top of page

GYMNASTIQUE DE L'ESPRIT

Dernière mise à jour : 17 mars

Il faut quand même un certain entrainement pour comprendre ce que j'écris, car cela demande de s'approprier les définitions de mon vocabulaire spécifique. Ce blog est une salle de sport cérébral, pour s'entrainer à la gymnastique de l'esprit. Le but est de comprendre comment fonctionne l'esprit, non pas d'un point de vue intellectuel, mais d'un point de vue énergétique. Si vous êtes familiarisé avec ma théorie de la dynamique énergétique, cet article ne vous apprendra rien, c'est juste un exercice pour entretenir la forme.


Dans cet article je détaille le mécanisme énergétique qui a entrainé la déchéance et la dépravation de la civilisation post-diluvienne.

 

Pour bien comprendre tout le raisonnement qui suit, il faut s'approprier la croyance que le corps énergétique invisible (l'esprit) possède deux organes invisibles (les polarités) qui lui garantissent sa survie énergétique en l'alimentant de flux énergétique, généré par la polarité yang et magnétisé par la polarité yin. Les organes agissent de manière automatique et inconsciente comme le cœur bat et comme les poumons respirent pour garantir la survie du corps physique matière. On arrive tous sur terre avec une polarité innée + les prémices de la polarité complémentaire et on doit tous transmuter dans la polarité complémentaire pour redevenir bipolaire. Quand vous lisez "esprit bipolaire", ne pensez pas à la maladie qui porte ce nom. Dans mon enseignement, un esprit bipolaire n'est pas un esprit malade au contraire, c'est un esprit sain, qui génère et qui magnétise le flux. Normalement on transmute naturellement et graduellement jusqu'à l'adolescence à condition d'avoir un modèle parental exemplaire. Comme le modèle parental est défaillant, la non-transmutation se perpétue de génération en génération. Je remets tous les malheurs du monde sur le compte de la sexualité précoce (à cause du déluge) et j'explique pourquoi on ne transmute plus naturellement.


Pérennité :


Il faut aussi comprendre que tout ce que fait le yang puissant, il le fait pour que cela soit pérenne. Au travers de l'étude de mon cas spécifique, j'ai la volonté de tendre vers un enseignement universel dans le but de rendre l'humanité pérenne. Je souhaite rétablir l'ordre des priorités et le sens de l'évolution, dans un soucis de pérennité. Le yang puissant se bat pour rétablir l'échange de flux au sein du duo énergétique, parce que le couple est prévu pour garantir la pérennité de l'évolution. Nous étions censés nous multiplier de manière pérenne (entre esprits bipolaires) pour garantir la pérennité de l'évolution et au lieu de cela, nous nous sommes détruits et entretués d'un point de vue énergétique pour soit disant garantir la pérennité de l'espèce (en nous multipliant en quantité d'esprits unipolaires). Après le déluge, nous avons mis en place le viol énergétique du yang inné pour repeupler la terre. La sexualité précoce (avant la transmutation énergétique) a rendu le yang impuissant et à brisé la dynamique énergétique du couple. Les esprits ont court-circuité et disjoncté, cela a entrainé la déchéance et la dépravation.


 

Le yin et le yang dans mon vocabulaire :


  • Les individus yin et yang : il y a le yin et le yang lambdas et le yin et le yang spécifiques (duo énergétique reconnecté par la Source), cela définit la personne par sa polarité énergétique innée sans la définir par son genre. Néanmoins, la majorité des femmes ont la polarité énergétique yang à la naissance et la majorité des hommes ont la polarité énergétique yin, mais il existe des hommes yang inné et des femmes yin inné. Il est donc parfaitement inutile de faire des cercles d'hommes ou des cercles de femmes, il faudrait plutôt faire des cercles de yang innés et des cercles de yin innés pour enseigner la transmutation yin et la transmutation yang à tous les ignorants et impuissants énergétiques de la terre.

  • Les organes/polarités yin et yang garantissent le survie du corps énergétique (l'esprit). La polarité yang génère le flux énergétique et la polarité yin le magnétise. Le flux énergétique c'est l'amour inconditionnel - l'espoir - le sens de l'existence - c'est l'aliment vital pour nourrir l'esprit et lui donner envie de se lever tous les matins. En absence de flux, l'esprit est en état de mort énergétique. La mort énergétique, c'est un esprit désespéré, l'esprit est déboussolé, la vie n'a plus aucun sens et on a des pensées suicidaires. Le flux généré aliment l'esprit avec l'espoir de faire son accomplissement personnel (s'aimer soi-même de manière inconditionnelle) et le flux magnétisé alimente l'esprit avec l'espoir d'être aimé de manière inconditionnelle de son partenaire énergétique. L'esprit survit sur ces deux espoirs, ces deux sens à l'existence. En absence de flux généré on est dans le vide existentiel, en absence de flux magnétisé on est dans le vide affectif.

  • Les systèmes de croyances yin et yang : il y a les deux systèmes de croyances yin et yang complémentaires qui doivent être conformes pour autoriser l'esprit à s'alimenter du flux généré et magnétisé par les polarités.


Le puissant et l'impuissant énergétique dans mon vocabulaire :

Je n'utilise jamais le mot puissant pour parler d'une puissance à magnétiser du flux, dans mon enseignement, le mot puissant est indissociable de la puissance à générer du flux. Pour parler d'un yin lambda puissant, il faudrait que j'attribue de la puissance à la passivité, ou que je parle d'un puissant profiteur. La puissance du yin n'a de puissant que la puissance de rendre le yang impuissant. La puissance du yin est une puissance par yang interposé, donc de mon point de vue le yin lambda est définitivement un impuissant énergétique tant qu'il ne transmute pas yang pour générer son propre flux.


Dynamique énergétique du couple antédiluvien


 

Je remets tous les malheurs du monde sur le dos de la non-transmutation énergétique. La non-transmutation n'est pas une défaillance des organes, les deux polarités innées continuent de fonctionner, par contre les deux systèmes de croyances ne sont plus conformes. Donc même si les polarités continuent de faire leur job, l'esprit n'est plus capable de s'alimenter du flux généré et du flux magnétisé. Maintenant l'esprit est habitué à s'alimenter de faux flux d'amour conditionné, de faux espoirs et de faux sens à l'existence, et ne donne plus aucune valeur au flux d'amour inconditionnel (amour désintéressé). Plus personne ne connait le flux, personne ne reconnait le flux. Tout le monde s'imagine que le faux flux c'est du vrai flux. Le flux est même devenu suspect tellement il est inhabituel. Bien sûr je ne juge pas les impuissants énergétiques parce qu'ils ne sont pas responsables de leur ignorance. Le faux flux est une fausse solution à un vrai problème : l'absence de flux. La vraie solution c'est la transmutation et pour relancer le processus de transmutation, il faut un enseignement des deux systèmes de croyances conformes, il faut que le yang lambda soit en abstinence sexuelle tant que le yin lambda est impuissant énergétique et évidemment il faut un contexte sociétal qui permet au yang lambda de survivre sans être obligé de se prostituer. Le flux n'existe quasiment plus car le seul pourvoyeur de flux, c'est le yang puissant et exemplaire (qui a transmuté yin), mais il faut réunir tellement de conditions pour faire exister le yang puissant exemplaire, que cet individu bipolaire a quasiment disparu de la planète terre. Depuis les années 1970, il y a une recrudescence de yang puissants et donc il y a une recrudescence de reconnexions énergétiques, mais la campagne Evras qui promeut la sexualité précoce va relancer la dynamique involutive de la déchéance et de la dépravation.


Les fondamentaux :


Avant d'expliquer un mécanisme dysfonctionnel, je rappelle les fondamentaux de la dynamique énergétique fonctionnelle. Normalement le flux est magnétisé par le canal de la pensée uniquement. Normalement, une polarité yang génère la quantité de flux nécéssaire pour alimenter un seul esprit. Magnétiser se fait de manière instantanée et sans effort. La polarité yin magnétise le flux plus vite que la polarité yang le génère. Le flux généré en surplus n'est pas magnétisé par le collectif, il est magnétisé par l'environnement magnétique et il profite à l'inconscient collectif. Le flux en surplus est prévu pour être magnétisé par un seul yin spécifique qui a transmuté yang. Le flux énergétique est prévu pour circuler en boucle, en continu et de manière réciproque entre les deux esprits bipolaires du duo énergétique reconnecté par la Source - les deux génèrent et les deux magnétisent le flux ou plus précisément, les deux esprits ont développé les deux systèmes de croyances yin et yang complémentaires et conformes.


La transmutations énergétique:


Quand on est sécurisé par le flux généré ou magnétisé par sa polarité innée, on ose transmuter dans la polarité complémentaire. On transmute en s'appropriant le système de croyances d'un modèle parental exemplaire qui valide la certitude furtive. Comme le modèle parental est défaillant, on doute de sa certitude furtive (les prémices de la polarité complémentaire) et on s'approprie des faux systèmes de croyances validés par des mauvais exemples. La transmutations énergétique en absence de modèle parental exemplaire devient donc l'aptitude à trier nos croyances, à trier le faux du vrai. Pour faire court et simple : la transmutation consiste à cesser de douter de sa certitude. Pour cesser de douter de sa certitude, il faut faire abstraction des circonstances apparentes et conformer les croyances sur le ressenti profond (la boussole interne - la certitude furtive - les prémices de la polarité complémentaire). Le yang lambda sait au fond de lui qu'il est yin et le yin lambda sait au fond de lui qu'il est yang. Il faut juste cesse de douter de cette certitude furtive pour la développer en système de croyances stable et définitif, afin d'acquérir cette polarité complémentaire comme une seconde nature. La transmutation énergétique est bien sûr progressive mais une fois acquise, elle est définitive et irréversible, sinon on n'appellerait pas cela une transmutation. Quand cette transmutation énergétique se fait naturellement parce que le modèle parental est exemplaire, elle se fait entre 7 ans et 15 ans plus ou moins, jusqu'à l'adolescence qui symbolise le passage de l'enfant dépendant énergétique à l'adulte puissant et autonome d'un point de vue énergétique (bien alimenté en flux généré et magnétisé).


La polarité inné garantie la survie de l’esprit et la polarité acquise garantit le bonheur. On a besoin de survivre pour se donner l’occasion de vivre et être heureux. On a besoin d’être sécurisé par la polarité innée (survivre) pour oser transmuter dans la polarité complémentaire (vivre et être heureux). Le yang à besoin de s’aimer (être yang) pour se sentir aimable et il a besoin de se sentir aimable pour se sentir aimé de son partenaire (être yin). Le yin inné a besoin d’être sécurisé par le flux d’amour inconditionnel maternel (être yin) pour oser dire sa vérité sans craindre la punition du rejet et faire sa puissance et son autonomie énergétique en se mettant en priorité (être yang) pour faire son accomplissement personnel comme son père yin qui a transmuté yang avant lui. En absence du modèle parental exemplaire, ce sont les partenaires du duo énergétique qui doivent se faire transmuter l’un l’autre. Le yang spécifique devient donc le modèle parental exemplaire de son yin spécifique : d’une part, il génère du flux d’amour inconditionnel maternel pour sécuriser le yin et d'autre part, il montre l’exemple du yang autonome et puissant pour motiver le yin à oser être yang comme son père. Le yin spécifique qui n'a pas transmuté yang à l'adolescence, a construit toute une fausse vie basée sur du faux flux d'amour conditionné, il a toute une fausse vie de faux espoirs à balayer. Et pour se sevrer du faux flux, il doit forcément passer par un état de mort énergétique qui fait la jonction entre le faux flux (les faux espoirs) qui n'alimente plus et le vrai flux généré (l'accomplissement personnel) qui n'alimente pas encore. La mort énergétique du yang n'est pas provoquée par une incapacité à générer, elle est provoquée par une incapacité à générer assez vite pour deux ! Le yang ne transmute pas pour changer de vie, il n'a pas de fausse vie à effacer, il n'a pas de faux espoirs, il n'a rien à détruire ou a construire dans la matérialité, le yang doit transmuter pour se défendre et se protéger du magnétisme de la polarité yin du yin spécifique. Le yang inné doit transmuter yin pour apprendre à se régénérer instantanément et sans effort et ainsi survivre à la mort énergétique provoquée par la reconnexion avec un yin spécifique impuissant et dépendant énergétique (assassin énergivore qui s'ignore).


Il n'y a pas besoin de s'étendre sur le profil psychologique du yin spécifique. Pour faire court et simple : le yin spécifique n'a pas été sécurisé par l'amour inconditionnel maternel (yang impuissant) pour oser transmuter yang et de toute façon, il n'a pas eu de modèle yang paternel exemplaire. Il n'a pas pu survivre sur sa polarité yin (se sentir aimé sur du flux magnétisé) et il n'a pas pu développer sa polarité yang (alimenter son esprit avec son propre flux généré). Résultat : le yin spécifique n'a jamais osé transmuter et n'a jamais connu le flux de toute sa vie. Point final.


La reconnexion énergétique :


Selon moi, la reconnexion du duo énergétique est orchestrée par la Source quand le yang est puissant. Le yang puissant garde tout le flux vital qu'il génère pour lui en priorité. Le yang puissant envoie donc le signal qu'il a du flux en surplus disponible pour être magnétisé par son yin spécifique (par le canal de la pensée) sans se mettre en danger (sans devoir renoncer à lui-même, sans se sacrifier et être sacrifié) - à condition que le yin ait transmuté yang évidemment ! Mais comme dans la matrice falsifiée le yang est puissant avant la transmutation du yin, la reconnexion provoque la mort énergétique de l'esprit du puissant yang spécifique qui devient subitement impuissant et dépendant énergétique (contrairement à un yin qui est impuissant de naissance et contrairement à un yang lambda qui devient progressivement de moins en moins puissant plus il pratique la sexualité précoce). La reconnexion énergétique vide subitement le puissant yang spécifique de tout son flux vital à distance et par le canal de la pensée. Le yang spécifique se fait d'abord magnétiser son flux en surplus (il est heureux d'être amoureux) mais comme le yin ne génère pas de flux pour compenser, c'est rapidement son flux vital qui se fait magnétiser (il est malheureux d'être amoureux) et pour finir, vidé de tout son flux vital, le yang spécifique sombre dans la mort énergétique (un vide existentiel et un désespoir profond). Le yang spécifique entre dans la boucle infernale de la mort énergétique répétitive, puisqu'entre deux morts énergétiques, il ressuscite (il se régénère péniblement sur du flux qu'il génère lentement). Comme le yin magnétise plus vite que le yang génère, la seule solution qui s'offre au yang spécifique pour survivre à la mort énergétique, c' est de transmuter yin pour se régénérer instantanément et sans effort sur le système de croyances yin.


Humeurs inversées :


Que nous soyons yin ou yang inné, la perte de flux se fait de manière progressive, ainsi nous passons progressivement du bien-être à la tristesse, à la frustration, à la colère et pour finir au désespoir. Les humeurs du duo sexuel sont donc toujours inversées puisque plus le yang se vide de son flux généré plus le yin se rempli de flux magnétisé. Ceci est dû à l'absence de réciprocité lors de la sexualité précoce. Ce principe des vases communicants ne fonctionne que pour l'échange de flux sexuel, car le flux magnétisé par le canal de la pensée n'alimente pas le yin, le flux n'intéresse pas le yin qui survit sur du faux flux depuis le dernier déluge, le yang se vide mais l'esprit du yin ne se remplit pas, la flux magnétisé par le canal de la pensée n'a aucune incidence sur les humeurs du yin spécifique. Le flux ne circule que dans un sens, le yin spécifique n'a aucune pensée de flux pour son yang spécifique puisqu'il ne génère pas de flux. Si le yin pense à son yang spécifique ce n'est pas en terme de flux c'est en terme d'absence et de manque de flux. Les humeurs du yang sont sous l'influence du magnétisme de la lune bien évidemment.


 

Mécanisme énergétique qui provoque la déchéance et la dépravation (l'involution) :


Le yin lambda rend le yang lambda impuissant à cause de la sexualité précoce. Ce que j'appelle la sexualité précoce, c'est la sexualité avant la transmutation énergétique. Le yin lambda homme est équipé pour se plugger au circuit interne du yang lambda femme et il magnétise son flux vital par la sexualité. Conséquences : il n'y a plus de flux en surplus et la Source n'orchestre pas la reconnexion du duo énergétique. Le yin lambda doit aller magnétiser le flux par la sexualité puisqu'il ne peut plus le magnétiser par le canal de la pensée puisqu'il n'est plus jamais yin spécifique. La sexualité précoce est le problème et la solution au problème. Une fois que le yang lambda (Eve) commet le pécher de la sexualité précoce, le yin et la yang lambdas sont définitivement piégés dans la sexualité précoce. Tout en sachant que le véritable péché originel ce n'est pas la sexualité précoce, c'est évidemment l'ignorance des lois de la Source (de la dualité de l'énergie magnétique).

La source de la souffrance, c'est l'ignorance de la Source.

Conséquences de la sexualité précoce :


  • l'homme yin ne magnétise plus du flux en surplus par le canal de la pensée mais du flux vital par la sexualité.

  • le yin ne vit plus sur l'espoir d'être aimé sur du flux d'amour inconditionnel, il vit sur l'espoir de faire une belle conquête sexuelle et une belle puissance matérielle et financière pour avoir du pseudo flux comme monnaie à échanger contre du flux sexuel. L'esprit du yin est entrainé à se sentir aimé sur du faux flux d'amour conditionné et bien sûr, il aime à condition de pouvoir se sentir aimé sur du faux flux d'amour conditionné.

  • le yin est obligé de s'alimenter sur plusieurs générateurs de flux yang sexuels, puisqu'il tue par alternance chaque générateur en lui magnétisant son flux vital.

  • le yin dépendant énergétique est obligé d'être infidèle (ou polygame) tant qu'il ne génère pas son propre flux vital (tant qu'il ne transmute pas yang). Pour que le yin reste fidèle à un seul générateur de flux, il faudra qu'il s'alimente de simulacre de flux (simulacre de sens à l'existence - rôle de héros - sauveur - thérapeute - saint en posture sacrificielle au service du collectif) en attendant que le générateur de flux se régénère donc en diminuant fortement la fréquence des rapports sexuels.

  • le yin impuissant, dépendant énergétique et infidèle, est obligé de mentir pour ne pas subir la punition du rejet.

  • Le yin est tenté de violer s'il ne trouve pas de yang sexuel consentant - s'il n'est pas assez puissant matériellement et financièrement pour s'acheter du flux sexuel.


  • le yang sexuel impuissant est complètement déboussolé, paumé et désespéré, il n'a plus aucune puissance énergétique et donc plus aucune force mentale pour faire son accomplissement personnel et pour se mettre en sécurité dans la matérialité. Pour le consoler de son impuissance, la quintessence de son existence devient le rôle de ventre fécond pour repeuple la terre après le déluge. Pourtant l'accomplissement personnel d'une femme ne passe pas du tout par l'enfantement puisque la femme yang homosexuelle et la femme yin ne sont pas programmées pour enfanter. Faire un enfant ne peut pas être le sens de l'existence puisque faire un enfant n'est pas le but, c'est le moyen d'atteindre le but. Le but c'est d'évoluer - d'abord être bipolaire pour faire ensuite un couple de deux esprits bipolaires. Faire éventuellement un enfant, c'est le moyen de perpétuer l'évolution. La Source n'a pas besoin que toutes les femmes fassent un enfant pour que son évolution soit pérenne, au contraire, pour que son évolution soit pérenne, la Source orchestre des duo stériles (homosexuel) pour maintenir l'équilibre entre la division par deux et la multiplication par X. Faire un enfant sans respecter l'ordre des priorités et sans respecter les règles mathématiques de la Source est carrément involutif. Faire croire à la femme que son accomplissement personnel passe par l'enfantement est une croyance nocive et involutive. Une femme ne fait pas un enfant pour s'accomplir, c'est carrément l'inverse, elle fait éventuellement un enfant quand elle est accomplie, quand elle est libre et autonome, quand elle est puissante et en couple stable harmonieux et pérenne.

  • le yang est tellement impuissant énergétique que la survie de son corps physique dépend d'un yin rempli de son propre flux vital ! C'est une aberration et le comble de l'injustice !

  • la plus grande peur du yang c'est de perdre le yin dont sa survie dépend. La victime a peur de perdre son bourreau énergétique qui sauve son corps physique matière. Le bourreau sauve sa victime énergétique dans le but de ne pas perdre son générateur de flux. Le yin sauve le yang sexuel pour se sauver lui-même. Le flux du yang sexuel alimente l'esprit du yin en lui donnant comme sens à son existence de faire son accomplissement personnel en faisant de belles conquêtes sexuelles. Le flux sexuel du yang donne envie à son assassin énergétique de le tuer, cette dynamique dégénérative et auto-destructrice est inconsciente.

  • le yang impuissant développe une jalousie, une exclusivité et une possessivité maladives envers son yin sauveur assassin.

  • le yin infidèle développe le mensonge maladif.

  • le yang impuissant manque tellement de flux vital qu'il ferait n'importe quoi pour avoir du flux et il s'imagine naïvement qu'en donnant du sexe au yin, le yin va lui rendre du flux, mais le yin ne rend pas du flux puisqu'il ne transmute plus, il rend du pseudo flux (argent - maison - la sécurité matérielle et financière). Le yang sexuel impuissant est condamnés à la prostitution pour survivre, il donne du flux sexuel en échange de pseudo flux.


  • Conséquence, le yin ne transmute plus puisqu'avant de faire son accomplissement personnel (générer pour lui en priorité), il doit faire sa puissance matérielle et financière pour garantir la survie du corps physique matière de sa victime énergétique. Le yin impuissant est condamné à sacrifier son accomplissement personnel pour se consacrer à la production intensive de pseudo flux (preuves visibles pour prouver qu’il est puissant puisqu’il peut cacher son impuissance invisible) pour avoir une monnaie à échanger contre du flux sexuel.


  • Conséquence, le yang meurt d'un point de vue énergétique parce qu'il doit générer du flux énergétique pour garantir à lui seul la survie des deux esprits, et le yin se tue physiquement à la tâche (absence de force mentale comblée par la force physique), puisqu'il doit produire pour deux dans la matière pour garantir à lui seul la survie de deux corps.


La civilisation post diluvienne est déchue et dépravée. Le yin lambda viole le yang lambda rempli de flux (vierge) tous azimuts, et le yang violé (impuissant) se prostitue tous azimuts.


Paradoxe et comble de l'ignorance :


Plus le yin viole le yang pour avoir du flux sexuel moins il a de flux sexuel, et moins il a du flux sexuel, plus il a envie de violer. Plus le yang se prostitue pour retrouver sa puissance énergétique moins il est puissant, et moins il est puissant plus il se prostitue.


On offre alors aux impuissants dépravés et déchus, la possibilité de s'alimenter sur du simulacre de flux (faux espoirs - faux sens à l'existence - fausse solution à un vrai problème : le désespoir dû à l'absence de flux) et on transforme les méchants impuissants violeurs et prostituées, en saints et saintes à sacraliser. On encadre la sexualité par des règles strictes, on autorise la sexualité uniquement dans le cadre du mariage arrangé (viol énergétique légal).


  • Le yang sexuel impuissant et marié se prostitue alors avec un seul yin, mais au lieu de l'appeler une prostituée on l'appelle la femme légitime, la femme mariée, la mère à l'enfant. On enferme le yang lambda impuissant dans le concept de ventre fécond et on en fait une sainte dévouée à la posture sacrificielle au service du repeuplement, on lui fait croire que la quintessence de son existence c'est l'enfantement.

  • Le yin lambda est enfermé dans le concept de la fidélité pour le pousser à s'alimenter sur du simulacre de flux en posture sacrificielle au service du collectif, plutôt que de s'alimenter en flux sexuel tous azimuts. On fait switcher le yin d'une quête sexuelle à une quête missionnaire. Son simulacre de flux - le simulacre de sens à son existence, devient alors le rôle de sauveur - saint - héros - thérapeute - chevalier servant - martyr et père de famille évidemment puisque toute cette catastrophe énergétique est mise en place au nom du repeuplement.


Le mariage de la sainte mère (la prostituée) avec le brave héros - sauveur - chevalier (le violeur menteur infidèle) est idéalisé, béni et sacralisé. Sous les belles apparences du simulacre de flux, les impuissants restent des impuissants et des dépendants énergétiques. La vierge Marie mère à l'enfant reste un yang impuissant qui se prostitue par dépendance énergétique et le héros reste un yin impuissant menteur infidèle qui se consacre à la quête sexuelle (honteusement et en cachette à certaine époque et fièrement et ouvertement à d'autres époques) ou à la quête missionnaire, par dépendance énergétique également.


L'impuissance énergétique du yang provoque la dépendance existentielle puisqu'il n'est plus yang et la dépendance affective puisqu'il n'a pas transmuté yin. Le yang survit sur son besoin d'être utile pour de mauvaises raisons (ventre fécond - servante - doudou - faire valoir - objet sexuel - thérapeute). L'impuissance énergétique du yin provoque la dépendance existentielle puisqu'il n'a pas transmuté yang et la dépendance affective parce qu'il n'est que yin. Le yin survit sur son besoin de se sentir aimé même s'il se sent aimé pour de mauvaise raisons (héros - saint - sauveur - thérapeute - riche).


La sexualité précoce engendre la non-transmutation qui engendre trois types d'impuissants énergétiques :


  • le yin inné (homme ou femme) impuissant puisqu'il qui ne génère pas puisqu'il ne transmute pas yang.

  • le yang lambda (femme) impuissant à cause de la sexualité précoce avec un yin lambda impuissant.

  • le yang spécifique (homme ou femme) impuissant après la reconnexion énergétique avec un yin spécifique impuissant.


Beaucoup de yang impuissants s'imaginent qu'ils sont yin. C'est très facile de confondre un yin avec un yang impuissant parce qu'ils ont exactement les mêmes mécanismes de survie énergétique. Qu'il soit un homme ou une femme, un impuissant s'alimente de simulacre de flux ( simulacre de sens à l'existence par personne ou animal interposé - faux espoirs et faux sens à l'existence pour combler l'absence de flux généré), de pseudo flux (pseudo preuves d'amour pour que l'autre se sente pseudo aimé - monnaie d'échange pour avoir du flux sexuel ou de la sécurité) et de substitut de flux (addictions pour combler l'absence de flux magnétisé).


 

La quête du yang puissant - c’est la quête de l'amour inconditionnel réciproque - aimer et être aimée de manière désintéressée - être appréciée pour sa valeur intrinsèque - être utile à rien et à personne mais être aimée quand-même pour ses aptitudes innées, sa personnalité unique, son individualité irremplaçable et incomparable. C’est la quête de l'échange de flux d'amour inconditionnel (amour désintéressé) - arriver à faire tourner le flux en boucle, en continu et de manière réciproque entre deux esprits bipolaires - les deux génèrent et les deux magnétisent le flux. Le yang puissant cherche un partenaire d’esprit puissant. Le yang pousse le yin à faire sa puissance énergétique et la puissance énergétique c’est la force mentale, ce n’est pas l’intelligence du cerveau, c’est la force de l’esprit bien alimenté en flux généré. Et générer du flux, c’est le propre de la polarité yang. Avoir de la force mentale, c’est avoir le sens de l’existence qui va dans le sens de l’évolution en respectant l’ordre des priorités, en générant d’abord son amour-propre, son individualité, sa personnalité, pour ensuite mettre la priorité au couple sans se mettre en danger, sans devoir ravaler son amour-propre, sans devoir renoncer à son identité, sans devoir sacrifier son individualité et son accomplissement personnel et sans perdre sa liberté.



Attention : le yang puissant génère le flux d’amour inconditionnel à condition d'être exemplaire - à condition d'avoir transmuté yin, sinon le yang puissant génère du faux flux d'amour conditionné dans le but de se sentir aimé de l'autre en échange.


Accomplissement personnel :


Le yang puissant fait son accomplissement personnel. Quand l'esprit est bien alimenté de flux généré, on fait d'une pierre deux coups. On fait sa puissance matérielle et financière en faisant son accomplissement personnel - on vit de son métier passion en mettant à profit ses aptitudes intrinsèques, ses dons et ses talents innés. Le mécanisme qui permet l'accomplissement personnel est très simple, il suffit simplement d'oser dire sa vérité sans craindre la punition du rejet. La puissance et l'autonomie énergétique offrent le privilège de pouvoir dire sa vérité puisqu'on ne craint pas la punition du rejet, puisqu'on sait qu'on peut compter sur soi-m'aime. La vérité est un pouvoir magique qui met en place la réalité juste, puisque la vie s'ajuste à la vérité pour nous mettre à notre juste place sans effort. La vérité fait tout à notre place, c'est une loi de la Source. Le yang puissant fait sa puissance matérielle et financière en faisant son accomplissement personnel sans s'épuiser et sans sacrifier son corps physique matière, tout simplement parce que le yang puissant est dans sa vérité. Quand on génère du flux, on génère son amour-propre, son individualité, son identité vraie, sa personnalité, sa sincère sincérité et tout se met en place naturellement dans la matérialité comme par magie et comme par enchantement. Le yang puissant sait qui il est, ce qu'il veut et ce qu'il vaut, il le pense, il le ressent, il l'imagine, il le rêve, il le dit, il l'affirme, il l'écrit, il le chante, et cela suffit pour que son chemin de vie individuel se déroule sous ses pieds et que tous ses rêves se réalisent.


La vérité du yang puissant est punie du rejet par les impuissants, mais elle est récompensée par la vie.

Le yin qui ne transmute pas yang reste un dépendant énergétique toute sa vie. Il se sent aimé du yang impuissant (d'abord sa mère) à condition de lui donner le sens à son existence et il se sent aimé du yang impuissant (sa femme) à condition d'être son sauveur et son héro. Le yin inné se sent aimé à condition de plaire et de se conformer à ce que le yang impuissant attend de lui, à condition de faire sa puissance matérielle et financière pour avoir du pseudo flux à échanger contre du flux sexuel. Le yin impuissant s'accomplit au travers du personnage fantasmagorique qu'il s'est créé pour répondre aux conditions. Le yin impuissant est faux, il s'alimente sur du faux flux d'amour conditionné, il se sent aimé pour de mauvaises raisons, il est animé par de faux espoirs et un faux sens de l'existence. Toute la vie du yin impuissant est fausse. Comme le yin impuissant est dépendant d'un yang générateur de flux (sa maman et puis sa femme), il ne peut pas se permettre de dire sa vérité car il craint la punition du rejet, il craint d'être privé du faux flux d'amour conditionné qui est le seul sens de son existence puisqu'il n'a jamais connu le flux, il n'en n'a jamais magnétisé et il n'en n'a jamais généré. Le yin impuissant ne pourra jamais faire son accomplissement personnel parce qu'il n'ose pas être yang, il n'ose pas se mettre en priorité et dire sa vérité, il est condamné à s'accomplir par personne ou animal interposé. L'esprit du yin survit à l'absence de flux d'amour inconditionnel grâce au flux sexuel (posture sacrificiel envers un générateur de flux) et grâce au simulacre de flux (posture sacrificielle au service du collectif). Pour ne pas mourir du désespoir causé par l'absence de flux, le yin impuissant doit donner du sens à son existence en se sentant aimé (adulé, vénéré, idolâtré) du yang impuissant et aimé (adulé, vénéré, idolâtré) du collectif impuissant. Comme le yin impuissant vit dans le mensonge, rien dans sa matérialité ne se met en place comme par magie, il doit faire faire faire dans la matière et épuiser son corps physique matière pour arriver péniblement a quelques résultats, le yin est l'esclave de sa fausse matérialité, il évolue uniquement par ses erreurs engendrées par ses mensonges, il va d'erreurs en fausses solutions, il est épuisé, fatigué, il gaspille son temps et son énergie pour rien, il est comme un poule qui court sans tête, mais il est bien heureux comme un simple d'esprit parce qu'il ignore que toute sa vie est fausse.


Le yang lambda impuissant - à cause de la sexualité précoce - à cause d'un système de croyances yang défaillant - ou à cause d'un contexte sociétal qui ne lui permet pas de jouir de sa puissant énergétique, ce yang impuissant ne fera pas non plus son accomplissement personnel. Et le yang spécifique - soudainement impuissant suite à la reconnexion énergétique avec un yin impuissant - aura eu le temps ou pas (?) de faire son accomplissement personnel avant la reconnexion.


 

Le yang puissant :


  • Un yang génère son propre flux (son amour-propre) qui lui donne l'espoir de s'accomplir personnellement. Il génère son identité, son individualité, sa personnalité, il génère le sens de son existence pour lui en priorité.

  • Un yang puissant génère du flux en surplus. Quand il a généré assez de flux pour lui, le yang devient puissant, il génère du flux en surplus.

  • Un yang puissant est un yang inné qui a très peu de relations sexuelles (il ne perd pas son flux), qui un système de croyances yang conforme (un système de croyances qui autorise son esprit à s'alimenter du flux généré) - et qui a la chance de vivre dans un contexte sociétal favorable (une société qui autorise la femme yang à profiter de sa puissance énergétique pour faire son autonomie matérielle et financière - un contexte sociétal qui permet à la femme de se mettre en sécurité sans être obligé de se prostituer pour être mise en sécurité par yin interposé). C'est paradoxal mais une femme yang qui est a été mise en sécurité par son père n'a pas de chance.

  • Un yang puissant est prêt à se mettre en couple avec un yin spécifique sans se mettre en danger. Le yin spécifique va magnétiser le flux en surplus par le canal de la pensée. La Source orchestre la reconnexion énergétique entre les deux esprits bipolaires. Le yang puissant fait alors son accomplissement personnel en expérimentant la version évoluée de lui-même en couple, il se fait magnétiser du flux en surplus par un yin spécifique et il tombe amoureux. S'il est reconnecté à un yin impuissant, le yang spécifique ne magnétise rien en retour pour compenser la perte de flux, il est malheureux d'être amoureux - il perd sa puissance et devient dépendant énergétique.

  • Un yang puissant fait son accomplissement personnel sans passer par personne ou animal interposée.

  • Un yang puissant n’a pas besoin d’être utile aux autres pour exister, il existe par lui-même et sa propre vie le passionne et il n’a pas du tout envie de faire don de sa vie. Ce qu’il fait égoïstement pour se faire plaisir, profite au collectif.

  • Un yang puissant ne s'alimente pas de simulacre de flux, au contraire, il veut vivre sa vie pour lui en priorité. Il n’utilise pas l’autre et les autres pour - se rendre utile - donner un sens à son existence - et se sentir aimé (sauf s'il n'a pas transmuté yin).

  • Un yang puissant ne s'alimente pas de pseudo de flux puisqu'il s'est sécurisé tout seul.

  • Un yang puissant s'alimente uniquement du vrai flux (amour inconditionnel), il n'y a qu'une seule chose qui l'intéresse c'est d'être aimé de manière désintéressée.

  • Un yang puissant est pourvoyeur de flux pour nourrir l’inconscient collectif, il n’a pas besoin d’être utile aux autres pour mériter d’exister. Le flux du yang n'est pas magnétisé par le collectif mais l'environnement magnétique le stimule à générer car la polarité yang ne génère pas de manière spontanée. Je rappelle que les échanges de flux se font uniquement entre un yin et son générateur de flux (sa mère et puis sa femme). Il n'y a pas d'échange de flux entre le yang puissant et les autres. Le concept d'amour universel est une fausse croyance, le yang n'est pas sensé générer du flux pour alimenter les autres et les autres ne sont pas équipés pour magnétiser son flux à distance par le canal de la pensée.

  • Le yang puissant est autonome à condition d'être exemplaire, donc il n'a pas besoin des autres, donc il ne se laisse pas utiliser et donc comme il n’est pas utile/utilisable, il ne sert à rien, le yang puissant exemplaire est exclu de la masse impuissante de manière spontanée. Par la force des choses le yang puissant exemplaire est solitaire mais cela ne le dérange pas.

  • Le yang puissant est rejeté parce que le yang puissant ose exprimer sa vérité puisqu'il ne craint pas la punition du rejet. Le vrai révèle le faux, et les impuissants punissent la vérité par le rejet pour ne pas sombrer dans la mort énergétique.

  • Un yang puissant se suffit à lui-même d'un point de vue énergétique … jusqu’au jour où il est reconnecté à un yin spécifique impuissant énergétique. Après une reconnexion énergétique, le yang doit transmuter yin s’il veut retrouver sa puissance yang.

  • Un yang exemplaire est un yang qui a transmuté yin pour rester yang puissant, il est exemplaire parce c'est lui l'exemple qui va mettre en place les conditions pour obliger le yin spécifique à transmuter.

  • Un yang puissant exemplaire ne se sert pas des autres pour survivre à la mort énergétique qui le plonge dans le vide existentiel, il transmute yin et c’est parce qu’il transmute yin que c’est à nouveau un yang puissant. Si le yang spécifique se sert des autres en prenant la posture de thérapeute - coach, pour se sauver de la mort énergétique (du désespoir, du vide existentiel et du vide affectif), il reste un yang impuissant.

  • Un yang puissant qui connait le flux parce qu’il le génère, sait qu’il est puissant générateur de flux.

  • Un yang puissant sait faire la différence entre le faux flux et le vrai flux. Il sait que le flux est faux quand son esprit n'est pas alimenté. Le yang puissant est équipé d'un détecteur de mensonges.

  • Un yang puissant exemplaire réclame du flux, il refuse le faux flux, il ne se sent pas aimé sur du faux flux, le pseudo flux ne l'intéresse pas, il refuse d'être mal-aimé, il refuse le simulacre de flux, il refuse de se sacrifier.

  • Un yang puissant exemplaire prouve l'existence du flux, et il dénonce, ridiculise et dévalorise le faux flux. Le vrai révèle le faux. Le yang puissant provoque la mort énergétique des impuissants.

  • Un yang puissant respecte l'ordre des priorités, il n'est pas privée de son accomplissement personnel en devenant parent, car il a d'abord fait son accomplissement personnel avant d'enfanter.

  • Un yang exemplaire ne devient pas impuissant à cause de la sexualité précoce parce qu'il se régénère instantanément et sans effort sur son système de croyances yin.

Pour rappel, le système de croyances yin conforme est : "je suis aimé, voulu désiré de mon partenaire énergétique sans rien devoir mériter, sans rien devoir donner en échange, sans avoir besoin de preuve et d'évidence".


  • Le yang spécifique (reconnecté à son yin spécifique) puissant (rempli du flux qu'il génère) et exemplaire (qui a transmuté yin pour survivre à la mort énergétique et redevenir puissant), se bat pour que le yin spécifique transmute yang et génère son propre flux d'amour inconditionnel - pour lui en priorité et ensuite un surplus de flux disponible pour le yang spécifique magnétique (qui a transmuté yin).


Le yang impuissant :


  • Un yang impuissant ne se rend pas compte qu'il est impuissant parce qu'il a oublié qu'il est puissant et il ignore complètement que la sexualité précoce le rend impuissant. Tandis que le yang spécifique qui devient impuissant suite à la reconnexion, se rend bien compte qu'il est devenu impuissant.

  • Le yang impuissant ne fait pas son accomplissement personnel, il passe à côté de sa vie sans le savoir, il ne s'en rend pas compte grâce au simulacre de flux (ventre fécond - objet sexuel - servante - faire valoir). Il ne se rend pas compte qu'il perd sa vie parce que sa perte est sous forme de manque à gagner.

  • Un yang impuissant est déboussolé, paumé et insécurisé dans la matérialité car il n'a plus la puissance énergétique (la force mentale) nécessaire pour faire les bons choix et prendre les bonnes décisions pour faire sa puissance matérielle et financière en faisant son accomplissement personnel.

  • Un yang impuissant aime le yin à condition... il plante le décors pour faire exister le faux yin, le héros, le sauveur.

  • Un yang impuissant n'a pas d'autre choix que de se prostituer pour survivre (se marier, se pacser, s'associer sexuellement à un yin impuissant énergétique).

  • Un yang impuissant n'a pas d'autre choix que d'accepter d’être utilisé et mal aimé.

  • Un yang impuissant s’alimente de pseudo flux, simulacre de flux, substitut de flux, mais il ne sait plus que le faux flux est faux car un yang impuissant perd toutes ses aptitudes yang, il ne sait plus distinguer le faux du vrai, il est naïf et crédule.

  • Un yang puissant qui devient subitement impuissant du jour au lendemain suite à la reconnexion énergétique, est complètement désespéré, il est prêt à croire n'importe quoi pour se sauver du désespoir, il devient bête, naïf et stupide du jour au lendemain, et il se fait piéger par la sphère des charlatans thérapeutes. Il se force à croire ce qu'il ne croit pas tellement il a besoin de trouver n'importe quelle croyance pour se sauver du désespoir. Il essaye toutes les croyances mais aucune ne le sauve à part la croyance yin.

  • Un yang impuissant pense qu'en donner du flux sexuel, il va avoir du flux en échange mais ce qu'il reçoit en échange c'est du pseudo flux. Un yang impuissant est content de recevoir du pseudo flux.

  • Plus le yang perd du flux sexuel (flux vital) plus il devient impuissant, plus il est en manque de flux, plus il donne du flux sexuel parce qu'il s'imagine qu'il va recevoir du flux en échange (nymphomanie).

Les impuissants (yin ou yang) n’accordent aucune valeur au flux, cela ne les intéressent pas d’être appréciés pour ce qu’ils sont, ce qu’il veulent c’est être aidés, consolés, brossés dans le sens du poil, écoutés, plaints et réconfortés. Les impuissants sont soudés entre eux pour s'entraider et s'entre-consoler. Les impuissants inventent le concept de l'amitié et de la solidarité intéressée pour se consoler de ne pas être bipolaires et de ne pas avoir réussi leur couple stable harmonieux et pérenne.


 

Pour que le yin transmute yang, il faut un modèle parental exemplaire. Pour que le yin ose transmuter yang comme son père qui a transmuté yang avant lui, il doit être sécurisé par le flux d'amour inconditionnel maternel. Pour que le yin ose dire sa vérité et se mettre en priorité, il ne doit plus craindre la punition du rejet - il doit se sentir aimé de manière inconditionnelle.


Pourquoi le yin ne transmute pas ?


Le modèle parental n'est pas exemplaire, la mère n'est plus pourvoyeur d'amour inconditionnel mais elle est pourvoyeur d'amour conditionné (à condition de me plaire, à condition que je puisse être fier de toi mon fils, à condition que tu me donnes un sentiment de sécurité, à condition de te conformer à ce que j'attends de toi, à condition de faire ta puissance matérielle et financière) et le yin aimé sur de l'amour conditionné n'ose pas être yang (dire sa vérité sans craindre la punition du rejet) et de toute façon il n'y a plus de modèle paternel yang pour montrer l'exemple et le yin reste un dépendant et un impuissant énergétique toute sa vie et il vide sa femme (son générateur de flux) et le mensonge est son mode de survie énergétique, il ment, il trompe et il manipule pour s'alimenter sur du flux sexuel parce que son père ne lui a jamais appris à être puissant et autonome (dire la vérité et se mettre en priorité).


Les deux quêtes de faux flux du yin sont :


  • La quête sexuelle.

  • La quête missionnaire = simulacre de flux = simulacre de sens à l'existence par personne ou animal interposé = posture sacrificielle = inversion de l'ordre des priorités (les autres avant moi = le moi n'existe pas) = involution.


Si le yin impuissant n'est pas animé par une quête sexuelle effrénée ou une quête missionnaire dévouée, il devient un yin blasé, désespéré, qui sombre dans le substitut de flux (addiction - drogue - jeux vidéo - alcool - sucre -shopping , ...).


Le yin se sent aimé sur le faux flux d'amour conditionné du yang impuissant.


C'est d'abord le parent yang impuissant (la mère) qui entraine l'enfant yin à se sentir aimé sur du faux flux d'amour conditionné, puis c'est le yang sexuel (la femme) qui perpétue ce faux système de croyances.


  • Le yin est aimé à condition de se conformer à ce que le yang impuissant attend de lui. Le yang impuissant à besoin d'être sécurisé donc le yang impuissant aime le héro et le sauveur. Le yin se sent aimé dans la posture du héro et du sauveur. Le yin est aimé à condition d'être un héros.

  • Le yin reçoit du flux sexuel à condition de donner du pseudo flux en échange. Le pseudo flux c'est l'argent, la maison, les cadeaux, la sécurité. Le yin n’a aucune puissance énergétique, aucune force mentale. Le yin mise tout sur sa force dans la matérialité où il peut faire des preuves visibles et concrètes pour prouver qu’il est puissant, puisqu’il peut cacher (ignorer) son impuissance invisible. Le pseudo flux ce sont des preuves visibles en absence du flux invisible. Je te pseudo prouve que je t'aime pour que tu te pseudo sentes aimé, pour que tu me donnes du flux sexuel.

  • Le yin est aimé à condition de faire sa puissance matérielle et financière pour sécuriser le corps physique matière de sa victime énergétique.


Le yin spécifique aime à condition :


  • À condition qu'il y trouve un intérêt.

  • À condition qu'il puisse utiliser - à condition que le yang se laisse utiliser.

  • À condition que le yang lui serve à quelque chose : objet sexuel - ventre fécond - servante - faire-valoir - doudou de consolation - activité occupationnelle - pourvoyeur de simulacre de flux et de raison d'être ... 

  • À condition que le yang soit pourvoyeur de flux sexuel (fidèle).

  • À condition que le yang soit pourvoyeur de faux flux d'amour conditionné - à condition que le yang soit impuissant.

  • À condition qu'il puisse se sentir aimé au travers du regard du yang. À condition que le yang impuissant plante le décors pour faire exister son personnage fantasmagorique, le personnage qu'il s'est inventé pour répondre aux conditions.

  • Le yin aime à condition d'être faussement aimé.

  • À condition d'être brossé dans le sens du poil.

  • À condition que son personnage fantasmagorique soit vénéré, sacralisé, idolâtré.

  • À condition que la yang lui laisse la liberté de mentir.

Le yin entrainé à se sentir aimé sur du faux flux d’amour conditionné, ne donne aucune valeur au flux, et pourtant le yin doit donner de la valeur au flux en surplus et apprendre à se sentir aimé sur de l'amour inconditionnel et renoncer au faux flux d'amour conditionné.

38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Post: Blog2_Post
bottom of page