Le repos du yang

Mis à jour : juin 27

Je suis yang et mon yin m'a dit "je veux t'aimer mais tu es trop puissante pour moi", j'ai répondu "vas-y prends ta puissance que je puisse enfin avoir le luxe d'être impuissante". Tout ce que l'on dit à son jumeau on se le dit à soi-même, il est clair que depuis que je donne de la puissance à mon yin, je donne à mon yang le luxe de se reposer. L'équilibrage yin du yang a pour effet d'être plus calme, détendu, moins stressé, moins dans l'attente de résultat, moins dans le FAIRE et plus dans l'ÊTRE. Ce que je veux dire c'est qu'il n'est pas nécessaire que mon jumeau yin prenne sa puissance yang pour que je puisse me reposer, il suffit que mon yin à moi prenne en puissance sur mon yang. Maintenant le défi c'est d'accepter d'être et de cesser de faire. C'est très déstabilisant pour un yang de ne rien faire. J'ai le sentiment d'être morte, je me sens vide, je n'aime pas cette sensation d'être éteinte. C'est un nouvel état d'être que je dois intégrer. Je n'ai plus de fougue, je n'ai plus de passion embrasée. Je n'ai rien à gérer, aucun problème à solutionner, tout va bien. C'est très étrange d'avoir le temps de ne rien faire. Quand le yin du yang gagne en puissance, la vie coule dans le sens de la rivière, la Source ne présente plus d'obstacle au quotidien. La Source donne l'occasion au yang de se reposer.

J'espère que cet état est transitoire et que je vais bientôt retrouver mon feu de l'action ?