Le Switch

Mis à jour : mai 30

Lors de la séparation originelle, le yang puissant expulse son yin. Le yang se sent abandonné de son yin qu'il a lui même rejeté, c'est le paradoxe du yang. Le yin se sent moins puissant que son yang alors qu'il est tout aussi puissant, c'est le paradoxe du yin. Le yang c'est FAIRE (expulser son yin) et le yin c'est ÊTRE (expulsé par son yang). Le yang à l'illusion d'être incomplet sans son jumeau et le yin a l'illusion d'être impuissant face à son jumeau. La transmutation va lever le voile de leur illusion respective. L'équilibrage du yang consiste à se sentir complet sans son jumeau donc il fait sa complétude et l'équilibrage du yin consiste à se sentir aussi puissant que son jumeau donc il prend sa puissance. Le yang va vivre l'expérience de sa complétude dans l'ÊTRE et ceci permettra au yin de vivre l'expérience de sa puissance dans le FAIRE. La complétude est un état d'être passif et prendre sa puissance est un état de faire actif.

Comment le jumeau yang passe du FAIRE (actif) au ÊTRE (passif) et pourquoi cela va-t-il permettre au jumeau yin de passer de l'ÊTRE (passif) au FAIRE (actif) :


Le jumeau yang puissant expulse son jumeau yin. Le yang garde un peu de yin et le yin part avec un peu de yang. Le jumeau yang doit reconstruire l'entièreté de sa part de yin au départ de sa propre énergie yin sans être tenté de vouloir combler cette part manquante en allant chercher l'énergie yin de son jumeau. Le yang se retrouve avec un charge de yang trop importante, il va donc devoir se décharger de ce trop plein d'énergie yang pour faire descendre son propre yin cosmique par appel magnétique. Une décharge de yang terrestre négatif répulsif va automatiquement créer un appel de yin cosmique positif attractif, par magnétisme. Vu que le yang décharge du yang pour faire l'expulsion et créer l'appel de son propre yin, le yang devient extrêmement répulsif, de la sorte il maintient son jumeau yin a distance, et surtout de cette manière il s'empêche de succomber à la tentation de la facilité d'aller chercher l'énergie yin de son jumeau pour se remplir et se sentir complet. En réalité c'est juste une conséquence de la dualité de l'énergie magnétique qui empêche les jumeaux de refusionner puisque le but de la Source c'est de créer deux nouvelles unités bipolaires au départ d'une unité bipolaire. À ce stade, le jumeau yin n'a pas assez de puissance pour approcher son jumeau yang répulsif, ce n'est pourtant pas l'envie qui lui manque. Le yin expérimente la souffrance de l'impuissance.


Le yang décharge du yang mais l'énergie yin ne descend pas. Pourquoi? Le yang vibre le manque de yin et tant qu'il vibre le manque, la dualité de l'énergie magnétique lui faite vivre le manque puisqu'elle s'ajuste à la fréquence vibratoire émise par le yang. Le yang expérimente une souffrance interminable.


Le principe de base de la dualité magnétique c'est que l'on vit ce que l'on vibre. Pour sortir de cette spirale du manque, le yang doit absolument vibrer la complétude.


Pourquoi le yang ne vibre-t-il pas la complétude? On se souvient que le sentiment d'incomplétude est une illusion. Cette illusion est maintenue par l'ignorance que j'appelle l'astral. L'astral est l'ensemble des fausses croyances transmises par l'endoctrinement abrahamique et la spiritualité new age, qui empêchent d'acquérir sa souveraineté individuelle et donc de vibrer la complétude.


  • L'astral nous vend la solidarité universelle comme condition sine qua non pour atteindre l'amour inconditionnel, ce qui nous empêche d'acquérir notre souveraineté individuelle. L'astral c'est l'ourobors de l'incomplétude.

  • L'astral c'est le mythe d'adam et eve qui nous fait croire que nous serons complets quand nous serons en couple, alors que c'est l'inverse, nous serons en couple quand nous serons complets.

  • L'astral nous rattache au collectif comme principe de survie, l