top of page

CHANGER LE MONDE

Dernière mise à jour : 6 juil.

Ce n'est pas le monde qu'il faut changer, c'est le vocabulaire qu'il faut redéfinir, et surtout s'approprier tous ensemble les bonnes définitions. Le monde va mal parce que les mots ne sont pas compris de manière universelle, il n'y a pas de dictionnaire universel, il n'y a pas de pensée universelle.

ce n'est pas le monde qu'il faut changer, ce sont les définitions des mots qu'il faut changer

L'enseignement de la dynamique énergétique du couple antédiluvien, consiste à donner les définitions universelles d'un vocabulaire universel.


Pour comprendre l'enseignement, il faut s'approprier mes définitions des deux polarités, donc cela peut être utile de lire mon article "Le yin et le yang inversés" avant de continuer la lecture de cet article.


Ici, je donne ma version du mot FLUX énergétique :


Dans mon enseignement je donne la définition des mots amour et amour inconditionnel - argent - temps libre - couple - amitié - solidarité - espoir - sens de l'existence - miracle - vérité - polarité yin et yang - séparation originelle - s'aimer/aimer et être aimé - être amoureux - esprit bipolaire - évolution - pérennité.


Mon enseignement consiste également à nommer tous les mots qui définissent le FAUX FLUX - le pseudo flux - le simulacre de flux - le substitut de flux - l'orgueil - le mensonge - le baratin - le fluxfake - l'illusion de flux.


Pour valoriser le vrai flux, il faut d'abord pouvoir l'identifier, il faut d'abord prouver qu'il existe et ensuite dévaloriser, dénoncer, révéler, pointer du doigt le faux flux. C'est impossible de se rendre compte que le faux flux est faux tant que l'on ne peut pas le comparer à du vrai flux. Pour générer du vrai flux, il faut être yang et pour générer du flux en surplus, il faut être yang puissant. Le terre est peuplée de 99% d'impuissants énergétiques, donc il n'y a quasiment plus de flux en surplus. Quasiment plus personne n'est en mesure de reconnaitre et valoriser le flux, mais par contre, tout le monde est bercé par le fantasme du couple antédiluvien - tout le monde se souvient des partenaires d'esprit qui s'échangeaient le vrai flux à distance par le canal de la pensée et qui le faisaient circuler en boucle, en continu et de manière réciproque, entre les deux esprits bipolaires, c'est à dire entre les deux esprits autonomes d'un point de vue énergétique - entre les deux esprits qui s'alimentent avec le flux généré et le flux magnétisé par les organes polarités.


Mon enseignement est axé sur l'apprentissage des deux systèmes de croyances yin et yang conformes et en parallèle, je dois faire la chasse aux fausses croyances. Aller dans le sens de l'évolution (me porter en exemple conforme) et inverser le sens de l'involution (dénoncer ce qui empêche d'évoluer). Je fais les deux en parallèle (définir le vrai et dénoncer le faux) parce que mon évolution personnelle ne dépend pas que de moi. Si l'autre n'évolue pas, il bloque mon évolution.


Il arrive un stade de l'évolution où on a atteint le maximum de son évolution personnelle individuelle, si on veut continuer à évoluer, il faut perpétuer l'évolution, donc il arrive un moment où l'évolution individuelle se fait en couple.


Je distingue les deux accomplissements personnels - les deux sens de l'existence - évoluer seul et perpétuer l'évolution à deux.


  • Il y a l'accomplissement personnel individuel - être yang puissant - transmuter - être bipolaire à soi tout seul - pour évoluer - pour être et exister - pour survivre.

  • Et il y a l'ultime accomplissement personnel en couple - faire circuler le flux en boucle, en continu et de manière réciproque entre deux esprits bipolaires - pour perpétuer l'évolution - pour vivre et être heureux.


Le couple, c'est le système stable harmonieux et pérenne qui contient l'évolution et la pérennité de l'évolution. Évoluer en transmutant de manière intrinsèque (grâce au modèle parental exemplaire) et perpétuer l'évolution en associant deux esprits bipolaires qui vont se reproduire en qualité (le bon nombre). Évoluer consiste à se préparer à perpétuer l'évolution.


Inconscient et automatique. Pour comprendre l'enseignement, il faut s'approprier la croyance que les polarités sont des organes invisibles qui agissent de manière automatique et inconsciente pour garantir la survie du corps énergétique invisible - l'esprit - exactement comme le coeur bat et les poumons respirent pour garantir la survie du corps physique matière. Les organes polarités agissent de manière automatique et inconsciente pour générer (yang) et magnétiser (yin) le flux énergétique vital à la survie de l'esprit. Un esprit qui n'est pas alimenté en flux est un esprit désespéré qui n'a plus envie de se lever le matin parce qu'il n'a plus de flux pour donner du sens à l'existence. Dans la matrice falsifiée les polarités ne sont pas défaillantes, ce sont les systèmes de croyances qui sont défaillants parce qu'ils n'autorisent plus notre esprit à s'alimenter sur du flux généré en surplus et magnétisé par le canal de la pensée. Si la matrice est falsifiée, c'est parce qu'il n'y a plus de flux en surplus, donc les esprits (les systèmes de croyances) sont entrainés à survivre sur du faux flux.


Ce qui empêche d'évoluer - le blocage qui empêche d'être heureux - c'est la croyance qu'il y a un blocage. Pour rétablie le cours naturel de l'évolution, il faut donc supprimer tous les charlatans qui manipulent l'esprit désespéré (en manque de flux) et qui vendent du faux flux pour calmer la souffrance du désespoir due au manque de flux - supprimer tous ceux qui propagent la croyance qu'il y a un blocage dans le passé et dans l'inconscient - supprimer tous les personnages qui se placent en intermédiaires $$$ entre vous et votre pseudo blocage.


Transmuter cela signifie acquérir la polarité complémentaire de manière intrinsèque. On ne peut pas utiliser l'autre pour qu'il soit notre polarité manquante à notre place. Transmuter dans la matrice falsifiée, c'est transmuter de manière artificielle (en absence de modèle parental exemplaire), c'est tester différents systèmes de croyances jusqu'à retrouver les deux systèmes de croyances conformes et intrinsèques (qui nous appartiennent déjà). Pour transmuter yin, on utilise une technique artificielle (la loi de l'assomption) pour retrouver son état d'être naturel. Être bipolaire, c'est simplement avoir les deux systèmes de croyances qui autorisent l'esprit à s'alimenter avec le flux généré et le flux magnétisé.


  • Le système de croyances yang conforme : j'ai le droit de me mettre en priorité, je peux dire ma vérité sans craindre la punition du rejet - parce que je sais que je peux compter sur le flux que je génère pour moi en priorité, je peux compter sur mon amour-propre - mon individualité - ma personnalité - mon identité, mon autonomie et ma puissance énergétique - pour survivre seul. Je garde mon flux vital pour moi en priorité, j'ai le droit de jouir de ma puissance énergétique pour faire mon accomplissement personnel individuel de manière intrinsèque. Je n'ai pas besoin de m'accomplir par personne ou animal interposé. Je fais ma puissance matérielle et financière en mettant à profit mes qualités innées et mes aptitudes intrinsèques. Je vis de mon métier passion, de ma vocation, je fais ce que j'aime. Quand j'ai généré assez de flux pour moi, je génère du flux en surplus, je suis capable de donner sans rien perdre, je suis solidaire sans rien faire.

  • Le système de croyances yin conforme : je suis aimé - voulu - désiré de ma personne spécifique - sans rien devoir mériter - sans rien devoir donner en échange - sans avoir besoin de preuve et d'évidence, pour vivre et être heureux à deux. Je suis capable de recevoir sans rien prendre. Je suis aimé sans le demander.


QU'EST-CE QUE L'AMOUR ?


  • L'amour n'est pas un sentiment, l'amour est un flux énergétique que l'on génère (polarité yang) et que l'on magnétise (polarité yin). Être yang c'est "s'aimer soi en priorité", être yang puissant c'est "aimer" et être yin c'est "être aimé". Quand ce flux circule dans notre esprit, nous traduisons les sensations par le mot sentiment et quand le flux n'est pas échangé de manière réciproque, c'est un sentiment d'amour unilatéral qui vide le yang de tout son flux vital et qui le désespère.


  • Celui ou celle qui magnétise est sensé générer en retour pour compenser, mais malheureusement le yin inné n'a pas transmuté yang acquis et il n'a jamais appris à générer son propre flux, donc forcément, il n'a pas de flux en surplus pour aimer l'autre et les autres.


  • Celui ou celle qui porte en lui ou en elle la polarité yang inné - celui ou celle qui génère le flux de manière innée, est celui ou celle qui aime sincèrement et qui est sincèrement amoureux, mais malheureusement cet amour sincère n'est pas réciproque. Non seulement le yang n'a pas transmuté yin, donc il ne magnétise pas le flux, mais même si le yang était yin, il ne magnétiserait pas de flux de la part d'un yin spécifique, puisque le yin spécifique ne génère pas de flux.


  • Être amoureux, c'est un phénomène énergétique qui consiste à se faire magnétiser son flux à distance par le canal de la pensée, cela ne se contrôle pas, on est sous l'emprise magnétique, on devient le yang spécifique d'un yin spécifique. Malheureusement, dans la matrice falsifiée, on devient la cible et le générateur de flux d'un impuissant énergétique, sans raison, sans explication (par ignorance du mode de fonctionnement énergétique de notre esprit) et du jour au lendemain (à partir de la reconnexion orchestrée par la Source) le yang autonome devient dépendant énergétique (dépendant de la réciprocité) de son partenaire d'esprit qui lui magnétise tout son flux vital à distance par le canal de la pensée.


  • Le reconnexion énergétique : je pense que le signal "je suis prêt pour la reconnexion", "je suis prêt pour me mettre en couple" (sans me mettre en danger) est envoyé par la glande pinéale, mais je n'ai aucune preuve. Je suppose que la reconnexion est orchestrée par la Source quand la polarité yang génère du flux en surplus. Le flux en surplus signifie que les partenaires d'esprit sont prêts à créer un nouveau circuit autonome et indépendant du circuit des parents, sinon il y a interférence, confusion et rivalité des échanges de flux en surplus, ce qui pourrait provoquer l'inceste. Le signal de la reconnexion est lancé quand le yang à du flux en surplus, il peut mettre la priorité au couple sans que cela ne lui coute son flux vital - aucun sacrifice, aucun renoncement, aucune privation de liberté, aucune atteinte à l'intégrité, aucune dépendance matérielle ou existentielle, aucune pression familiale ou relationnelle, aucune influence intellectuelle, aucune limitation à la liberté d'expression, aucun lien de subordination, aucun poids de culpabilité, aucun carcan décisionnel, aucune pression de rôle ou de mission sacrificielle, aucune obligation sous la force et la contrainte, aucune nécessité d'utilité, aucune preuve à faire pour mériter, aucune condition d'âge ou de critère de beauté, aucune soumission sexuelle. Et pour être un yang puissant yin acquis, il faut juste ajouter : aucune dépendance affective.


  • Être aimé. Celui ou celle incarné avec la polarité yin inné magnétise le flux, c'est celui des deux qui est aimé sans raison, sans explication, sans devoir rien mériter, sans devoir rien donner en échange, sans devoir prouver qu'il est aimable. C'est un modèle exemplaire à imiter - c'est le système de croyances yin conforme - c'est le système de croyances qui permet à l'esprit de valider le flux magnétisé par la polarité yin - cela procure la sensation d'être aimé sincèrement pour ses qualités innées et pour sa valeur intrinsèque.


  • La mère yang impuissant. Le paradoxe dans la matrice falsifiée, c'est que le yin spécifique - bien qu'il soit magnétique et qu'il magnétise du vrai flux, ne se sent pas aimé sur du vrai flux d'amour inconditionnel parce que le parent yang est impuissant (lire l'article sur les pensées incessantes liées au phénomène énergétique du saut troué). L'enfant yin n'a pas été entrainé à se sentir aimé sur du vrai flux, il a été entrainé à se sentir aimé sur de l'amour conditionné - à condition de plaire - à condition de se conformer à ce que l'on attend de lui. La mère yang impuissant utilise son fils yin pour donner du sens à son existence (être yang à sa place) et pour se sentir aimée et combler l'impuissance énergétique du père (être yang à la place du père yin impuissant). Sans s'en rendre compte (abus de naïveté), la mère yang impuissant est malheureusement très nocive pour son fils yin, pour elle-même, pour l'humanité entière, pour l'évolution et pour la pérennité de l'espèce. EVE est le premier yang impuissant qui subit (est forcée de commettre) le péché originel de la sexualité précoce, à l'origine de l'involution, et la cause des causes de tous nos malheurs. Pour changer le monde, il faut tout simplement que la femme soit yang puissant avant d'être mère.


  • La mère vierge, c'est la mère qui donne un mari à sa belle fille, c'est la mère yang puissant. C'est pour cela que l'on montre l'exemple exemplaire de la vierge Marie (la mère à l'enfant yin) qui donne un mari à Marie la belle-fille. Lire mon article La vierge à l'enfant. Ce qui différencie Jésus de tous les autres hommes, c'est que sa mère est vierge, cela signifie que sa mère est yang puissant donc son fils est yin inné et yang acquis! Ce qui différencie Jésus de tous les autres hommes yin, c'est que sa mère yang puissant l'a fait transmuter yang. Quand Marie la mère est vierge (yang puissant) elle donne un mari à Marie la belle-fille. La femme vierge signifie la femme célibataire, la femme qui n'est pas sous l'emprise et la domination d'un homme, la femme indépendante (autonome), la femme qui choisit librement le géniteur, la femme puissante qui travaille (autonome). Pour que la femme (Marie-Madeleine) ait un mari, il faut que la mère (Marie) engendre le futur mari. Je pourrais inventer l'expression "se donner un mari de Marie en Marie".


  • Conditions de survie énergétique. Les polarités, ce sont les deux organes énergétiques invisibles qui garantissent la survie de notre corps énergétique - la survie de notre esprit. Avant de transmuter, le yang survit sur le propre flux qu'il génère - à condition d'avoir le système de croyances yang conforme - à condition de protéger son flux vital - à condition de vivre dans un contexte sociétal qui l'autorise à profiter de sa puissance énergétique. Le yin survit sur le flux qu'il magnétise chez son parent yang - à condition que le parent yang soit yang puissant.


  • Le flux est vital. Sans flux, l'esprit n'a aucune raison d'ordonner à son corps physique matière l'envie de se lever tous les matin. Donc le corps physique matière peut survivre sans flux, mais l'esprit ne peut pas survivre sans flux, puisque sans le flux, l'esprit n'a plus envie de se lever le matin et n'a plus envie de vivre tout simplement - plus aucun flux (aucun espoir) ne l'anime et il se suicide vite ou lentement. En absence de flux, l'esprit (post-diluvien unipolaire défaillant), s'alimente avec du faux flux, du pseudo flux, du simulacre de flux, du substitut de flux (addictions morbides - suicide lent).


  • Générer le flux, c'est générer le sens de son existence pour soi en priorité, sans passer par personne ou animal interposés. Ce que le yang génère c'est de l'amour-propre - l'espoir de faire son accomplissement personnel individuel et l'espoir de faire son ultime accomplissement personnel en couple.


  • Le vrai flux et le faux flux. Pour que l'esprit s'alimente en flux magnétisé, il faut déjà qu'il sache faire la différence entre le vrai flux et le faux flux. Le yang puissant ne se pose jamais cette question parce qu'il ne doit pas choisir entre le faux flux et le vrai flux, il s'alimente de son propre flux donc automatiquement son flux est du vrai flux. Le yang puissant est porteur de la vérité au sujet du vrai flux puisqu'il le génère, il le garde, il le protège, il sait le reconnaitre, c'est donc du vrai flux qu'il exige de la part de son partenaire d'esprit. Le yang puissant a un détecteur de mensonges, il sait très bien quand son esprit est alimenté ou pas. Le yang puissant sait très bien s'il est aimé pour ses qualités innées et sa valeur intrinsèque (vrai flux) ou s'il est utilisé pour l'intérêt qu'il rapporte (flux sexuel - servante - ventre fécond - faire-valoir - activité occupationnelle - moteur d'action - colocataire pour payer la moitié du loyer - personne de compagnie pour ne pas être seul) en échange de faux flux (argent - cadeaux - sécurité - promesse de flux en l'air).


  • Le flux en surplus. Il faut que le yang soit d'abord rempli de son propre flux (autosuffisant et autonome) pour être puissant et générer du flux en surplus. Le flux en surplus : c'est aimer et être solidaire sans rien faire. Le yang puissant est pourvoyeur de flux en surplus en tant que nourriture vitale pour alimenter le corps et l'esprit du collectif. Le flux en surplus est l'accomplissement personnel individuel qui est matérialisé/exprimé/extériorisé et donc offert au monde. Le yang puissant s'offre au monde dans la meilleure version de lui-même, il offre son bonheur au monde, il est abouti et accompli, son savoir-être et son savoir-faire profitent aux autres, il contribue à la synergie de l'harmonie collective en mettant à profit ses qualités innées et ses talents/aptitudes intrinsèques, il est à sa place sur son chemin de vie individuel, il exerce son métier passion (sa vocation). Le yang puissant est l'artiste de sa vie, il maitrise l'art de vivre, et son flux en surplus, c'est l'expression artistique qui lui est propre.


  • Les deux artistes. Être l'artiste de sa vie cela signifie "faire ce que l'on aime" et mettre à profit ses qualités innées et ses talents/aptitudes intrinsèques. L'artiste c'est le yang puissant, c'est celui qui a fait son accomplissement personnel sans passer par personne ou animal interposé. Tout le monde est sensé être yang puissant, tout le monde est sensé être l'artiste de sa vie. Soit l'artiste est pourvoyeur de nourriture vitale pour alimenter le corps des individus (il reçoit du flux argent en échange de son flux en surplus - de son savoir-être et de son savoir-faire), soit il est pourvoyeur de nourriture vitale pour alimenter l'esprit de l'inconscient collectif (il doit alors recevoir des droits d'auteur en échange de son flux en surplus, car l'inconscient collectif consomme et s'inspire de la création artistique gratuitement). Pour que sa création reste libre et intègre, l'artiste qui génère du flux en surplus pour alimenter l'esprit de l'inconscient collectif doit recevoir des droits d'auteur payés par la collectivité et pas des subventions de la part d'un commanditaire privé.


  • Le flux c'est l'espoir qui donne du sens à l'existence, on vit donc sur deux sortes de flux, d'abord sur le flux généré - on vit sur l'espoir de s'accomplir de manière intrinsèque et ensuite on vit sur l'espoir de magnétiser du flux - on vit sur l'espoir de se mettre en couple avec son partenaire d'esprit. Toutes les sortes de faux flux sont donc de faux espoirs et de faux sens à l'existence. En inventant de faux sens à l'existence on invente du faux flux. Dire à une femme que l'enfantement est la quintessence de son existence, c'est une manière d'alimenter son esprit avec du simulacre de flux - pour la consoler de son impuissance énergétique - pour la consoler de la perte de son flux vital via la sexualité précoce - pour la consoler de sa posture sacrificielle au service du repeuplement - pour la consoler de ne pas avoir l'occasion de faire son accomplissement personnel sans passer par mari/bébé/foyer interposés.


Conclusion : il faut apprendre au yang à protéger son vrai flux et il faut apprendre au yin a faire la différence entre du vrai flux et du faux flux pour le stimuler à générer son propre vrai flux.


La seule manière pour que l'esprit puisse faire la différence entre le faux flux et le vrai flux, c'est de trouver un vocabulaire commun à tous, puisqu'il traduit le programme de l'évolution et que nous avons tous ce programme en nous pour nous auto-valider dans les croyances que nous décidons de nous approprier (nous réapproprier), parce qu'elles nous appartiennent déjà. Peu importe notre polarité inné, nous sommes pilotés dans la même direction, nous allons tous dans le sens de l'évolution afin de perpétuer l'évolution. Le souffrance provient de la résistance que nous exerçons avec nos fausses croyances et qui nous empêche d'évoluer.


Comment inverser le sens de l'involution ?

la Source n'orchestre pas l bonheur, la source orchestre l'évolution et nous sommes heureux quand nous évoluons

La Source n'orchestre pas le bonheur, la Source orchestre l'évolution et on est heureux quand on évolue (accomplissement personnel individuel) et quand on perpétue l'évolution (accomplissement personnel en couple). La souffrance provient des résistances énergétiques et ce sont simplement les fausses croyances et l'ignorance qui font de la résistance à l'évolution. On a la fausse croyance qu'il faut trouver le blocage (dans le passé ou dans l'inconscient) qui nous empêche d'être yang puissant (qui nous empêche de faire notre accomplissement personnel individuel) et qui nous empêche d'être yin (qui nous empêche de trouver notre partenaire d'esprit pour faire un couple stable harmonieux et pérenne). Les fausses croyances empêchent l'esprit de s'alimenter avec le flux généré et magnétisé par les organes polarités. Les organes polarités sont fonctionnels et opérationnels, par contre les deux systèmes de croyances yin et yang sont défaillants, ce qui empêche l'évolution - ce qui empêche la dynamique énergétique de circulation du flux d'être harmonieuse et réciproque. Les fausses croyances et l'ignorance nous invitent à adopter des comportements qui mettent l'esprit à sec (sexualité précoce) et l'obligent à croire n'importe quoi pour survivre au manque de flux. Pour survivre, l'esprit est capable de s'approprier n'importe quelle croyance qui lui redonne de l'espoir. Le problème, c'est que le faux flux est vendu sous forme de faux espoirs et de faux sens à l'existence, ce qui leurrent l'esprit momentanément, mais qui au final ne marchent pas puisque les faux espoirs ne rendent pas heureux. Le faux flux camoufle l'absence de flux mais ne le remplace pas. Tôt ou tard, l'esprit se rend compte que le faux flux ne le nourrit pas, il se sent vide (désespéré) quand il est rempli de faux flux. La seule manière de calmer la souffrance du désespoir (du manque de flux), c'est d'autoriser son esprit à s'alimenter avec du vrai flux, son propre vrai flux et le vrai flux de son partenaire d'esprit. La solution à la souffrance est la même pour tous, il n'existe qu'un seul remède universel : c'est le vrai flux. La seule manière de calmer les esprits désespérés, c'est de les entrainer à générer et magnétiser du vrai flux.


Pour rétablir le cours naturel de l'évolution et inverser l'involution, il suffit d'inverser l'ordre des priorités. Pour cela il faut sortir l'humanité de la posture sacrificielle au service du repeuplement. Dans un élan de survie post-diluvien, l'humanité se reproduit en quantité pour garantir la pérennité de l'espèce, en découle la fausse croyance que l'accomplissement personnel individuel et la quintessence de l'existence passent par l'enfant interposé, mais c'est faux ! On ne se multiplie pas en quantité pour garantir la pérennité de l'espèce, on se multiplie en qualité (le bon nombre) pour garantir la pérennité de l'évolution. Le bon nombre est orchestré par la Source. Nous devons nous reproduire en respectant les lois mathématiques et magnétiques de la Source. Nous devons faire notre accomplissement personnel individuel de manière intrinsèque avant de nous reproduire entre esprits bipolaires. Les relations sexuelles ne sont pas interdites avant le mariage, elles sont interdites avant la transmutation énergétique. On ne sera pas complet quand on sera en couple, on sera en couple dans la matière, quand notre esprit sera bipolaire.


  • La pilule contraceptive. L'invention qui marque le point de départ de l'inversion de l'involution est l'invention d'une méthode de contraception accessible en grand nombre et financièrement. Cette invention est l'invention la plus révolutionnaire de toutes les inventions post-diluviennes. Grâce à la pilule accessible facilement, la femme peut sortir de la posture sacrificielle au service du repeuplement - elle peut faire son accomplissement personnel avant d'être piégée par une grossesse - elle peut faire sa puissance énergétique et donc elle peut faire sa puissance matérielle et financière - elle peut délivrer l'homme de sa posture sacrificielle au service du yang sexuel impuissant.


LA SOLIDARITÉ SINCÈRE VS LA SOLIDARITÉ INTÉRESSÉE


Le yang doit protéger son flux vital - il doit pratiquer l'abstinence sexuelle - refuser la sexualité précoce (la sexualité avec un yin inné yang non-acquis) et survivre sur son flux vital qu'il garde pour lui en priorité. Par contre, le yin inné n'a pas cette option d'autonomie énergétique - le yin inné est obligé de passer par personne interposée pour survivre - pour donner du sens à son existence et avoir envie de se lever tous les matins. Le yin inné qui ne transmute pas yang est obligé de faire son accomplissement personnel par personne, groupe ou animal interposé. Cette contrainte énergétique le pousse à utiliser l'autre et les autres pour calmer la souffrance de son vide existentiel. Le yin et le yang impuissant souffrent de l'absence de flux généré et donc ils souffrent de ne pas trouver le sens de leur existence de manière intrinsèque. Le yin et le yang impuissants souffrent également de l'absence de flux magnétisé. Les deux souffrent du vide affectif. Le yin et le yang souffrent de ne jamais se sentir aimés sincèrement pour leurs qualités innées et leur valeur intrinsèque, ils souffrent de ne jamais magnétiser du vrai flux en surplus par le canal de la pensée. Comme les impuissants énergétiques (qu'ils soient yin ou yang) sont dans une dépendance énergétique vitale, ils trouvent ça normal et légitime d'utiliser l'autre et les autres pour donner du sens à leur existence et se sentir aimés, puisque c'est logique, légitime et normal de vouloir survivre. Voilà donc comment le mot solidarité traduit une attitude normale, légitime et valorisée. L'impuissant énergétique qu'il soit yin ou yang n'a même pas conscience qu'il va mettre une jolie définition sur le mot solidarité, une définition qui se justifie par l'impuissance énergétique et qui camoufle la dépendance affective (pas yin) et la dépendance existentielle (pas yang). Dans la matrice falsifiée, le mot solidarité ne devrait pas signifier : s'entre-aimer et s'entraider, il devrait signifier s'entre-sauver, s'entre-utiliser et s'entre-consoler les uns les autres. On utilise l'autre pour se consoler de ne pas être bipolaire et on utilise les autres pour se consoler de ne pas être en couple stable, harmonieux et pérenne.


  • La fausse solidarité, c'est le yang lambda qui utilise le yin lambda pour recevoir le flux qu'il n'est pas capable de magnétiser et le yin lambda qui utilise le yang lambda pour recevoir le flux qu'il n'est pas capable de générer.


Normalement, il n'y a rien à faire pour être solidaire.


  • Remplacer le besoin par l'envie. Le propre du yang, c'est d'avoir en lui l'aptitude innée de faire son accomplissement personnel individuel et intrinsèque. Quand on est yang et qu'on a généré/gardé/protégé son flux vital pour soi en priorité, on est autosuffisant/autonome/puissant d'un point de vue énergétique - on a généré assez pour soi - on génère alors un surplus de flux. Quand on génère son amour-propre - son individualité - son identité - sa personnalités, quand on développe ses qualités innés et sa valeur intrinsèque, on est capable d'exprimer des émotions sincères - des émotions qui nous appartiennent puisqu'on les génère. Quand on génère du flux en surplus - on aime de manière sincère sans rien faire, juste "être" dans la meilleure version de nous-mêmes - abouti - accompli - épanoui - à notre place - à faire ce que l'on aime - avec passion - on le fait bien, cela nous rend capable d'aimer l'autre et les autres sans avoir besoin de rien faire pour eux, cela nous rend capable de nous intéresser à l'autre et aux autres de manière désintéressée - on n'a pas besoin d'utiliser l'autre et les autres pour l'intérêt qu'ils nous rapportent, on peut se permettre de les choisir par envie et par affinité.


  • Aimer et être solidaire, ce sont deux mots pour dire la même chose - c'est le même phénomène énergétique - c'est le propre du yang qui génère du flux en surplus qui profite au collectif. Aimer c'est le mot qui définit le phénomène énergétique du point de vue du yang puissant et solidarité, c'est le mot qui définit le même phénomène énergétique du point de vue du collectif. Il n'y a donc rien à faire pour aimer et être solidaire - pour être profitable aux autres. Le simple fait d'être - yang puissant - sincère et authentique - abouti et accompli - dans la meilleure version de soi-même, suffit pour être solidaire et pour être profitable au collectif.


  • Les mots "solidarité" et "amitié" tels qu'ils sont utilisés dans la matrice falsifiée, ne signifient pas s'entre-aider et s'entre-aimer les uns les autres, mais signifient s'entre-consoler et s'entre-sauver et s'entre-utiliser pour l'intérêt que l'un et les autres me rapportent. Dans la matrice originelle, les relations harmonieuses avec les autres découlent du flux en surplus. Tout le monde profite de mon flux en surplus magnétisé par l'environnement magnétique. Mon flux en surplus alimente l'inconscient collectif. Quand on a du flux en surplus on ne choisit pas l'autre par besoin, par intérêt et par nécessité, on choisit l'autre par envie et par affinité. Quand on est capable d'aimer l'autre et les autres, cela signifie que l'on est capable de s'intéresser à l'autre pour ses qualités innées et sa valeur intrinsèque. Il n'y a que le yang puissant exemplaire qui soit capable d'aimer et d'être solidaire. Le yang puissant aime et est solidaire à condition d'avoir transmuté yin, sinon il utilise l'autre et les autres pour se sentir aimé et combler son vide affectif - combler son système de croyances yin défaillant.


La solidarité universelle, c'est donc l'ensemble de toutes les souverainetés individuelles. Il faut donc être égoïste et individualiste pour être capable d'aimer et d'être solidaire sans rien faire. Être solidaire c'est s'offrir soi heureux, c'est ce que l'on a de plus beau à offrir au monde.


  • D'une pierre deux coups. J'ai expliqué plusieurs fois comment le fait d'être yang puissant et de générer le flux pour soi en priorité - dire sa vérité sans craindre la punition du rejet - faire son autonomie et sa puissance énergétique - faire son accomplissement personnel sans passer par personne interposée - générer son amour-propre - son identité - sa personnalité - son individualité, se protéger de la sexualité précoce, vivre dans un contexte sociétal qui permet de profiter de sa puissance énergétique, permet de faire sa puissance matérielle et financière en mettant à profit ses talents innés et en exerçant sont métier passion (sa vocation). L'autonomie énergétique de notre esprit nous permet de faire la puissance matérielle et financière pour garantir la survie de notre corps physique matière. Le yang puissant fait d'une pierre deux coups. Être yang puissant contient deux phénomènes énergétiques : s'aimer - générer pour soi en priorité et aimer - se faire magnétiser son flux en surplus par l'environnement qui est magnétique par défaut.


  • Être en couple pour survivre vs être en couple pour vivre et être heureux. Normalement nous sommes tous sensés être yang puissant pour garantir la survie de notre esprit et de notre corps physique matière, nous sommes tous sensés être autonomes en flux généré. Dans la matrice falsifiée, c'est le yang inné qui génère le flux pour alimenter deux esprits et c'est le yin inné qui génère la puissance matérielle et financière pour garantir la survie des deux corps physique matière. Le couple lambda s'entretue dans l'énergétique et s'entre-sauve dans la matérialité. L'individu ne sait plus survivre seul, il est obligé de se mettre en couple pour survivre alors que normalement on ne se met pas en couple pour survivre, on survit seul et on se met en couple pour vivre et être heureux. Le couple lambda, c'est le yang qui donne le sens de l'existence pour les deux esprits - sans le flux du yang, le yin ne se lève pas le matin pour faire sa puissance matérielle et financière - et sans la puissance matérielle et financière pour le sécuriser, le yang ne survit pas parce qu'il est yang sexuel impuissant, en posture sacrificielle au service du repeuplement. Le deal du foyer qui consiste à s'échanger du flux sexuel contre de la sécurité est le seul deal qui garantit la survie de deux esprits et de deux corps, donc c'est le seul deal qui garantit la survie des esprits unipolaires défaillants, mais malheureusement ce deal est un enfer pour le yang impuissant et l'illusion du paradis pour le yin impuissant. On comprend très bien que le couple s'entraide, s'entre-sauve, s'entre-console, mais il ne s'entre-aime pas. On comprend très bien le principe de fausse solidarité - c'est une solidarité contrainte et forcée, c'est une fausse solidarité puisque c'est une solidarité intéressée par l'intérêt que l'autre me rapporte (ma survie énergétique).


  • Pour comprendre le mot aimer, il faut savoir que la polarité yang ne génère pas de manière spontanée, elle doit être stimulée par un appel magnétique. L'environnement étant magnétique par défaut, le yang est capable d'aimer par défaut. Le flux du yang se fait magnétiser par l'environnement magnétique, donc c'est le yang inné qui est sujet aux changements d'humeurs en fonction des phases de la lune.


  • La perte de flux se fait de manière progressive, les humeurs du yang changent de manière progressive : quand il est rempli de flux tout va bien, ensuite il devient triste, puis frustré, puis en colère, puis désespéré, puis mort. Puis il ressuscite toujours, sauf s'il se suicide.


  • La matrice falsifiée c'est l'ensemble des relations humaines qui lie les esprits post-diluviens unipolaires défaillants, c'est l'ensemble des relations humaines en absence de transmutation énergétique. Depuis le dernier déluge, le yin inné et le yang inné ne transmutent pas, parce que les deux sont mis en posture sacrificielle au service du repeuplement. Lire mon article déluge et dépravation.


Quand je parle d'esprits unipolaires défaillants :


  • Cela signifie que le yang vit sur une seule polarité yang mais la plupart du temps cette unique polarité yang est impuissante. Donc non seulement le yang n'est pas yin mais en plus il n'est plus yang - il est yang impuissant yin non-acquis. Si le yang est impuissant ce n'est pas parce qu'il ne génère pas de flux, c'est parce que son système de croyances yang est défaillant, il n'autorise pas son esprit à s'alimenter sur le flux que sa polarité yang génère - c'est parce que le contexte sociétal empêche l'esprit du yang de mettre à profit sa puissance énergétique. Un yang est "impuissant" à cause de la sexualité précoce ou c'est un yang "puissant refoulé" à cause du contexte sociétal. Le mythe du rêve du deal du foyer qui consiste à échanger du flux sexuel contre de la sécurité, est la fausse croyance qui maintient le yin et le yang innés en posture sacrificielle au service du repeuplement, de leur plein gré - parce qu'ils n'ont pas d'autres options s'ils veulent survivre à la sexualité précoce. Le yang passe à côté de sa vie et il ne s'en rend pas compte parce que sa perte est sous forme de manque à gagner.

  • Cela signifie que le yin inné vit sur une seule polarité yin mais la plupart du temps cette unique polarité yin est impuissante. Donc non seulement le yin n'est pas yang, mais en plus il n'est plus yin - il est yin impuissant yang non-acquis. Si le yin inné est incapable de se sentir aimé sur du vrai flux, ce n'est pas parce que sa polarité yin ne magnétise pas, c'est parce que son esprit est entrainé à se sentir aimé sur du faux flux d'amour conditionné, par ce que le parent yang est yang impuissant.


ÊTRE AMOUREUX :


  • Être amoureux, c'est le phénomène énergétique qui consiste à se faire magnétiser par un yin spécifique, le flux que l'on génère, à distance par le canal de la pensée. Pour être amoureux il faut donc réunir deux conditions : il faut à la fois générer du flux (être yang) et à la fois être reconnecté à un yin spécifique qui magnétise le flux généré.


  • Être amoureux, c'est le privilège du yang, mais c'est un privilège qui se paye très cher dans la matrice falsifiée, puisqu'on en meurt, parce que l'amour inconditionnel n'est pas échangé de manière réciproque. De plus, le yang se vide mais l'esprit du yin ne se remplit pas (phénomène du saut troué), le yang se vide mais le yin ne génère pas de flux pour compenser. Le yang meurt à répétition, d'un magnétisme insatiable et de l'absence de réciprocité.


  • Le yin inné (yang non-acquis) n'est pas capable d'être amoureux parce qu'il n'a pas transmuté yang et transmuter yang c'est simplement s'approprier le système de croyances yang. Le yin inné yang non-acquis fantasme sur l'état amoureux parce que cet état lui est inaccessible d'un point de vue énergétique. Le yin amoureux est fantasmé - idéalisé - interprété par des comédiens au cinéma, mais dans la réalité, le yin amoureux n'existe pas. Le yin est incapable de s'intéresser à l'autre pour ses qualité innées et sa valeur intrinsèque. Le yin s'intéresse à l'autre uniquement pour l'intérêt qu'il lui rapporte (être yin et yang à sa place).


L'AMOUR INCONDITIONNEL :


L'amour inconditionnel est réservé aux partenaires d'esprits, donc les partenaires qui s'échangent le flux en surplus par le canal de la pensée. Normalement le flux s'échange uniquement entre deux esprits bipolaires spécifiques, à distance par le canal de la pensée.


Les partenaires d'esprits sont : le yin spécifique et son générateur de flux - c'est à dire l'enfant yin et son parent yang (normalement yang puissant) et ensuite l'adulte yin inné (normalement yang acquis) et son partenaire d'esprit yang inné (normalement yin acquis).


  • Le flux ne circule pas entre soi et les autres. Il n'y a que le yin spécifique qui puisse magnétiser le flux de son yang spécifique à distance, par le canal de la pensée.

  • Il n'y a pas d'amour inconditionnel universel. L'amour inconditionnel est inconditionnel parce qu'on n'a pas le choix, on est forcé d'aimer sans condition parce qu'on est sous emprise magnétique à partir de la reconnexion énergétique orchestrée par la Source au moment où le yang est puissant.

  • Toutes les autres relations doivent porter d'autres noms : attachement filial entre l'enfant yang et ses parents et entre l'enfant yin et son parent yin. Solidarité entre le yang puissant exemplaire et le reste du monde.

  • On ne peut pas décider de faire le choix intentionnel d'aimer de manière inconditionnelle. L'amour inconditionnel ne se commande pas, c'est la conséquence d'un phénomène énergétique orchestré par la Source.

  • L'amour inconditionnel est mortel quand il n'est pas réciproque, c'est un phénomène énergétique qui fait circuler le flux de manière unilatérale et qui vide le yang inné de tout son flux vital.

  • Dans la matrice falsifiée l'amour inconditionnel doit être conditionné par la réciprocité. En absence de réciprocité, il faut se libérer de l'emprise magnétique. Mon enseignement contient l'enseignement des deux systèmes de croyances à développer pour se libérer de l'emprise magnétique et survivre à la reconnexion énergétique avec un yin spécifique impuissant énergétique (assassin énergivore qui s'ignore).

LA SEXUALITÉ PRÉCOCE :


Dans la matrice falsifiée, le yin inné (yang non-acquis) magnétise le flux vital du yang lambda par la sexualité. Quand je parle de sexualité précoce, je parle de sexualité morbide parce que l'homme yin tue la femme yang sexuel en lui magnétisant tout son flux vital. Le yin va compenser avec du faux flux. Les esprits sont entrainés à s'aimer et se sentir aimés sur du faux flux. Le véritable flux n'a plus de valeur. Le yin ne se sent pas aimé sur du vrai flux.


Il n'y a quasiment plus de yang puissant. Quasiment plus personne ne génère du vrai flux en surplus, donc plus personne ne valorise le vrai flux puisque tout le monde est entrainé à valoriser le faux flux pour survivre à l'absence de vrai flux en surplus. Le vrai flux n'intéresse personne. C'est le monde à l'envers.


  • Pour inverser le sens de l'involution, j'ai simplement inversé l'ordre chronologique (post-diluvien et antédiluvien), inversé l'ordre des priorités (l'individualité reprend sa priorité sur le collectif), j'ai redéfini les deux sens de l'existence (évoluer et perpétuer l'évolution) et les deux polarités (générer et magnétiser le flux).


  • Pour virer les fausses croyances, il faut virer les fausses apparences engendrées pas les fausses croyances, donc entrainer l'esprit à faire abstraction des circonstances apparentes. Les fausses croyances empêchent l'esprit de transmuter et pour survivre à la non-transmutation, l'esprit est entrainé à se sentir aimé sur du faux flux. C'est le serpent qui se mort la queue. La transmutation énergétique des esprits, c'est simplement s'approprier deux systèmes de croyances complémentaires et conformes de manière intrinsèque (sans passer par personne ou animal interposé). On ne transmute pas par personne interposée mais on transmute par "exemple exemplaire" interposé, par le principe d'imitation, on s'identifie au modèle conforme - le modèle qui valide le système de croyances INTRINSÈQUE ET conforme. La transmutation est individuelle, elle se fait dans le monologue intérieur. Normalement on transmute grâce au modèle parental exemplaire mais si le modèle parental est défaillant, on ne transmute pas à l'âge enfant. Donc pour transmuter yin à l'âge adulte, il faut faire abstraction des circonstances apparentes et conformer ses croyances sur son ressenti profond (les prémices de la polarité complémentaire). Dans la matrice falsifiée le yang inné adulte transmute pour survivre à la reconnexion énergétique, mais le yin inné adulte ne transmute pas. Le mensonge est le mode de survie énergétique du yin inné yang non-acquis - le mensonge a matérialisé une fausse vie et l'orgueil est un mécanisme qui protège le mensonge et qui empêche le yin inné d'admettre que sa vie est fausse et de sombrer dans la mort énergétique.


LE DEAL DU FOYER :


Même s'il ne transmute pas yin, le yang puissant construit une vrai vie sincère et authentique basé sur le vrai flux qu'il génère. Par contre, le yin impuissant construit une fausse vie d'impuissant énergétique parce qu'il sacrifie sa puissance énergétique (son accomplissement personnel individuel) au profit de sa puissance matérielle et financière. Le yang est impuissant s'il est coincé dans le deal qui consiste à échanger du flux sexuel contre la sécurité du foyer. La manipulation de l'esprit de la femme consiste à lui faire croire que l'enfantement est la quintessence de son existence - on lui fait croire qu'elle est physiologiquement plus faible qu'un homme - on lui fait croire qu'elle ne peut pas survivre sans la protection d'un homme - on lui cache l'enfer de la posture sacrificielle de femme et mère au foyer - on en fait un sujet tabou - on interdit aux mamy d'avouer leur calvaire pour ne pas décourager et dissuader les jeunes filles de se marier - on leurs met une jolie robe de princesse pour les faire rêver le temps d'une journée - et elles tombent toutes dans le piège du rêve du foyer - de la fête du mariage - et de la sécurité par personne interposée.


LE FANTASME DU COUPLE ANTÉDILUVIEN :


Il faut que les deux esprits transmutent pour être chacun bipolaire pour faire circuler le flux de manière réciproque et former un système stable, harmonieux et pérenne. C'est le fantasme du couple antédiluvien. C'est un fantasme parce que c'est un souvenir inaccessible, c'est une expérience énergétique impossible a reproduire dans le contexte énergétique post-diluvien - à cause des fausses croyances inculquées pour survivre au déluge et à la sexualité précoce - à cause des faux espoirs - des faux sens à l'existence pour survivre au désespoir causé par le manque de flux - à cause de l'ordre des priorités inversé - des fausses définitions de l'amour - de la solidarité - de l'entraide - de l'argent - du temps.


Le simulacre de flux nous a sauvé, oui c'est la vérité, sans dieu simulacre de flux, l'humanité n'aurait pas survécu au déluge. Le faux flux - les fausses croyances - les faux espoirs, les faux sens à l'existence, sont venus discipliner des esprits qui disjonctent à cause de la sexualité précoce. Dieu n'a pas été inventé sans raison, il a été inventé pour combler l'absence de flux en surplus - empêcher les viols massifs et les suicides collectifs - empêchr la déchéance et la dépravation. L'absence de flux en surplus pousse le yin a s'alimenter sur du flux sexuel pour survivre (la sexualité précoce est le problème et la fausse solution) - le yin impuissant énergétique est un obsédé sexuel par instinct de survie énergétique et il invente mille et une stratégies pour avoir du flux sexuel (polygamie - infidélité - prostituées - maitresses et viol en dernier recours). Si le yin inné impuissant énergétique n'a pas de puissance matérielle et financière pour échanger un foyer contre du flux sexuel, s'il est coincé dans le carcan de la fidélité avec une femme yang impuissant, alors le yin doit switcher de la quête sexuelle à la quête missionnaire ou violer ou s'alimenter sur du substitut de flux (addictions morbides et suicide lent). Donc oui Dieu simulacre de flux sauve l'humanité de la déchéance et de la dépravation - des viols massifs et des suicides collectifs.


Donner sans rien perdre et recevoir sans rien prendre. L'équilibre du couple c'est la yang qui se fait magnétiser son flux en surplus par le canal de la pensée et pas son flux vital par le sexualité - le yang donne sans rien perdre et donc le yin reçoit sans rien prendre.


Le temps de générer vs le temps de magnétiser. Le yang doit s'entrainer à être yin s'il veut se régénérer instantanément et sans effort. Quoi qu'il arrive l'esprit du yang ressuscite après chaque mort énergétique, puisque la polarité yang ne va jamais s'arrêter de générer. C'est l'esprit qui meurt momentanément. Il faut savoir que générer cela prend du temps, chaque fois recommencer à générer du flux - générer le sens de son existence pour soi en priorité, cela prend du temps. Que cela soit après une déception sentimentale - après un échange de flux unilatéral - après une phase de la lune très magnétique, cela prend du temps de générer du flux. Tandis que magnétiser du flux, cela se fait de manière instantanée et sans effort. En tant que yang, on peut se régénérer très vite et très facilement en intégrant de système de croyances yin qui nous permet de rester yang puissant. C'est plus facile de rester yang quand on est yin. Se sentir aimé de manière intrinsèque consolide la croyance qu'on est aimable et donc c'est plus facile de s'aimer quand on se sent aimable.


Le flux c'est de l'espoir- c'est du temps libre pour profiter de la vie - c'est de la liberté - c'est de l'argent - c'est de l'amour et c'est la communication sincère.


 

Voici un exemple de système de croyances yang puissant conforme pour générer du flux et faire son autonomie énergétique et sa puissance matérielle et financière. C'est assez rare de trouver des carrés citations - d'enseignement - de sagesses de yang puissant.


Soyez vous-même , imparfaits, uniques.

Créez votre propre style,

Laissez votre empreinte.

Libérez-vous de émulations, des compétitions et des violons.

Faites ce qui fait du bien à votre âme sans vous souciez de consentements.

Si vous êtes vous-même, originaux, précieux dans votre unicité, non seulement vous recevrez des soutiens, mais de véritables soutiens.

Et à ce moment-là vous comprendrez que la vérité est que le bonheur est à l'intérieur de vous, et qu'il dépend de vous.

Ne donnez jamais aux autres ce pouvoir....

Omraam Michaël AÏVANHOV


Traduction :


Génère pour toi en priorité, fais ton autonomie énergétique pour ne plus devoir passer par personne interposée pour valider ton ressenti profond. Cesse de douter de tes certitudes. Fais abstraction des circonstances apparentes et immerge-toi dans la sensation du souhait accompli. Développe la croyance que tu es aimé, voulu, désiré sans rien devoir mériter et sans rien devoir donner en échange. Développe cette croyance de manière intrinsèque dans ton monologue intérieur. Ose dire ta vérité sans craindre la punition du rejet. Laisse le miracle de ta vérité s'accomplir. Quand tu es juste, la source s'ajuste (comme par magie) pour te mettre à ta juste place sur ton chemin de vie individuel.


 

Je vous conseille de rejoindre Gift of Legacy. Les petites fourmis s'organisent discrètement pour s'affranchir et faire circuler le flux de l'argent librement entre nous, les transactions sont sécurisées par un algorithme, ce n'est pas du tout une arnaque comme des versions précédentes, le système est au point et fiable. De mon point de vue, c'est la seule solution pour rester libre et il aura fallu autant d'années pour y arriver et merci la technologie d'être aussi à notre service et pas uniquement au service de l'asservissement. J'encourage tous les yang puissants à entrer dans le GIFT - il y a tout à gagner et rien à perdre. Pour entrer dans le GIFT vous avez besoin d'une invitation, je peux vous l'envoyer personnellement. J'ai écris plusieurs articles à ce sujet.

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page