Runner Chaser dynamic

Depuis que j'ai compris que nos deux instants présents ne sont pas alignés, j'ai compris que c'est moi le runner et lui le chaser. Nous sommes sur deux timeline différentes. Ma timeline va plus vite que la sienne car mon temps est plus densifié que le sien. Je roule sur la voie rapide et lui roule lentement sur la voie parallèle. C'est ça qui nous sépare. Nous ne sommes pas sur la même ligne du temps. Son temps d'esprit yin subtil invisible est éternel et mon temps de yang matière dense est éphémère. Nos deux instants présents ne sont pas synchronisés, ils ne tombent pas en même temps.

À la reconnexion, je cours vite devant lui et il marche lentement derrière moi, ce qui inverse la dynamique runner - chaser. C'est moi le runner parce que c'est moi qui cours après le temps et c'est lui le chaser parce qu'il est derrière moi en train d'essayer de me rattraper.

Quand ma ligne du temps sera suffisamment subtilisé et que la sienne sera suffisamment densifiée, à un moment donné les deux instants présents vont se synchroniser et pouvoir s'aligner.

Plus mon jumeau s'incarne dans son propre yang - plus son esprit se densifie - plus il devient mortel - plus il vibre la puissance - plus la Source lui donne à faire - plus son rythme s'accélère - plus son temps est précieux - plus il veut rattraper le temps perdu.


Plus je transmute yin - plus mon esprit se subtilise - plus je deviens éternelle. Plus je vibre la complétude - plus la Source me fait vivre juste - moins je dois faire - plus j'ai le temps d'être - plus mon rythme se ralentit. J'arrête de courir après le temps - j'avance de plus en plus lentement - ma vie est en suspens - je l'attends.


Mais maintenant je comprends que c'est normal de l'attendre, je ne suis plus en train de culpabiliser de l'attendre et je ne suis plus en train de me dire que plus je l'attends plus je suis le chaser - plus je le fais fuir !


Le yang de base est appelé à se reposer.

Le yang de base ne doit plus rien faire - juste être zen et relax - s'autoriser à recevoir. Le yang de base est appelé à se reposer. Il n'y a plus rien à guérir - plus rien à nettoyer - plus aucune inquiétude - plus rien à penser - juste intégrer toutes les leçons, les expériences, l'ascension et l'éveil.


C'est un message au yang de base qui continue de faire faire faire - faire des thérapies - faire des soins - chercher sa mission de vie - faire des nouvelles rencontres - déménager - faire des formations - changer de travail - démarrer des nouveaux projets - s'engager dans une nouvelle direction - s'occuper - se divertir pour que son temps passe plus vite en attendant l'autre. De mon point de vue c'est une grave erreur. Un yang qui refuse de se contenter d'être - qui refuse de s'arrêter de faire - qui refuse le repos forcé - qui refuse d'intégrer son yin - ne permet pas à son jumeau yin de s'incarner. Le yang continue à faire trop yang et n'est pas assez yin et donc le yin d'origine ne va pas s'incarner ou s'incarner très lentement. Plus le yang va s'arrêter de faire et se contenter d'être - plus le yin va pouvoir s'incarner rapidement.

 

Cela me fait penser à un film que j'ai adoré et qui reste gravé dans ma mémoire depuis plus de 30 ans. "Somewhere in time" avec Jane Seymour et Christopher Reeve. Ces deux amoureux ne sont pas sur la même ligne du temps et pourtant ils vont pouvoir s'aimer dans un instant présent synchronisé par le pouvoir de l'intention.


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout