top of page

L'ART DE LA RÉSIGNATION

Dernière mise à jour : 14 mars

Pour résumer la situation :


  • Je dois abandonner mes vrais espoirs, parce que mon yin spécifique ne veut pas abandonner ses faux espoirs.

  • Je dois renoncer à ma vraie vie, parce que mon yin spécifique ne veut pas renoncer à sa fausse vie.

  • Je dois vivre comme un ange déchu - je ne peux pas alimenter mon esprit avec du faux flux (simulacre de flux - pseudo flux - fluxfake - illusion de flux - substitut de flux) et je ne peux pas non plus alimenter mon esprit de vrai flux magnétisé, parce que mon partenaire d'esprit ne génère aucun flux.

  • Je dois continuer à survivre uniquement sur mon flux généré alors que je suis sous l'emprise magnétique d'une polarité yin énergivore qui magnétise mon flux vital à distance par le canal de la pensée.

  • Je dois me résigner à être devenue impuissante parce que ma polarité yang puissante ne génère pas assez vite pour deux.

  • Je dois survivre à la mort énergétique provoquée par la reconnexion avec un yin spécifique à la fois magnétique et impuissant énergétique.

  • Je dois survivre au désespoir provoqué par la perte de mon flux vital - je dois transmuter yin pour me régénérer instantanément et sans effort.

  • Je dois faire cesser les pensées incessantes - je dois neutraliser mon flux pour le rendre non-magnétisable, pour ne plus que mon flux m'échappe par le canal de la pensée - pour pouvoir le garder pour moi - je dois me protéger de mon yin spécifique qui est une véritable menace pour ma survie énergétique.


Le processus de résignation pour un yang puissant exemplaire n'est pas une mince affaire puisque le propre du yang puissant exemplaire, c'est justement de ne pas se résigner.


C'est le genre d'article qu'un yang spécifique n'a vraiment pas envie d'écrire et donc il n'y a aucune raison que vous preniez du plaisir à le lire.




Toute sa vie le yang puissant a été habitué à vivre sa vraie vie, et il doit continuer à vivre tout en sachant pertinemment bien que sa vraie vie est devenue fausse depuis la reconnexion, et qu'il n'y a aucun lot de consolation en contrepartie.


Vous sentirez évidemment toute l'atmosphère négative qui plane autour d'une résignation. C'est le deuil de mon évolution, le deuil de mon ultime accomplissement, le deuil d'une version de moi-même, le deuil de mon couple stable harmonieux et pérenne, le deuil de mon rêve absolu. Je chasse toutes les pensées d'amour inconditionnel pour ne plus souffrir des pensées incessantes, mais je ne pourrai jamais oublier que j'ai éprouvé un amour sans limite et sans condition et que j'en suis morte de chagrin. J'ai trouvé la manière de mettre des limites à cet amour impossible et unilatéral, et j'ai trouvé la force de me résigner parce que j'ai trouvé le moyen de me convaincre.


Depuis la reconnexion, je n'ai qu'une seule envie, c'est oublier ce charpentier que je ne connais pas et que je n'aime pas. Je voudrais arrêter de générer des pensées d'amour inconditionnel à son attention. Je voudrais cesser de l'aimer sans condition. Il n'y a aucune raison que je l'aime dans sa version non transmutée - inaboutie - non accomplie - narcissique - menteur - manipulateur - hypocrite - comédien - mégalo - obsédé sexuel - arriviste - opportuniste - handicapé de l'amour - incapable de s'intéresser à une femme de manière désintéressée - incapable de générer une goute d'amour inconditionnel - incapable de se libérer du temps - esclave du travail - épuisé - dépendant affectif addict à son doudou cheval - addict à sa famille d'accueil la secte équestre - pauvre orphelin malheureux mal-aimé de ses mauvais parents - sauveur des désespérés - qui fait passer ses faux amis avant lui et qui évolue d'erreurs en fausses solutions - bref un monstre abominable et détestable même s'il est beau, s'il a du gout, du raffinement, s'il est bien habillé, souriant et élégant.


Je maudis la reconnexion et je maudis tous ces charlatans qui bercent le yang spécifique de faux espoirs, au moment où il est le plus vulnérable. Quelle aurait été ma vie ces 4 dernières années si je n'avais pas eu la malchance d'être reconnectée à mon yin spécifique et si je n'avais pas redoublé de malchance en découvrant cette sphère de charlatans thérapeutes spécialistes FJ - qui propagent la fausse croyance que si le yang travaille sur lui, il va faire transmuter le yin spécifique à distance grâce au principe des vases communicants comme par enchantement, et il va transformer le runner en prince charmant comme par magie et obtenir la réunion stable harmonieuse et définitive comme par miracle.


J'étais prête à me mettre en couple au moment de la reconnexion, et si j'ai été reconnectée à mon yin spécifique, c'est justement parce que j'étais prête à mettre la priorité au couple sans me mettre en danger. Si j'avais su que mon partenaire d'esprit allait bloquer le cours de mon évolution, jamais je n'aurais envoyé le signal de la reconnexion, au moins j'aurais pu continuer à vivre avec l'espoir d'évoluer. Cette sphère de charlatans m'a fait douter de moi-même et comme j'avais perdu tout mon flux vital, j'avais perdu toutes mes facultés yang de discernement, je me suis laissée leurrée bêtement.


Tout au long du parcours, je me suis entrainée à oublier ce gars dont je ne voulais pas et avec qui je n'ai jamais rien vécu. Je me suis entrainée à me résigner pour des mauvaises raisons et au mauvais moment. J'ai cherché toutes les solutions pour tourner la page, oublier, lâcher prise, let it go, surrender. J'ai tout essayé pour cesser d'y penser, j'ai tout essayé pour me convaincre d'embrasser cette épreuve comme un défi devant lequel il ne fallait jamais me résigner et j'ai tout essayé pour faire transmuter mon yin spécifique. Je me suis battue pour moi et si je me suis battue pour le couple, c'est parce que je me suis battue pour mon évolution personnelle. Je me suis sauvée de la mort énergétique en cessant de douter de ma certitudes, le temps de revenir à moi-même et de retrouver la raison et toutes mes aptitudes yang de discernement, le temps de me laisser le temps d'étudier la situation et le temps de comprendre l'incompréhensible. Pourquoi mes certitudes sont-elles réelles et illusoires en même temps ? Je suis réellement la femme légitime de mon yin spécifique, ma certitude ne me trompe pas, mais espérer la réunion est illusoire. Comme cet homme n'a pas transmuté naturellement à l'adolescence, au fil des années, il a développé un orgueil sur dimensionné qui l'empêche d'admettre que toute sa vie est fausse.


Il n'y a que la compréhension du processus énergétique invisible qui puisse mettre en place le processus d'acceptation, qui puisse mettre en place le processus de résignation. Intuitivement j'avais tout compris dès le départ et j'étais prête à me résigner, mais je n'ai pas su me protéger de la mort énergétique parce que je n'y étais pas préparée. Pourtant c'était prévisible parce que c'est un phénomène réel et même s'il n'est pas courant, s'il était enseigné correctement, j'aurais pu mieux m'en sortir. Je dois me résigner à l'évidence après m'être persuadée que la réunion est au-delà des preuves et des évidences. Je ne me suis pas persuadée d'avoir raison pour rien, je dois simplement admettre qu'avoir raison ne me sert à rien.


 

Il y a une différence entre se résigner en conscience et être résigné sans le savoir. Se résigner : cela signifie abandonner la quête du couple stable, harmonieux et pérenne - abandonner son ultime accomplissement. Et se résigner sans le savoir : c'est se contenter de faire un couple yin et yang lambda dans une dynamique involutive d'échange de faux flux, et se contenter de cette dynamique qui fonctionne très bien parce que l'échange de faux flux est réciproque.

Une traduction de cette citation pourrait être : "La réciprocité du faux flux tient le couple soudé dans l'illusion du couple qui fonctionne bien, parce qu'il tient." On ne sait pas de quelle réciprocité il s'agit et on suppose qu'il s'agit de la réciprocité de l'amour, mais on ne sait pas de quel amour il s'agit ? De l'amour conditionné ou de l'amour inconditionnel ? Du pseudo flux ou du vrai flux énergétique ?


Après 5 millénaires d'entrainement de survie énergétique en absence de flux, plus personne ne connait le flux, mais tout le monde fantasme dessus. Tout le monde parle de l'amour inconditionnel mais personne ne comprend que c'est un phénomène énergétique et que si on aime sans condition c'est parce qu'on n'a pas le choix, on est sous emprise magnétique. On ne choisit pas l'amour inconditionnel. Il faut être équipé de la polarité yang pour faire cette expérience énergétique et ensuite, il faut être en face d'une polarité yin magnétique unique et spécifique. Plus personne n'expérimente ce phénomène, tout le monde le cherche, mais personne ne le trouve. Personne ne comprend que c'est un phénomène énergétique que notre civilisation post diluvienne n'est plus apte à expérimenter, parce qu'il n'y a plus de flux en surplus, il n'y a plus de reconnexion, il n'y a plus de transmutation. Personne n'a conscience d'être résigné et si certains en ont inconsciemment conscience, ils sont résignés d'être impuissants et résignés d'être incapables de changer les choses. Je parle des résignés en désignant les impuissants énergétiques, ils vivent leur vie normalement, ils sont remplis de faux espoirs mais ils ne savent pas que leurs espoirs sont faux. Je parle des résignés comme des biens heureux simples d'esprit - même si je n'en parle jamais avec du mépris parce qu'on ne méprise pas l'ignorance. Je parle des résignés comme ça et je dois parler de moi comme ça maintenant. Sauf que moi, je n'ai pas le faux flux pour me divertir, m'occuper et me consoler. Sauf que moi je ne suis pas une simple d'esprit, je suis un ange déchu.


 

Je le répète tout le temps : en absence de modèle parental exemplaire, la non-transmutation se perpétue de génération en génération. J'ai compris depuis longtemps que l'homme yin en général doit tendre vers la transmutation yang de génération en génération, j'aurais donc dû comprendre depuis longtemps que la transmutation de mon yin spécifique est une histoire sur plusieurs générations. Le yin spécifique de cette génération est un homme yin d'une génération sacrifiée, comme toutes les générations de yin et de yang impuissants sont des générations sacrifiées depuis le dernier déluge. Le yin spécifique que je peux faire transmuter, c'est le yin de la génération de mon fils yin, ce n'est pas le yin de la génération de mon partenaire de couple.


 

Une reconnexion énergétique c'est un switch de générateur de flux, et soudain le yang spécifique devient la cible d'une polarité magnétique. Subitement, je deviens le générateur de flux de la polarité yin de mon yin spécifique. Tout va bien dans ma vie et subitement mon esprit se vide de tout le sens de mon existence et pour survivre au désespoir, mon esprit me dit que je dois me mettre en couple avec cet inconnu que je n'ai pas choisi et que je n'aime pas. Subitement, je suis envahie de pensées incessantes à l'attention de ce gars et j'entre dans un état de dissociation et d'incohérence puisque j'ai un besoin vital urgent, je veux absolument me mettre en couple avec un homme dont je ne veux pas. Traduction : je veux absolument que ce gars génère du flux en surplus pour moi sinon je meurt et comme il n'en génère pas, je vais devoir apprendre à survivre dans ces conditions extrêmes. Dès la reconnexion, j'ai très bien reconnu mon yin spécifique, j'ai immédiatement compris qu'il était parfaitement incapable de me reconnaitre, incapable de m'attribuer de la valeur et de m'aimer pour ce que je suis. Je remets ici le message que j'ai envoyé à mon yin spécifique le lendemain de la reconnexion le 28 octobre 2019.


J'ai envoyé ce message et supprimé le match Tinder tout en sachant que cette action était irréversible, parce que j'étais bien décidée à passer mon tour et à céder ma place. On sent très bien ma détermination au bonheur et ma clairvoyance est foudroyante de justesse et de précision. Je sais tout depuis day one et aujourd'hui j'accepte que je ne m'étais pas trompée. J'avais vu juste à l'instant T et 4 ans 4 mois plus tard, rien n'a changé. La suite de ce match Tinder est le pire cauchemar de ma vie - c'est plus de 4 années de lutte incessantes pour faire stopper les pensées incessantes. Ce que j'écris dans ce premier message Tinder montre exactement dans quel état d'esprit je suis au moment de la reconnexion. Je suis dans ma toute puissance yang bien accomplie et mes revendications sont clairement l'expression de ma polarité yin bien développée. Je sais que je ne dois pas accepter l'absence de réciprocité. Je sais qui je suis, ce que je veux et ce que je vaux. Je sais déjà que je suis yin et que je mérite d'être aimée pour qui je suis, puisque je le revendique. J'ai une foi et une confiance absolue en la magie de l'univers qui a fait ses preuves tout au long de ma vie. Mes deux systèmes de croyances yin et yang sont conformes - je suis à un stade de ma vie où je suis autonome et c'est grâce à ça que j'ai pu découvrir que ma dépendance à cet homme n'était pas une dépendance affective, existentielle, matérielle ou financière, mais une dépendance énergétique. J'ai découvert que j'étais devenue du jour au lendemain dépendante énergétique d'un yin spécifique - d'un homme que je ne connais pas, que je n'ai pas choisi et qui me rejette comme si je ne valais rien, mais qui me magnétise quand-même mon flux vital à distance, de manière automatique et inconsciente. Et le comble de l'absurdité et de l'injustice, c'est que mon flux est gaspillé parce que je me vide mais l'esprit de mon yin spécifique ne se remplit pas. Je ne comprends pas ce qu'il m'arrive, tout va bien dans ma vie, mon esprit n'a aucune explication à me donner, mon esprit supra puissant se vide de tout mon flux vital et comme ça, sans raison et sans explication, j'entame une descente aux enfers, en direction du désespoir le plus profond qui existe, puisque que je réalise très vite que mon désespoir est définitif et irréversible.

Mon intuition me disait "laisse tomber, c'est impossible d'être heureuse avec ce gars, enfouis-toi en courant". La sphère FJ m'a fait croire que l'impossible était possible, il m'ont fait croire que c'était moi qui avait rendu le possible impossible et que je devais travailler sur moi pour arrêter de m'auto saboter, donc j'ai tenté l'impossible et au bout de 4 ans et demi, je suis obligée d'admettre que l'impossible est impossible et maintenant, je ne peux même plus me nourrir de l'espoir que l'impossible avec ce yin spécifique est possible avec un autre yin. Si j'avais écouté mon intuition au lieu d'écouter la sphère des charlatans thérapeutes, je n'aurais pas tenté l'impossible et je n'aurais pas réalisé que l'impossible est impossible et je pourrais toujours me leurrer du faux espoir que l'impossible est possible.


J'aurais dû écouter mon intuition et directement m'autoriser à réciter mon mantra de pensées négatives, c'est ce que j'avais envie de faire intuitivement, mais je n'ai pas osé le faire à cause de mes fausses croyances au sujet des pensées négatives. Jamais je n'aurais imaginé qu'un homme puisse me faire tant de mal à distance. Si seulement j'avais pu me régénérer dés le départ sur mon système de croyances yin, mais je n'avais pas encore assez bien consolidé cette polarité complémentaire parce que la réalité n'était jamais venue la valider et je ne savais pas encore que j'avais l'option de faire abstraction des circonstances apparentes pour m'auto-valider toute seule. J'ai vraiment eu la malchance de tomber dans le piège de la sphère des charlatans thérapeutes spécialistes FJ, ils m'ont fait douter de ma certitude furtive, ils m'ont ajouté des doutes que je n'avais pas et ils m'ont privé de mes faux espoirs. Alors que j'étais prête à me résigner dès le départ, alors que mon intuition négative était juste, alors que j'aurais dû m'enfuir comme mon instinct de survie me le conseillait, je n'étais malheureusement pas préparée à me protéger de l'emprise magnétique de mon yin spécifique et je suis tombée dans le trou sans fond de la mort énergétique.


Je n'aurais jamais dû douter de mon intuition et aller chercher dans la sphère des charlatans thérapeutes des preuves pour me convaincre que mon intuition me trompe, au moins je n'aurais jamais su que mon intuition ne me trompait pas et j'aurais pu continuer à vivre sur le faux espoir de faire mon ultime accomplissement. Le courage c'était d'accepter mon intuition, même si elle était négative plutôt que de perdre mon temps stupidement à écouter des centaines d'heures de vidéos de charlatans thérapeutes pseudo spécialistes FJ et espérer une réunion impossible. Ce que j'essaye d'expliquer c'est que la sphère des charlatans thérapeutes à fait de moi un ange déchu, alors que mon instinct de survie me conseillait de rester une bien-heureuse simple d'esprit. Il vaut mieux vivre sur le faux espoir que c'est possible de faire son ultime accomplissement, que de se leurrer du faux espoir que c'est possible d'être en couple avec un yin spécifique. Mon intuition et mon instinct de survie voulaient simplement préserver mes faux espoirs, parce que dans la matrice falsifiée il vaut mieux être un simple d'esprit que d'être un ange déchu.

Non, je ne voulais pas entendre la vérité, exactement comme mon yin spécifique qui ne veut pas entendre la vérité. Sauf que moi, contrairement à mon yin spécifique, je n'ai pas eu le choix et sauf que moi, contrairement à mon yin spécifique, ce qui est détruit par la vérité ce ne sont pas mes illusions, c'est ma réalité. Et la vérité qui a détruit ma réalité, c'est que le mensonge et l'orgueil du yin spécifique sont plus forts que ma vérité.

 

Je ne savais pas que j'allais devoir me battre pour survivre parce que rien ne m'avait préparée à vivre ce cauchemar, je n'avais jamais imaginé un scénario aussi triste et pathétique. Ce que j'ai vécu n'est pas né de mon imagination, jamais je ne me serait inventé de mon plein gré, une histoire aussi tragique, dévastatrice, cruelle et injuste, avec une fin aussi résignée. J'aurais dû être armée pour me défendre de l'attaque énergétique et de l'emprise magnétique, cela m'aurait épargné la désillusion d'avoir cru au bonheur pour rien et j'aurais pu continuer à vivre avec l'espoir de faire mon ultime accomplissement en couple, sans savoir que c'est impossible.



Après 4 années et 4 mois de combat acharné, je peux dire que cette mésaventure n'a absolument rien apporté de positif dans ma vie au contraire, elle me prive de l'espoir de pouvoir faire mon ultime accomplissement, elle me prive de mon rêve absolu et de la suite de mon évolution, elle me désenchante et me désillusionne. Mon fils a aussi été la victime collatérale de ce drame énergétique, même si je l'ai vécu en secret et que j'ai essayé de faire semblant d'être heureuse. Même s'il ne s'est rendu compte de rien (je crois), il a quand-même switché énergétiquement d'une maman heureuse et remplie de flux, à une maman malheureuse et vidée de flux, alors qu'il n'avait que 3 ans et demi. J'ai continué à être une maman aimante, mais malheureuse, parce que je n'avais plus d'espoir qui me donnait envie de vivre. Rendre mon fils heureux est bien sûr le sens de mon existence, mais je sais très bien que ce n'est pas mon fils qui peut faire de moi une femme accomplie. Mon ultime accomplissement, c'est la version de moi en couple pour faire circuler le flux en boucle et en continu, mais malheureusement j'ai découvert que mon partenaire d'esprit est unique et impuissant énergétique. Je suis heureuse d'avoir fait le nécessaire pour me mettre dans les meilleures conditions pour accueillir mon enfant toute seule, même si ce n'était pas prémédité de me séparer du papa. J'arrive quand-même à garantir son bonheur et son bien-être, même dans le mode survie énergétique dans lequel je suis depuis la reconnexion. Je ne me suis jamais laissée devenir une loque humaine et même si je suis devenue une mendiante de flux, j'ai toujours su garder ma dignité. En parallèle, mon fils et moi, nous avons souffert d'isolement abusif pendant la période du confinement.


 

La croyance que tout est possible et qu'il suffit de croire que tout est possible, lâcher prise et laisser faire l'univers pour que tout se matérialise, cette croyance est juste mais elle a une limite. Cette croyance vaut uniquement pour l'accomplissement personnel. Le pouvoir de cette croyance n'a aucun pouvoir quand il s'agit de faire son ultime accomplissement en couple. En d'autres termes, cette loi de l'univers qui se base sur le pouvoir magique d'être simplement dans sa vérité pour s'accomplir sans effort parce que c'est la vérité qui met tout en place à notre place, cette vérité individuelle n'a aucun pouvoir sur l'amour réciproque parce que l'amour est un phénomène énergétique qui exige que les deux partenaires d'esprit soient dans leur vérité respective.


Si vous pensez qu'une reconnexion énergétique avec un yin spécifique est une bénédiction et que c'est un privilège, vous vous mettez le doigt dans l’œil. Si vous croyez encore aux miracles de la réunion, c'est parce que vous n'avez pas encore compris que le miracle de la vérité s'arrête là où le mensonge commence et parce que vous n'avez pas encore compris que le mensonge est protégé par l'orgueil.


Ce qu'il faut comprendre c'est que le miracle de la vie, c'est la fréquence sur laquelle circule le flux de la vérité. La vérité c'est le pouvoir magique qui réalise les rêves et qui fait des miracles. Pour oser affirmer sa vérité et son individualité il faut être autonome - il faut générer du flux d'amour-propre. Pour réaliser des miracles, il faut être yang. Le miracle à une limite et cette limite c'est le mensonge et l'orgueil du yin spécifique. Le miracle de la vérité ne peut pas faire des miracles pour accomplir des mensonges. On peut tout manifester dans sa vie sauf un couple avec un menteur, parce que le miracle du couple se réalise quand les deux partenaires d'esprits sont dans leur vérité respective. On peut prouver que la vérité existe, on peut pointer du doigt le mensonge, le dénoncer, le dévaloriser et le ridiculiser, mais on ne peut pas forcer un menteur à dire la vérité. Et si le yin impuissant garde le silence, c'est parce qu'il n'a rien de vrai à dire et s'il prend ses distances, c'est parce qu'il se sent privé de sa liberté de mentir.


 

Depuis la reconnexion, je me bats pour survivre à la mort énergétique. Je me bats pour survivre au désespoir que cela me procure de devoir renoncer à moi-même. Quand je renonce à la réunion, je ne renonce pas à mon yin spécifique, je renonce à la version évoluée de moi-même en couple. Ce parcours cauchemardesque est une condamnation au célibat et à la résignation et il m'aura fallu plus de 4 ans pour apprivoiser cet échec.



C'est la première fois que je tombe. C'est la première fois de ma vie de que je dois me résigner. C'est la première fois de ma vie que je dois m'avouer vaincue. C'est la première fois de ma vie que je dois arrêter de croire aux miracles. C'est la première fois de ma vie que je dois me ranger docilement du côté des impuissants. C'est la première fois de ma vie que je dois me contenter de peu faute de mieux. C'est la première fois de ma vie que je dois me soumettre à l'orgueil d'un homme. C'est la première fois de ma vie que je ne peux pas réaliser un rêve. J'ai toujours eu ce que je voulais grâce à ma vérité et pour une fois le pouvoir magique de ma vérité ne peut rien faire pour m'aider en matière d'amour, de couple et de sentiments. Le pouvoir de ma vérité s'arrête là où les mensonges de mon yin spécifique commencent parce que ses mensonges sont protégés par son orgueil plus puissant que ma vérité. Cela ne veut pas dire que ma vérité ne vaut plus rien, cela veut dire qu'elle ne matérialise pas mon vrai couple.


 


Et qu'en est-il de celui qui crève de passion et d'ennui ?


Crever de passion, c'est la mort énergétique du yang spécifique reconnecté à son yin spécifique impuissant. Le yang puissant se fait magnétiser son flux vital et il aime passionnément sans raison, sans condition, mais sans réciprocité. Il est heureux d'être amoureux parce qu'il est heureux de se sentir vivant et passionné, mais il en crève parce que cela le vide de tout son flux vital. La passion amoureuse est un privilège de yang puissant qu'il paye très cher puisque le yin spécifique ne génère pas de flux pour compenser. Crever d'ennui, c'est évidement vivre une vie de yin impuissant, sans jamais générer du flux, sans jamais éprouver la sensation d'aimer passionnément et intensément. Et le privilège du yin impuissant, c'est d'ignorer qu'il crève d'ennui parce qu'il a beaucoup d'entrainement et beaucoup de ressources pour occuper l'ennui avec du faux flux.


Mais quelles sont les options qui s'offrent au yang puissant qui ne veut plus crever de passion et qui ne peut pas s'alimenter avec du faux flux pour occuper l'ennui ?


J'ai calculé ma vie pour avoir du flux en surplus, c'est à dire du temps libre à consacrer au couple et maintenant que je n'ai pas la possibilité de m'accomplir en couple, qu'est-ce que je dois faire pour occuper ce temps libre et ne pas crever d'ennui ? J'occupe mon temps/mon flux vital à maintenir mon camp de base, mais qu'en est-il de mon temps libre - mon temps en surplus ? Le temps libre qui est généré par le yang puissant est tout simplement le fruit de sa vérité. La vérité et le temps libre sont indissociables puisque générer du flux cela permet de matérialiser sa vérité sans effort, c'est à dire sans gaspiller son temps à faire des erreurs puisque la vérité met les choses en place à notre place et que la vie s'ajuste à notre vérité pour nous faire vivre une vie juste. Une vie juste, c'est une vie de yang qui occupe son temps et génère du flux pour lui en priorité et qui a un moment donné de sa vie devient puissant (à la reconnexion). Le yang puissant a fait son accomplissement personnel individuel et il génère un surplus de flux, un surplus de temps libre à consacrer au couple, pour faire la suite de son accomplissement personnel en expérimentant la version évoluée de lui-même en couple. Si je ne peux pas expérimenter la version de moi-même en couple, mon temps libre ne sert pas ma vérité et mon ultime accomplissement. Mon temps libre devient une souffrance puisque je préfère ne rien faire que faire pour rien. Faire pour rien, c'est perdre mon temps à essayer de mettre en place quelque chose qui n'est pas juste et obtenir zéro résultat. C'est comme ça que procède le yin impuissant qui doit faire l'expérience de l'erreur engendrée par son mensonge pour se rendre compte qu'il était dans l'erreur sans jamais réaliser/admettre qu'il enchaine les erreurs parce qu'il est dans le mensonge. L'impuissant est convaincu que perdre son temps à faire des erreurs est un passage obligé pour évoluer, parce qu'il n'a jamais expérimenté la magie de générer du flux de sincère sincérité afin d'être à sa juste place sans erreur et sans effort. À partir de la reconnexion, je sais que tout ce que je vis est faux, je sais pertinemment bien que je ne vis plus ma vie, je continue de dire ma vérité et de réclamer la vie qui m'appartient, mais je réclame en vain. Je crève de passion à cause de la reconnexion et l'absence de réciprocité et je crève d'ennui parce que mon évolution est bloquée et que je refuse d'occuper mon temps libre à involuer d'erreurs en fausses solutions. En tant que yang puissant, je n'ai pas la possibilité comme mon yin spécifique de leurrer mon esprit pour occuper l'ennui avec des illusions, des plans B et des lots de consolation.


 

Si je suis condamnée à crever d'ennui parce que je n'arrive pas à occuper mon temps libre à vivre une fausse vie, est-ce que je suis aussi condamnée à crever de passion ?


En cherchant comment faire pour survivre à la mort énergétique, j'ai découvert que mon esprit était capable de faire abstraction des circonstances apparentes pour me réapproprier mon système de croyances yin et me permettre de le consolider de manière intrinsèque, afin de me régénérer instantanément et sans effort.


En cherchant comment me délivrer des pensées incessantes et en testant différents systèmes de croyances pour me délivrer de cette emprise magnétique, j'ai découvert que je pouvais me délivrer du phénomène des pensées incessantes en neutralisant mon flux. Les pensées incessantes qui s'échappent de mon esprit, sont des pensées de flux d'amour inconditionnel magnétisé par la polarité yin de mon yin spécifique. Et mon esprit a le pouvoir de neutraliser mon flux en développant un système de croyances qui l'autorise à générer des pensées négatives.

À cause de cette pensée limitante, je ne me suis jamais autorisée à générer des pensées de très basses fréquences comme la haine, le mépris et la vengeance. J'ai toujours été convaincue que cela me ferait du mal. En réalité, je comprends maintenant que je n'ai jamais dû générer des pensées de basses fréquences parce que j'ai toujours été alimentée du flux que je génère. Quand on se vide de son flux on passe progressivement d'un état de bien-être, à un état de tristesse, de frustration, de colère et pour finir de désespoir. C'est quand on est en manque de flux que l'on génères des pensées négatives et ce qui nous crée du tort ce ne sont pas les pensées négatives, c'est le manque de flux. La haine, le mépris, la vengeance, c'est un élan de survie énergétique. Ces pensées négatives sont injustes. On ne devrait pas être en danger de mort énergétique normalement. Mais ces pensées négative sont justes parce qu'elles neutralisent l'emprise magnétique. Malgré mes réticences, j'ai quand-même tenté l'expérience de générer des mauvaises pensées pour mon yin spécifique et j'ai découvert que lui vouloir du mal me faisait du bien. Cela fait deux mois que je ne me prive plus de réciter mon mantra "crève, crève, crève de mort énergétique, sombre sombre sombre dans le désespoir, ta vie n'a plus aucun sens, crève ou génère". À la base j'ai tenté cette expérience par logique stratégique, avec l'intention sous-jacente de forcer mon yin spécifique à transmuter. J'étais toujours animé de l'espoir de réussir mon couple. Jamais je n'aurais imaginé que cette méthode puisse être aussi efficace pour me délivrer du cauchemar des pensées incessantes. Grâce à mes pensées négatives, je me suis délivrée du seul lien qui me menottait au couple. Je ne pensais pas que c'était la porte de sortie et qu'elle allait s'ouvrir si facilement sur la résignation consentie. J'apprivoise donc mon nouvel état de résignation sans avoir besoin de me forcer ou de me faire violence ou d'entrer en état de dissociation, et je suis équipée pour m'y adapter, parce que j'ai une grande faculté d'adaptation.


Maintenant que je suis délivrée des pensées incessantes, je dois penser à quoi à la place ? Je me suis libéré une sacrée masse de temps pour penser. À quoi d'utile dois-je consacrer mes pensées maintenant, si je ne perds plus mon temps à penser inutilement à mon yin spécifique ? Ça c'est la question qui accompagne la résignation. La seule chose vraiment utile à penser c'était penser à me réaliser dans mon ultime accomplissement et expérimenter la version de moi en couple, c'était passer mon temps à penser comment matérialiser mon projet de couple donc maintenant, quoi que je me mette à penser à la place de penser à mon yin spécifique, est futile et inutile. Je pense à la mort de la version de moi que je n'expérimenterai pas alors que j'en ai rêvé toute ma vie. Je réfléchis à des idées pour m'aider à dédramatiser et m'aider à accepter que cela ne soit pas si grave finalement d'avoir échoué dans mon ultime accomplissement. Je suis célibataire depuis 20 ans, rien n'est vraiment différent d'avant, sauf qu'avant c'était un choix et maintenant c'est une résignation face à la fatalité. À quel projet d'accomplissement personnel individuel puis-je penser alors que je suis déjà allée jusqu'au bout de mon accomplissement personnel individuel ? La seule chose qu'il me reste après avoir perdu tous mes espoirs d'être aimée de manière inconditionnelle par mon partenaire d'esprit, c'est l'enseignement que j'ai appris pour accepter que mon ultime accomplissement est un fantasme antédiluvien et qu'entre moi et mon fantasme, il y a un déluge universel.


 

Je prends le temps de parler des pensées incessantes parce que c'est l'ultime symptôme de la reconnexion énergétique. Si les pensées sont incessantes sur plusieurs années et qu'elles ne sont pas liées à de la dépendance affective ou existentielle, alors c'est une reconnexion d'un duo énergétique. À chaque yang de se connaitre suffisamment pour savoir s'il est un yang lambda ou un yang spécifique. Il y a beaucoup de femmes yang impuissant qui subissent aussi le phénomène des pensées incessantes mais leur souffrance n'est pas due aux pensées incessantes, ce sont les pensées incessantes qui sont dues à la souffrance de leur dépendance affective et existentielle. C'est une bonne nouvelle car il y a une solution pour sortir de la souffrance du vide existentiel et du vide affectif, il y a aussi une solution pour sortir de la souffrance de la dépendance énergétique, mais la solution du yang lambda lui laisse l'espoir de rencontrer son yin spécifique, tandis que la solution du yang spécifique lui enlève l'espoir de réussir son couple. Le yang lambda a encore toute ses chances de rencontrer un yin spécifique plus jeune et moins orgueilleux ou un yin spécifique qui a déjà transmuté yang grâce à un modèle parental exemplaire. Il n'y a pas de quoi avoir envie d'être dans ce type de relation énergétique avec un yin spécifique orgueilleux jusque dans son ADN de survie, il n'y a rien de bénéfique ou de profitable pour le yang spécifique à être reconnecté à 40 ans, il ne va rien gagner, il va tout perdre, il ne va rien apprendre sur lui-même, il ne va pas évoluer d'un iota ou s'améliorer, c'est une véritable condamnation au désespoir éternel dont on ne se sort jamais et auquel il va falloir se résigner et s'habituer. Si certains yang spécifiques arrivent à se consoler d'avoir fait leur puissance yang et leur transmutation yin grâce à la reconnexion, moi, je ne peux pas me consoler avec cette croyance puisque j'étais déjà yang puissant transmuté yin avant la reconnexion.


 

Mécanismes de survie énergétique du yin spécifique :


  • le mensonge : il ment comme il respire à cause de sa dépendance énergétique, il n'ose pas se mettre en priorité et dire sa vérité par crainte de la punition du rejet.

  • le silence : le yin préfère se taire parce qu'il n'a rien de vrai à dire.

  • la mise à distance - la fuite - le rejet, par peur de perdre sa liberté de mentir.

  • l'orgueil parce qu'il refuser d'admettre que sa vie est fausse pour ne pas mourir de désespoir.


Le mensonge est le mode de survie énergétique de mon yin spécifique et son orgueil le protège de la mort énergétique. M'autoriser à générer des pensées négatives pour me faire du bien, c'est mon mode de survie énergétique. À la reconnexion, j'aime mon yin spécifique de manière inconditionnelle, mais je ne me sens pas aimée en retour. À la résignation, je n'aime plus mon yin spécifique de manière inconditionnelle et je me sens aimée de manière intrinsèque. Je dois faire comme tous les résignés que j'ai critiqués, je dois faire avec peu faute de mieux. Je doit me contenter de ce que j'ai acquis par moi-même et en profiter, et je dois renoncer à mon fantasme antédiluvien de vivre l'expérience d'un couple qui s'échange du véritable flux d'amour inconditionnel.



16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Komentáře


Post: Blog2_Post
bottom of page