La source de la souffrance

Dernière mise à jour : 17 août 2021

Je partage mon enseignement. J'invite à sortir de l'astral. De mon point de vue, ce qui fait tant souffrir les flammes ce n'est pas la transmutation, c'est ce qui nous empêche de transmuter, c'est l'astral qui nous empêche de transmuter naturellement. La source de la souffrance, c'est l'ignorance de la Source. Avant d'avoir transmuté, j'ignorais que je n'étais pas complète. J'ignorais qu'il me manquait mon propre yin cosmique. J'ai passé ma vie à FAIRE mon YANG et enfin maintenant je m'autorise à ÊTRE mon YIN, j'ai lâché les rênes, je me laisse porter par la vie et je vais là où elle m'emmène. J'y vais confiante et sereine. J'ai compris que je peux arrêter de me battre et arrêter de m'inquiéter. J'ai compris que les choses se mettent en place facilement quand c'est le bon moment. En attendant, je profite de l'instant présent au lieu de gaspiller mon énergie à faire inutilement. Si on enseignait le processus depuis l'enfance, il y aurait moins de souffrance. On pourrait entièrement supprimer la souffrance du doute et amoindrir la souffrance du manque et de l'impuissance. Personne ne connait la Source, personne ne connait les lois naturelle de la dualité de l'énergie magnétique à l'origine de toute la création, quasiment personne ne sait que nous sommes créés à l'image de la Source. C'est l'enseignement primordial que j'ai reçu lors de mon initiation. C'est ça mon éveil spirituel, c'est mon éveil à la Source, au monde invisible de la dualité de l'énergie magnétique. Je n'ai jamais cru en dieu mais je n'ai jamais rien eu pour mettre à la place de dieu. Maintenant j'ai la Source. J'ai d'abord reçu mon éveil yang entre 2009 et 2011, j'ai découvert que je vivais dans la matrice falsifiée. Et maintenant, 10 ans plus tard, je découvre l'astral, le monde invisible de la matrice falsifiée. Mon parcours, c’est mon combat intérieur qui consiste à me libérer de l'emprise de mes mémoires cellulaires astralisées. Cela m'a pris un an et demi pour sortir de l'astral et recommencer à vibrer juste pour commencer à vivre juste. J’ai dû sortir de l’astral pour magnétiser mon propre yin cosmique et ne plus souffrir du manque de mon yin d’origine. J'ai donc dû sortir de l'astral pour pouvoir transmuter. Je pense que dans la matrice originelle, la transmutation se fait naturellement. À la reconnexion, le yang puissant fait une décharge de yang répulsif pour la séparation originelle. Une décharge de trop plein de yang fait selon moi automatiquement, une descente de yin cosmique par appel magnétique. Pour évoluer la Source divise l'unité bipolaire en deux nouvelles unités bipolaires. Le yin souffre d'impuissance face à cette décharge de yang répulsif. Pendant toute la phase de transmutation du yang, le yin est tenu à distance pour empêcher le yin et le yang d'origines de refusionner. Le yang souffre du manque de son yin d'origine le temps de magnétiser son propre yin cosmique. Pour magnétiser le yin cosmique, il faut vibrer la vibration qui magnétise du yin sur terre, il faut vibrer la complétude. Dans le cosmos le temps et la matière sont subtilisés. Le jumeau yang qui doit entrer dans la subtilité du temps fait l'expérience d'ÊTRE dans l'instant présent. Le jumeau yin qui souffre d'impuissance doit sortir de l'astral pour vibrer la puissance, il faut de la puissance pour entrer dans la densité de la matière et du temps et faire l'expérience de l'action et de l'engagement ici et maintenant. Il prend les rênes. Un être yin cosmique pénètre la densité de la matière et du temps et un être yang cosmique se subtilise dans l'instant présent. Dans les deux cas l'expérience est douloureuse et effrayante parce que l'on est dans l'ignorance des lois naturelles de la Source.


29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout