top of page

CONSEILS

En seulement un mois, cette publication a remporté 7342 commentaires. Voici le mien. Je le copie tel que je l'ai publié sur FB et je le copie également en version yin&yang pour les lecteurs de mon blog.

L'homme ne doit rien faire pour être aimé, c'est inné. Il est aimé sans rien faire, sans rien demander, sans rien devoir mériter, sans rien devoir donner en échange. Par contre, il doit générer le sens de son existence pour lui en priorité. Tant qu'il ne génère pas son amour propre, il ne pourra jamais éprouver des sentiments et des émotions sincères, donc il ne pourra jamais faire ressentir à sa partenaire la sensation d'être sincèrement aimée. Malgré toutes les pseudo preuves de pseudo amour dans la matérialité sa partenaire sera toujours frustrée. Il doit reprogrammer un nouveau système de croyance, sortir de la posture sacrificielle au service du collectif, la posture du héros, du saint, du sauveur extérieur, du thérapeute. Il ne peut plus utiliser les autres pour se sentir utile, c'est à dire sauver l'autre pour se sauver lui-même de son vide existentiel. Il doit se mettre en priorité, arrêter de faire don de lui, arrêter de vouloir se conformer à ce que l'on attend de lui, il doit s'autoriser à être égoïste et individualiste pour faire sa complétude. C'est la condition sine qua none pour être dans la sincérité et la réciprocité quand il sera prêt à se mettre en couple. Et le plus important pour la fin : avant d'avoir reprogrammé ce système de croyance, il ne peut plus s'alimenter via la sexualité parce qu'il affaiblit sa partenaire jusqu'à la tuer, c'est à dire la vider de tout le sens de son existence et il se fait piéger dans le rôle de sauveur extérieur et rebelote, il ne peut pas générer le sens de son existence pour lui en priorité. J'en profite pour donner mon conseil à la femme avant de se mettre en couple. Elle génère le sens de son existence pour elle en priorité, c'est inné à condition de ne pas avoir de sexualité, donc elle doit absolument se refuser sexuellement tant que son partenaire ne s'est pas reprogrammé de son côté avec son nouveau système de croyance. Par contre, elle doit elle aussi reprogrammer un nouveau système de croyance : "Elle est aimée sans rien faire, sans rien demander, sans rien devoir mériter, sans rien devoir donner en échange". Elle doit s'entrainer à reprogrammer cette croyance jusqu'à l’acquérir de manière intrinsèque. Tout en ayant aucune preuve dans la matérialité pour conforter cette croyance. Elle ne peut plus utiliser l'autre pour se sentir aimée, elle doit sortir de la posture sacrificielle au service du collectif, sortir de la posture de sauveur extérieur, de thérapeute. C'est à dire, arrêter de vouloir sauver les autres en se rendant utile aux autres pour se sauver de sa dépendance affective. C'est de cette manière qu'elle va stimuler son partenaire à générer pour lui même le sens de son existence pour lui en priorité.

NB : Normalement je ne m'exprime pas en parlant de l'homme et de la femme, mais je m'exprime en parlant du yin et du yang car il y a une quantité non négligeable d'hommes yang et de femmes yin. Donc si mes conseils ne vous parlent pas, inverser simplement les genres. Mettez-vous à la place d'un homme si vous êtes une femme yin et mettez-vous à la place d'une femme si vous êtes un homme yang



Le yin ne doit rien faire pour être aimé, c'est inné. Il est aimé sans rien faire, sans rien demander, sans rien devoir mériter, sans rien devoir donner en échange. Par contre, il doit générer le sens de son existence pour lui en priorité. Tant qu'il ne génère pas son amour propre, il ne pourra jamais éprouver des sentiments et des émotions sincères, donc il ne pourra jamais faire ressentir à son partenaire yang, la sensation d'être sincèrement aimé. Malgré toutes les pseudo preuves de pseudo amour dans la matérialité son partenaire yang sera toujours frustré. Il doit reprogrammer un nouveau système de croyance, sortir de la posture sacrificielle au service du collectif, la posture du héros, du saint, du sauveur extérieur, du thérapeute. Il ne peut plus utiliser les autres pour se sentir utile, c'est à dire sauver l'autre pour se sauver lui-même de son vide existentiel. Il doit se mettre en priorité, arrêter de faire don de lui, arrêter de vouloir se conformer à ce que l'on attend de lui, il doit s'autoriser à être égoïste et individualiste pour faire sa complétude. C'est la condition sine qua none pour être dans la sincérité et la réciprocité quand il sera prêt à se mettre en couple. Et le plus important pour la fin : avant d'avoir reprogrammé ce système de croyance, il ne peut plus s'alimenter via la sexualité parce qu'il affaiblit son partenaire yang jusqu'à la tuer, c'est à dire la vider de tout le sens de son existence et il se fait piéger dans le rôle de sauveur extérieur et rebelote, il ne peut pas générer le sens de son existence pour lui en priorité. J'en profite pour donner mon conseil au yang avant de se mettre en couple. Le yang génère le sens de son existence pour lui en priorité, c'est inné à condition de ne pas avoir de sexualité, donc il doit absolument se refuser sexuellement tant que son partenaire yin ne s'est pas reprogrammé de son côté avec son nouveau système de croyance. Par contre, il doit lui aussi reprogrammer un nouveau système de croyance : "il est aimée sans rien faire, sans rien demander, sans rien devoir mériter, sans rien devoir donner en échange". Il doit s'entrainer à reprogrammer cette croyance jusqu'à l’acquérir de manière intrinsèque. Tout en ayant aucune preuve dans la matérialité pour conforter cette croyance. Il ne peut plus utiliser l'autre pour se sentir aimé, il doit sortir de la posture sacrificielle au service du collectif, sortir de la posture de sauveur extérieur, de thérapeute. C'est à dire, arrêter de vouloir sauver les autres en se rendant utile aux autres pour se sauver de sa dépendance affective. C'est de cette manière qu'il va stimuler son partenaire yin à générer pour lui même le sens de son existence pour lui en priorité.


46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page