top of page

CERCLE D'HOMMES

Dernière mise à jour : 25 mars

Si on adhère à ma théorie de la dynamique énergétique entre les deux esprits (sensés être) bipolaires, si on admet que le monde ne se divise pas en deux avec d'un côté les hommes et de l'autre côté les femmes, mais plutôt d'un côté les esprits yang inné et de l'autre côté les esprits yin inné, alors on comprend que c'est ridicule d'organiser des cercles d'hommes et des cercles de femmes.


La majorité des femmes sont de polarité énergétique yang inné (elles génèrent le flux) et la majorité des hommes sont de polarité énergétique yin inné (ils magnétisent le flux), mais il existe des hommes yang et des femmes yin. Tous les hommes que je fréquente (occasionnellement) sont de polarité yang inné, donc même si les hommes yang sont en minorité, je peux dire qu'il ne sont pas si rares. Évidemment je les attire, puisque nous sommes de bons partenaires d'esprit, mais ils ne terminent pas dans mon lit après nos conversations passionnantes, puisque ces hommes yang ne sont pas magnétiques. Je m'entends très bien avec un homme yang à condition qu'il soit yang puissant comme moi. L'homme yang aime la compagnie des femmes parce que la plupart des femmes sont yang et qu'entre yang on a des choses à se dire. Et quand je dis que l'homme yang aime la compagnie des femmes, je ne parle pas de compagnie sexuelle, je parle de compagnie énergétique. Un homme yin parle pour ne rien dire, c'est un simple d'esprit, un homme yang est passionnant et intense. Je ne vais pas développer ici toutes les compatibilités et incompatibilités énergétiques entre les hommes et les femmes en fonction de leur polarité innée est de leur puissance énergétique (c'est développé dans cet article), mais ce que je veux dire, c'est qu'un homme yang qui se retrouve dans un cercle d'hommes, est plus que probablement un homme yang impuissant, et même s'il a en commun l'impuissance énergétique avec le yin impuissant énergétique de naissance, ce point commun peut les rassembler au même endroit, pour les mêmes raisons, mais ces deux hommes restent fondamentalement différents dans leur mode de fonctionnement énergétique et au final ils ne se comprennent pas et ne s'apprécient pas vraiment. Si l'intervenant d'un atelier, organisé dans le cadre d'un rassemblement d'hommes, est de polarité yin, l'homme yang impuissant n'y trouvera pas son compte, il va essayer de s'adapter et de se mettre en tête des raisonnements qui ne lui appartiennent pas. L'homme yang puissant ne participera pas à un cercle d'hommes, il n'a pas le temps, il est bien trop occupé à se réaliser individuellement.


J'imagine que si un homme yin souhaite participer à un cercle d'hommes, c'est qu'il est motivé par l'envie d'évoluer sur son chemin de vie individuel, l'envie de découvrir qui il est, l'envie de faire son accomplissement personnel, l'envie d'être heureux, en conclusion : l'envie de transmuter yang.


C'est donc encore plus ridicule de se rassembler dans l'espoir que cela nous aide à avancer, puisque le propre de la transmutation, c'est de travailler ses deux systèmes de croyances complémentaires tout seul dans son monologue intérieur.


Ce qui pousse les gens à vouloir se rassembler, c'est le besoin de s'entraider et de s'entre consoler les uns les autres et justement si on a encore besoin des autres pour être aidé et consolé, c'est parce qu'on n'a pas transmuté. Parce que la non-transmutation induit la dépendance affective et le vide existentiel. Ce qui pousse les gens à se rassembler, c'est d'avoir encore besoin d'utiliser les autres ou de se rendre utile aux autres pour se divertir de leur vide existentiel et se donner une raison d'être, et pour se sentir aimé par personne interposée. Mais normalement ces deux besoins vitaux doivent être comblés de manière intrinsèque.


On pourrait éventuellement faire des cercles de yang innés et des cercles de yin innés pour enseigner la transmutation yin et la transmutation yang à tous les impuissants énergétiques, mais cela ne sert à rien d'inviter des intervenants pour animer des ateliers car aucun thérapeute, coach, chaman, mentor, guru, énergéticien, ... ne peut aider les êtres humains à transmuter. Pour transmuter, il faut recevoir un enseignement des deux systèmes de croyances conformes et ensuite, il faut travailler ces deux systèmes de croyances complémentaires, seul dans son monologue intérieur, et persister jusqu'à en faire un état d'être naturel.


L'impuissance énergétique n'est pas une défaillance des polarités, c'est une défaillance des systèmes de croyances, ou pour le dire plus simplement, c'est de l'ignorance qui engendre des fausses croyances, des pensées limitantes et des comportements inadaptés, qui empêchent les esprits d'être bipolaires. On nait tous avec une polarité innée et les prémices de la polarité complémentaire et on doit tous transmuter dans la polarité complémentaire pour redevenir bipolaire. Quand vous lisez "esprit bipolaire", ne pensez pas à la maladie qui porte ce nom. Dans mon enseignement, un esprit bipolaire n'est pas un esprit malade au contraire, c'est un esprit sain, qui génère et qui magnétise le flux énergétique.


Si c'est l'ignorance qui empêche la transmutation, nous n'avons pas besoin de thérapeutes, de rassemblements, de solidarité, de fraternité, de sororité, de cercle d'hommes, de rondes de tambours, de féminin sacré, de masculin divin, d’ascension vibratoire, d'éveil spirituel, de potion magique, de talisman, de pierres précieuses, de voyages astraux, de constellations familiales, de cérémonie cacao, de huttes de sudation, de yoga, ... nous avons besoin d'un enseignement conforme. Un enseignement qui ne vient pas mettre des nouvelles croyances dans notre esprit, mais un enseignement qui valide les croyances furtives qui sont déjà en nous et dont nous doutons parce que tout dans les circonstances apparentes nous fait douter de nos certitudes.


Le yang puissant est célibataire parce que le yin ne transmute pas. Les impuissants sont en couple, mais ces couples sont souffrants. Je suis convaincue au fond de moi que l'inconscient collectif yin veut transmuter yang pour se sentir sincèrement amoureux et que l'inconscient collectif yang veut transmuter yin pour se sentir sincèrement aimé, je sais que c'est deux désires fantasmés sont universels et intemporels, mais ce n'est pas sur la collectivité dans le rassemblement qu'il faut travailler, c'est sur l'individualité dans l'isolement qu'il faut tout miser.


Je vois des hommes qui se rassemblent en cercles et qui se disent entre eux qu'ils ont le droit d'être vulnérables et sensibles, mais je le dis en passant, la vulnérabilité et la sensibilité n'est pas une voie d'accès à la transmutation yang que vise l'homme yin. Ce n'est pas en se mettant à pleurer que l'on devient yang. L'homme s'imagine peut-être qu'il doit développer sa féminité pour être complet, mais il s'égare complètement, parce qu'on ne doit pas chercher à être complet, on doit chercher à être bipolaire. Et pleurer, c'est le propre de la femme yang impuissant, et il n'y a rien à gagner à être un yang impuissant. La plupart des femmes sont des yang impuissant et elles ne sont pas du tout un modèle exemplaire pour la transmutation de l'homme yin, au contraire, si ces femmes deviennent mères ce sont elles qui perpétuent la non-transmutation de leur fils yin. Si c'est bien Eve qui commet le péché originel, c'est la mère à l'enfant yang impuissant qui le perpétue. La femme yang impuissant, c'est le yang sexuel, dépendant affectif et existentiel à cause de la sexualité précoce, elle ne se pose même pas la question de savoir si elle est apte à faire transmuter son enfant. C'est l'homme yin impuissant qui rend la femme yang impuissante, maintenant la femme yang a le droit de dire non à la sexualité précoce (la sexualité avant la transmutation énergétique de l'homme yin). Même si le yin impuissant est un assassin qui s'ignore, la femme yang le sait au fond d'elle-même que cette sexualité précoce est énergivore. La femme yang ne doit pas donner son flux vital par la sexualité en échange de pseudo flux (sécurité - argent - maison - cadeaux - promesse de flux en l'air), la femme yang doit garder son flux vital pour elle et faire sa puissance matérielle et financière toute seule avant d'enfanter. La condition pour recevoir (magnétiser) le flux du yang via la sexualité, c'est la condition d'aimer sincèrement et de manière désintéressée en retour, c'est la condition de générer du flux d'amour inconditionnel. Cela induit que la femme yang soit magnétique évidemment (qu'elle ait transmuté yin), mais si l'homme yin inné transmute yang et génère du flux, la femme yang deviendra magnétique instantanément. Malheureusement, la transmutation de l'homme yin ne se fera pas tant que la femme yang ne transmute pas yin. Parce que pour permettre à l'homme yin de transmuter, il faut installer le décor et seule la mère yang puissant exemplaire installe le décor qui favorise la transmutation de son fils yin pour qu'il devienne un homme yang puissant. Donc malheureusement, la femme yang doit transmuter avant l'homme yin et sans son aide. La femme yang doit se sentir aimée (de son yin spécifique), de manière intrinsèque, elle sait qu'elle est aimée de manière désintéressée, elle le sait parce que toutes les femmes yang ont les prémices de la polarité yin en elles. Pour transmuter yin, il suffit de cesser de douter de sa certitude furtive et pour cela il suffit de ne plus conformer ses croyances sur les circonstances apparentes, mais les conformer sur le ressenti profond, la boussole intérieure.


 

Bref, tout cela me désespère parce que je sens la volonté de vouloir évoluer, mais malheureusement, les chemins empruntés continuent d'être massivement involutifs. Que ce soit du côté de la sororité (ce mot m'exaspère) ou de la fraternité, tous les impuissants énergétiques sont comme des brebis égarées ou des poules qui courent sans tête.


C'est désespérant pour le yang puissant exemplaire, d'être condamné à rester célibataire pour l'éternité. Le yang puissant est parfaitement incompatible avec un impuissant énergétique. Le seul homme puissant qui existe sur terre est l'homme yang, mais l'homme yang n'est pas du tout attirant sexuellement pour une femme yang, parce que l'homme yang n'est pas yin. Il n'y a aucune attirance alchimique entre deux yang innés. Ceux qui n'y voient que du feu vont s'en contenter. Entre impuissants énergétiques on se contente de peu faute de mieux. Mais ce qui est certain, c'est qu'il n'y aura jamais d'échange de véritables sentiments amoureux entre deux impuissants énergétiques. Et amoureux selon ma définition du flux, pas amoureux selon la définition du faux flux, simulacre de flux, pseudo flux, substitut de flux pour compenser l'absence de flux. Quand les impuissants parlent de sentiments amoureux, ils parlent de dépendance affective et existentielle, ils ne parlent certainement pas d'amour inconditionnel.


Le yang puissant exemplaire est condamné à la solitude à perpétuité si le yin inné ne transmute pas yang et les impuissants énergétiques sont condamnés à la fausse solidarité, qui n'apporte qu'un lot de consolation éphémère, mais qui n'apporte pas la solution pérenne.


De toute façon ... le problème ... c'est la sexualité précoce qui brise toute la dynamique énergétique du couple, et cela me semble impossible de faire accepter à des adultes impuissants, l'idée de pratiquer l'abstinence sexuelle avant la transmutation énergétique, puisqu'à part le simulacre de flux, la sexualité précoce est leur seul mode de survie énergétique. Il n'y a que le yang puissant qui l'a bien compris et qui reste puissant justement parce qu'il l'a bien compris. Tous les autres refuseront de l'admettre, parce que personne ne va volontairement se mettre en état de mort énergétique pour transmuter. On pourrait espérer transmettre l'enseignement à des enfants avant qu'ils ne commettent l'irréversible et qu'ils n'entrent dans la dynamique énergétique involutive, mais hélas, c'est le programme Evras qui va éduquer les petits enfants à la sexualité précoce et garder le contrôle sur la sexualités pour s'assurer que les impuissants restent impuissants. L'OMS prend la place de Dieu. Au lieu de transmettre à nos enfants l'enseignement de la dynamique énergétique évolutive, on va leurs transmettre l'enseignement de la sexualité précoce. Ce programme involutif initié par l'OMS est mondial, c'est une catastrophe universelle, même s'il s'accompagne d'un programme de stérilisation massive.


 

On n'a pas besoin de séparer le yin et le yang inné pour faire des cercle d'enseignement de la dynamique énergétique du flux qui circule entre les deux esprits (sensés être) bipolaires. La dynamique énergétique est tellement intriquée, autant dans sa version évolutive que dans sa version involutive, que l'enseignement est commun aux deux polarités innées. Même la transmutation énergétique, qui normalement est propre à chaque polarité, doit être enseignée à tous les impuissants, puisque le yang n'est plus yang et que le yin n'est même plus yin non plus, tellement il est entrainé à se sentir aimé sur du faux flux d'amour conditionné. Ce n'est pas facile de faire la différence entre un yang et un yin inné tellement les deux se confondent par leur impuissance commune. Tellement les deux ont développé les mêmes mécanismes de survie énergétique. On peut juste partir du principe que la femme est yang inné, que c'est la femme en général qui génère le flux, et que l'homme est yin inné, que c'est lui en général qui magnétise le flux. On peut aussi identifier sa polarité innée en s'identifiant soit au yang qui est malheureux d'être amoureux, soit au yin qui est heureux de ne pas être amoureux et qui vit toute sa vie sur l'espoir qu'il va l'être un jour. Et si l'homme se sent comme une femme, c'est qu'il est un homme yang et si la femme se sent "insensible" comme un homme c'est qu'elle est une femme yin. C'est une manière de trier à la louche qui n'est pas infaillible, mais c'est une base pour commencer à s'y retrouver. Ce qui est certain, c'est que le yin inné est d'office impuissant donc un yin (homme ou femme) ne se reconnaitra pas dans la description de l'impuissant énergétique, puisqu'il ne s'intéressera pas à cette théorie. Le yang peut être puissant ou impuissant. L' homme yang devient impuissant s'il a été reconnecté à son yin spécifique (initialement la reconnexion énergétique du duo énergétique se fait à l'adolescence). Un yang qui est puissant toute une partie de sa vie et qui devient subitement impuissant, garde beaucoup de caractéristiques du yang puissant, c'est donc intéressant de se baser sur les premières années de sa vie pour déterminer sa polarité innée. Si un homme arrive à me lire, il sait d'office qu'il est yang. La posture sacrificielle est vraiment le propre de l'impuissant énergétique, mais il arrive que le yang puissant se mette lui aussi de temps en temps, dans une posture sacrificielle, à cause de sa dépendance affective, parce qu'il n'a pas transmuté yin. Et bien sûr l'homme yang peut être piégé un certain temps dans la posture sacrificielle, parce qu'il est un homme et qu'il a appris à se conformer au moule sacrificiel qui est parfaitement sculpté pour s'adapter à l'impuissance de l'homme majoritairement yin.


 

Au final, cela n'a pas tellement d'importance de déterminer sa polarité innée, puisqu'au final tous les impuissants énergétiques doivent travailler leurs deux systèmes de croyances conformes. Je fais l'exercice de distinguer les uns des autres uniquement pour démontrer la fiabilité de ma théorie improuvable et invérifiable. L'esprit a besoin de se reposer sur des mots et des définitions, pour s'y retrouver dans ce monde énergétique invisible où les possibilités de s'égarer sont infinies.


La puissance énergétique (générer un surplus de flux) et l'autonomie énergétique (générer assez pour soi), est le privilège de la polarité yang qui génère le flux. La puissance énergétique est liée au respect de l'ordre des priorités (priorité sur moi et sur ma bipolarité pour mettre ensuite la priorité au couple. Il n' y a aucune priorité aux autres). La puissance énergétique est liée au pouvoir magique de la vérité. Elle est liée à la force mentale, le yang puissant sait qui il est, ce qu'il veut et ce qu'il vaut. La puissance énergétique est liée à l'amour inconditionnel et désintéressé, à la liberté, à l'accomplissement personnel, au chemin de vie individuel, à la sincère sincérité, à la force de caractère, au tempérament ardent et intense, à la rentabilité du temps, à la fidélité, au courage, à la détermination au bonheur, à l'autonomie existentielle, à l'abondance sans effort, à la volonté d'aller de l'avant et évoluer, à la créativité heureuse, à l'autodiscipline proactive et autodidacte.

La puissance énergétique individuelle est ce qu'il y de plus profitable et bénéfique pour le collectif. Elle est liée à la générosité et à la solidarité sincère et désintéressée, aux relations aux autres harmonieuses. le yang puissant est le seul être capable de s'intéresser à l'autre par envie et par affinité.


L'impuissance/dépendance énergétique n'est pas spécifique à une polarité, elle est liée au non respect de l'ordre des priorités (priorité à l'autre et aux autres au détriment de l'individualité). Elle est liée aux mensonge par crainte de la punition du rejet. Elle est liée à la mission de vie en posture sacrificielle au service du collectif, au don de soi, à l'amour conditionné, à la fausse générosité et à la solidarité intéressée, à l'accomplissement par personne ou animal interposé, à la sincérité pour plaire, à l'hypocrisie, à la manipulation, aux rapports de force, de domination et de soumission, aux complexes, à la perversité narcissique, à la mégalomanie, à l'obsession sexuelle, à la nymphomanie, la polygamie et l'infidélité, à la jalousie et à la possessivité, à la procrastination, à l'accumulation d'échecs et d'erreurs, à la stagnation dans le passé traumatique, à la volonté de gratter la misère en arrière, aux lamentations, au besoin de se plaindre et de se regrouper pour s'entraider et s'entreconsoler, à la vengeance, à la lâcheté, à l'orgueil, à la pauvreté ou aux acquis durement gagnés ou salement gagné, à la résignation, à la dépendance affective et existentielle, à la créativité dégénérée, dépravée et morbide, à l'automutilation, à la méchanceté, aux relations malsaines par besoin et nécessité.


Les métiers exercés par les impuissants sont des métiers qui n'existeraient pas si tout le monde était puissant. Les métiers inventés par les impuissants énergétiques sont des métiers qui viennent cadrer, punir et essayent de réparer toutes les déviances engendrées par l'impuissance énergétique. Quand on est puissant, on est son propre maitre, son propre juge, son propre avocat, son propre policier, son propre thérapeute. Tous les métiers qui induisent une posture sacrificielle au service des autres sont des métiers d'impuissants énergétiques. Ce besoin d'avoir besoin d'aider et sauver les autres est l'indicateur le plus évident de l'impuissance énergétique. La posture sacrificielle est naturelle et légitime envers l'enfance jusqu'à l'adolescence, envers la vieillesse et envers les accidentés. Ce qui profite au collectif, c'est l'individu bipolaire qui fait un projet de couple stable harmonieux et pérenne. Les métiers exercés par les puissants sont des métiers liés à l'enseignement, à l'art et l'artisanat, l'alimentation, la construction, l'économie et le commerce, l'argent bien utilisé est garant de l'autonomie énergétique, les technologies, les inventions, les innovations qui visent l'autonomie et libère de la servitude, l'information libre et intègre ... Le puissant ne fait pas son métier pour rendre service aux autres, il le fait pour se faire plaisir et ce qu'il fait pour lui égoïstement, il le fait bien, avec passion et entrain et cela profite aux autres. En conclusion l'égoïste individualiste est le seul être véritablement généreux.


Les impuissants énergétiques se rassemblent, ils inventent mille et une activités occupationnelles pour se divertir de leur vide existentiel et se consoler de leur vide affectif, ils inventent le concept des groupes d'amitié, ils perdent leur temps et leur énergie dans des plans B parce qu'ils sont super entrainés à se résigner de ne pas avoir leur plan A.


Toutes les philosophies et sagesses anciennes sont des lots de consolation qui arrivent après le déluge, pour réparer les dégâts de la sexualité précoce pratiquée pour repeupler la terre après la catastrophe diluvienne universelle. Il faut tout mettre à la poubelle et tout recommencer à zéro sans commettre le pécher originel de la sexualité précoce et sans oublier que le véritable pécher originel, c'est le pécher d'ignorance des lois de la Source. La Source de la souffrance, c'est l'ignorance de la Source (la dualité de l'énergie magnétique).


 

Pssss : Un yang puissant qui connait le flux parce qu'il le génère peut distinguer un puissant d'un impuissant énergétique au timbre de la voix, car le flux est une vibration qui circule sur une fréquence via le canal de la pensée, via la consonance des mots, et la vibration du timbre de la voix, .. à condition d'être sincère. Le flux est sincère et désintéressé sinon ce n'est pas du flux. Un yang puissant est équipé d'un détecteur de mensonge.




28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page