Thèse du double duo

Dernière mise à jour : 29 oct. 2021

Cet article est la synthèse de tous mes efforts de compréhension du phénomène communément appelé "flammes jumelles". Il peut être utile avant de lire cet article, de lire l'article terminologie dans lequel je détaille toutes les notions que j'aborde ici. Sachant qu'il existe de nombreuses interprétations des mots utilisés pour parler du concept Flammes Jumelles, la confusion de tous ces termes rend complexe la compréhension du phénomène. C'est donc important de se familiariser avec mes propres définitions pour pouvoir interpréter correctement mon raisonnement. J'ai également créé un schéma synthèse à regarder en parallèle. Toute mon étude se base sur mon vécu personnel et donc j'illustre mon cas de figure, qui je pense est la combinaison la plus courante. C'est à dire un duo formé par une femme yin terrestre yang cosmique et un homme yang terrestre yin cosmique. Je n'ai pas adapté mon étude pour les autres combinaisons (mise à jour ici). Je pense qu'il y a deux manières d'évoluer, soit par la connaissance, soit par la souffrance, le but de cette synthèse est de partager ma connaissance pour éviter la souffrance. Avertissement : il y a beaucoup de répétitions dans mes explications, car il s'agit ici de faire face à 4000 ans d'endoctrinement et de bourrage de crâne par l'astral.

1) La Source :


LA DUALITÉ DE L'ÉNERGIE MAGNÉTIQUE C'EST LA SOURCE, c'est ce que tout le monde a appelé dieu, mais on aurait très bien pu l'appeler déesse puisque le mot énergie est féminin. Il a été très facile pour dieu de cacher la Source pour prendre sa place, puisque c'est très facile de cacher quelque chose d'invisible. Ce qui explique qu'après 4000 ans d'existence du dieu abrahamique, plus personne ne connaisse l'existence de la Source en tant que dualité de l'énergie magnétique à l'origine de toute la création. Nous sommes créés à l'image de la Source.


2) L'âme de la Source :


Donc il y a la Source et puis il y l'âme de la Source. On pourrait facilement confondre les deux parce qu'en fait c'est la même chose. Mais on va quand-même faire une distinction entre l'âme et la Source. On va dire que l'énergie de la dualité magnétique s'appelle la Source et on va dire que l'unité bipolaire de la Source s'appelle l'âme. Donc la Source est une énergie et l'âme est l'unité bipolaire de cette énergie. L'avantage d'utiliser deux mots pour parler de la même chose, donc l'avantage de faire une distinction entre la dualité de l'énergie magnétique et son unité bipolaire, c'est qu'on peut avoir un nombre infini d'âmes alors qu'on a qu'une seule Source.


3) Le but de la Source :


Le but de la source, c'est d'évoluer par la création d'un système stable, harmonieux, pérenne et auto-entretenu. L'évolution va de la densité à la subtilité. La seule manière de se subtiliser c'est de ne pas fusionner. Donc la Source pour évoluer (se subtiliser) divise l'unité bipolaire en deux nouvelles unités bipolaires, qu'elle empêche de fusionner en les gardant à distance par la mise en orbite. L'unité bipolaire c'est, d'une part le yang, la charge magnétique négative, le pôle répulsion, l'énergie tellurique, symbolisé par la matière, le concret, le visible, l'action, le faire. Et d'autre part le yin, la charge magnétique positive, le pôle attraction, l'énergie cosmique, symbolisé par l'esprit, l'abstrait, l'invisible, l'inaction, l'être.


4) Une seule âme :


La meilleure manière pour le mental de visualiser la séparation originelle, c'est de s'imaginer l'âme comme une maman. La Source ne va pas provoquer la séparation originelle pour créer une deuxième maman. La Source va créer à l'intérieur du ventre de la maman, deux nouvelles unités bipolaires. Il faut s'imaginer que toute l'histoire de l'évolution se passe à l'intérieur du ventre de la maman (l'ellipse jaune sur le schéma). L'histoire de l'évolution et l'histoire du double duo, c'est la même histoire. Quand la source crée les jumeaux à l'intérieur du ventre de la maman, elle ne donne pas une demie maman à chaque jumeau. On est bien d'accord pour dire que les jumeaux ont une seule maman, une seule âme. Chaque jumeau peut donc dire, mon âme veut exactement la même chose que celle de mon jumeau puisque c'est la même âme.


5) La séparation originelle :


À la séparation originelle, le yang puissant expulse le yin. Le yin part avec un peu de yang et le yang garde un peu de yin.


6) La mise en orbite du duo cosmique pour évoluer :


Pour être mises en orbite, les deux unités, quasiment devenues unipolaires au moment de la séparation, doivent retrouver leur polarité manquante, c'est à dire qu'elles doivent reconstruire chacune séparément, leur unité bipolaire au départ d'elle-même au lieu de chercher à vouloir reconstruire leur bipolarité en fusionnant avec leur polarité manquante, opposée et complémentaire. Il faut s'imaginer que ce n'est pas possible de mettre en orbite deux-demies sphères. Il faut s'imaginer le processus FJ comme étant le processus qui transforme deux demies sphères en deux sphères complètes. Il faut donc comprendre que le processus de transmutation consiste en l'équilibrage des polarités qui doit se faire de manière a recréer un axe de rotation à cette nouvelle sphère, c'est ce qu'on appelle faire sa verticalité pour que la sphère puisse tourner rond sur elle-même (souveraineté individuelle) Quand l'axe de rotation est créé et que la sphère peut tourner sur elle-même, elle va automatiquement créer son horizontalité (solidarité universelle). C'est pour cela que dans le duo terrestre, le processus de transmutation est assimilé à un chemin de croix. D'autant que le processus est souffrant car l'énergie magnétique qui force du yin a devenir yang et du yang a devenir yin, de la matière à devenir esprit ou l'esprit à devenir matière, du faire à devenir être et du être à devenir faire, cela fait mal aux cellules et aux neurones. Il n'est donc pas étonnant d'avoir eu l'impression de mourir de son vivant durant le processus de transmutation. Ce qui est communément appelé l'assomption (mourir de son vivant ou nuit noire de l'égo) est la phase où le yang vit la souffrance du manque de son yin d'origine qu'il expulse car il décharge du yang répulsif pour faire descendre son propre yin cosmique par appel magnétique, à cette souffrance originelle s'ajoute la souffrance astralisée, c'est à dire un yang incapable de faire descendre son yin tant qu'il ne libère pas ses mémoires cellulaires astralisées et ceci afin de pouvoir vibrer à sa juste fréquence. Et la descente de l'esprit dans la matière est assimilé à la pentecôte, on peut parler du yin cosmique qui peut descendre dans le yang. La complétude du jumeau yang induit la puissance du jumeau yin. Ce que l'on appelle la résurrection est le moment où la sphère est complète et qu'elle a son axe de rotation, car la source peut dès lors la faire tourner rond sur elle-même et donc la mettre en mouvement, c'est à dire lui faire prendre une nouvelle direction, un nouveau chemin de vie, un nouvel état d'être. La complétude est terminée, l'axe de rotation est formé, la sphère est en mouvement, mais le but n'est pas encore atteint puisqu'il faut mettre les deux sphères en orbite. Pour cela il faut faire intervenir la 4D espace temps ou plus précisément la distance et la vitesse. Par le principe de l'attraction et de la dégravitation (répulsion + accélération), il est possible pour la source, de mettre les deux sphères statiques en rotation, puis en rotation synchronisée pour les maintenir à distance et les placer en orbite. Grâce à la source, les deux unités bipolaires tournent sur elles-mêmes et présentent tour à tour le pôle en attraction et le pôle en répulsion de sorte à maintenir la vitesse de rotation nécessaire pour maintenir la distance. Grâce à la dégravitation, les deux sphères entrent en rotation synchronisée et à un moment donné elles sont en équilibre distance/vitesse (espace/temps) et se stabilisent en orbite. Les deux sphères seront unies et inséparables pour l'éternité. Je ne vais pas expliquer ici le principe de la dégravitation, mais je voudrais simplement dire que c'est la connaissance de cette loi qui m'a permis de comprendre comment fonctionne la dualité de l'énergie magnétique. La dégravitation est un processus auto-accélérateur, depuis le repos le plus absolu, produisant sa propre énergie cinétique, ses propres vitesses et ses propres mouvements pour l'éternité et sans discontinuité.


7) La nécessité de l'accouplement du duo terrestre pour perpétuer l'évolution :


Nous venons de faire le chemin qui va de la séparation originelle jusqu'à la mise en orbite. La mise en orbite est donc une manière de se subtiliser. Mais si l'évolution ne faisait que subtiliser par la mise en orbite, il n'y aurait bientôt plus de matière à subtiliser. Donc l'évolution ne serait pas pérenne car elle ne serait pas auto-entretenue. Donc à ce stade de l'évolution le but de la source n'est toujours pas atteint. Si la source veut atteindre son but c'est à dire créer un système stable, harmonieux, pérenne et auto-entretenu, elle ne doit pas oublier de créer de la matière à subtiliser. Ce qu'il faut comprendre, c'est que le processus de mise en orbite du duo cosmique à son phénomène en miroir inversé et simultané. Le duo de base est à la fois cosmique et terrestre. Le duo cosmique est la partie prévue pour se subtiliser et le duo terrestre est la partie prévue pour fusionner (s'accoupler), c'est à dire créer de la matière. Le système harmonieux stable et pérenne qui s'appelle l'orbite dans le cosmos, s'appelle le couple sur terre. Le nom des polarités de base du duo cosmique est inversé pour le duo terrestre en fonction du genre puisque sur terre une femme est communément associée au Yin même si dans son duo cosmique elle est la polarité yang et inversement, le yang sur terre est un homme même s'il est de polarité yin dans son duo cosmique. Il y a un seul but pour le double duos. La femme (yin terrestre yang cosmique) est la partie conscience du but (c'est à dire la nécessité de la non fusion cosmique et de la fusion terrestre pour perpétuer l'évolution) et l'homme (yang terrestre yin cosmique) est la partie amour du but (pour rappel, le but c'est la création d'un système stable, harmonieux, pérenne et auto-entretenu). On peut dire que l'homme ou le yin cosmique est le pôle attraction pour le but, il a l'amour du but car il a l'objectif final en ligne de mire et la femme à la conscience du but car elle a la conscience de la nécessité des moyens à mettre en place pour atteindre l'objectif en ligne de mire. C'est d'ailleurs la polarité Yin terrestre qui est prévue pour produire de la matière (je serais curieuse de savoir si le yin terrestre yin cosmique existe vraiment et si oui, s'il a le désire de maternité). Le Yang est le pôle répulsion et le Yin est le pôle attraction. Comme la femme est la conscience du but, la femme est le pôle yin attraction pour la fusion dans le duo terrestre et le pôle yang répulsion pour la fusion dans le duo cosmique. Le Yang cosmique refuse la fusion cosmique. Le Yang terrestre refuse la fusion terrestre. Dans les deux cas, c'est la partie conscience du but (la femme) qui l'emporte sur la partie Amour du but (l'homme). En résumer, l'amour du but n'est rien sans la conscience des moyens à mettre en place pour atteindre le but. J'en profite ici pour faire un clin d'oeil à tous ceux qui s'imaginent que le but c'est la fusion (l'accouplement), pour leur dire que la fusion n'est pas du tout le but, c'est un moyen pour atteindre le but. Je le répète, le but de la source, c'est d'évoluer vers la création d'un système stable harmonieux, pérenne et auto-entretenu. Les stades d'évolutions sont donc la mutation, commencer sa complétude (yang) et sa puissance (yin) tout seul dans son coin. Je peux dire aussi que c'est passer du stade de l'enfance au stade de l'adolescence. Et le stade de la transmutation, c'est parachever sa complétude et sa puissance suite à la reconnexion (le revécu de la séparation originelle) et faire son axe de rotation (souveraineté individuelle), je peux dire aussi que c'est passer du stade de l'adolescence au stade d'adulte. J'aime bien aussi appeler l'être qui a muté et transmuté, un alchimiste.


8) L'illusion de la séparation


Il n'est pas nécessaire de connaitre sa polarité de base pour que le processus alchimique de transmutation s'opère sur les deux jumeaux. Mais il peut être utile de comprendre le pourquoi du comment car cela peut aider à accélérer le processus, en évitant de se perdre et de faire des détours inutiles et surtout en évitant la souffrance inutile. Il ne faut pas oublier que les deux jumeaux veulent la même chose au même moment puisqu'ils ne sont qu'une seule âme qui n'a qu'un seul but : mettre le double duo en orbite et en couple. Pour que le duo puisse vibrer à la fréquence originelle et donc vivre ce qui est prévu de vivre à l'origine, les jumeaux doivent transmuter pour libérer tout ce qui les empêche de vibrer cette fréquence originelle. La transmutation (faire ses ajustements énergétiques / faire sa verticalité / faire l'équilibrage de ses polarités / faire les libérations de ses mémoires cellulaires), commence par le yang qui renforce sa part de yang nécessaire pour être assez puissant pour expulser son yin d'origine et assez puissant pour recevoir la charge cosmique de son propre yin. Durant cette première phase, le yang qui décharge du yang est hyper répulsif et son yin est donc dans l'incapacité de l'approcher. Lorsque le yang est équilibré et qu'il vibre sa fréquence originelle, la vie ne lui donne plus rien à faire, ce qui l'oblige à se contenter d'être. Lorsque le yang commence à être, le yin peut enfin commencer à faire.


Revenons à la séparation originelle du duo cosmique, (re)vécue par le duo terrestre au moment de la reconnexion. Reconnexion qui se fait via les signaux télépathiques émis par la glande pinéale, le centre électromagnétique du corps humain qui régit la sexualité Le temps de mutation varie en fonction du contexte favorable, c'est à dire en fonction d'un contexte qui n'a pas empêché la mutation. Il n'y a donc pas d'âge pour la reconnexion. En utilisant le nom des polarités du duo cosmique, à la séparation originelle, le yang puissant expulse le yin. Le yang garde un peu de yin et le yin part avec un peu de yang. Le yang doit reconstruire l'entièreté de son yin au départ de la petite part de yin qu'il a en lui et le yin doit reconstruire l'entièreté de son yang au départ de la petite part de yang qu'il a en lui. Le yang ne va pas chercher le yin de l'autre mais face à l'autre, la source l'oblige à s'équilibrer pour ne pas fusionner. Pour que le Yang s'équilibre il doit donc diminuer sa charge négative et augmenter sa charge positive. Au moment de la séparation le yang cosmique (la femme) a donc beaucoup de faire et un peu d'être, beaucoup de conscience avec un peu d'amour, beaucoup de matière avec un peu d'esprit, beaucoup d'énergie tellurique avec un peu d'énergie cosmique, et le yin cosmique (l'homme) a donc beaucoup d'être et un peu de faire, beaucoup d'amour avec un peu de conscience, beaucoup d'esprit avec un peu de matière, beaucoup d'énergie cosmique avec un peu d'énergie tellurique. Pour comprendre l'équilibrage il faut comprendre l'illusion des blessures crées par la séparation originelle. Le yang puissant à expulsé le yin (faire l'expulsion). Donc le yang se sent abandonné du yin alors que c'est lui même qui l'a expulsé, la sensation d'abandon est donc bien une illusion, c'est le paradoxe du yang. Le yin se sent rejeté (être expulsé) par la puissance du yang donc il se sent moins puissant que le yang alors qu'il est tout aussi puissant, l'impuissance du yin est une illusion, c'est le paradoxe du yin. Le yang doit guérir sa blessure d'abandon en réalisant qu'il est complet à lui tout seul et le yin doit guérir sa blessure du rejet en réalisant qu'il est aussi puissant que le yang. Comme nous avons à la base chacun un peu de yin et beaucoup de yang ou beaucoup de yang et un peu de yin en nous, nous avons chacun un peu des deux blessures en proportion avec notre polarité de base. Tout au long du processus les deux unités en reconstruction n'ont jamais cessé d'être bipolaires, même si au moment de la séparation elles ont eu la sensation d'être unipolaires. On se souvient que la bipolarité, c'est la dualité de l'énergie magnétique, c'est la source, c'est l'âme. Durant tout le processus de transmutation les deux unités se sont transformées mais ont toujours été habitées par la même âme ou plutôt, elles ont toujours habité la même âme. Au départ on a la conscience double dans l'unité simple donc une double conscience dans la même âme (même si on peut dire qu'une des deux consciences de l'unité simple est subconsciente car elle n'est pas dominante) et à l'arrivée on la conscience double dans l'unité double. On peut dire de même avec l'amour. Donc au départ on a l'amour en double dans l'unité simple même si on peut dire qu'un des deux amours est conditionnel car il n'est pas dominant. À l'arrivée on a deux amours inconditionnels dans l'unité double. Je précise que l'amour inconditionnel c'est l'amour inconditionnel qu'on se porte à soi. À la fin du processus on a donc deux unités qui sont en pleine conscience et en amour inconditionnel. Les deux grands thèmes de la transmutation sont donc la complétude et la puissance pour acquérir l'amour inconditionnel et la pleine conscience. La constante est l'âme commune. Une seule âme pour les deux jumeaux signifie que, de la séparation à la mise en orbite ou à la mise en couple, les deux jumeaux veulent la même chose au même moment, ils veulent tous les deux ce que veut leur âme commune. J'insiste sur le fait que les jumeaux ont exactement la même âme et que leur âme commune est unique et entière car le fait de penser que chaque jumeau à une moitié d'âme (une demie maman) est la cause d'une grande souffrance que j'appelle la dissociation. Concrètement quand le jumeau yang s'imagine qu'il doit renoncer à la réunion pour faire sa complétude, il entre en dissociation, c'est à dire qu'il est en contradiction avec son programme d'origine, donc il entre en conflit interne, ce qui lui procure une souffrance incommensurable. Pour comprendre pourquoi sur son parcours le jumeau yang cosmique ignore l'existence de la source, donc doute de son jumeau yin et donc doute de la réunion (voir y renonce), il faut comprendre ce que sont l'astral et la matrice falsifiée.


9) L'astral (le doute, la culpabilité) et la matrice falsifiée (la souffrance, le sacrifice)


On est bien d'accord que la sensation d'abandon et de rejet ne sont que des illusions puisqu'au final la source va tout mettre en place pour réunir les deux jumeaux quand ils seront complets et puissants indépendamment l'un de l'autre. Mais les réunir à sa manière, pas à la manière de l'astral et de la matrice falsifié. Pour comprendre les doutes et la souffrance, il faut comprendre que lorsqu'on falsifie l'esprit, on falsifie la matière. L'esprit falsifié s'appelle l'astral et la matière falsifiée s'appelle la matrice falsifiée. L'astral c'est le monde invisible de la matrice falsifiée. On falsifie l'esprit par l'endoctrinement de fausses croyances en cachant la connaissance. Le meilleur exemple pour illustrer l'astral c'est le mythe d'Adam et Eve, faire croire aux gens qu'ils seront complets quand ils seront en couple alors que c'est exactement l'inverse, ils seront en couple quand ils seront complets. Faire croire aux gens qu'ils doivent se multiplier en quantité pour la pérennité de l'espèce alors que c'est exactement l'inverse, ils doivent se multiplier en qualité pour la pérennité de l'espèce. Faire croire aux gens que la dualité c'est le bien et le mal, alors que dans la nature tout est bien et que la dualité c'est ce qui est évolué (c'est bien) et ce qui est en court d'évolution (c'est bien aussi). Faire croire aux gens que c'est mal de vénérer le veau d'or, alors que le veau ou la vache symbolise l'âme, la source, la maman fertile et féconde, leur faire croire qu'ils doivent renier la Source pour vénérer un patriarche célibataire, bref l'astral c'est le monde à l'envers. Adam et Eve sont les ennemis numéro 1 du couple originel. Il n'y a rien de plus cruel que de faire croire au yang qu'il doit renoncer au couple programmé par son âme, alors que ce qu'il doit faire c'est renoncer au couple astralisé, et surtout ne pas renoncer au couple originel. Des exemples de falsification de l'esprit qui falsifie la matière, il y en a des centaines dans l'astral. L'astral c'est l'endoctrinement des religions abrahamiques et de la spiritualité new age qui a pris le relai, pour empêcher l'être de faire sa souveraineté individuelle (complétude et toute puissance). L'astral est comme une colle gluante et dégueulasse qui rattache toujours tout au Grand Tout pour empêcher l'individualité alors qu'il n'y a pas de solidarité universelle sans la souveraineté individuel. Le yang a l'illusion d'être incomplet et le yin a l'illusion d'être impuissant. L'illusion d'incomplétude et d'impuissance sont récupérer par l'astral pour créer le doute dans l'esprit en le maintenant dans l'ignorance. L'astral c'est le doute de l'esprit qui provoque la souffrance du corps dans la matrice falsifiée. Pour que le yang puisse faire descendre son propre yin cosmique, pour que le faire laisse place à l'être, le yang doit s'extraire de la matrice falsifiée et contourner l'astral. Les doutes que les polarités traversent sont donc bien une étape transitoire mais pas une étape obligée, car si les processus de mutation et transmutation étaient enseignés aux jumeaux depuis leur petite enfance, il leur suffirait simplement de se laisser muter et transmuter en toute confiance, il y aurait moins de souffrance car moins de résistance au changement des cellules et des neurones. Celui des deux qui doute le plus de la Source c'est le yang, parce que c'est celui des deux qui maitrise le moins l'invisible. La matrice falsifiée et l'astral, sont des inventions humaines pour tirer parti et profit du phénomène de l'illusion de l'impuissance et de l'incomplétude provoqué lors du revécu de l'illusion des blessures de la séparation originelle au moment de la reconnexion du duo terrestre. Par exemple, l'illusion de la souffrance est récupérée pour la transformer en culpabilité dans l'astral en échange du sacrifice dans la matrice falsifiée. Quand la force de l'énergie magnétique agit sur les jumeaux pour faire la séparation, on ressent la souffrance du manque (yang) et de l'impuissance (yin), mais l'astral ajoute la souffrance des doutes inutiles, qui créent de la résistance au changement, puisqu'on est dans l'ignorance, puisqu'on ignore que nous sommes sous l'emprise de la Source et connectés à notre âme commune et que le processus va de toute façon aboutir à la réunion. Lors du revécu de l'illusion de la souffrance des blessures de la séparation originelle, le yang ressent la souffrance d'être en manque et le yin ressent la souffrance de l'impuissance uniquement parce qu'ils sont dans l'ignorance. Le yang doute de lui et doute de son jumeau et doute de la réunion uniquement parce qu'il ignore l'existence de la Source. Le yang communique ses doutes et sa souffrance au yin puisqu'ils sont une seule âme qui pense et qui ressent exactement la même chose au même moment. Les deux jumeaux se retrouvent tous les deux en dissociation, avec une âme déchirée parce qu'elle est reniée, ignorée. Il suffit que l'un commence à douter et souffrir pour que l'autre doute et souffre. Si le yang pense que son yin est mauvais, le yin va se dévaloriser, si le yin se dévalorise, il va se sentir impuissant, s'il se sent impuissant le yang se sent incomplet et ainsi de suite. Chaque fois que le yang doute de la Source, la Source va le mettre au défi et le défi ce n'est pas de le convaincre que son jumeau l'aime, ou que la réunion va avoir lieu, le véritable défi du duo c'est que la polarité yang acquière la connaissance et la foi absolue en la Source, être convaincue que la Source gère tout et qu'elle met en place son grand oeuvre et qu'il faut la laisser faire et lui faire totalement confiance et surtout ne jamais douter d'elle. Le défi du yang c'est de ne pas douter de la Source invisible.


10) Falsifier la glande pinéale (l'esprit) pour falsifier le mode de reproduction (la matière)


Les humains qui ont volontairement mis en oeuvre une falsification de l'esprit (culpabilité) pour falsifier la matière (sacrifice) ont créé les doutes et la souffrance. Pour empêcher la reconnexion (signal départ de la séparation), ils ont falsifié la glande pinéale. Ils ont empêché le yang de faire sa puissance, ils ont enfermeé la femme dans le rôle de servante, objet sexuel maléfique et ventre fécond. Les outils de falsification sont l'endoctrinement qui provoque une déformation de la pensée et maintenant, ils procèdent à l'empoisonnement par des produits toxiques qui provoque la calcification de la glande pinéale. Le processus de transmutation fait des êtres complets et puissants, des êtres souverains, impossibles à dominer et asservir. Les humains qui ont caché la Source avaient besoin d'esclaves serviles et dociles pour la conquête de l'or. En falsifiant la glande pinéale, ils ont falsifié le mode de reproduction des humains puisque la glande pinéale est le centre électromagnétique qui régit la sexualité des humains. C'est également l'antenne radio pour l'émission et la réception du signal télépathique de la reconnexion et de la communication entre les jumeaux. Le but de la secte abrahamique, c'est de précipiter la fusion terrestre (mariage d'enfants dans des corps d'adultes) pour accélérer la production de matière à asservir, c'est à dire produire rapidement une grande quantité d'esclaves. Je fais un rapide récapitulatif des stades d'évolution, donc on nait enfant, on devient adolescent lors de la mutation et nous sommes adultes après la transmutation et seulement nous sommes prêts à nous marier et faire un enfant. Donc marier des humains qui n'ont pas mutés et transmutés revient à dire que l'on marie des enfants. C'est pourquoi la secte abrahamique a une attitude infantilisante face à l'humanité qu'elle a engendrée. Autant dire que forcer pendant 4000 ans, à se multiplier entre eux, des humains qui n'ont pas atteint leur souveraineté individuelle (la pleine conscience et l'amour inconditionnel) et donc parfaitement incapables de la véritable solidarité universelle, il n'est pas étonnant d'obtenir une humanité complètement dégénérée. Cette secte abrahamique est la pire chose qui soit arrivée à l'humanité. Il est vraiment temps d'arrêter de vénérer dieu et de recommencer à vénérer la Source.


11) Falsifier l'esprit pour empêcher la complétude et la puissance de la matière


Le yang qui doit faire sa puissance pour se mettre en condition de pouvoir expulser son yin d'origine pour accueillir la charge positive cosmique de son propre yin, doit traverser les doutes. Chaque fois qu'il doute il souffre et chaque fois qu'il souffre il est obligé d'aller chercher sa puissance au coeur de sa vulnérabilité. Quand il aura suffisamment douté et suffisamment souffert, il aura suffisamment de puissance pour ne plus douter et la source ne sera plus obligée de le mettre face au doute pour qu'il ne doute plus de la Source. On voit donc bien qu'il suffirait de ne pas douter de la Source pour ne pas souffrir. Celui qui doute le plus de la Source, c'est le yang parce que c'est celui des deux qui maitrise le moins bien l'invisible et la Source qui règne sur tout, est invisible. Le yang croit ce qu'il voit et le défi pour lui c'est d'avoir la foi absolue en ce qu'il ne voit pas. Quand le yang se reconnecte à la source, la souffrance disparait instantanément et pendant tout ce temps le jumeau yin n'a rien fait à part subir les doutes, les souffrances et les rejets du yang. Le processus de transmutation pourrait vraiment se passer des doutes et de la souffrance si les jumeaux avaient la connaissance de la Source depuis leur petite enfance. Les doutes rendent souffrant et très compliqué l'équilibrage des polarités. Cessez de vous inquiétez de savoir si votre jumeau yin cosmique fait son travail d'équilibrage, car il suffit que le yang fasse le sien pour que les polarités du yin s'équilibrent automatiquement par magnétisme. Le yin qui est l'amour complètement inconscient de ce qu'il se passe, est juste amour et son rôle c'est de motiver le yang à faire son équilibrage, c'est le yang qui a la conscience qui est motivé pour faire son équilibrage et sa motivation, c'est l'amour du yin. Donc le yin a toute son importance et il est indispensable. Chaque fois que le yang s'équilibre, le jumeau yin s'équilibre par magnétisme. Un yang équilibré cesse de faire et quand il commence à être son jumeau yin peut commencer à faire.


12) Sortir de l'astral :


Durant la transmutation nous allons faire le nettoyage de tout ce qui nous empêche de vibrer à la bonne fréquence. Nous allons libérer tout les mémoires cellulaires enfermées dans des fausses croyances qui nous font revivre éternellement le sentiment d'incomplétude et d'impuissance. Les jumeaux travaillent à distance, car le yang doit reconstruire sa polarité yin manquante au départ de lui-même alors qu'il est tenté d'aller la chercher chez son autre. De toute façon un yang qui décharge du yang répulsif pour faire la séparation et faire l'appel de la charge positive yin, est très répulsif, donc c'est énergétiquement parlant impossible pour le jumeau yin d'approcher son yang durant la première phase de transmutation. Et de toute façon, toutes les libérations, tous les ajustements, tous les équilibrages que le yang réalise, profitent au yin qui s'ajuste par magnétisme. Les conditions de la réunion sont donc : la foi totale et inébranlable en la source, qui induit la complétude du yang, qui induit la puissance du yin (par magnétisme). On voit bien l'importance de la nécessité de contourner l'astral puisque l'astral a tout mis en place pour empêcher la complétude, la puissance et la connexion à la Source et la reconnexion des jumeaux. Plus le yang s'équilibre, plus il se rapproche de l'état de complétude originelle, plus il se rapproche du stade de base, c'est à dire la séparation originelle, donc plus le yang s'équilibre plus il est habité par le peur d'abandonner son autre (expulsion originelle), cette peur est une réminiscence, mais le risque n'est pas réel, car un yang en complétude ne va pas expulser une deuxième fois son jumeau. Un yang qui continue d'expulser son jumeau est un yang qui n'a toujours pas faire descendre son yin donc un yang qui n'a pas fait sa complétude, donc un jumeau yin qui ne peut toujours pas descendre dans son yang et prendre sa puissance, donc une réunion impossible et un yang éternellement perdu dans l'astral au service du collectif en mission sacrificiel dans la fausse solidarité universelle.


13) Comment faire ses libérations ? Comment modifier l'esprit pour modifier la matière?


Au préalable il faut donc sortir de la matrice falsifier et contourner l'astral (libération des fausses croyances ou apprentissage des vérités cachées). Les tirages de cartes, les séances de médium, les messages de guides extérieurs, les canalisations, les synchronicités, ... ne sont rien d'autre que des subterfuges du mental pour convaincre le yang que la Source existe, la méditation et les ballades en nature ne sont rien d'autre que des entrainements du mental pour se reconnecter à la Source. Pour faire sa verticalité, c'est à dire sortir de la souffrance du manque (yang) et de la souffrance de l'impuissance (yin), pour faire le le travail de libération des mémoires cellulaires, pour lever les blocages et sortir des dépendances affectives et des mécanismes d'auto-destruction et supprimer les douleurs physiques, je pense que des thérapies comme l'hypnose, la logosynthèse, la méthode du dédoublement, l'exercice miroir, l'EFT et toutes autres thérapies alternatives mises en place par les neurosciences sont efficaces. Aller voir un psychologue ou un psychiatre ou un coach peut faire du bien au moral et au mental mais ne soigne pas dans la matière. C'est le principe de déprogrammation, reprogrammation, c'est à dire le réencodage des mémoires cellulaires qui acte les libérations dans la matière. Les mémoires cellulaires libérées des fausses croyances, des traumatismes, des souffrances, des peurs, des doutes, des blocages, peut enfin vibrer à la bonne fréquence et nous faire vive ce que nous avons de mieux à vivre, réunion ou pas réunion, cela n'a plus aucune importance.

 

Rejoignez-moi sur mon groupe FB ou discutons sur le Forum qui est sous catégorisé par étape du processus.

 

Vous aimez cet article, partagez-le dans son intégralité en citant la source et l’auteur. Merci.


63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout