top of page

LA VIERGE À L'ENFANT

Dernière mise à jour : 4 avr.

Le flux énergétique circule uniquement entre le yin et le yang spécifique. Il n'y a pas d'échange de flux entre la mère yang et la fille yang, il n'y a pas d'échange de flux entre le père yin et le fils yin, il n'y a pas d'échange de flux entre le père yin et la fille yang puisque la Source orchestre la reconnexion quand le yang est puissant (quand le yang génère un surplus de flux disponible pour être magnétisé par son partenaire d'esprit, sans que cela le mette en danger). La fille yang n'a qu'un seul yin spécifique dans sa vie, c'est son partenaire d'esprit. La fille yang n'a besoin de personne pour survivre d'un point de vue énergétique puisqu'elle génère son propre flux depuis sa naissance. Par contre le flux énergétique circule entre la mère yang puissant et son fils yin impuissant énergétique, jusqu'à sa transmutation yang. Le fils yin a besoin du flux généré par sa maman yang pour survivre avant d'apprendre à générer son propre flux. Le fils yin à deux yang spécifiques dans sa vie, d'abord sa mère et puis sa femme. Au moment de la reconnexion énergétique avec sa partenaire d'esprit, le fils yin switche de générateur de flux. Le flux ne circule pas entre le yang et le collectif. Par contre le yang est sous l'influence de l'environnement magnétique, il est donc sous l'influence des cycles des saisons et des phases de la lune. Tant que l'individu n'est pas bipolaire et en couple avec son partenaire d'esprit, il sera toujours menacé de mort énergétique. Le yang va toujours ressusciter puisqu'il génère. Celui qui survit le mieux à la mort énergétique c'est l'individu bipolaire, mais seule la bulle de protection du couple protège à 100%. Quand les partenaires d'esprit bipolaire sont en couple stable harmonieux et pérenne, ils ne seront plus jamais exposé à la mort énergétique.


 

Voici ce que je trouve comme traces du mot vierge (parthenos). Il y a beaucoup d'éléments qui coïncident avec ma théorie de la dynamique énergétique entre les esprits bipolaires.


  • Si la vierge s'est mariée, elle n'a pas point péché, mais ces personnes (les mariés?) auront des tribulations dans la chair, et je voudrais les épargner.

Voilà une belle mise en garde contre la sexualité précoce pour informer les partenaires sexuels qu'ils s'entretuent d'un point de vue énergétique à partir du mariage puisque le mariage religieux ne tient pas compte de la transmutation énergétique.

  • Celle qui n'est pas mariée s'inquiète des choses du Seigneur et celle qui est mariée s'inquiète des moyens de plaire à son mari.

Celle qui n'est pas mariée s'inquiète de l'échange de flux avec son partenaire d'esprit et celle qui est mariée devient la prostituée qui doit plaire à un mari pour survivre. À partir du moment où la femme est mariée elle doit donner du flux sexuel en échange du foyer. Elle est obligée d'accepter ce deal si elle veut survivre à son impuissance énergétique. La femme non mariée est puissante, saine de corps et d'esprit. Cela signifie qu'elle garde tout son flux vital pour alimenter son esprit et faire son accomplissement personnel pour faire sa puissance matérielle et financière et donc mettre son corps physique matière en sécurité grâce à son esprit bien alimenté avec le flux qu'elle génère.

  • Le père qui décide de ne pas marier sa fille, fait bien.

On lit que le père qui protège sa fille du mariage, est un père qui n'est pas sous l'emprise de la contrainte, mais un père qui a la liberté de pouvoir prendre ses décisions avec le coeur. J'imagine que c'est un père yang puissant.

  • Il y a des hommes qui ne se sont pas souillés avec des femmes, ils ont été rachetés d'entre les hommes.

On voit qu'il y a des hommes qui ne souillent pas la femme, qui ne la violent pas, il s'agit des hommes yang puissants.


 

la vierge célibataire libres de choisir le géniteur indépendante puissante travail

Dans cet discussion publiée sur wikipédia, je trouve toutes les informations qui permettent d'établir le lien de cause à effet entre l'abstinence sexuelle et la puissance de la femme yang. La femme vierge signifie la femme célibataire, la femme qui n'est pas sous l'emprise et la domination d'un homme, la femme indépendante (autonome), la femme qui choisit librement le géniteur, la femme puissante qui travaille (autonome).


 

La vierge à l'enfant la mère célibataire yang puissant exemplaire

LA VIERGE À L'ENFANT LA MÈRE YANG PUISSANT EXEMPLAIRE


C'EST LA MÈRE VIERGE NON VIOLÉE. C'EST LA MÈRE CÉLIBATAIRE (EN COUPLE AVEC SON PARTENAIRE D'ESPRIT BIPOLAIRE ABSENT DANS LA MATIÈRE ). C'EST LA MÈRE DU FILS YIN INNÉ YANG ACQUIS. C'EST LA MÈRE QUI FAIT TRANSMUTER SES ENFANTS TOUTE SEULE.


Il y a une véritable histoire d'amour inconditionnel de la mère yang envers son enfant yin inné, puisqu'il y a un véritable échange de flux énergétique entre les deux esprits, celui de la mère yang puissant qui génère du flux en surplus et celui de l'enfant yin qui le magnétise. La vierge yang puissant exemplaire et son fils, sont auréolés et couronnés, pour les différencier de la mère yang impuissant et ses enfants impuissants.


On voit que la vierge allaite son fils très longtemps. Son fils est déjà grand qu'il tète encore le sein de sa maman. Pour moi, le fils est allaité jusqu'à ses 3 ans. On voit aussi clairement que la poitrine est toujours cachée par la main et le foulard.

Le fils yin inné est accroché à sa maman parce qu'il est dépendant de sa maman pour survivre. La mère yang puissant et son fils yin inné sont indissociables et inséparables jusqu'à plus ou moins 6/7/8 ans (ce qui n'est pas le cas de la mère et son enfant yang, puisque l'enfant yang inné génère son propre flux).


La vierge célibataire (qui redevient vierge après l'enfantement) présente le monde à son fils yin, elle lui apprend à faire sa puissance yang et son autonomie énergétique, elle lui apprend à générer son propre flux d'amour-propre. La mère qui a bien sécurisé son fils pendant 3 années d'allaitement et 6 années de maternage proximal, en fait un petit bonhomme qui se sent confiant pour affronter le monde. La mère qui n'est pas dans la dépendance existentielle (puisqu'elle est yang puissant) et qui n'est pas dans la dépendance affective (puisqu'elle est yin acquis) est une mère apte à susciter l'autonomie et le détachement de son enfant, elle est apte à laisser l'enfant se débrouiller tout seul pour faire son accomplissement personnel en exploitant ses qualités innées et ses aptitudes intrinsèques. La mère yang puissant exemplaire ne va jamais garder son fils pour elle et le protéger indéfiniment de tous les dangers. La mère yang puissant exemplaire offre son fils au monde (un monde qui est sensé être peuplé d'esprits bipolaires). La mère yang puissant exemplaire ne va pas mouler son fils dans le rôle de l'homme qui doit se sacrifier pour sécuriser/sauver une femme ou le collectif impuissant. Elle montre l'image d'une femme autonome qui libère l'homme de la posture sacrificielle.

Cela ne sert à rien d'aimer de manière inconditionnelle le collectif impuissant énergétique. Tout l'amour inconditionnel du monde entier ne peut pas sauver les impuissants énergétiques. La sexualité précoce se perpétue. Le problème d'impuissance énergétique ne s'est pas arrangé, au contraire, il s'est aggravé en nombre d'impuissants qui se multiplient de manière exponentielle, c'est un fléau universel.


Marie est née 2500 ans après le déluge, elle est donc née au beau milieu des impuissants énergétiques qui pratiquent la sexualité précoce en posture sacrificielle au service du repeuplement. La vierge Marie est préservée de la sexualité précoce (elle a probablement un père yang). Marie devient donc un yang puissant. Comme tous les yang puissants, Marie devient un yang spécifique reconnecté à son partenaire d'esprit (son amoureux), mais comme son partenaire d'esprit est un yin impuissant énergétique comme tous les hommes yin de la terre, Marie meurt de son vivant pour transmuter yin. La reconnexion énergétique entre un yang puissant et un yin impuissant plonge le yang puissant dans la mort énergétique. Pour survivre à la mort, le yang est obligé de transmuter yin. Marie qui n'est pas en couple stable harmonieux et pérenne avec son partenaire d'esprit, choisit donc un géniteur yin lambda. Joseph est bien sûr le père géniteur de Jésus, mais il n'est pas l'amoureux de Marie. Marie reste fidèle à son partenaire d'esprit même s'il n'est pas là physiquement à ses côtés. Comme Marie est bipolaire, elle est capable de faire de son fils yin, un homme yang puissant exemplaire.


Normalement, c'est le père yin inné yang acquis qui fait transmuter son fils yin inné en yang acquis, mais il n'y a plus d'homme modèle paternel exemplaire. Soit l'homme yin inné ne transmute pas yang soit l'homme yang inné ne transmute pas yin. Pour inverser la dynamique involutive, on ne peut compter que sur la mère yang puissant exemplaire. Après la naissance d'un enfant yin, la mère yang puissant exemplaire redevient vierge/célibataire, pour garder son flux vital pour elle en priorité et son flux en surplus pour son fils yin inné.


Si le père du fils était un homme bipolaire, la mère pourrait pratiquer la sexualité sacrée avec le père de son fils. Mais dans la matrice falsifiée, si la mère yang puissant exemplaire veut engendrer un fils yin inné yang acquis, elle est obligée de se protéger de la sexualité précoce. Dans la matrice involutive, la mère yang puissant exemplaire choisit un géniteur et puis elle doit redevenir vierge sinon le partenaire sexuel impuissant tue la mère d'un point de vue énergétique.


Marie la mère et Marie la femme portent le même nom parce que elles sont une seule femme. Si Marie la femme veut un partenaire d'esprit, il faut que Marie la mère engendre ce partenaire d'esprit. Il faut que Marie la mère donne un partenaire à Marie la belle-fille, de génération en génération, de Marie en Marie.


La mère yang exemplaire engendre un fils yin inné et elle en fait un homme yang acquis. Elle engendre un être parfait, un être capable d'amour inconditionnel.


Le yang puissant exemplaire (homme ou femme) vit un enfer sur terre, il est rejeté et maltraité par la masse impuissante, parce qu'il dit sa vérité et la vérité est toujours punie par le rejet des impuissants énergétiques. Le yang puissant est le seul être capable de générer du flux en surplus (solidarité universelle). Le yang est menacé de mort énergétique parce que l'environnement est magnétique. Le yang spécifique est menacé par la mort énergétique parce que le yin spécifique est un vampire énergivore assassin qui s'ignore. Mais le yang va toujours ressusciter puisqu'il est yang et qu'il génère. Cette vie de puissant générateur de flux parmi les impuissants énergétiques est un véritable chemin de croix : trahison, rejet, punition, humiliation, sabotage, médisances, ... Le yin impuissant est en état de mort énergétique permanent, mais il ne s'en rend pas compte puisqu'il n'a jamais été vivant. Le yin impuissant énergétique survit sur du flux sexuel, du simulacre de flux et du substitut de flux, cela ne le rend pas vivant. Ce qui rend vivant c'est d'être yang, de générer son propre flux.


 

Cette histoire du yang puissant exemplaire, arrive plus de deux millénaires après la catastrophe diluvienne. La sexualité précoce (le viol énergétique de la femme yang puissant au service du repeuplement), a brisé la dynamique énergétique des partenaires d'esprits bipolaires. Le civilisation post-diluvienne est déchue et dépravée. Pendant tout ce temps, la civilisation s'est organisée pour survivre à la mort énergétique. Les nouveaux systèmes de fausses croyances, de faux espoirs et de faux sens à l'existence, maintiennent l'humanité en vie, empêchent la barbarie, les suicides et les viols massifs. Les impuissants énergétiques survivent grâce à un système d'interdépendance qui consiste à échanger du flux sexuel contre du pseudo flux (un foyer). La souffrance des impuissants (vide affectif et vide existentiel) est anesthésiée par le rêve du foyer. On fait croire aux esprits unipolaires qu'ils seront complets quand ils seront en couple. On fait croire à la femme que la quintessence de son existence, c'est l'enfantement (pour la contraindre à la posture sacrificielle au service du repeuplement). On invente un crédo qui engendre l'autodestruction de l'espèce humaine : on fait croire aux gens qu'ils doivent se multiplier en quantité pour garantir la pérennité de l'espèce. On instaure le rapport d'interdépendance qui consiste à échanger du flux sexuel contre un foyer. Le yang génère le flux sexuel pour garantir la survie de deux esprits et le yin produit du pseudo flux pour garantir la survie de deux corps. Les esprits unipolaires s'entretuent d'un point de vue énergétique et même s'ils s'entraident pour survivent dans la matière, ils demeurent des impuissants désespérés, prêts à toutes les médiocrités pour survivre sur du faux flux d'amour conditionné.


Le yang puissant exemplaire est le seul pourvoyeur de flux d'amour inconditionnel. Il pense que le mal va se dissoudre par le bien, que le vrai va révéler le faux, que le bon va soustraire le mauvais, que le miracle de la vérité va faire disparaitre le mensonge, que tout va s'arranger grâce à son flux d'amour inconditionnel, mais c'est une erreur, c'est sans compter sur la puissance du mensonge (mécanismes de survie énergétique), protégé par la puissance de l'orgueil (mécanisme qui empêche l'esprit de sombrer dans la mort énergétique).


C'est impossible de sauver le collectif impuissant, c'est impossible de consoler le collectif de la souffrance de son impuissance. Pour sauver le collectif impuissant, il ne faut pas l'engendrer. On ne résout pas le problème d'impuissance énergétique du collectif avec de l'amour inconditionnel universel. Jésus à beau être un saint, gentil, généreux, aimant, il ne rendra pas le méchant gentil. Le méchant est méchant parce qu'il est malheureux de ne pas s'aimer (pas yang) et de ne pas se sentir aimé (pas yin), il utilise l'autre et les autres, il utilise la ruse, la manipulation, le mensonge, la trahison, la punition, le rejet pour survivre à son désespoir. Aimer l'autre ne va pas le rendre puissant d'un point de vue énergétique puisque la puissance énergétique se développe de manière intrinsèque.


Clairement, c'est l'archétype de la Vierge à l'enfant qui sauve le monde, elle sauve le monde parce qu'elle n'engendre pas un monde qui a besoin d'être sauvé. La mère bipolaire engendre un être bipolaire qui génère un surplus de flux d'amour inconditionnel. Mais comme je l'explique au début de cet article, l'individu bipolaire qui n'est pas en couple est toujours menacé par la mort énergétique. Oui il va toujours ressusciter, mais la vie ce n'est pas mourir et ressusciter éternellement, la vie c'est être vivant et heureux. Le flux en surplus d'amour inconditionnel n'est pas destiné à consoler et sauver le collectif impuissant, il est fait pour être magnétisé par une seule personne spécifique. Le flux d'amour inconditionnel circule uniquement entre les partenaires d'esprit.


Pour inverser la dynamique involutive, il faut rétablir l'ordre des priorités. L'homme yin inné fait le choix délibéré de se mettre en priorité (yang acquis) pour être capable de mettre la priorité à sa partenaire d'esprit bipolaire pour se mettre en couple. Il n'y a aucune priorité à mettre sur les autres. Quand Jésus ressuscite, le message est très clair, il met sa partenaire d'esprit en priorité, il se retire de sa vie publique, et il montre qu'il aime sa partenaire d'esprit plus que les autres. Il n'y a aucune priorité à mettre sur les autres. Pour être solidaire, il n'y a rien à faire, il suffit d'être bipolaire et en couple avec son partenaire d'esprit bipolaire.


 

« Celui qui se nourrit de la parole qui vient à la bouche va vers son accomplissement. L’homme accompli devient fécond par un baiser et c’est par un baiser qu’il fait naître. Et c’est pourquoi nous nous embrassons les uns les autres et nous nous donnons mutuellement naissance par l’amour qui est en nous ». Cette sentence éclaire sans ambiguïté la signification des baisers de Jésus à Marie-Madeleine. En écoutant l’enseignement, Marie-Madeleine « se nourrit de la parole qui vient à la bouche ». On notera d’ailleurs que la sentence 31 qui donne le sens des baisers précède immédiatement la sentence 32 qui présente Marie-Madeleine comme la « compagne » de Jésus.


Générer du flux c'est faire son accomplissement personnel individuel et faire circuler le flux entre deux esprits bipolaires, c'est faire son ultime accomplissement personnel en couple. J'ai beaucoup parlé du flux dans tous les articles qui traitent du silence du yin spécifique. Comment faire parler un yin spécifique de manière sincère et authentique, ou comment le faire transmuter yang, ou comment lui faire générer du flux, c'est exactement la même question. J'ai expliqué que le flux est magnétisé par le canal de la pensée, par la sexualité et bien sûr par le baiser. Pourquoi le yin spécifique reste silencieux ? Un yin impuissant peut tuer un yang d'un simple baiser. Parce qu'il ne génère pas de flux. Le flux et la communication sont indissociables. Le flux généré, c'est l'expression de la sincère sincérité. Un yang qui connait le flux peut faire la différence entre du flux ou du fluxfake (baratin/mensonge) grâce au timbre de la voix, le yang est équipé d'un détecteur de mensonge, il sait immédiatement que la parole n'est pas sincère parce que son esprit n'est pas alimenté. Le flux circule uniquement sur la fréquence de la vérité. Le yang va toujours rechercher la conversation et la communication sincère avec son partenaire d'esprit car le yang cherche du flux. La communication sincère, c'est le flux vital du yang. Les partenaires d'esprit font l'amour dans le dialogue, l'échange réciproque de sincère sincérité.


 

En lisant toutes ces définitions de la vierge (surlignées en bleu dans le texte ci-dessous), il est évident que la vierge à l'enfant, c'est la femme yang puissant exemplaire, la mère célibataire, qui se protège de la sexualité précoce. La vierge reste fidèle à son partenaire d'esprit yin spécifique. Elle s'accouple avec un yin lambda (Joseph) qu'elle choisit et puis elle redevient vierge. Avant d'enfanter, la femme se met en priorité, elle garde tout le flux énergétique qu'elle génère pour faire son accomplissement personnel individuel - on voit qu'elle travaille et qu'elle a des possessions dans la matérialité (son propre foyer), c'est une femme autonome et indépendante qui élève l'enfant et fait "croître les jeunes gens", elle élève l'enfant yin pour en faire un homme yang et la jeune fille yang reste vierge (reste yang puissant) en attendant que le partenaire d'esprit yin inné ait transmuté yang acquis. C'est une femme libre qui n'est sous l'emprise d'aucun homme. C'est la femme yang puissant qui ne marche pas dans le deal du "flux sexuel" contre "un foyer pour la sécuriser", puisqu'elle a déjà son foyer. C'est la femme qui n'a pas besoin de se prostituer pour se mettre en sécurité et qui se met en sécurité toute seule parce qu'elle ne se prostitue pas. Elle reste vierge, elle garde son flux vital pour elle et tout son flux en surplus pour son fils. Sa fille est autonome. Il n'y a pas de place pour un homme yin lambda dans la vie d'une mère yang puissant exemplaire, elle est donc célibataire. Il y aurait de la place pour le partenaire d'esprit, l'homme yin inné yang acquis, le fils yin inné qui a transmuté homme yang grâce à sa mère yang puissant exemplaire, mais hélas, il n'y a plus de mère yang puissant exemplaire, il n'y a plus de fils yin inné yang acquis, il n'y a plus de partenaire d'esprit pour la femme yang puissant exemplaire. Elle ne peut plus atteindre son ultime accomplissement personnel en couple stable, harmonieux et pérenne. Je ne crois pas que l'homme yin puisse transmuter yang au-delà d'un certain âge parce qu'il n'a plus le temps de vivre sa vraie vie. Pour faire transmuter le collectif d'hommes yin, il faut s'y prendre quand ils sont enfants.


C'est la vierge Marie qui porte la solution dans son ventre, mais malheureusement pour elle, Marie n'aura pas de partenaire d'esprit à ses côtés dans la matérialité, c'est sa belle-fille Marie qui sera comblée.



À partir de 7/8 ans, le petit garçon s'éloigne de son générateur de flux et s'entraine à générer son propre flux d'amour-propre, son identité, sa personnalité, son individualité, son authenticité, dans le respect de ses qualités innées et ses aptitudes intrinsèques, il est encouragé à se mettre en priorité et à toujours dire sa vérité sans craindre la punition du rejet, il sait que sa vérité c'est son pouvoir magique qui met sa vraie vie en place.  Il sait qu'il est corps physique matière et esprit bipolaire. Il sait qu'il est sous l'emprise de la Source. Il sait qu'il ne peut pas faire son accomplissement personnel en passant pas personne ou animal interposé, il sait qu'il ne peut pas s'intéresser aux autres par intérêt. Il sait qu'il est complet à lui tout seul. Il sait que tous ses rapports au monde sont désintéressés, il n'utilise personne et personne ne l'utilise. Il fait ses choix par affinité parce qu'il a envie, et pas par intérêt parce qu'il a besoin. Il sait qu'il n'a pas de mission sacrificielle au service du collectif impuissant. Il ne joue pas le rôle de sauveur, de chevalier, de héro, de thérapeute. Il sait qu'il n'a pas de rôle sacrificiel au service de la femme yang impuissant. Il sait qu'il ne doit pas prendre un femme yang impuissant à sa charge. Il sait qu'il ne doit pas faire l'amour avec une femme yang puissant tant qu'il n'est pas amoureux. Il sait qu'être amoureux cela signifie s'intéresser à une femme de manière désintéressée. Il sait que la femme n'est pas sa servante, son doudou, son objet sexuel, son faire valoir, un ventre fécond, sa raison d'être. Il vit pour lui en priorité. Il sait qu'il peut être amoureux d'un homme. Il sait qu'il n'est pas obligé d'avoir un enfant pour vivre une belle vie en couple. Il sait qu'il n'échange pas de flux énergétique avec les autres. Il sait que l'argent est une forme d'amour qui circule entre lui et les autres (à la place du flux) pour garantir des rapports humains dénués de mauvais intérêts et harmoniser la synergie des échanges équitables et protéger l'intégrité.


 

Toutes mes œuvres d'art et mes écrits sont protégés par les lois nationales et internationales sur le droit d'auteur. Veuillez respecter l'esprit de ces lois qui soutiennent ma vision. Le partage de mon enseignement est souhaité mais au préalable veuillez m'en informer et dans tous les cas, veuillez mentionner mon nom en début d'une citation. Merci

92 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

EVE

2 Comments


Solème
Solème
Apr 01

Je comprends ton schéma de pensées mais il me semble incomplet car il ne prend pas en compte la résurrection.


Selon mon centre de perception, la Vierge n'a justement pas sacrifié son Fils au service du collectif vu que l'objectif du sacrifice de Jésus n'était pas de servir le collectif comme un être servile mais de retrouver son origine yang absolu pour devenir véritablement souverain.


Si l'homme c'était sacrifié pour servir le collectif il aurait endossé une fonction jusqu'à ce que mort s'en suive (fonctions politiques ou ecclésiastiques ou...) et il n'aurait été qu'un souvenir dans la Mémoire de la matrice falsifiée.


Or son sacrifice avait pour but d'endosser son feu sacré (à travers Marie sa mère spirituelle et Marie…


Like
Replying to

De mon point de vue, la symbolique de la résurrection de Jésus, c'est simplement le yang qui génère toujours, donc même si tu le tues d'un point de vue énergétique, le yang ressuscite toujours. Tu peux le trahir, l'humilier, le punir, le décevoir, et même le tuer d'un point de vue énergétique, le yang va toujours générer, il va toujours ressusciter et recommencer à générer un surplus de flux, recommencer à être pourvoyeur de nourriture vitale pour l'inconscient collectif. Ce qui différencie Jésus de tous les hommes yin, c'est qu'il a transmuté yang et pourquoi a-t-il transmuté yang ? Parce que sa mère est différente de toutes les femmes, elle est vierge. Les autres femmes sont sacrifiées au service du…

Like
Post: Blog2_Post
bottom of page