Odin vs Bouddha

Dernière mise à jour : 5 nov. 2021

Les philosophies de yin impuissants viennent du sud et les philosophies de yang puissants viennent du nord. À mon avis les yang cosmiques s'incarnent majoritairement au nord et les yin cosmiques s'incarnent majoritairement au sud. On voit que le dieu nordique Odin est un dieu de l'action, le yang cosmique c'est FAIRE la séparation. Être trop yang c'est trop faire, c'est se battre parce qu'on est dans l'urgence, la précipitation, l'instinct de survie. Parce que la conscience de la mort met le yang dans un état d'empressement et d'agressivité aussi malheureusement. Et on voit que Boudhha au sud est un dieu de paix, de calme, de patience, mais être trop yin c'est procrastiner, passer à côté de sa vie, se sacrifier, s'oublier, renoncer. Le yin a peur de l'amo(u)r parce qu'il a peur de la mort. Mais avoir peur de mourir (s'incarner), c'est avoir peur de vivre. Donc le yin qui ne transmute pas ne va pas vivre sa vie, il va vivre par procuration et dans l'abnégation. Le yang n'a pas peur de mourir, parce qu'il est familiariser avec le concept de la mort depuis son enfance, il veut vivre sa vie à tout prix, mais il vit beaucoup de conflits, parce qu'il ne laisse pas la vie couler de source, parce qu'il n'a pas encore transmuté yin, alors il va trop vite, il en fait trop, il se fatigue.

Plus les jumeaux sont proches de l'équateur plus ils sont équilibrés à la base. Le yang est déjà très connecté à sa partie yin cosmique, et le yin est déjà très concret dans la matière.



30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout