Résurrection vs Réincarnation

Je dirais que le yin cosmique se ré-incarne, parce que le yin cosmique a la conscience d'être éternel et si on a cette conscience on sait que ce n'est pas la première fois que notre esprit fait ce voyage périlleux qui consiste à descendre sur terre pour vivre sa vie terrestre et réaliser ses rêves (son programme de rêve).

Vas jusqu'au bout de tes rêves, c'est une autre manière de dire au yin, incarne-toi, encore une fois.


Je dirais que le yang cosmique ressuscite, il renait de ses cendres. Durant son processus de transmutation, le yang est mort de son vivant. À partir de l'équinoxe de printemps, le feu du yang est progressivement arrosé d'eau de yin cosmique, jusqu'à être complètement éteint, noyé dans l'eau de sa propre énergie yin cosmique. Heureusement, poussé par la Source (switch de l'équinoxe d'automne), le yang va renaitre de ses cendres, il va retrouver progressivement son feu de l'action et sa puissance de continuer à réaliser ses rêves et grâce au pouvoir magique du yin qu'il vient d'acquérir, il sait maintenant qu'il n'a plus besoin de se battre pour que ses rêves deviennent réels, il peut enfin se reposer sur son transat au soleil et profiter de l'instant présent. Tout ce qu'il met en place va se concrétiser de soi-même au bon moment, grâce à la Source qui évolue et qui met en place la suite du programme (de rêve).


Avant je ne croyais en rien sauf en moi et maintenant je crois en la Source invisible.

Le yang sans foi ni loi, devient croyant, quand il a transmuté, le yang est chargé d'énergie yin et devient un fidèle disciple de la Source.



Au nord, les yang ont la résurrection.


La résurrection est littéralement le retour de la mort à la vie. Celui qui ressuscite, effectue un passage physique du monde des morts vers celui des vivants en conservant le même corps.

Après la transmutation, le yang ressuscite (heureusement).


Comment fabriquer des esclaves guerriers et guerrières ? Et pourquoi ?


Il suffit de glorifier la mort, et d'entretenir le concept de la mort physique comme une fin. C'est une manière de maintenir le yang dans un état d'urgence. On fait croire au yang qu'il aura son paradis après la mort et en échange il accepte de vivre l'enfer sur terre. Évidement, on ne lui dit pas qu'il peut vivre "le paradis sur terre de son vivant quand il aura transmuté yin" ! Il suffit donc de maintenir le yang cosmique (yin ou yang terrestre) dans l'ignorance totale de l'existence de la Source et de sa capacité à pouvoir magnétiser sa partie yin cosmique éternelle. Plus le yang est pressé par le temps qui passe (conscience de la fin qui approche), plus il va vouloir vite faire, trop faire, et trop faire c'est se battre. Pour qu'un yang arrête de se battre, il faut qu'il ai transmuté yin. Donc comment fabriquer des esclaves guerriers et guerrières ? Il suffit d'empêcher la transmutation, tout simplement.

Un(e) guerrier(ère) c'est un yang qui n'a pas transmuté.

Se battre c'est souffrir, et voila pourquoi la source de la Souffrance, c'est l'ignorance de la Source. Dieu a pris la place de la Source. C'était facile de cacher la Source puisque c'est facile de cacher l'invisible. Dieu empêche le yang de transmuter. Dieu est une invention humaine et c'est un outils d'instrumentalisation pour empêcher le yang de transmuter. C'est un acte délibéré, c'est tout simplement la volonté de fabriquer des esclaves guerriers prêts à se battre. Prêts à mourir pour être délivrés de l'enfer sur terre. C'est génial comme procédé de falsification, mais c'est diabolique, c'est contre nature. On n'est pas fait pour se battre, on n'est pas fait pour vivre l'enfer sur terre, on n'est pas fait pour donner sa chair au canon, on n'est pas fait pour gratter le sol dans l'enfer des mines. On voit très bien comment une falsification du yin induit une falsification du yang. Falsifiez l'esprit par la culpabilité et vous obtiendrez le sacrifice de la chair. Dieu culpabilise et il nous rend responsables du déluge. Mais du point de vue de dieu, c'est le déluge qui est coupable, c'est à cause du déluge si dieu a eu besoin d'esclaves en masse pour combler la perte de la force énergétique sonore qui émanait de la terre (et qu'il convertissait en mécanique d'extraction de l'or) juste avant le déluge. Avant que la croute terrestre s'ouvre en failles d'où jaillissent les eaux internes pour libérer la pression et donc perdre la puissance de la force vibratoire sonore et créer à la place, des lacs, des mers et des océans. Le déluge c'est l'expulsion des eaux internes vers la surface de la terre. Les eaux remontées des profondeurs de la terre se plaquent à la surface terrestre. Quand dieu me dit que je reçois le déluge en punition, il parle pour lui, c'est lui qui vit le déluge comme une punition. Et au lieu de me dire que je suis responsable du déluge, il devrait me dire que c'est le déluge qui est responsable de ma condition d'esclave.


Comment empêcher un yang de transmuter yin ?


- Empêcher le yang cosmique ( yin terrestre) d'être un yang cosmique puissant ( mythe du sexe faible).

- Empêcher la reconnexion qui enclenche le processus alchimique de transmutation (calcifier la glande pinéale).

- Empêcher le yang cosmique de magnétiser son propre yin cosmique en falsifier la vibration yin par le mythe du couple astralisé : "Tu seras complet et puissant quand tu seras en couple", c'est à dire faire dépendre la complétude et la puissance de l'autre et des autres par extension.


Conditions pour que le yang puisse transmuter :


- Faire un yang cosmique puissant. Un yang cosmique puissant pour un yin terrestre (une femme) c'est briser le mythe du sexe faible, c'est être autonome et indépendante sans utiliser son yin d'origine, pour qu'elle puisse l'expulser au moment de la reconnexion. Et pour un yang terrestre (un homme) c'est comprendre qu'il ne peut pas faire sa puissance yang (sexuelle) en utilisant son yang cosmique d'origine (sa femme).

- Maintenir la glande pinéale active, purifier, décalsifier l'antenne electromagnétique du corps humain pour qu'elle puisse envoyer le signale télépathique de la reconnexion.

- Instruire l'humanité : éduquer à la Source et transmettre l'initiation du processus alchimique de transmutation. Élever les enfants dans la connaissance du couple originel : "Tu seras en couple, quand tu seras complet et puissant (souverain) à toi tout seul, sans utiliser l'autre ou les autres pour faire ta puissance et ta complétude.


Au Sud, les yin ont la réincarnation.


La réincarnation correspond à un passage de l'esprit yin cosmique d'un corps à un autre. On ne devrait pas parler de l'incarnation du yin, puisque il s'agit systématiquement d'une réincarnation. Il est claire que l'esprit s'informe de chacune de ses expériences vécues dans les précédentes incarnations et conserve l'information qui sera retransmise de manière vibratoire pour donner forme à la matière dans la réalité.

Le yin est le créateur et le yang est la création.

Comment fabriquer des esclaves en posture sacrificielle ? Et pourquoi ?


Le yin cosmique est prisonnier de l'éternité de l'instant présent. Il manque de puissance yang pour pourvoir faire descendre son esprit dans la matière. Pour que le yin puisse se réincarner il doit attendre que son yang d'origine ait fini de transmuter yin. Donc une manière d'empêcher le yin de transmuter yang, c'est simplement d'empêcher son yang d'origine de transmuter yin. Le yin est prisonnier de l'éternité de l'instant présent, il est impuissant. Il ne peut pas vivre sa vie et réaliser ses rêves, il se console dans l'illusion du bonheur de l'instant présent éternellement renouvelé, il vit sa vie par procuration, il fait don de sa vie et il la met au service de la collectivité pour se donner une raison d'être. Le yin qui n'a pas transmuté yang est un esclave en posture sacrificielle. Il se valorise dans la posture de sauveur, il se glorifie dans la posture de sainteté. Le yin qui n'a pas transmuté va se consoler de son impuissance en vouant sa vie à consoler le yang qui n'a pas transmuté et vit sa vie dans la souffrance.

Le Saint Esprit est le yin qui n'a pas transmuté.


84 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout