Mon groupe FB

Dernière mise à jour : 19 juin 2021

FLAMMES JUMELLES DANS LEUR SOUVERAINETÉ INDIVIDUELLE (règles du groupe)


Le but étant de sortir de l’astral, j’explique en quoi consiste l’astral, pourquoi et comment en sortir. Il est donc logique que ce groupe ne soit pas un vecteur pour relayer l’astral.


Le crédo de ce groupe est : "tu seras en couple quand tu seras complet" contrairement au crédo du couple astralisé qui nous a fait croire que nous serions complets quand nous serons en couple.


  • Ce groupe se base sur les lois de la dualité de l'énergie magnétique communément appelée la Source, qui divise l'unité bipolaire (l'âme de la Source) en deux nouvelles unités bipolaires (les flammes jumelles) pour évoluer.

  • Ce groupe se base uniquement sur le principe de la séparation originelle et des blessures originelles. Ici pas d'analyse des blessures d'enfance. La rencontre des jumeaux est un revécu de la séparation originelle. Le yang puissant expulse son yin, le yang se sent incomplet sans son autre et le yin se sent impuissant face à son autre. Pendant toute sa vie, le yang fait sa puissance pour pouvoir expulser son yin au moment de la reconnexion. La décharge de yang répulsif (la séparation) est indispensable pour tenir son jumeau yin à distance et s'empêcher de succomber à la facilité de refusionner avec son yin d'origine pour combler son manque et calmer sa souffrance du manque. Le but du yang est de faire descendre son propre yin cosmique. C'est en déchargeant son trop plein de yang qu'il fait l'appel magnétique de son propre yin cosmique (à condition de vibrer à la juste fréquence).

  • Dans ce groupe nous ne parlerons jamais en termes de runner et chaser. Le yin n'est pas fuyant, le yin est impuissant pendant la phase de décharge de yang répulsif. Un yang qui décharge du yang répulsif pour faire la séparation originelle est inapprochable.

  • Le yang souffre du manque de yin et le yin souffre de l'impuissance. Nous parlerons donc en terme de complétude du yang (se sentir complet à soi tout seul) et en terme de puissance du yin (aussi puissant que son yang).

  • Le yang c'est FAIRE l'expulsion et le yin c'est ÊTRE expulsé.

  • Dans ce groupe, le principe de base est celui de la dualité magnétique : "On vit ce que l'on vibre". Tant que le yang vibre le manque, il vit le manque. Pour sortir de la spirale du manque, le yang doit vibrer la complétude. Pour vibrer la complétude, il doit briser le mythe du couple astralisé. Quand le yang a libéré toutes ces mémoires cellulaire de l'astral, il vibre a sa juste fréquence et la vie coule de Source. La vie ne l'oblige plus à trop FAIRE et il peut enfin se permettre d'ÊTRE (yin).

  • Pour vivre sa complétude (faire descendre son yin) le yang doit absolument vibrer la complétude. Pour vibrer la complétude, le yang doit sortir de l'astral qui lui fait vibrer le manque. Pour vivre sa puissance (descendre dans son yang), le yin doit absolument vibrer la puissance. Pour vibrer la puissance, le yin doit sortir de l'astral qui lui fait vibrer l'impuissance.

  • L'astral c'est le monde invisible de la matrice falsifié, c'est l'ensemble des fausses croyances, transmises par l’endoctrinement abarhamique, l’inconscient collectif et le transgénérationnel.

  • Dans ce groupe nous ne laisserons aucune place à l'astral. L'astral fait passer la Solidarité Universelle avant la Souveraineté Individuelle. L'astral falsifie l'esprit par la culpabilité pour induire le sacrifice dans la matrice falsifiée. L'astral essaye toujours de nous rattacher au collectif comme condition de survie, pour nous empêcher d'être dans notre Souveraineté Individuelle. L’astral fait des esclaves dans la matrice falsifiée et des fidèles disciples qui perpétuent l’endoctrinement dans l’astral.

  • Quand le yang vibre à sa fréquence originelle, il continue de maintenir son yang de base, mais pour la première fois de sa vie, il expérimente la descente de son propre yin cosmique qui consiste à se contenter d'ÊTRE. C'est à ce moment-là que se produit le switch. Quand la vie n'empêche plus le yang d'ÊTRE en complétude, la vie n'empêche plus le yin de FAIRE sa puissance. Quand le jumeau yang cesse de décharger du yang répulsif, la vie n'empêche plus son jumeau yin de l'approcher.

  • Dans ce groupe nous ne laisserons aucune place à l'astral. L'éveil au monde invisible est l'éveil à la dualité de l'énergie magnétique invisible. Dans ce groupe il n’y aura aucune place pour l'éveil spirituel au monde invisible de l’astral (esprits, anges, archange, Dieu, médium, canal, monter en vibration, mission de vie sacrificielle).

  • La Solidarité Universelle est induite quand on a fait sa Souveraineté Individuelle. Il n'est pas question de FAIRE pour être solidaire, le simple fait d’ÊTRE apporte toute sa magie au monde et profite au collectif. Faire sa Souveraineté individuelle c'est ÊTRE en complétude quand on est yang et FAIRE sa puissance quand on est yin.

  • L’astral fait des esclaves, la Source fait des êtres souverains. Un être Souverain est puissant et complet à lui tout seul. Le parcours flammes jumelles fait deux êtres puissants et complets, deux êtres souverains, impossibles à manipuler et asservir.

  • Un être Souverain n'a besoin de personne et ne dépend de personne. Tout est en nous. Nos guides sont en nous. Nos guides sont nos mémoires cellulaires qui vibrent à la fréquence originelle et qui nous font donc vivre ce qu'il y a de mieux à vivre pour nous. Quand nous avons libéré toutes nos mémoires cellulaires de l'astral, nous vibrons à la juste fréquence et la vie coule de source et nous place sur notre chemin de vie individuel. La rencontre flammes jumelles est la rencontre de deux chemins de vie individuels.

  • Nous n'avons pas besoin de guides extérieurs sous forme d'esprit invisibles ou d'anges, nous n'avons pas besoin de médiums qui canalisent, de tirages de cartes qui prédisent, nous n'avons pas besoin de synchronicités (subterfuge du mental pour se prouver que la Source existe), nous n'avons pas besoin de régime alimentaire ou de méditations pour monter en vibration. En tant que yang, nous n'avons pas besoin de monter chercher notre yin cosmique, c'est notre yin cosmique qui descend par appel magnétique lors de la décharge de yang, si et seulement si les mémoires cellulaires sont libérées de l'astral et qu'elles vibrent la complétude.

  • Le harcèlement psychique n'est pas une invasion télépathique de notre jumeau yin. Personne ne vient dans notre tête pour prendre possession de notre corps et de nos pensées. L'obsession du jumeau est provoquée par nos mémoires astralisées qui vibrent le manque, qui vibrent la punition, la culpabilité, l'auto-flagellation. Tout est en nous. Nous sommes notre pire ennemi par l’intermédiaire de nos mémoires astralisées et notre meilleur ami par l’intermédiaire de nos mémoires cellulaires qui vibrent à la fréquence originelle.

  • Nous n'avons pas besoin de guides extérieurs ou de coach ou de thérapeutes youtubeurs spécialistes flammes jumelles astralisés. Un yang qui vit sa descente de yin est rattrapé par l'astral et reçoit le message de ses guides de se reconvertir en coach flammes jumelles, c'est un yang astralisé qui s'apparente à un fidèle disciple de l'astral pour emmener le collectif dans la Solidarité Universelle par l'endoctrinement de la mission sacrificielle dans l'amour inconditionnel universel. Un yang qui vit la descente de yin sort de la souffrance du vide provoquée par l'absence de son jumeau et entre dans le vide existentiel. Un yang qui vit sa décharge de yang souffre du manque et un yang qui vit sa descente de yin se sent éteint, inutile et il s'ennuie. Le parcours est souffrant jusqu’au bout du bout. Un yang n'a pas l'habitude de ne rien faire quand tout va bien. C'est aussi difficile pour un yang d'ÊTRE simplement lui-même que ce sera difficile pour un yin de FAIRE (prendre) sa puissance dans la matière. Comme par hasard, tous les yang en fin de parcours reçoivent le même message de leur guide ! À croire qu'ils ont tous le même guide ? Oui ils ont tous le même guide, et ce guide c'est de nouveau l'astral. Comme par hasard tous les yang en fin de parcours ont reçu la mission de vie d'être coach et thérapeute flammes jumelles. Un thérapeute ou coach flammes jumelles qui n'est pas en mesure de vous prouver qu'il est réuni à son jumeau est un coach ou thérapeute astralisé. Il est sorti de la dépendance de son jumeau en comblant son vide existentiel par la dépendance au collectif. Il entretient l'endoctrinement de l'astral parce qu'il a besoin de yang en souffrance pour en faire un commerce et une source de revenu. Il y a des yang complètement paumés dans le doute et qui se permettent de faire leur thérapie sur le compte des autres et qui se font payer pour partager l'enseignement de leurs errances interminables.


Les mots, les thèmes, les sujets proscrits dans ce groupe sont :


  • Dieu maitre de l’Astral !

  • Adam et Eve et le mythe du couple astralisé, ennemis numéro un du couple originel.

  • Moïse : psychopathe génocidaire.

  • Les anges et les archanges, les esprits de la natures et tous les autres guides et créatures invisibles, sauveurs extérieurs.

  • Tous les fidèles disciples de l’astral, les bonnes-soeurs et les pasteurs de l’astral version namasté.

  • Canalisation, Médium et tireurs de cartes, boule de cristal et mare de café. "Mes guides me disent de vous dire". Merci mais on n’a pas besoin des guides des autres, on a notre propre guidance, si on veut un tirage de carte, on se tire les cartes à soi-même.

  • Les montées en vibrations. On n’a pas besoin de monter chercher son yin, c’est le yin qui descend.

  • Les missions de vie. On n’a pas besoin d’une mission de vie, une mission de vie c'est toujours sacrificiel, on n’a pas besoin d’être utile au monde, on a juste besoin d’être sur son chemin de vie personnel, c’est tout et ça suffit amplement.


Enfin voici ce qui trouve sa place dans ce groupe.


  • La première chose à faire c'est sortir du doute. Suis-je oui ou non dans une relation Flammes jumelles? La plupart étant simplement dans une relation toxique avec un partenaire pervers narcissique. Un jumeau yin est amour et uniquement amour. Il ne fait aucun mal. La souffrance ressentie est la souffrance du manque ou de l'impuissance, l'autre n'est en rien responsable de notre souffrance. Les flammes jumelles sont dans leur dernière incarnation, ce sont des vieilles âmes, elles sont sagesse et amour, elles ont une grande maturité. Tout ce qui est de l'ordre des enfantillages n'a pas sa place dans ce groupe. Le jumeau yin n'est pas en mesure de prouver son amour mais il est en mesure de prouver le lien d'amour par des phrases types yin, surtout au moment de la rencontre où il annonce la fin au commencement. Toutes les questions que l'on se pose pour s'assurer que l'on est dans une relation d'amour et non dans une relation toxique, trouvent leur place dans ce groupe.

  • La deuxième chose est d'avoir un yang puissant, pour avoir la force d'expulser son yin d'origine et surtout le luxe de pouvoir expérimenter la descente de son propre yin (avoir le temps et le confort matériel pour se permettre d'ÊTRE). Un yang puissant est un yang bien ancré dans la matière, qui a fait sa sécurité matérielle et financière. Il est libre, autonome et indépendant. Il n'a absolument pas besoin de son yin pour survivre et est en position de pouvoir l'expulser. Tous les messages d’encouragement et de soutien au yang qui font leur puissance pour expulser leur yin, sont les bienvenus.

  • La troisième chose est le partage de toutes les thérapies alternatives offertes par les neurosciences et qui permettent de sortir de l'astral. Donc tout ce qui concerne les libérations de nos mémoires cellulaires astralisées. Toutes les thérapies qui permettent la déprogrammation des mémoires cellulaires qui vibrent à la fréquence de l'astral, pour les libérer et leurs permettre de vibrer à la fréquence originelle. Les différentes libérations des mémoires cellulaires astralisée sont : intra-utérine, karmique (incarnations antérieures), transgénérationnelle (mémoires de prisonnière de guerre par exemple, inceste), inconscient collectif (la femme enfermée dans le rôle de ventre fécond, servante et objet sexuel, l’homme enfermé dans le rôle de protecteur, sauveur, vengeur), endoctrinement abrahamique ( essentiellement voeux de chasteté, de célibat, de solitude, de reclus, de pauvreté).

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout