top of page

VALIDER LA CERTITUDE FURTIVE

Je copie ici des mails que j'écris à mon yin spécifique. Je ne lui parle jamais de relation "flammes jumelles". J'utilise toujours le terme de "duo énergétique". Je rappelle qu'il me dit que je ne suis pas sa flamme jumelle car 3 autres femmes prétendent être sa flamme jumelle. Il prétend que 3 femmes en + de moi, prétendent penser à lui tout le temps et lui écrivent des mails tout le temps, dont une visiblement depuis 3 ans.

 

Ce terme "flammes jumelles" est relié dans mon esprit à une sphère de charlatans. Pour moi les flammes jumelles, c'est une secte de thérapeutes qui te font croire qu'ils te veulent du bien et qui te poussent à gratter la misère en arrière pour trouver un blocage dans ton inconscient ou dans ton passé (enfance, transgénérationnel, karmique). Je suis devenue allergique à ce terme. Je l'utilise parce que c'est toi qui m'as parlé de tes 3 autres flammes jumelles. Je rejette toute la broderie neuneu gaga que les flammes jumelles créent autour de ce phénomène énergétique improuvable et pourtant réel. C'est de l'usurpation d'identité. Tous les scénarios imaginés par les flammes jumelles pour expliquer l'invisible, sont ridicules mais nocifs quand-même. Je préfère parler du duo énergétique - les deux partenaires d'esprits bipolaires yin et yang. Les deux esprits qui génèrent et qui magnétisent le flux pour le faire circuler en boucle, en continu et de manière réciproque afin de créer la fluidité d'une dynamique énergétique stable harmonieuse et pérenne.

 

J'ai cru comprendre que c'était Nathalie qui lui donnait des bons conseils : parce qu'elle au moins, elle lui donne des conseils pour Lui et pas pour Elle, me dit-il. J'ai bondi sur l'occasion pour lui faire comprendre que c'est un très mauvaise exemple de faire les choses pour les autres. J'ai pu confirmer ma position d'individualiste et lui rappeler que si j'étais chez lui, c'était pour sauver ma vie. J'en ai aussi profité pour lui faire comprendre qu'elles ont son attention parce qu'elles le brossent dans le sens du poil, elles lui disent ce qu'il a envie d’entendre, mais elles ne le font pas évoluer. Elles compatissent certainement avec son petit enfant intérieur blessé, contrairement à moi, qui lui dis qu'il s'enferme dans le rôle du pauvre petit enfant mal-aimé de ses parents.


Flamme jumelle ce n'est pas un synonyme d'amour, c'est un synonyme de transmutation énergétique. Tu dois d'abord transmuter yang pour être amoureux. Je suis ta flamme jumelle parce que j'ai le pouvoir de te faire transmuter yang. Quand je te dis de choisir si je suis ta flamme jumelle oui ou non, je te dis de choisir si je suis ta partenaire de transmutation oui ou non ? Je ne te demande pas : "est-ce que tu es amoureux de moi" oui ou non ! Me choisir, c'est choisir de me prendre comme modèle yang exemplaire pour transmuter. On transmute par identification à un modèle exemplaire. Normalement ton modèle c'est le modèle parental. Normalement tu aurais déjà dû avoir transmuté avant la reconnexion. Mais il n'y a plus de modèle parental exemplaire. Donc c'est moi ton modèle. Tes autres pseudo flammes jumelles sont fausses, elles ne te feront pas transmuter.

 

Objet : Arrête de douter de ta certitude.


Comment fonctionne le doute ?

C'est toi qui génères le doute dans ton esprit et tu manifestes une réalité qui vient te confirmer que tu as raison de douter. Tu doutes du phénomène réel de la reconnexion énergétique (rencontrer la seule femme de ta vie) et donc tu manifestes 4 flammes jumelles pour venir semer le doute dans ton esprit et te confirmer que tu as raison de douter. À partir du moment où tu auras validé la croyance que je suis ta seule partenaire de transmutation, les autres partenaires potentielles disparaissent de ta réalité puisqu'il n'y aura plus aucune croyance dans ton esprit pour continuer à les faire exister dans ta réalité. Il n'y a que la certitude qui puisse chasser le doute. Je ne viens pas mettre ma croyance dans ton esprit, je viens juste valider ta croyance pour que tu arrêtes de douter de ta certitude. La transmutation est la quête de la croyance juste. La moindre fausse croyance valide le doute et enraye le processus de transmutation. C'est impossible de transmuter dans le doute. La transmutation c'est un processus naturel qui est empêché par le doute. Le doute a été généré par l'absence de modèle exemplaire. En l'absence de modèle exemplaire plus rien ne vient confirmer la certitude. Pour transmuter il faut juste un modèle exemplaire qui vient valider la certitude pour arrêter de douter. Tant que tu ne valides pas le modèle opposé complémentaire, tu ne peux pas transmuter.

Si ton modèle avait été ton parent exemplaire, tu n'aurais pas eu le choix de douter, tu aurais juste transmuté naturellement sans t'en rendre compte.

Tu es le seul modèle exemplaire que j'ai croisé dans ma vie. Sans toi je n'aurais jamais pu transmuter dans ma polarité yin complémentaire. C'est en m'identifiant à ton modèle exemplaire que j'ai pu m'approprier la croyance que je suis : aimée, voulue, désirée, choisie de mon partenaire de vie, sans devoir rien mériter, sans devoir rien donner en échange et sans avoir besoin de preuve et d'évidences pour être capable d'éprouver cette sensation de manière intrinsèque. Tu es le seul qui a pu me permettre de valider cette croyance en moi, tu es le seul modèle exemplaire que j'ai rencontré dans ma vie et qui m'a permis de cesser de douter de ma certitude. Ma certitude c'est que : "oui bien sûr je suis aimée, voulue, désirée choisie de mon partenaire de vie. Oui bien sûr c'est mon droit légitime." C'est toi et pas un autre qui a validé cette certitude en moi. Avant de te rencontrer, j'avais déjà cette certitude mais j'attendais que tu viennes me prouver que j'avais raison d'être certaine. Je t'ai rencontré et au lieu de me prouver que j'avais raison d'être certaine de ma certitude, tu es venu me prouver que j'avais raison d'en douter. Il a fallu que je transmute pour cesser de douter de ma certitude. Est-ce que tu comprends ce que c'est la transmutation ? C'est acquérir la polarité complémentaire par soi-même et de manière intrinsèque. Tu dois générer toi-même la certitude qui te fait cesser de douter et c'est l'autre qui déclenche et initie ce processus de métamorphose personnelle. Ce n'est pas moi qui vient te prouver que tu as raison de ne pas douter, c'est moi qui vient te donner l'envie d'arrêter de douter de ta certitude. Je génère cette envie parce que je suis un modèle exemplaire. Les preuves et les évidences elles sont déjà en toi, parce que l'on arrive tous sur terre avec une polarité inné + les prémices de la polarité complémentaire à acquérir. Les preuves que c'est moi et pas une autre, elles sont en toi. Suis-je la seule à te donner envie de transmuter dans ta polarité yang ? Si tu ne m'avais pas rencontrée, est-ce que tu aurais eu envie de transmuter ? La question c'est de savoir si je te donner envie de cesser de douter de ta certitude ? Est-ce qu'en observant mon modèle exemplaire tu peux valider la certitude que tu es toi aussi ce que je suis et que tu as toi aussi ce que j'ai ? Est-ce que je suis tout ce que tu n'es pas et que tu voudrais être ? Est-ce que j'ai tout ce que tu n'as pas et que tu voudrais avoir ? Tu es ce modèle exemplaire pour moi puisque tu es ce que je voudrais être et que je ne suis pas : je voudrais être à ta place et être aimée sans condition comme je t'aime sans condition. Je voudrais avoir ce que je n'ai pas : je voudrais recevoir cet amour sans condition que je te donne et que tu reçois. Tu es le seul modèle exemplaire que j'ai rencontré dans ma vie. Est-ce que je suis ce modèle exemplaire pour toi ? Je voudrais être toi, est-ce que tu voudrais être moi ? Est-ce que je viens valider la certitude que tu es capable de générer pour toi cet amour sans condition que je suis capable de générer pour moi-même ? Est-ce que je viens valider la certitude que tu es capable de générer comme moi, ta propre puissance et ta propre autonomie énergétique ?

 

Au lieu de te demander si je suis ta flamme jumelle (charlatans- business lucratif), pose toi la question :

  • est-ce que Charline est ma parfaite opposée complémentaire ?

  • Est-ce que Charline est ma partenaire de transmutation yang ?

  • Est-ce que Charline est tout ce que je ne suis pas ?

  • Est-ce que Charline a tout ce que je n'ai pas ?

Charline :

  • est libre, elle a du temps libre.

  • est autonome, elle n'a besoin de personne.

  • est individualiste, elle pense à elle en priorité.

  • est honnête, elle a le luxe de pouvoir dire la vérité.

  • est impatiente, elle rentabilise le temps, elle ne fait pas d'erreur.

  • est peu et bien entourée, elle n'utilise personne et personne ne l'utilise.

  • est heureuse, elle n'a aucun soucis, aucun tracas.

  • est en bonne santé, elle dort du sommeil du juste.

  • est confortable et en sécurité.

  • est chez elle, dans sa propre maison, elle est capable d'accueillir un partenaire de vie et un enfant.

  • est artiste et enseignant, elle sait qui elle est, ce qu'elle veut et ce qu'elle vaut.

  • est sur d'elle, elle est fière d'elle, elle n'a pas besoin d'être validée par le regard des autres.

  • est à sa place sur son chemin de vie individuel.

et quand tu es et a tout ça, le stade d'évolution suivant c'est :

  • est prête à mettre la priorité au couple sans perdre sa liberté et son individualité.

  • est capable d'aimer son partenaire de manière inconditionnelle.

Et inversement, tu as et tu es tout ce que je ne suis pas et n'ai pas : tu n'as pas besoin de mériter et de donner quelque chose en échange pour être aimé, choisi, voulu, désiré de manière inconditionnel.


Être yang c'est :

- se mettre en priorité,

- dire la vérité donc accepter d'être seul et autonome,

- rentabiliser le temps.

Si tu es aidé, tu n'es pas yang. Si tu mens, tu n'es pas yang. Si tu postposes, tu n'es pas yang.

 

En m'inspirant de ces deux progressions qui vont : de l'intention à simplement qui l'on est, j'ai aussi écrit ma progression qui n'est pas issue d'une intention mais d'une certitude furtive et qui n'aboutit pas à un simple état d'être mais à un deuxième système de croyances.

D’abord c’est une certitude furtive,

ensuite c’est un doute parce que rien ne vient valider la certitude furtive,

ensuite la certitude furtive est confrontée à un mauvais exemple qui valide le doute,

ensuite la certitude furtive est confrontée à un modèle exemplaire qui valide la certitude,

ensuite on cesse de douter de sa certitude furtive,

ensuite on entraine la certitude en imitant l'exemple exemplaire,

ensuite on persiste,

ensuite la certitude devient un système de croyances complémentaire,

ensuite la certitude devient une deuxième nature.


Comment fait-on pour sortir du doute ?


On confronte sa certitude furtive à un modèle exemplaire et on s’identifie au modèle qui valide la certitude et on s’entraine à pratiquer la certitude jusqu’à ce qu’elle devienne un système de croyances acquis de manière intrinsèque, inconsciente et automatique.

24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ADOPTION

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page