Monologue d'une unité bipolaire

Mis à jour : juin 20

L’unité qui est divisée en deux polarités, ne fait qu’une avec elle-même. Elle aimerait bien la compagnie d’une autre unité bipolaire comme elle. Donc elle s’approche de l’autre unité qui lui ressemble, mais elle se rend compte que si elle s’en approche de trop, elle fusionne avec l’autre unité et donc elle continue à avoir la sensation de ne faire qu’une avec elle-même alors qu’elle aimerait tant ne faire qu’une avec l’autre. L’unité se demande : "Comment faire pour m’unir à l’autre et que l’autre reste l’autre et ne devienne pas moi ? Je ne veux plus vivre le sentiment d’être deux à moi toute seule ou d’être seule à deux. Mon rêve c’est de vivre éternellement en harmonie et en équilibre avec l’autre et les autres par extension". L'unité va donc décider de se placer à une certaine distance de l’autre unité, à une distance assez proche pour avoir la sensation d’être deux unités bipolaires l’une à côté de l’autre, mais pas trop proche pour ne pas fusionner. L'UNITÉ A SON BUT : S'UNIR À L'AUTRE SANS FUSIONNER. Elle tourne sur elle-même et présente tour à tour le pôle en attraction et le pôle en répulsion de sorte à maintenir la distance nécessaire pour se mettre en rotation synchronisée avec l’autre unité, de sorte à maintenir la vitesse de rotation nécessaire pour maintenir la distance. Ces deux unités bipolaires maintenues à distance par la rotation synchronisée vont se mettre en orbite. L’union de deux unités bipolaires à distance et en rotation synchronisée, va crée un mouvement perpétuel et pérenne de forme orbitale. Ces deux unités sont donc à distance mais inséparables parce qu’elles sont unies par le lien orbital, un lien de pleine conscience et d'amour inconditionnel. La combinaison de ces trois conditions (bipolarités / harmonie de le rotation / mouvement orbital) va créer un système harmonieux stable et pérenne. À chaque instant présent, une infinité d’unités se posent la même question "Comment faire pour m’unir à l’autre et que l’autre reste l’autre et ne devienne pas moi"? et trouvent la même réponse : s'unir sans fusionner (rester à une certaine distance l'une de l'autre, liées et inséparables). La distance créée par le mouvement va subtiliser la matière. Tant que l’unité fusionne (faire de l’autre elle-même) elle est condamné au néant de sa solitude. À elle seule, elle a l’impression d’être RIEN. Au fil de l’évolution, la matière devient de plus en plus subtile, de plus en plus libre. Plus la matière est subtile moins il y a de matière à subtiliser. Plus l’Évolution évolue plus l’Évolution devient TOUT, plus elle a conscience qu'elle se rapproche de Rien, puisque bientôt il n’y aura plus assez de matière à subtiliser. Dans sa dualité, L’Évolution est parfaite et complète, elle procède par la création d'un double duo. La matière devient subtile grâce à la mise en orbite du duo cosmique et le système harmonieux, stable et pérenne créé par le duo cosmique est auto-entretenu grâce à la Fusion (l'accouplement) du duo terrestre. Cette Grande Mécanique Universelle est régie par la Source, c'est à dire la Dualité de l’Énergie Magnétique en quête de l’Intemporalité, un système harmonieux, stable, pérenne et auto-entretenu.

Je ne veux plus vivre le sentiment d'être deux à moi tout seul ou d'être seul à deux.

La polarité Yang terrestre yin cosmique est l'Amour du But, l'Amour pour l'Évolution et la polarité Yin terrestre yang cosmique est la conscience du But, la Conscience des moyens à mettre en place pour perpétuer l'Évolution (non fusion cosmique et fusion terrestre). C'est d'ailleurs pour cela que la polarité Yin terrestre est conçue pour la création de matière, que l'on appelle un enfant. Le but c'est l'Union par la mise en orbite du duo cosmique (deux esprits distincts et subtils) et la fusion (l'accouplement) par la mise en couple du duo terrestre (accouplement des corps matière).