top of page

POUR LE BIEN ET CONTRE LE MAL

Dernière mise à jour : 23 août 2023

Je viens de passer plus de 300 heures à écrire mon enseignement de la dynamique de circulation du flux et je partage cet enseignement gratuitement. Non seulement j’œuvre en faveur de la connaissance libre, accessible et gratuite, mais je passe aussi beaucoup de temps à neutraliser les fausses croyances. Normalement, il n'est pas nécessaire de déprogrammer les fausses croyances qui nous empêchent d'être heureux, puisque normalement la reprogrammation suffit pour neutraliser toutes les fausses croyances, mais il faut quand-même bien un déclic pour donner envie de se reprogrammer avec des croyances conformes au ressenti profond, donc je passe beaucoup de temps à mettre les fausses croyances en évidence, juste pour provoquer un déclic !

Je n'aime pas me battre contre le mal, je préfère me concentre uniquement sur ma bataille pour le bien, mais je me rends compte qu’œuvrer pour le bien, nécessite quand-même la bataille contre le mal.

Comme je dis depuis le début de mon parcours, ce n'est pas transmuter qui fait souffrir, ce qui fait souffrir ce sont les fausses croyances et l'ignorance qui nous empêchent de transmuter. Il faut se battre pour retrouver notre état d'être naturel. Il faut se battre contre l'ignorance. Mais il ne suffit pas de propager la connaissance pour se battre contre l'ignorance. Le monde entier ignore qu'il est dans l'ignorance, il faut d'abord révéler au monde qu'il est ignorant pour lui donner envie d'apprendre la connaissance.


Mon monde entier en l’occurrence, c'est mon yin spécifique, donc je passe pas mal de temps à lui écrire pour lui révéler les dysfonctionnements de son système de croyances. J'estime que cela fait partie de mon rôle de yang qui doit toujours bien redéfinir le sens de l'existence et l'ordre des priorités ! Si je veux que mon yin spécifique intègre que le sens de l'existence c'est de se mettre lui en priorité pour être capable de mettre la priorité au couple, je dois absolument trouver les moyens de lui faire comprendre que mettre les autres en priorité est un mode de fonctionnement défaillant.


Le monde entier est en posture sacrificielle au service du collectif pour combler son vide existentiel et son vide affectif. Incapable de générer pour soi-même le sens de son existence et incapable de se sentir aimé de manière intrinsèque, le monde entier s'utilise les uns les autres pour se rendre utile et se sentir aimé. Le monde entier perd son temps à gratter la misère en arrière pour trouver le blocage qui empêche d'être heureux. Alors que le seul blocage c'est la croyance qu'il y a un blocage.


Donc ma cible c'est d'une part traquer tout ce qui incite à la posture sacrificielle, tout ce qui incite à faire passer les autres en priorité, tout ce qui dissuade et condamne le fait d'être égoïste et individualiste et d'autre part traquer tous les sauveurs extérieurs, les coaches, les thérapeutes, quelque soit leur spécialité. Je traque également tout ce qui encourage le yang à se lâcher sexuellement, à se faire vider de son flux vital avec son consentement en enrobant la sexualité de sucre et de chocolat blablabla. Je traque également tous ceux qui idéalisent le bonheur de l'instant présent éternellement renouvelé, parce qu'ils n'arrivent pas à atteindre le bonheur durable et qu'ils trouvent dans ce plan B, le lot de consolation du résigné.


J'ai pensé longtemps qu'il suffisait de me montrer en exemple pour donner à mon yin spécifique l'envie de m'imiter, mais son système de croyances est tellement falsifié, que le yin n'a plus aucun intérêt à transmuter. Le yin est tellement bien installé confortablement dans l'illusion de son paradis, qu'il n'est pas du tout stimulé à faire l'effort d'être yang. C'est très difficile de motiver le yin à être yang tellement tout dans la matrice falsifiée est confortable pour un yin qui n'a pas transmuté. Si je ne casse pas l'illusion de son paradis, le yin n'a absolument aucune motivation à transmuter yang !


C'est triste à dire, mais être un bon yang exemplaire ne suffit pas pour neutraliser tout le mal qui a été fait. Je suis obligée d'être un yang combatif, persistant et blessant. Mais ce n'est pas moi qui blesse, ce sont les propos qui sont blessants. Je ne suis pas agressive, c'est la vérité que je révèle qui agresse. Je ne suis pas méchante quand je dis que la réalité est méchante.


Le yin est un vampire énergivore, c'est un assassin qui s'ignore et qui se fait passer pour un ange, un saint et un héros parce que la posture sacrificielle qu'il est obligée d'endossée est sacralisée dans la matrice falsifiée ! Autant qu'il le sache ! C'est un mal pour un bien !


Le yang est motivé à transmuter pour sortir de l'enfer, le yin n'est pas motivé à transmuter car il n'est pas motivé à sortir de l'illusion du paradis.


57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page