Rêve ou programmation

Dernière mise à jour : 31 oct. 2021

Je m'adresse à coeur de runner suite à sa vidéo sur l'insécurité du yin.

Créer ton entreprise, es-tu certaine que c'est ton désir à toi où est-ce le désir que la société attend de toi. Faire yang ce n'est pas faire du commerce et faire de l'argent. Est-ce que tu as des rêves, des rêves tellement fous que tu n'oses même pas imaginer qu'ils puissent être concrétisables? Tu es en train de te parler à toi-même, écoute tes propres conseils, tu fais de l'auto-persuasion. Mais tu as tout compris. Selon moi le yin a des rêves mais il n'a pas le yang nécéssaire pour les réaliser. Ce qui se traduit par : je n'ose pas réaliser mes rêves parce que faire descendre mes rêves dans la réalité c'est prendre le risque de me rendre compte que mes rêves n'étaient pas réels. Et si mon rêve ne se réalise pas je vais mourir. C'est faux. Par contre même si ton rêve se réalise tu vas mourir. C'est de là que vient le sentiment d'insécurité. Et puis le sentiment d'insécurité est le propre de la femme astralisée par la fausse croyance qu'elle est le sexe faible (qu'elle soit yin ou yang cosmique cela n'a pas d'importance). Comme tu le dis très bien, un rêve cela peut être quelque chose d'accessible. Conclusion, faire son yang cela n'a rien à voir avec créer une entreprise et faire de l'argent, faire son yang c'est réaliser ses rêves simples, tout simplement. Peu importe le rêve ou le désir, la puissance du yang, son feu de l'action c'est d'être capable de concrétiser ses rêves parce qu'il est capable de se projeter dans l'avenir parce qu'il a la notion du temps qui passe, il sait que le temps est compté, le temps est précieux, le yang a la conscience d'être mortel, c'est pour ça qu'il accorde de la valeur à sa vie c'est parce qu'il accorde de la valeur au temps, il est poussé par l'urgence du temps qui passe. Un yin est prisonnier de l'éternité de l'instant présent, je l'ai déjà expliqué plusieurs fois, le bonheur de l'instant présent c'est un lot de consolation pour tous les yin impuissants, c'est à dire les yin qui n'ont pas transmutés, les yin qui ne trouvent pas la puissance yang de réaliser leurs rêves. C'est valable aussi pour tous les yang qui ont été éteints par le seau de yin qu'ils ont reçu lors du processus de transmutation et qui se sont fait rattraper par l'astral au moment où ils sont complètement éteints/vulnérables. Pour un yin astralisé la vie est éternelle, dans la partie cosmique la matière est subtilisée, ce qui crée de l'espace, ce qui subtilise le temps. Le yin n'accorde pas de valeur à sa vie terrestre parce qu'il n'accorde pas de valeur au temps terrestre, il a la valeur du temps cosmique, et il se console dans l'illusion du bonheur de l'instant présent parce qu'il n'a pas le choix. La sphère de la spiritualité astralisée va te vendre le concept du bonheur de l'instant présent comme le saint graal mais c'est un piège de l'astral, tendu par tous les fidèles disciples de l'astral, pour t'empêcher de transmuter, pour t'empêcher d'être souveraine, pour te garder comme esclave, pour que toi aussi tu sacrifies ta vie au service du collectif, pour que tu t'oublies, puisque ta vie est éternelle, puisque ta vie n'est pas réelle, puisque ta vie n'a pas de valeur, tu peux bien faire un "don de toi" pour te sentir utile. Dès que tu entends quelqu'un qui se vente de faire "don de lui" dis-toi bien qu'il est piégé dans l'astral. Si en plus il se persuade que c'est sa mission de vie sacrificielle humanitaire, il est piégé à vie. Il y a un gars sur YT qui se prétend être yin cosmique éveillé au lien. Visiblement il n'a pas l'intention de faire concrètement dans l'action le nécessaire pour se réunir à sa jumelle, visiblement il trouve satisfaction à faire "don de lui" dans la posture de disciple de l'amour inconditionnel boulshit. Bref, il est complètement astralisé. C'est un esclave et disciple de l'astral. L'insécurité du yin, c'est l'insécurité qui vient du processus d'incarnation. Un yin qui s'incarne c'est un yin qui doit FAIRE son ÊTRE, c'est un yin qui fait descendre son esprit dans la matière. C'est un yin qui prend conscience qu'il est mortel. Quand un yin cosmique est magnétisé au sol il va naitre avec la conscience qu'il va mourir. J'imagine à quel point cela doit faire flipper. Un yang il a eu toute une vie pour intégrer la notion de la mortalité, un yin il va devoir intégrer cette notion tout d'un coup, brutalement. Toi tu parles de rêves et de désirs parce que tu es au stade de la vision romantique, mais moi je suis au stade où la vie est un programme, c'est moins romantique, je suis au stade d'accepter la fatalité, la destinée (AMOR FATI) mektoub (tout est écrit). Je n'ai aucun libre arbitre. Moi mon rêve accessible / mon désir simple / mon programme, c'est de construire avec mon jumeau un projet de vie en autonomie et en symbiose avec la nature. Être souverains. C'est un rêve accessible quand mon jumeau sera incarné. J'ai déjà essayé de concrétiser ce rêve toute seule mais il n'y a rien qui se met en place pour le moment. On dirait que c'est au programme du duo terrestre quand il sera réuni. On verra. Tu as très bien expliqué le paradoxe du yin dans ta vidéo sur l'attachement. Le yin pense que s'attacher (à sa vie, à la vie, à ses rêves, à sa flamme jumelle, ...) cela va le rendre prisonnier, mais en réalité l'attachement c'est la seule manière de sortir de la prison de l'éternité de l'instant présent. Oui l'attachement (l'incarnation) libère de la prison de l'astral.

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout