui demande ce que je dois faire maintenant, mais je n’entends pas et ne reçois pas sa réponse.

Question :

Où en suis-je ? Qu’est-ce que je peux faire pour progresser sur mon parcours ?

Dois-je laisser mon jumeau tranquille pour lui laisser la chance d’avoir un enfant avec une femme encore capable d’enfanter ? Puis-je encore lui écrire puisque maintenant il m'a annoncé qu'il a une copine? Quand je pense à lui, est-ce que je l'empêche d'évoluer? Est-ce que ma mission de vie est mon métier d'artiste qui me passionne (peintre numérique)? Quelle est ma ma mission commune avec mon jumeau?


Merci de m’avoir lue.

Charline

 

Voici le résumé de mon parcours envoyé à Priscillia Miracle le 01/04 pour le rdv le 07/04. Priscillia n'a pas lu mon mail. Le rdv avec elle ne m'a été d'aucune utilité. Ses vidéos sont très bien mais son coaching est complètement bâclé et expédié. Sensation qu'elle est vraiment blasée. À Virginie Giraud le 12/04 pour le rdv le 13/04. Virginie à lu ce mail avant le rdv. Son coaching m'a guidée vers une libération des souffrances vécues dans une vie antérieure.

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


Post: Blog2_Post
bottom of page