top of page

NARCISSIQUE

Dernière mise à jour : 28 févr.


L’esprit de polarité yin inné (qu’il soit incarné chez l’homme ou la femme) est impuissant et dépendant énergétique, il ne génère pas le flux, il le magnétise. Le mensonge est son mode de survie énergétique : il ne peut pas se permettre de dire la vérité car il craint la punition du rejet. Il ne génère pas son amour-propre, son identité, sa personnalité. Il ne sait pas qui il est, ce qu’il veut et ce qu’il vaut. Malheureusement, si son système de croyances est entrainé à se sentir aimé sur de l’amour conditionné (à condition de plaire, à condition de se conformer à ce que l’on attend de lui, à condition de faire sa puissance matérielle et financière pour sauver le corps physique matière de sa victime énergétique), l’esprit du yin est comme un puits sans fond. Le yang se vide mais le yin ne se remplit pas. Un yin qui n’est pas sécurisé par le flux d’amour inconditionnel maternel n’osera jamais transmuter yang et de toute façon, il n’y a plus de modèle yang paternel exemplaire pour apprendre au yin à faire sa puissance et son autonomie énergétique. Le yin survit sur du faux flux d’amour conditionné, il a de faux espoirs et un faux sens de l’existence. Il procrastine, il perd son temps à la recherche de son identité, il fait le tour du monde sans jamais se trouver. Être sécurisé par sa polarité innée pour oser transmuter dans la polarité complémentaire pour se mettre en couple : la vie se résume à ça. Les deux esprits génèrent le flux et le magnétisent. Le seul sens de l’existence c’est de faire circuler le flux en boucle, en continu et de manière réciproque entre les deux esprits bipolaires. Pour survivre à l’absence de flux, le yin développe mille identités fantasmées. Il ne vit pas sa vie de rêve, il vit la vie de mille personnages imaginaires et héroïques, pour s’aimer lui-même en se sentant aimé de tous ceux qui aiment les héros. Quel ami et quelle femme ne s'intéresse pas aux héros ? L'amour qu’il a pour lui-même dépend de l'autre : il faut que l'autre mette en scène le décor pour faire exister son personnage héroïque. Les autres l’aiment pour de mauvaises raisons mais le yin valide parce qu’il s’aime pour des mauvaises raisons. Il s’intéresse à l'autre à condition que l’autre lui donne la possibilité de s’aimer lui-même, mais ce n'est pas lui-même qu’il aime, c’est son personnage qui se sent aimé d'être un cow-boy, un missionnaire, un braveheart, un gentleman farmer, un indiana Jones, un Christoph Colon… Le yin qui n’a jamais été aimé de manière désintéressée est parfaitement incapable de s’aimer pour qui il est, et donc forcément il n’aime l’autre que par intérêt. Le yin s’accouple par narcissisme. C’est un exploit pour le yang d’aimer de manière inconditionnelle un menteur, manipulateur, narcissique, mégalo, orgueilleux, vampire énergivore assassin qui s’ignore, mais la seule manière de faire transmuter un yin (qu'il ose être yang), c’est de sécuriser sa polarité yin inné sur du vrai flux, lui apprendre et lui prouver que l’amour inconditionnel existe. Détruire son personnage narcissique en le pointant du doigt et en le ridiculisant. Pour être capable de cet exploit, le yang doit être un yang puissant et pour que le yang reste puissant, il doit avoir transmuté yin en faisant abstraction des circonstances apparentes pour développer de manière intrinsèque la sensation d’être aimé de manière inconditionnelle par la version transmutée de son partenaire yin. En absence de modèle parental exemplaire, la transmutation du yin dépend de la transmutation du yang. On comprend bien que le yang puissant n’a plus besoin de s’accoupler avec un héros, il est son propre héros. Et surtout on comprend maintenant que c'est le yang impuissant qui alimente le narcissisme du yin. Le yang est impuissant à cause de la sexualité précoce (avec un yin qui n'a pas transmuté) et le grand paradoxe de cette dynamique énergétique, c'est que la polarité yin magnétise le flux généré par le yang même si ce flux n'alimente pas son esprit.



112 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page