top of page

SEXUALITÉ

Dernière mise à jour : 14 mars

Il a beaucoup d'hommes yang qui parlent de la sexualité au nom des hommes, mais le problème c'est que la majorité des hommes ne sont pas yang. Les hommes sont majoritairement de polarité yin inné, et ils ne vont jamais théoriser au sujet de la sexualité. Ce qui alimente leur esprit, ce n'est pas de philosopher, c'est de pratiquer la sexualité pour magnétiser du flux vital. Et s'ils ne magnétisent pas du flux de yang sexuel, ils meurent de désespoir. L'homme yang ne connait pas cette dépendance vitale au flux sexuel, mais il en parle quand-même, pour ériger des lois et dresser des limites parce que l'homme yang est le penseur.



  • L'homme yang puissant profite de sa puissante énergétique pour faire son accomplissement personnel sans passer par personne ou animal interposé.

  • L'homme yang est puissant à condition d'être suffisamment puissant que pour ne pas se laisser mouler dans le moule de l'homme yin impuissant énergétique.

  • L'homme yang puissant ose se mettre en priorité et ose dire sa vérité sans craindre la punition du rejet, parce qu'il sait qu'il peut compter sur son flux d'amour-propre.

  • L'homme yang puissant ne fait pas une quête sexuelle, il n'a pas besoin de flux sexuel pour donner un sens à son existence, puisqu'il génère son propre flux d'amour-propre.

  • L'homme yang ne doit pas renoncer au flux sexuel puisqu'il n'est pas capable de le magnétiser, donc le flux sexuel d'une femme yang impuissant n'alimente pas du tout son esprit. Ce que l'homme yang cherche c'est du flux en surplus, c'est une partenaire d'esprit, une confidente.

  • L'homme yang puissant génère le propre sens de son existence et il fait son accomplissement personnel sans avoir besoin de se mettre en posture sacrificielle au service d'une femme yang impuissant ou au service du collectif impuissant.

  • L'homme yang puissant est capable de générer du flux d'amour inconditionnel pour une femme, mais il n'est pas magnétique, parce qu'il n'a pas développé son système de croyances yin de manière intrinsèque.

  • L'homme yang puissant perd de sa puissance énergétique parce qu'il est dans la dépendance affective. L'homme yang puissant est capable de se sacrifier par dépendance affective s'il n'a pas développé son système de croyances yin conforme. Il va avoir besoin de se rendre utile à une femme et aux autres pour se sentir aimé. Sauf s'il renonce à son besoin de se sentir aimé, et qu'il se console avec son accomplissement personnel individuel.

  • L'homme yang ne pratique pas la sexualité pour avoir du flux sexuel, il pratique la sexualité par dépendance affective, il est dans le même état d'esprit que la femme yang, il pense qu'en échange du plaisir qu'il donne par la sexualité, il va recevoir du flux d'amour inconditionnel, il pense qu'il va être aimé de sa partenaire sexuel. Mais il ne recevra jamais de flux puisque la femme yin n'a pas transmuté yang, puisque la femme yang est impuissante et puisque de toute façon, il n'est pas magnétique.

  • L'homme yang puissant peut plaire aux femmes parce qu'il est charismatique, mais aucune femme ne sera sincèrement et éperdument amoureuse d'un homme yang puisqu'il n'est pas magnétique.

  • L'homme yang puissant est capable de renoncer à la quête du couple.

  • L'homme yang a raison de renoncer au besoin de se sentir aimé de manière inconditionnelle car son espoir est quasiment vain. Je ne pense pas qu'il existe beaucoup de femmes yin inné qui soient yang acquis.

  • L'homme yang puissant est solitaire, il est rejeté des hommes yin impuissants.

  • L'homme yang puissant sera "aimé/utilisé" d'une femme yang impuissant exactement comme un homme yin est "aimé/utilisé" d'une femme yang impuissant : il sera "aimé/utilisé" sur du faux flux d'amour conditionné.


Le seul homme qui soit aimé de manière inconditionnelle, est le fils yin aimé par sa maman yang puissant exemplaire et l'homme yin aimé de manière inconditionnelle par sa partenaire d'esprit yang puissant exemplaire.

Un yang puissant est un yang qui a du flux en surplus et un yang exemplaire est un yang qui a transmuté yin, c'est donc un yang inné yin acquis, c'est donc un yang bipolaire. C'est le yang qui sert d'exemple pour favoriser la transmutation du yin spécifique. C'est le seul yang en capacité d'autonomie énergétique qui puisse prouver au yin qu'il est aimé de manière inconditionnelle.


 

L'exemple le plus exemplaire d'homme yang puissant est Friedrich Nietzsche qui s'est complètement affranchi du moule de l'homme yin impuissant. Le combat de sa vie est la transmutation yang de l'homme yin impuissant énergétique.


Nietzsche a très bien compris que devant la sexualité, tous les hommes ne sont pas égaux. Il a très bien compris que priver un homme yin de flux sexuel peut le rendre fou - très agressif et très dépressif. Il a très bien compris que le besoin de flux sexuel est indépendant de la volonté. Quand il dit que l'abstinence sexuelle convient à certains hommes et pas à d'autres, avec ses mots à lui, il dit simplement que le besoin sexuel dépend de la polarité innée. Il explique sans le savoir, que l'homme yang n'a pas un besoin vital de flux sexuel mais que par contre, l'homme yin impuissant énergétique à un besoin vital de flux sexuel pour alimenter son esprit, sinon il meurt de désespoir (folie).

Il est des personnes qui réussissent parfaitement à être chastes sans pour autant voir leur intériorité pourrir sous le venin de la « chienne sensualité ». Mais ces personnes-là, nous dit Nietzsche, ont une structure mentale particulière qui leur permet de voir la chasteté inscrite dans leur nature. Les personnes n’ayant pas une structure interne favorisant la chasteté ou n’étant pas assez fortes pour se dominer sans finir par travestir leur esprit, ne doivent en aucun cas tenter de se rendre chaste car : « La chasteté n’est-elle pas folie ? Mais cette folie est venue à nous, ce n’est pas nous qui sommes allés à elle. Nous avons offert à cet hôte le gîte et le cœur : maintenant il habite chez nous, — qu’il reste aussi longtemps qu’il lui plaise. »

Quand Nietzsche écrit que l'hôte (le besoin vital de flux sexuel) reste aussi longtemps qu'il lui plaise, il ne se rend pas compte qu'il valide la non-transmutation énergétique et que cela va à l'encontre de toute sa philosophie qui invite l'homme yin à transmuter yang. Ce qui prouve que Nietzsche à une quête mais qu'il ne sait pas précisément laquelle et que donc forcément, il ne sait pas comment l'accomplir.


Si l'homme yin est privé de flux sexuel, alors il doit absolument alimenter son esprit avec du simulacre de flux pour ne pas mourir de désespoir. S'il ne peut pas faire une quête sexuelle effrénée, l'homme yin doit alterner avec une quête missionnaire. Le couple sexuel lambda qui fonctionne le mieux, c'est un homme yin qui s'alimente du flux sexuel maximum une ou deux fois par mois. Et en attendant que son fidèle générateur de flux se régénère, il s'alimente avec du simulacre de flux - sa quête missionnaire au service du yang impuissant et au service du collectif impuissant, où alors il sombre dans le substitut de flux - les addictions (alcool, drogue, jeux vidéos).


J'ai trouvé sur le site internet de Dan Duchateau : "Les 6 méthodes pour combattre la violence d’une pulsion" selon Nietzsche.


Je fais un copié/collé et je traduis avec les termes de la dynamique énergétique entre les deux esprits censés être bipolaires.


Il y a au moins 6 méthodes pour combattre la violence d’une pulsion, c’est-à-dire, pour modérer son flux. Il parle de modérer le flux mais selon moi il devrait être indiqué 6 méthodes pour modérer le besoin de flux sexuel. Ce que l'on appelle la pulsion sexuelle du yin impuissant, est une pulsion de survie énergétique.


  • La première consiste à esquiver les occasions de satisfaire la pulsion en question jusqu’à l’affaiblir assez puissamment pour ne plus qu’elle nous touche. Si on refoule le besoin vital de flux sexuel sans le compenser par du simulacre de flux, l'esprit est en état de mort énergétique et va sombrer dans le substitut de flux (suicide lent).

  • La seconde consiste à la satisfaire en lui imposant une régularité, un rythme strict à des périodes déterminés. C'est la pause sexuelle en attendant que le générateur de flux se régénère sur le flux qu'il génère lentement. Plus le couple lambda est dans une relation platonique, moins il s'entretue d'un point de vue énergétique, plus il tient dans le temps, à condition de compenser avec du simulacre de flux et d'être dans un échange réciproque de pseudo flux.

  • La troisième méthode consiste à laisser la pulsion se déchainer jusqu’à en être dégouté. Quand le générateur de flux est vide il est vide, cela ne sert à rien de s'obstiner, il n'y a plus de flux, la sexualité vide n'alimente plus, elle dégoute. En général le yang sexuel qui se laisse être un objet sexuel pour déchainer le yin, est un yang vide de flux, donc l'accumulation de sexualité avec plusieurs yang vides, finit vraiment par dégouter le yin : il veut pomper, pomper du flux, mais il ne magnétise rien, il est dégouté !

  • La quatrième consiste à associer la pulsion, lorsque nous y laissons cours, à une autre pensée extrêmement désagréable pour nous, d’une pénibilité insoutenable, ce qui à terme devrait aussi nous en écœurer, ou tout du moins nous empêcher de la suivre.

  • La cinquième méthode consiste à déplacer son abondance d’énergie vers un autre objet. S'alimenter de simulacre de flux - simulacre de sens à l'existence - posture sacrificielle au service du yang impuissant et au service du collectif impuissant - posture de sauveur, héros, thérapeute, saint, chevalier, martyr, serviteur de dieu.

  • Enfin la sixième et dernière méthode consiste à affaiblir toutes ses forces pulsionnelles comme un ascète. Cela ressemble à une aptitude de yang puissant qui peut facilement vivre une vie d'ascète ou alors c'est un yin impuissant 100% dévoué à sa quête missionnaire.


Dan Duchateau résume : "Cela signifie, vis-à-vis de la pulsion sexuelle que nous pouvons la combattre : soit en fuyant les occasions de la satisfaire, c’est-à-dire fuir toute situation ou personne pouvant assouvir ou donner envie d’assouvir cette envie. Soit la satisfaire dans un régime strict, par exemple en s’accordant un plaisir sexuel une fois par mois sans aucune souplesse. Soit la pousser à l’excès jusqu’à ne plus en avoir envie, un peu comme lorsque nous mangeons tous les jours un plat que nous adorons jusqu’à ce que celui-ci nous donne envie de vomir à sa vue, ou encore que le goût de la nourriture se soit amoindri par habitude.  Soit l’associer à quelque chose qui nous horrifie ou terrifie rien qu’en y pensant, par exemple en associant la masturbation ou son envie, à Dieu qui nous juge ou au diable qui tente de nous attirer en enfer si on réalise cet acte. Soit dépenser son énergie liée à l’envie sexuelle vers autre chose, comme l’art*, le sport ou le travail acharné en générale, qui a pour conséquence  de ne plus avoir assez de force restante pour nous consacrer à cette pulsion. Soit enfin en accordant plus d’intérêts aux passions, tel un ascète ou un bouddhiste qui prônerait un retour au néant, en bref, tuer les passions toute autant qu’elles soient. Dit d’une autre manière : s’autodétruire. Voilà les méthodes qui selon Nietzsche permettent de combattre une pulsion, et dont certaines donnent finalement crédit à certaines choses dites par Platon ou les ascètes, du moins dans la méthode, mais peut-être pas dans la pratique."


*L'homme yin impuissant ne dépense pas son énergie dans l'art, l'art est le propre du yang. L'expression artistique, c'est l'expression du flux généré. Si c'est du flux en surplus qui est magnétisé par l'environnement magnétique ce sera de l'art comestible pour l'inconscient collectif, de l'art heureux, lumineux, coloré et positif. Si le yang se fait magnétiser du flux vital, il est malheureux, son art sera triste, déprimant, monotone, lugubre, obscène, morbide, ... L'homme yin qui n'a pas transmuté yang est un artiste plagieur.


 

Quand on lit le "Qui suis-je" de Dan Duchateau, on découvre immédiatement un homme yang qui perpétue la quête Nietzschéenne de la transmutation yang acquis de l'homme yin inné. Il est un rare homme yang et il voudrait que tous les hommes yin soient yang comme lui. Il s'exprime avec les mêmes intentions yang que moi, il souhaite les mêmes résultats yang que moi, sauf qu'il ne sait pas qu'il ne sait pas comment les obtenir et les solutions qu'il propose sont les mêmes que celles proposées par la sphère des charlatans thérapeutes spécialistes FJ, sauf que le nom de philothérapie est nouveau et différent.


Quand je me bats pour faire transmuter yang mon yin spécifique, quand je me bats pour le motiver à générer du flux, je me bats pour mon intérêt personnel, c'est avec l'intention sous-jacente que mon yin spécifique génère un surplus de flux disponible pour alimenter mon esprit. Je veux que mon yin spécifique génère du flux parce que je suis la cible de sa polarité magnétique et parce qu'il me tue d'un point de vue énergétique. Si je me bats pour que mon yin spécifique génère du flux pour compenser ma perte de flux vital, c'est pour survivre putain de merde ! C'est une bataille pour ma survie énergétique. Maintenant que je parviens à protéger mon flux vital, j'ai abandonné la quête du couple antédiluvien, maintenant je veux que mon yin spécifique crève de la mort énergétique et qu'il sombre dans le désespoir.


Quelle est la motivation de Dan ? Aider le collectif yang a retrouver sa puissance énergétique, aider le collectif yin a faire sa puissance énergétique ? Se sentir utile aux autres pour se sentir aimé des autres et pour donner du sens à son existence? Comment peut-on enseigner la philosophie existentielle en se servant de sa posture de philothérapeute pour donner du sens à son existence ? Le sens de l'existence, c'est de faire son accomplissement personnel sans avoir besoin de passer par personne ou animal interposé. Comment peut-on prétendre apprendre le sens de l'existence à autrui quand on utilise la philosophie d'autrui pour sauver autrui afin de donner du sens à son existence en se procurant une activité occupationnelle pour leurrer son esprit et se divertir de l'ennui existentiel parce qu'on n'a pas fait son accomplissement personnel ! C'est encore pire que le cordonnier mal chaussé, qui ne répare pas ses propres chaussures parce qu'il perd son temps à réparer celles des autres, ici c'est le cordonnier qui ne sait pas réparer des chaussures, ni les siennes ni celles des autres.



Je vois que Dan se fait payer pour enseigner la philosophie des autres philosophes. Jusque là tout va bien puisque le métier d'enseignant est une vocation qui met à profit un talent inné de pédagogue. Ensuite, je vois qu'il demande à ses lecteurs de contribuer librement et je vois qu'il vend des séances de philothérapie. Comment enseigner l'autonomie existentielle quand on est soi-même dans la dépendance matérielle et financière ? Je rappelle que les deux sont liés : l'accomplissement personnel induit l'autonomie matérielle et financière.

Je suis sur Tipeee afin de vous demander de me soutenir si vous aimez mon contenu. Réaliser des articles, des podcasts et des vidéos de qualités me prennent beaucoup de temps, c'est même un travail à temps plein ! Si je veux pouvoir continuer à me consacrer à vous offrir du contenu de qualité régulièrement je vais avoir besoin de votre aide ! Je vous en remercie très sincèrement par avance !


Il est écrit : "aidez-moi pour que je puisse vous aider"!

Qui connait le pouvoir magique de la vérité, peut se rendre compte très facilement que quelque chose ne tourne pas juste dans ce rapport d'interdépendance existentielle. La Source ne met pas en place ce genre de dynamique involutive. Tant que l'individu ne comprend pas qu'il n'a pas besoin d'une thérapie pour être sauvé de la souffrance du vide affectif et du vide existentiel, mais que le collectif a besoin d'un enseignement pour sortir de l'ignorance, nous n'arriverons pas a rétablir le cours naturel de l'évolution.


De mon côté, j'enseigne gratuitement "La dynamique énergétique de circulation du flux entre les deux esprits censés être bipolaires". C'est le fruit de mes recherches et de mes expérimentations. Je n'enseigne pas la philosophie des autres philosophes, je suis créateur d'un contenu philosophique, métaphysique, mathématique, cantique. J'écris ma propre cosmologie comme filtre d'interprétation des textes bibliques, de la chronologie des évènements historiques, des dysfonctionnements des comportements humains, comme grille de lecture et de compréhension de la cause des causes, comme enseignement pour rétablir l'ordre des priorités, le sens de l'existence et le cours naturel de l'évolution de manière pérenne.


Sachez que : plus vous contribuerez, plus j'aurais de temps et de moyen à accorder à mon contenu, et à vous accorder aussi ! Ce projet qui me tient tant à cœur, c'est celui de vous offrir de quoi reprendre le contrôle de votre pensée, en connaissant et combattant les obstacles interne qui vous en empêche (inconscient, biais cognitif), mais aussi les obstacles externes ! (schéma familial, sociétal, biais cognitif à nouveau, etc.) 


Cela me rappelle des mauvais souvenirs. On dirait une sous catégorie ou une nouvelle branche de la sphère du développement personnel et de l'aide pseudo bienveillante comme celle proposée par la sphère des charlatans thérapeutes spécialistes flammes jumelles. Quelles sont les méthodes philosophiques utilisées par Dan pour combattre les obstacles qui nous empêchent de reprendre le contrôle de notre pensée ? Je ne vais pas payer pour connaitre ses méthodes puisque j'ai répondu à toutes mes questions existentielles et métaphysiques grâce à mon enseignement de la dynamique de circulation du flux énergétique entre les deux esprits censés être bipolaires.

 

En 1844 on décourage fortement les hommes (yin impuissants) à pratiquer la masturbation. Des penseurs de l'époque estiment que cela engendre la dégénération de l'espèce. Forcément, l'homme yin impuissant ne peut pas alimenter son esprit avec la masturbation et il dégénère (sombre dans le vide existentiel, le désespoir et la folie) puisqu'il a un besoin vital de flux sexuel pour compenser l'absence de flux en surplus. On ne sait pas que cette campagne anti masturbation est en réalité une campagne pro sexualité précoce. J'ai sélectionné quelques passages du livre pour vous faire découvrir quels sont les arguments pour convaincre les hommes de ne pas se masturber et surtout les méthodes utilisées pour les en empêcher.




On pourrait récupérer les images pour illustrer la mort énergétique du yang spécifique, cible énergétique d'un yin spécifique, assassin énergivore qui s'ignore. Ce sont les illustrations des différentes étapes de la nuit noire de l'âme (la nuit noire de l'esprit). Que ce soit le yang spécifique qui se fait magnétiser son flux vital par le canal de la pensée ou le yang sexuel qui se fait magnétiser son flux vital par la sexualité ou le yin lambda qui n'a plus de flux en surplus à magnétiser par le canal de la pensée et qui meurt de désespoir s'il ne peut pas non plus magnétiser du flux vital par la sexualité, ces images qui montrent un corps qui se dégrade, illustrent la perte progressive du flux énergétique qui dégrade l'esprit jusqu'à la mort énergétique.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page