top of page

Ouroboros

Dernière mise à jour : 23 déc. 2022

Théorie de l'évolution:


La Source :


La Source c'est la dualité de l'énergie magnétique à l'origine de toute la création. La Source n'a pas de naissance et la Source ne va jamais mourir. L'évolution n'a pas de commencement et n'a pas de fin.


Le but de la Source :


Le but de la Source, c'est d'évoluer par un système stable harmonieux et pérenne.


La Source évolue en subtilisant la matière :


L'évolution va de la prison de la matière dense à la liberté de l'esprit subtilisé. La Source divise l'unité bipolaire en deux. C'est la séparation originelle, c'est le yang puissant qui expulse son yin. La Source maintient les deux moitiés à distance pour les empêcher de refusionner, le temps que chacune redevienne puissante yang et complète yin indépendamment l'une de l'autre. Pour maintenir à distance, la Source incarne le yang mais elle n'incarne pas le yin.


La Source perpétue son évolution :


Si la Source ne faisait qu'évoluer - subtiliser - diviser l'unité bipolaire en deux, bientôt tout serait volatile et éthéré, donc la Source n'aurait bientôt plus rien à subtiliser. Dans la perfection de sa dualité, la Source évolue en subtilisant et simultanément perpétue son évolution en recréant de la matière dense à subtiliser. De sorte qu'il y ait toujours assez de tout pour faire un rien.


L'évolution :


Plus la Source évolue, plus la matière dense est subtilisée. Plus la matière est subtilisée, plus elle est libre et en mouvement.


Le caillou à envie d'être un arbre, parce que l'arbre a acquis plus de liberté et plus de mouvement. Il peut se déplacer en hauteur.

L'arbre à envie d'être un animal parce que l'animal a acquis plus de liberté et plus de mouvement, il peut se déplacer au sol dans toutes les directions.

L'homme a envie d'être un oiseau parce que l'oiseau a acquis plus de liberté et plus de mouvement, il peut voler.

L'oiseau a envie d'être un esprit parce que l'esprit a acquis plus de liberté et plus de mouvement, il est invisible.


Chaque stade de l'évolution contient le précédant. Le végétal est du minéral subtilisé, l'animal est du minéral et du végétal subtilisé. L'esprit est du minéral, du végétal et de l'animal subtilisé.


La Source incarne l'esprit dans la matière :


La Source incarne l'esprit dans la matière pour perpétuer son évolution. La Source évolue, elle subtilise jusqu'au stade maximum. L'esprit est le plus haut stade de subtilité. À partir de ce moment-là, la Source incarne l'esprit dans de la matière pour perpétuer son évolution. Pour incarner un esprit dans de la matière, il faut que la matière soit subtilisée. Si la Source est capable d'incarner l'esprit dans la matière animal et végétale, d'après moi, c'est compliqué, voir impossible qu'elle incarne l'esprit dans de la matière minéral, car la matière minérale est trop dense. Comme la Source incarne l'esprit dans la matière pour perpétuer son évolution, il me semble qu'il suffit de regarder ce qui dans la nature est capable de se multiplier pour savoir à partir de quel stade de l'évolution, la Source incarne l'esprit dans la matière. À partir de quel stade de subtilité de la matière, l'esprit peut s'y incarner ? À partir de quelle stade de subtilité, la matière devient-elle un être vivant ?


D'abord, le Source incarne le yang :


Le yang est incarné à sa naissance. Le yang incarné, mute dans sa partie énergétique invisible, jusqu'à devenir puissant (à l'adolescence). Et quand il est puissant, il transmute pour devenir complet dans sa partie énergétique invisible. La transmutation s’enclenche à la reconnexion entre le yang et le yin d'origine. Le signal de la reconnexion est envoyé par la glande pinéale quand le yang est assez puissant que pour expulser son yin d'origine. Quand le yang puissant expulse le yin, c'est le revécu de la séparation originelle. C'est l'individuation des esprits. À la base nous ne sommes qu'un (l'unité bipolaire de base) et maintenant nous sommes séparés, je suis moi et tu es toi. La Source orchestre la transmutation du yang puissant qui devient yin. La première moitié du duo d'origine est redevenue complète à elle toute seule.


Ensuite, la Source incarne le yin :


Quand la Source a évolué, c'est à dire quand la Source a subtilisé les esprits, quand l'individuation des esprits est terminée, alors la Source orchestre la réunion du duo dans la matière, pour perpétuer son évolution. Pour cela, la Source incarne le yin. Un yin impuissant ne peut pas se conformer à un yang puissant en complétude, ce qui force le yin à devenir yang puissant pour devenir compatible. Pour créer son système stable, harmonieux et pérenne, la Source doit mettre en face d'un yang puissant en complétude, un yin qui a transmuté yang. C'est la Source qui force le yang à transmuter et c'est la Source qui force le yin à s'incarner parce qu'elle doit perpétuer son évolution. Au moment de son incarnation le yin devient puissant. La deuxième moitié du duo d'origine est puissante yang et complète yin à elle toute seule.


La Source orchestre la réunion pour perpétuer son évolution :


Les deux moitiés sont puissantes yang et complètes yin indépendamment l'une de l'autres. Le duo peut se réunir pour créer un système stable harmonieux et pérenne. Certains duos sont prévus pour perpétuer l'évolution, c'est à dire qu'ils sont équipés pour créer ensemble de la matière dense à subtiliser. Certains duos sont fertiles et d'autres sont stériles pour maintenir l'équilibre entre la division et la multiplication exponentielle. Ce qui se divise ne se divise qu'un seule fois, mais ce qui se multiplie se multiplie plusieurs fois, donc la Source n'a pas besoin de multiplier tout ce qu'elle divise. La matière créée, meurt et redevient poussière. La poussière se densifie et devient terre, qui devient cailloux, qui devient planète.

Les hommes sont poussière d'étoile, et les étoiles sont poussière d'hommes.

Hypothèse de l'orbite invisible :


La matière compacte, dense et statique peut être mise en mouvement par la Source pour créer un système stable, harmonieux et pérenne. Au départ du repos absolu, la Source est capable de mettre deux aimants (bipolaires) en orbite grâce à la force de la dualité magnétique et grâce à la force de dégravitation. Le duo terrestre crée un système (un couple) stable harmonieux et pérenne. Probablement que les deux esprits invisibles sont également mis en orbite. Pour créé un système stable, harmonieux et pérenne (qui s'auto-génère qui s'auto-alimente, qui s'auto-entretient, en autosuffisance), la Source met en orbite dans la partie matière visible et dans la partie esprit invisible - dans la partie densifiée à son maximum et dans la partie subtilisée à son maximum. La Source a atteint son but dans les deux sens.


Ouroboros :


L'évolution ne s'interprète pas de manière linéaire avec un début et une fin, l'évolution s'interprète de manière circulaire. À chaque instant présent, tous les stades de l'évolution sont présents. À cet instant présent, la Source subtilise à son maximum et densifie à son maximum. Tous les stades d'évolution sont indispensables et nécessaires, tous les stades de l'évolution sont biens.


Dualité :


Dans la Source, la dualité bien et mal n'existe pas. Dans la Source, la dualité c'est, d'une part ce qui est évolué (c'est bien) et d'autre part, ce qui est en cours d'évolution (c'est bien aussi). Dans la Source tout est bien.


Le temps :


Le temps est la distance qui sépare la matière. Plus la matière est dense plus le temps est dense. Plus la matière est subtilisée, plus le temps est subtilisé.


Le temps d'un yang est densifié. Le yang nait incarné, son esprit est incorporée dans sa matière. Il a conscience de sa corporalité et il a la conscience de la densité du temps. Le temps du yang passe vite, il est compacté, précieux, compté. Le yang sait qu'il est éphémère. Le yang est affirmé, il veut vivre sa vie. Le yang est impatient et impulsif, il est dans l'action pour rentabiliser le temps. Quand il est trop yang, il en fait trop et trop en faire c'est se battre. Il s'épuise, il se gaspille. Il dépense beaucoup d'énergie pour peu de résultat. Le yang puissant est un guerrier. Quand il transmute yin, le yang découvre son monde invisible. Le yang matière éphémère découvre qu'il est yin esprit éternel. Il apprivoise sa part d'éternité. Il devient patient, il apprend à profiter de l'instant présent. Il va progressivement ÊTRE son FAIRE. Il s'autorise à être et recevoir. Il comprend qu'il n'y a pas besoin de faire dans la matière et se battre pour que les choses se passent et obtenir le résultat qu'il souhaite. Il apprend à faire un faire subtilisé. Un faire subtilisé, c'est une force d'action passive. Quand il a transmuté le yang est yin magnétique. Le yang puissant en complétude yin, est un guerrier pacifié.


Le temps d'un yin est subtilisé. Le yin est éternel, le yin a toute l'éternité devant lui. Il procrastine. Rien ne presse. Le temps ne passe pas. Le temps n'a pas de valeur. La vie du yin n'a pas d'importance. Le yin est enclin à faire don de sa vie en posture sacrificielle au service du collectif. Il n'est pas incarné, il n'a pas conscience de son corps, il a l'impression qu'il n'est pas réel, il se prend pour un extra-terrestre, il n'a pas la sensation d'appartenir à ce monde. Le yin s'illusionne, il vit par procuration, par personnes interposée, il n'a pas sa propre personnalité, il se conforme à ce que l'on attend de lui, il est malléable et influençable. Le yin magnétise, il attire à lui. Le yin est pacifié. Il ne peut pas être dans le conflit car il vit aux travers du regard des autres. Il vit sur son relationnel. Il doit absolument plaire et séduire. Il ment comme il respire, il s'adapte. Il est résigné. Quand il transmute, le yin s'affirme, il incarne son propre corps et sa propre personnalité, il prend conscience de la valeur du temps, il veut rentabiliser le temps, il n'a plus besoin de jouer un rôle pour plaire, il n'a plus besoin de mentir, il se détache de tout ce qui appartenait à son monde d'illusion pour se consacrer à lui et à sa vie réelle. Il réalise ses rêves. Il sait FAIRE son ÊTRE.


Le yang pacifié et le yin incarné forme un très beau couple, qui fonctionne dans l'équité, la complicité et la réciprocité.


L'origine de l'eau et le déluge :


Les eaux à la surface du globe proviennent des eaux internes. Quand la pression des eaux internes devient trop forte, la croute terrestre se fend et les eaux internes sont expulsées à la surface de la terre par une ou des failles.


L'or :


Il existait une force énergétique très puissante, une force énergétique sonore qui émanait de l'intérieur de la terre, due à la pression des eaux internes. Cette force énergétique sonore (vibratoire) était convertie pour déplacer des lourdes charges et extraire l'or des profondeurs. L'or était facilement accessible, l'or n'avait pas de valeur, l'or coulait à profusion et décorait les temples à la gloire de tous. C'était l'époque des constructions colossales. Grâce à cette puissante force énergétique, on pouvait déplacer des montages sans effort. Puis vint le déluge, pour soulager la terre de sa pression interne. La pression est telle que la croute terrestre s'ouvre en failles pour expulser les eaux internes. La terre est engloutie, seulement 1/100 du vivant survit au déluge. L'humanité perd des villes, des pays, des continents, l'humanité perd la force énergétique sonore (vibratoire) puisqu'il n'y a plus de pression interne. C'est un moment de grand reset. Le savoir est englouti et tombe dans l'oubli. L'or est inextricable, l'or devient rare et précieux, l'or devient l'obsession de la secte abrahamique.



Ma dernière question sans réponse est sans importance :


Qu'est-ce que la secte fait avec tout l'or qu'elle amasse ? Cela n'a pas vraiment d'importance de pouvoir répondre à cette question, puisque quelque soit la réponse, la Source évolue et perpétue son évolution.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page