top of page

Spiralisme simplifié

Dernière mise à jour : 27 juin 2023

SPIRALISME SIMPLIFIÉ



La polarité terrestre de la femme est yin mais généralement sa polarité énergétique est yang.

La polarité terrestre de l’homme est yang mais généralement sa polarité énergétique est yin.


Si vous êtes un homme yang ou une femme yin, vous pouvez lire cette synthèse en inversant les genres.


Si vous ne connaissez pas votre polarité, j'ai mis une note en bas de cet article pour vous permettre de vous identifier. Il vous sera plus facile de comprendre le processus alchimique de transmutation si vous connaissez votre polarité de base.


J'ai appelé l'enseignement : LE SPIRALISME car il nous enseigne qu'à l'intérieur de nous, il y a notre ressenti profond qui reste stable, imperturbable et immuable au centre de la spirale des phénomènes changeants. Quoi qu'il arrive nous sommes pilotés dans la bonne direction, grâce à cette boussole interne qui nous guide vers notre destinée heureuse. Le secret du bonheur est de ne pas faire de résistance à ce pilotage automatique. L'enseignement porte essentiellement sur la qualité de nos croyances qui représentent le seul blocage possible à notre évolution naturelle.


Ceci est le fruit de mon imagination. Vous pourrez vous approprier mes croyances uniquement si ces croyances vous appartiennent déjà. En aucun cas, mon imagination ne peut se substituer à la vôtre. Ceci est un enseignement pseudo scientifique. C'est un cours de sciences naturelles, mais ce n'est pas de la science formelle, c'est de la science infuse.


 

Le yang génère le flux et le yin le magnétise. Le yang ne génère pas de manière spontanée, il a besoin de l'appel magnétique du yin. Le flux c’est ce que tout le monde appelle l’amour inconditionnel, mais l’amour n’est pas un sentiment, l’amour est un flux énergétique qui se génère et se magnétise.

Le flux est l'aliment vital pour maintenir notre partie énergétique invisible (l'esprit) en vie. Au même titre que la nourriture comestible est vitale pour maintenir en vie notre corps physique matière.

La nourriture comestible nous procure notre force d'action physique. Le flux nous procure notre force d'action mentale. La force d'action physique est au service de la force d'action mentale. En l'absence de flux, l'esprit n'ordonne plus rien à faire au corps physique matière.


Le flux est ce qui donne un sens à notre vie, quand on est bien alimenté en flux que l'on génère pour soi-même en priorité, on a envie de vivre sa vie pour soi et de réaliser ses rêves à soi, on marche sur notre chemin de vie individuel.


En l'absence de flux vital généré, on est désespéré, la vie n'a aucun intérêt et aucun sens, on a envie de se suicider. En l'absence de flux vital généré, notre corps physique matière survit mais nous sommes comme des morts vivants qui errent dans l'éternité du néant.


Tant que le yin n'a pas transmuté yang, le yang est le seul générateur de flux. Vu que l'on a autorisé le yin à magnétiser le flux vital du yang dans son circuit interne (faire l'amour avant la transmutation), le yang manque de flux vital pour lui et donc le yang est impuissant. Vu que le yin rend le yang impuissant et que la société empêche la plupart des yang d'être puissants (la femme est le sexe faible), il n'y a plus de flux en surplus. Vu que le yang est impuissant, il ne transmute pas yin. Vu que le yang ne transmute pas yin, il ne sait pas stimuler le yin a générer. Sans transmutation du yang, il n'y a plus aucun yin qui transmute.


Le flux magnétisé dans le circuit interne du yang ne donne pas suffisamment de sens à la vie du yin. Pour donner un véritable sens à sa vie, il faut générer du flux pour soi en interne. Le yin est accro au flux du yang qu'il magnétise en interne et il en fait sa raison de vivre, il s'en sert pour donner un pseudo sens à son existence. En échange il offre du pseudo flux. Pour permettre aux yin et aux yang impuissants yang de survivre quand ils sont sous alimentés en flux généré dans leur circuit interne, on a inventé un simulacre de flux, c'est à dire Dieu et/ou la mission. Quand on ne génère pas suffisamment de flux pour alimenter son circuit interne, on ne trouve pas de véritable sens à sa vie, alors on est désespéré et on n'a pas d'autre option que de se donner la mort ou de prier Dieu et de faire don de sa vie en posture sacrificielle au service du collectif pour donner un simulacre de sens à son existence. Le yang donne du pseudo flux (amour intéressé) pour recevoir le flux du yin dans son circuit externe mais c’est peine perdu puisque le yin ne génère pas de flux. Le yin donne du pseudo flux en échange de pouvoir aller magnétiser le flux du yang dans son circuit interne, mais il affaiblit / il tue son yang - il tue son générateur de flux qu’il doit sauver pour se sauver lui-même. C’est pour lui que le yin se sacrifie quand il se sacrifie pour un yang impuissant (en danger de mort énergétique). Le yin est le bourreau et le sauveur de sa victime yang.


Quand le yang n'a plus de flux (tout son flux vital est magnétisé par le yin directement dans son circuit interne), le yang est faible et en manque, il est enclin à se sacrifier pour survivre et avoir du flux. Le yang ferait n'importe quoi pour recevoir du flux. Vidé de son flux vital interne, le yang se retrouve en totale perte de sens et cela le rend dépendant du yin pour donner du sens à son existence. Le yang est convaincu qu'il ne peut pas survivre sans le yin mais en réalité il ne peut pas survivre sans son propre flux et il ne peut pas être heureux sans le flux des autres. Parce qu'on lui a fait croire qu'il sera complet quand il sera en couple, le yang est prêt à se prostituer, à mendier, à ravaler sa fierté, à implorer et à supplier le yin pour que le yin lui donne du flux. Il est prêt à se soumettre à la maltraitance et à la dictature du yin dans l'espoir de recevoir du flux de sa part. Mais c'est peine perdue puisque tant que la yang n'a pas transmuté yin, il ne stimule le yin a générer. Le yang est convaincu qu'il sera complet quand il sera en couple avec un yin. Mais c'est l'inverse, le yang sera en couple quand il sera puissant yang et complet yin à lui tout seul. Le yang s'obstine de manière obsessionnelle à vouloir que le yin lui donne du flux, mais le yin ne génère pas de flux. Pour recevoir du flux, le yang ne doit rien faire, rien donner, rien demander. Pour recevoir du flux le yang puissant doit simplement devenir yin magnétique.


Le flux énergétique circule sur deux circuits, un circuit interne (pour faire circuler le flux en soi) et un circuit externe pour faire circuler le flux entre soi et le reste de la création. Pour que le flux circule de manière continue et de manière harmonieuse, il faut que le flux circule en boucle. Il faut recevoir et donner (magnétiser et générer) le flux de manière équitable et réciproque dans les deux circuits.


Quand le yin et le yang sont complets et puissants indépendamment l’un de l’autre, les deux circuits internes (qui ne font plus qu’un seul circuit lors des relations sexuelles) laissent circuler le flux en boucle de manière réciproque et sans entrave.

Il faut donner sans rien perdre > le flux qui est généré pour les autres est du flux en surplus. Et il faut recevoir sans rien prendre > le flux qui est magnétisé chez les autres est du flux en surplus.

Quand ils ont transmuté, le yin et le yang sortent du mode survie pour vivre leur vie de rêve dans l'abondance.

Le circuit interne du yang est son circuit de survie avant la transmutation (générer le flux pour soi en priorité). Le circuit externe du yang est son circuit pour vivre et être heureux après la transmutation (magnétiser le flux des autres).

Le circuit externe du yin est son circuit de survie, avant la transmutation (magnétiser le flux des autres).

Le circuit interne du yin est son circuit pour vivre et être heureux, après la transmutation (générer le flux pour soi en priorité).


Le processus alchimique de transmutation est l'équilibrage énergétique indispensable avant de se mettre en couple. La transmutation a pour but de faire deux êtres complets et puissants indépendamment l'un de l'autre. On ne peut pas se servir de l'autre pour combler le vide de sa polarité manquante. Après la séparation originelle (le yang puissant expulse le yin), les deux moitiés doivent redevenir puissantes yang et complètes yin à elles toutes seules. Le yang doit redevenir yin et le yin doit redevenir yang sans utiliser rien ni personne. La transmutation est l'action d'acquérir sa polarité complémentaire par soi-même. Le yang doit magnétiser le flux des autres et le yin doit générer le flux pour lui-même en priorité. La transmutation est un switch des croyances. Toute la transmutation énergétique se fait par le canal de la pensée. Si le yin et le yang ne transmutent plus c’est parce qu’on leurs a inculqués des fausses croyances et des pensées limitantes pour les empêcher de transmuter.


C'est d'abord le yang qui transmute. Mais avant de transmuter le yang doit d'abord être puissant. Être yang puissant c'est générer suffisamment de flux pour être auto-suffisant dans son circuit interne et dès lors avoir du flux en surplus qui s'échappe par la soupape de décompression, disponible pour être magnétisé par le yin.


Générer le flux pour soi en priorité c'est se faire passer avant les autres. Cela procure la sensation de s'aime et de se respecter. Des affirmations yang puissant sont par exemple : "je m'aime de manière inconditionnelle", "je marche sur mon chemin de vie individuel", "je m'accepte comme je suis", "je sais ce que je veux et je sais qui je suis", "je sais ce que je vaux", "je me respecte", "je n'ai pas besoin d'utiliser les autres pour me sentir utile et donner du sens à mon existence","j'ai le droit de vivre pour moi", "j'ai le droit de vivre ma vie égoïstement", "vivre pour moi donne du sens à ma vie".


Être magnétique cela procure la sensation d'être aimé de manière désintéressée. Des affirmations yin magnétique sont par exemple : "On m'aime pour qui je suis", "je me sens aimé dans mon authenticité", "j'éprouve la sensation d'être aimé de manière intrinsèque", "je possède en moi l'aptitude de me sentir aimé sans rien faire, sans rien demander, sans rien devoir prouver pour mériter", "je suis choisi, voulu, désiré, choyé", "je suis contacté et sollicité", "je plais naturellement", "je suis aimé de manière inconditionnelle".


Il est dès lors impossible pour un yang impuissant de devenir magnétique, car il est impossible de se sentir aimé de manière inconditionnelle si au préalable nous n'avons pas la faculté de nous aimer en priorité. Un yang impuissant n'a pas la faculté d'être yin magnétique. Il est trop insécure et trop dans la dépendance affective pour pouvoir développer sa polarité yin magnétique.


On dit que le yang est puissant quand il est alimenté en flux en autosuffisance dans son circuit interne. Son flux en surplus est alors transféré automatiquement sur le circuit externe par le canal de la pensée et disponible pour être magnétisé par les autres. Donc un yang puissant génère pour lui en priorité et c'est ce qui le rend capable de générer pour les autres ensuite. L'égoïsme induit l'altruisme. La Souveraineté Individuelle induit la Solidarité Universelle. Le yang souffre du manque (de flux) et de la peur du rejet parce qu’il interprète son absence de magnétisme pour du rejet. Le yang est utile pour lui d'abord et pour les autres ensuite. Avant de transmuter, le yin n'est utile à personne, il ne génère ni pour lui, ni pour les autres. Comme il ne génère pas de flux, le yin souffre d’impuissance yang et de la peur viscérale de l'abandon (manquer de flux magnétisé). Cependant, le yin est puissant yin. Son utilité est passive et inconsciente. Sans le yin, le yang ne serait pas stimulé à générer.


Le yang puissant expulse le yin, c'est l'individuation des esprits : "Avant nous n'étions qu'un, maintenant je suis moi et tu es toi". Le yang est puissant quand il peut dire au yin : "je n'ai pas besoin de toi pour donner un sens à ma vie", "je n'ai pas besoin de toi pour me protéger et me sécuriser", en d'autres termes : "je génère le flux pour moi en priorité. Je m'auto-alimente en flux en suffisance que pour être autonome dans mon circuit interne". Quand le yang est puissant il peut faire la séparation originelle et il pressent qu'il va devenir yin magnétique donc il peut se permettre de dire : "tant que tu ne génères pas du flux en surplus, tu ne m'intéresses pas, je ne t’autorise pas à magnétiser mon flux vital dans mon circuit interne".


Le programme du yang c’est l’évolution – subtiliser – diviser – l’individuation des esprits. Le programme du yin c’est perpétuer l’évolution – multiplier – la réunion des corps.


Pour que le yang soit puissant, les affirmations positives sont : "Je m'aime, j'ai confiance en moi, je suis puissante, je me suffis à moi-même, mon bonheur ne dépend pas d'un yin. J'ai de l'intérêt pour ma vie, je donne du sens à ma vie par moi-même, j’ai mes propres rêves, je vis pour moi, je prends soin de moi, je me mets en priorité". C’est ainsi que le yang génère le flux pour lui en priorité dans son circuit interne.


Alors, le yang puissant expulse le yin et commence à transmuter pour devenir yin magnétique. Les affirmations pour rendre un yang puissant yin magnétique sont : "Je suis aimée, je suis voulue, je suis désirée, je suis choisie. Je magnétise le flux, je suis comblée, je suis heureuse. Je concrétise mes rêves affectifs et sentimentaux, je suis alimentée par l'extérieur dans mon circuit externe". Le yang magnétise le flux dans son circuit externe. Il s'agit donc bien de recevoir le flux venant de l'extérieur.


Le yang ne rêve plus d'avoir le yin de ses rêves, le yang rêve d'être le yin qu'il a toujours rêvé d'être : désirée, choisie, voulue, aimée, complimentée, choyée ... Le rêve du yang n'est pas de recevoir le flux de la part d'un yin. Le yang rêve d'être yin et de magnétiser le flux par et pour lui-même.


Le yang puissant garde tout son flux pour lui. Il ne se laisse plus magnétiser son flux vital dans son circuit interne (abstinence sexuelle) et il développe sa polarité yin en s'entrainant à se sentir aimé malgré les circonstances apparentes qui lui prouvent l'inverse. Le yang stoppe l'hémorragie du flux qui lui échappe par le canal de la pensée, en passant plus de temps à se sentir aimé que de temps passé à générer des pensées d'amour pour le yin. Par conséquence, non seulement le yin ne peut plus s'alimenter sur le flux du yang par les relations sexuelles et par le canal de la pensée, de plus le yin est stimulé à générer grâce à l'appel magnétique du yang qui transmute yin.


Le yin qui ne peut plus s'alimenter en flux sur le compte d'un yang générateur de flux va être obligé de transmuter. Il va être stimulé pour mettre en route son moteur interne et commencer à générer son propre flux pour lui-même en priorité. Il va être stimulé à trouver un sens à sa vie pour lui-même en priorité. Pour cela le yin doit renoncer à s'alimenter sur les flux des autres et donc il doit renoncer à magnétiser le flux vital dans le circuit interne d'un yang impuissant, et il doit renoncer à s'alimenter en simulacre de flux, donc renoncer à Dieu et à la mission sacrificielle au service du collectif. Tant qu'il n'a pas transmuté le yin est dépendant du flux des autres pour donner un sens à son existence. Il est obligé de se servir des autres, de Dieu ou de la mission pour se donner une raison d’être. Mais le yin a son propre moteur interne qui est sa boussole et son déterminisme au bonheur. Le rêve du yin n'est pas de magnétiser le flux du yang mais de générer le flux pour lui-même en priorité. Le yin rêve d'être yang. De plus le programme du yin c'est de se mettre en couple avec un yang pour perpétuer l'évolution et s'il veut pouvoir se conformer au yang devenu yin magnétique, il va être contraint de générer du flux en surplus disponible pour être magnétisé par le yang puissant en complétude. Pour générer du flux en surplus il faut d’abord que le yin soit saturé de son propre flux dans son circuit interne.


Nous avons besoin de reprogrammations pour changer nos croyances. Soit pour renforcer notre polarité de base, soit pour développer notre polarité complémentaire.

Il existe pas mal de cessions de reprogrammation pour aider le yang a redevenir yang puissant. par contre, il existe très peu de reprogrammations pour aider le yang à développer sa polarité yin magnétique : "je n’ai pas besoin de demander, de mendier, de donner en échange, de me sacrifier pour recevoir du flux, j’ai juste besoin d’être convaincue dans ma croyance que je suis yin magnétique", "je suis aimée, je suis désirée, je suis voulue, je suis choisie, je suis attirante, je suis sollicitée, je suis attractive, je suis complimentée, je mérite de recevoir, je suis comblée de tout ce que je reçois grâce à mon magnétisme, je suis heureuse".


À ma connaissance, il n'existe pas de reprogrammation ciblée pour stimuler le yin a développer sa polarité yang : "je n'ai pas besoin d'un yang pour générer le flux à ma place, je n'ai pas besoin d'un yang pour donner du sens à ma vie, je n'ai pas le droit de magnétiser le flux du yang dans son circuit interne tant que je n'ai pas transmuté - tant que je ne génère pas de flux. Je n'ai pas besoin de simulacre de flux - je n'ai pas besoin de croire en Dieu pour donner un sens à ma vie, je n'ai pas besoin d'être en mission sacrificielle humanitaire pour me rendre utile, je n'ai pas besoin de protéger le yang car le yang est puissant, je n'ai pas besoin d'être un héros, j'ai le droit d'être égoïste et de penser à moi en priorité, je n’ai pas besoin de me conformer à ce que l’on attend de moi"...

Avant de se mettre en couple, le yin doit devenir yang puissant, donc il peut utiliser les mêmes affirmations que le yang qui veut retrouver toute sa puissance. Le yin qui ne génère pas de flux et qui n’a donc aucune raison d’être pour lui-même, utilise les autres pour donner un sens à son existence. Le yin utilise les autres pour se sentir utile. Le yin se conforme à ce que l’on attend de lui. Le yin ne connaît pas encore ses rêves alors il réalise les rêves des autres. Généralement le yin a pour objectif de se conformer aux attentes de sa maman. Quand on ne génère pas de flux on est désespéré. Le yin noie son désespoir dans l’alcool, les drogues et toutes autres formes d’addictions (idem pour le yang rendu impuissant par le yin qui lui magnétise tout son flux vital dans son circuit interne). Les relations sexuelles sont interdites avant la transmutation. Le yin n’a pas le droit d’aller magnétiser le flux vital du yang dans son circuit interne tant qu’il n’a pas transmuté, tant qu’il ne génère pas du flux pour lui en priorité. Le yin impuissant n’a pas le droit de faire sa pseudo puissance sexuelle. Pour transmuter et devenir yang puissant, le yin doit renoncer au flux du yang et il doit renoncer au simulacre de flux (Dieu et la mission de vie sacrificielle au service du collectif). Le yin doit se mettre en priorité. Générer le flux pour lui-même en priorité. Le yin doit s’affirmer, renoncer à se conformer à ce que l’on attend de lui. Le yin ne peut pas donner un sens à son existence en jouant le rôle de héros, protecteur et sauveur. Si le yin arrête de magnétiser le flux vital du yang, le yang sera puissant et le yin n’aura plus besoin de jouer le rôle de sauveur ou protecteur.

Au moment de la reconnexion entre les deux polarités issues de la même unité bipolaire d'origine, le yang se souvient qu'il était yin à l'origine. Cette certitude enfuie dans son ressenti profond, refait surface au moment de la reconnexion. La reconnexion est la confirmation qui fait remonter la croyance à la surface de la conscience. Le ressenti profond du yang a la certitude qu'il est aimé par son yin d'origine. C'est grâce à cette certitude que le yang va pouvoir développer la croyance d'être aimé malgré les circonstance apparentes qui lui prouvent le contraire. C'est grâce à cette certitude qui n'est plus remise en doute, que le yang va pouvoir développer sa polarité yin. La nouvelle croyance développe un nouvelle polarité et la nouvelle polarité acquise influence la circulation du flux énergétique. C'est ça la transmutation, c'est un switch de la croyance qui induit une nouvelle polarité, qui induit une nouvelle manière de faire circuler le flux, qui induit une nouvelle réalité. Quand le yang switch, c'est à dire quand il arrête de conformer ses croyances sur les circonstances apparentes et qu'il commence à conformer ses croyances sur son ressenti profond, le yang transmute yin et il stimule le yin a générer. Le switch du yang enclenche la transmutation du yin.


Comment savoir si vous êtes yin ou yang ?


Si vous êtes une femme, il y a de forte chance que vous soyez un yang, et inversement, si vous êtes un homme, il y a de forte chance que vous soyez un yin. Selon moi il existe 25% des hommes yang et 25% des femmes yin.


Néanmoins, voici les caractéristiques de chaque polarité énergétique:


Le yang puissant, c'est celui que l'on appel le chaser, celui qui court après le flux, celui qui demande - mendie - implore - supplie pour recevoir le flux, celui qui souffre du manque de flux. Le yang puissant à peur du rejet parce qu'il interprète son absence de magnétisme yin pour du rejet. Le yang puissant est pressé et impatient de recevoir du flux. Le yang puissant, c'est celui qui n'a pas besoin des autres pour survivre, le yang puissant a besoin des autres pour vivre et être heureux. Comme le yang puissant génère du flux pour lui, il n'a pas besoin de plaire et il ne vit pas au travers du regard des autres, il n'a pas besoin d'être validé par les autres pour se sécuriser, il peut se permettre d’être sincère et authentique. Le yang puissant c’est celui qui n'a pas peur de mourir (plus d’explication à ce sujet dans l’enseignement complet). Le yang puissant c’est celui qui est égoïste avant d'être altruiste. Le yang puissant préfère être seul que mal accompagné. C'est celui qui se nourrit du bonheur de générer le flux, celui qui a la chance de ressentir le bonheur de générer du flux pour les autres. Par contre, c’est celui qui n'a jamais eu la chance de magnétiser le flux des autres. C’est celui qui écrit les lettres d’amour et qui vit le chagrin d'amour.


Le yang puissant en complétude yin, c'est celui qui refuse de se laisser magnétiser son flux vital dans son circuit interne s'il n'y a rien à magnétiser en échange réciproque et équitable.


Le yin c'est celui que l'on appel le runner, celui qui souffre d’impuissance quand il est face à un yang puissant, celui qui se sent impuissant parce qu'il ne génère pas le flux, celui qui a peur de l'abandon parce qu'il ne peut pas survivre sans le flux qu'il magnétise, celui qui admire secrètement le yang parce qu'il trouve le yang puissant, celui qui veut casser la puissance du yang publiquement par jalousie, celui qui a besoin d'avoir une ou des tierces - des générateurs de flux, des simulacres de flux (dieu et/ou une mission) pour générer le flux à sa place et survivre. Celui qui vit dans l'éternité de l'instant présent. Celui qui n'accorde pas de valeur au temps et qui procrastine. Celui qui n'accorde pas de sens à sa vie et qui est disposé à faire "don de soi " en posture sacrificielle au service du collectif. Celui qui a l'impression d'être un extra-terrestre. Celui qui a peur de mourir parce qu'il n'a jamais vraiment vécu. Celui qui est égocentrique, celui qui vit au travers du regard des autres, celui qui a besoin d’être validé par l’extérieur. Celui qui vit dans l’hypocrisie et le mensonge. Celui qui est dans la fausse solidarité, la solidarité intéressée. Celui qui vit dans l'illusion. Le yin est un mégalomane caché sous le manteau de la modestie, comme il ne génère pas de flux, il est habité par la folie des grandeurs qu'il dissimule par des élans de fausse charité. Le yin est comme un roi, il reçoit sans rien faire, il magnétise. Il use de son pouvoir de séduction - de magnétisme. Le yin c'est celui qui est super mal entouré de gens pour qui il ne génère pas de flux. Le yin c'est celui qui n'a jamais connu le bonheur de générer du flux pour lui donc pour quelqu'un en particulier et pour les autres en général. Le yin c'est celui qui connait le bonheur et la chance de magnétiser le flux, sans rien faire. Le yin c’est celui qui reçoit les lettres d’amour.


Le yin se sacrifie pour survivre, le yang se sacrifie pour être heureux.

Le yang à besoin de recevoir des autres pour être heureux.

Le yin a besoin de se donner à lui-même en priorité pour être heureux.


Attention que le yang impuissant se prend pour un yin parce qu'il se comporte comme un yin, il utilise les autres pour donner un sens à sa vie. Comme le yin, le yang impuissant à besoin de se sentir utile aux autres pour donner un sens à son existence. Sauf que le yang impuissant ne magnétise pas le flux donc sa condition est pire que celle du yin impuissant.



55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page