Yin ou yang ?

Mis à jour : juin 27

Je suis yang consciente du lien et j'adopte un comportement de fuite quand on me blesse, je pense que c'est un réflex humain. Avant je perdais mon temps à argumenter pour prendre ma défense, maintenant je me coupe de la relation toxique sans me justifier. Je considère une relation toxique quand j'estime que l'autre me blesse de manière intentionnelle, donc avec la volonté de me faire du mal (par jalousie, par vengeance, par frustration ... peu importe la raison) il n'y a aucune excuse qui tienne. Dans la relation FJ, il en va tout autrement. Mon jumeau ne me blesse pas intentionnellement, mais sa rencontre vient réveiller des souffrances qui sont en moi parce que la rencontre de mon jumeau est un revécu de la blessure originelle. Je pense rejeter ma souffrance en rejetant mon jumeau mais la souffrance reste tant que je ne la libère pas de mes mémoires cellulaires. De mon point de vue, si vous êtes en train de me lire, il y a de forte chance pour que vous soyez yang. Le yang est dans l'action, dans le FAIRE et il cherche activement comment se libérer de ses souffrances, essentiellement la souffrance du manque de yin. Le yin est dans l'ÊTRE et tant que son jumeau yang n'est pas équilibré il ne commence pas sa compensation qui consiste à FAIRE. Je comprends tout de mes comportements en me basant sur le concept de la séparation originelle. Le yang puissant expulse sont yin, le yang se sent abandonné de son yin qu'il a lui-même expulsé. C'est le paradoxe du yang. J'ai bien analysé mes paroles et mon comportement de base, et je me suis rendue compte que c'est moi qui avait rejeté mon jumeau parce qu'il ne correspondait pas à mes attentes. Ensuite j'ai pris conscience de l'ampleur du manque et j'ai commencé à souffrir de l'illusion d'avoir été abandonnée par mon jumeau. Le yang enclenche le processus attraction/répulsion typique de la relation FJ dominée par l'emprise de la dualité de l'énergie magnétique. Le yin rejeté par son yang puissant se sent donc moins puissant que son yang, mais c'est faux le yin est tout aussi puissant, c'est le paradoxe du yin. Le yin ne fuit pas, juste il n'a pas assez de puissance pour approcher son yang qui décharge du yang répulsif.

À vous de savoir si vous vous sentez incomplet sans votre jumeau (vous êtes yang) ou si vous vous sentez impuissant face à votre jumeau (vous êtes yin).

Qu'est-ce que le yang doit FAIRE avant d'ÊTRE :


1) consolider son yang (tout ce qui concerne l'ancrage terrestre, la sécurité financière et matérielle, l'autonomie, la liberté, l'indépendance) pour avoir assez de puissance pour expulser son yin (ne pas dépendre de son jumeau yin). Avoir un yang puissant va également permettre au yang de pouvoir être en mesure d'accueillir la descente progressive de son propre yin. Il faut pouvoir se permettre le luxe d'ÊTRE et de ne rien FAIRE.

2) libérer du yang inutile pour faire de la place pour accueillir l'énergie yin cosmique qui descend (libérations des fausses croyances inscrites dans mes mémoires cellulaires et qui m'empêchent de vibrer à ma juste fréquence).

Quand un yang décharge du yang il devient ultra répulsif, ce qui explique pourquoi le yin n'est pas en mesure d'approcher son yang. Tout ça pour expliquer que les appellations runner et chaser sont vraiment trompeuses. Le yang est répulsif quand il décharge du yang, le yin n'est pas un fuyant, le yin ne peut tout simplement pas approcher son yang répulsif. Le yin n'est pas un fuyant, c'est un impuissant durant la phase de décharge de yang répulsif.