Phrases types du yin

Mis à jour : juin 13

Le pire ennemi du duo est le doute du lien. Douter du lien FJ est source de grande souffrance et cette souffrance n'est pas utile car le processus de transmutation (libérations) est déjà assez souffrant que pour y ajouter la souffrance du doute. Le doute vient de l'ignorance. Le yang souffre de sa blessure originelle (se sent incomplet sans son autre), de plus il souffre à chaque libération, mais il souffre aussi inutilement, parce qu'il est dans l'ignorance de l'existence de la Source invisible (la dualité de l'énergie magnétique à l'origine de toute la création). Le yang ne croit que ce qu'il voit et le plus grand défi du yang c'est de croire en la Source invisible. Pour que le yang puisse transmuter (se libérer de tout ce qui l'empêche de vibrer à sa fréquence originelle) sans trop de souffrance inutile et plus efficacement, il a besoin de se convaincre qu'il est dans une relation d'amour FJ et non dans une relation toxique. Le plus grand défi du yang, c'est de croire en la relation avec quasiment zéro preuve dans la matière. Il y a cependant des indices qui ne trompent pas et sans s'en rendre compte, le jumeau yin informe le yang sur la nature particulière du lien, dès la reconnexion et tout au long du chemin. J'ai sélectionné ici quelques phrases que je considère être typiques du yin afin de conforter le yang. Il ne faut jamais perdre de vue que le yin est la polarité Amour du but. Le yin est uniquement Amour et même s'il n'est pas en mesure de prouver cet amour à son yang, il est (sans le savoir) en mesure de lui prouver la nature du lien d'Amour.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.intemporalite.be pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner