top of page

OUROBOROS

Dernière mise à jour : il y a 5 jours

L'enseignement de la dynamique énergétique du couple antédiluvien est indissociable de l'histoire de l'évolution. Donc revoici OUROBOROS, ma théorie de l'Évolution.



Nous sommes créés à l'image de la Source, nous sommes des êtres énergétiques, vibratoires et bipolaires. Nous sommes ici parce que nous sommes un stade de l'évolution et nous perpétuons l'évolution. Nous sommes à la fois esprit (plus haut stade de subtilité) et à la fois poussière (premier stade de densification). Nous sommes tout simplement partie intégrante de l'évolution qui se perpétue et à l'image de la Source, le sens de notre existence n'a aucun autre but que celui d'évoluer et de perpétuer l'évolution.


Pour comprendre le sens de notre existence, voyons simplement comment la Source évolue et perpétue son évolution.


La Source (la dualité de l'énergie magnétique) évolue en divisant l'unité bipolaire en deux et perpétue son évolution en multipliant pas X.



L'évolution s'interprète de manière circulaire (Ouroboros). Il n'y a pas de début et pas de fin, pas de naissance et pas de mort à la dualité de l'énergie magnétique (pas de big bang), et à chaque instant présent tous les stades de l'évolution sont présents, il n'y a rien d'autre que ce qui est présent ici à l'instant présent (système stable harmonieux et pérenne depuis la nuit des temps et pour la nuit des temps). Aucun stade de l'évolution n'a disparu avec le temps. À chaque instant présent, la Source subtilise jusqu'au plus haut stade de subtilité (l'esprit invisible) et densifie à partir du premier stade de densification (la poussière).



La Source incarne plus facilement l'esprit dans le stade de densité le plus subtile (l'animal). L'esprit multiplie le vivant. Il y a un esprit quand la matière se multiplie. À un certain stade de densité la Source ne peut plus incarner l'esprit, la matière ne peut plus se multiplier, la matière n'est plus vivante.


La Source (la dualité de l'énergie magnétique) évolue en divisant l'unité bipolaire en deux, elle maintient les deux moitiés à distance, le temps que chacune des deux moitiés redeviennent complète indépendamment l'une de l'autre - individuation des esprits. Ensuite la Source orchestre la reconnexion des partenaires d'esprits bipolaires (réunion des corps), pour perpétue son évolution en multipliant pas X.


La Source orchestre la reconnexion du duo énergétique (les partenaires d'esprits, c'est à dire l'unité bipolaire avant la séparation originelle), pour qu'il se multiplie pour créer de la poussière. Si la Source ne faisait que diviser en deux (évoluer - subtiliser), elle n'aurait bientôt plus rien à diviser > tout serait volatile et éthéré > l'évolution ne serait pas pérenne.


Pour perpétuer son évolution, la Source est obligée de créer de la matière dense à subtiliser > multiplier par X ce qu'elle a divisé en 2. Pour maintenir l'équilibre entre la division par deux et la multiplication par x, certains duos sont stériles (homosexuels).

Il faut toujours assez de tout pour faire un rien.

Plus la Source subtilise (divise en deux) plus la matière est libre (espacée) plus la matière est invisible (subtilisée). Le sens de l'évolution va de la prison statique de la densité à la liberté de mouvement de la subtilité. L'évolution va du minéral > au végétal > à l'animal > à l'esprit. Chaque stade d'évolution contient le stade d'évolution précédant. Le végétal est du minéral subtilisé > l'animal est du minéral et du végétal subtilisé > l'esprit est du minéral, du végétal et de l'animal subtilisé. L'arbre est plus libre (plus subtilisé) que la roche car il peut se déplacer en hauteur, mais moins libre que l'animal car il reste accroché à la matière dense. La pierre rêve d'être libre (monter vers le ciel) comme l'arbre, l'arbre rêve d'être libre (décroché de la matière) comme l'animal, l'humain rêve d'être libre (voler) comme l'oiseau, l'oiseau rêve d'être libre (invisible) comme l'esprit. Toute la matière vivante aspire à évoluer, se subtiliser, être libre, être en mouvement. L'esprit est le plus haut stade de subtilité.

Théorie de l'Évolution - Ouroboros

Quand la matière dense à acquis le plus haut stade de subtilité, la Source incarne l'esprit dans la matière la plus subtilisée pour perpétuer son évolution. On est incarné avec une polarité innée + les prémices de la polarité complémentaire, on est sensé transmuter pour avoir l'esprit bipolaire. L'enfant n'est pas la matière dense qui va être subtilisée, mais quand nous mourons, le corps matière redevient poussière puis terreau, argile, pierre, métal (minéral). Nous sommes à la fois au dernier stade de subtilité (esprit) et au premier stade du processus de densification (poussière).



Le but c'est d'évoluer (subtiliser diviser en deux - séparer - maintenir à distance - redevenir bipolaire à soi tout seul)? Se mettre en couple n'est pas le but, c'est le moyen d'atteindre le but, c'est à dire le moyen de perpétuer l'évolution. Faire un enfant n'est pas le but, c'est un moyen d'atteindre le but. Il ne s'agit pas de se multiplier en quantité pour garantir la pérennité de l'espèce (après le déluge), il s'agit de se multiplier en qualité pour garantir la pérennité de l'évolution.


Normalement, nous nous multiplions en qualité (le bon nombre - ni trop, ni trop peu) selon les lois mathématiques et magnétiques de la Source pour garantir la pérennité de l'évolution. En nous multipliant en quantité (selon les lois de la religion, de la société, de la famille, des intérêts financiers) nous garantissons la non-pérennité de l'espèce, mais cela ne change rien à la pérennité de l'évolution. La Source s'en fout complètement de notre attitude autophage. La Source est une énergie, elle n'est pas personnifiable, elle n'a pas de sentiment et pas d'intention. La Source n'orchestre pas le bonheur, cela ne sert à rien de prier la Source pour être heureux. La Source orchestre l'évolution et nous sommes heureux quand nous évoluons dans le sens du cours naturel de l'évolution et nous sommes malheureux quand nous allons à contre sens, quand nous involuons, quand nous faisons de la résistance à l'évolution naturelle à cause de nos fausses croyances.


Pour se débarrasser de ses croyances involutives, il faut simplement faire abstraction des circonstances apparentes et conformer ses croyances sur son ressenti profond et s'imerger dans la sensation du souhait accompli - the knowing - les prémices de la polarité complémentaire - le guide intérieur - la boussole interne. C'est Neville Goddard qui a découvert cette technique artificielle pour retrouver un état d'être naturel.


Il y a donc deux sens à l'existence :

1) évoluer, générer pour soi en priorité, faire son accomplissement personnel individuel (être yang).

2) perpétuer l'évolution, se mettre en couple, faire son ultime accomplissement personnel en couple de deux partenaires d'esprit bipolaires (yin &yang)

0) Faire un enfant est une option, pas une obligation.


Conclusion : être célibataire n'est pas naturel, c'est un blocage de l'évolution, être homosexuel est naturel, cela garantit l'équilibre entre la division par deux et la multiplication par X.



 

Commentaire de K :


Un des seul but... Juste "être"... Je pense que l'on fait partie d'un tout et un produit aléatoire de l'existence / uni-vers... Selon mon point de vue.


- Oui être et perpétuer l'état d'être = évoluer et perpétuer l'évolution = être bipolaire (évolué) et se mettre en couple avec un autre esprit bipolaire (perpétuer l'évolution).


- Pour "être", il faut déjà être "vivant". Pour "être", il faut déjà "être conscient d'être". Peut-être que tu te contentes d'être sans te poser de question, mais à partir du moment où tu as "la conscience d'être", normalement tu te poses la question "pourquoi je suis conscient d'être". L'être est vivant parce que la Source incarne l'esprit dans la matière (l'esprit c'est de la matière ultra subtilisée) et pour qu'un esprit fonctionne (actionne la matière), il faut l'alimenter en flux (ce que tout le monde appelle l'amour ou l'espoir, mais en réalité l'amour n'est pas un sentiment, c'est un flux énergétique qui alimente l'esprit pour ne pas qu'il ordonne la mort de son corps physique matière, pour ne pas qu'il se suicide de désespoir parce que la vie n'a aucun sens si l'esprit n'est pas assez alimenté en flux. Sans flux l'esprit est désespéré.


- Si tu es de polarité yin inné et que tu es yang non-acquis, donc si tu ne génères pas ton propre flux (ton amour-propre) pour alimenter ton esprit et donner du sens à ton existence (faire ton accomplissement personnel, ton individualité, ton être) et avoir envie de te lever le matin, la réponse lambda est :

  • Soit tu vis de l'espoir de faire ta "quête sexuelle" pour donner du sens à ton existence, c'est à dire que tu t'alimentes sur le flux sexuel (le flux vital) d'un générateur de flux, donc un yang (et tu le tues d'un point de vue énergétique sans le savoir).

  • Soit tu t'alimentes sur du simulacre de flux "la quête missionnaire" au service du yang impuissant (tu sauves le corps physique matière de ta victime énergétique - de ta partenaire sexuelle) et tu te mets en posture sacrificielle au service du collectif impuissant (sauveur, héros, amuseur de foule, clown, marionnette, thérapeute, chamane, coaches, ...). Tu ES donc par personne interposée, sans l'autre tu n'existes pas.

  • Soit tu t'alimentes sur du substitut de flux (addictions).


Il y a deux manières d'être :


  • Être par soi-même, être puissant et autonome d'un point de vue énergétique - être bipolaire. Garantir à soi tout seul, la survie de son esprit et de son corps physique matière.

  • Être par personne interposée, être impuissant et dépendant énergétique - être unipolaire (vivre sur une seule polarité défaillante) être dépendant de l'autre pour survivre d'un point de vue énergétique. C'est le yin inné qui garantit la survie des deux corps grâce au yang inné qui garanti la survie des deux esprits.


30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


Post: Blog2_Post
bottom of page